S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
# 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 9 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 00:11 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
« Coucou, Nanachan, nous sommes là ! »
La frimousse de Nanako se redressa de son oreiller. Enfin ses parents étaient arrivés ! Depuis huit heures ce matin, elle guettait le moment où elle pourrait entendre la voix douce de sa mère l’appeler Nanachan, comme quand elle était petite. Son père, moins démonstratif, restait toujours un peu en retrait avec le sourire gêné de l’homme qui voit des sentiments s’épancher mais ne peut les exprimer. Quand Nanako leva les yeux de la poitrine de sa mère, Otosan lissa sa moustache, l’air mystérieux.


« Nous avons une surprise pour toi.
-  Quoi, Otosan ? Dis-moi viiite !
-   Ferme les yeux d’abord ! »
Son père avait retrouvé un ton autoritaire malgré la douceur de ses mots. La fillette s’exécuta aussitôt. Elle sentit une fourrure douce et soyeuse sur sa peau. Elle mourait d’envie d’ouvrir les yeux tout en résistant tant qu’elle pouvait. Mais son petit nez frémissait  en tous sens d’impatience.


« Ouvre les yeux maintenant. »
Devant les yeux ébahis de Nanako, trônait un petit panda en peluche. Ses yeux marron chatoyants brillaient de joie et un petit trait rouge tachait sa joue droite.
« Panshell-kun ! Tu l’as retrouvé ! Arigato, Otosan. »


Le père ne put résister à l’appel de sa fille à un geste d’affection : même si son éducation passée cantonnait les signes de tendresse aux seules mères, les joues récemment creusées de sa fille, sa pâleur et le bandage autour de sa taille lui rappelaient à quel point elle avait un besoin viscéral de sentir son amour. Il s’abandonna aux câlins de sa fille et la prit dans ses bras.
Les deux heures accordées aux visites se passèrent en jeux avec Panshell, des confessions intimes à maman et des caresses douces des deux parents. Tout le long, la peluche Panshell ne la quitta pas ses bras.
 

********** 
Nanako ouvrit péniblement les yeux : elle sentait le poids de la fatigue sur son corps tout entier. Elle vit la lumière du couloir du couloir et se sentit un peu rassurée. La présence de Panshell acheva de la convaincre que tout allait bien se passer pour elle, même si elle entamait sa troisième journée d’hospitalisation. Cependant, l’univers aseptisé, le blanc omniprésent, la douceur compassée des infirmières et la froideur professionnelle du médecin la mettaient très mal à l’aise. Elle caressa secrètement l’envie de voir la pleine lune pour chanter la prière au lapin de la lune pour qu’il accomplisse son souhait : rentrer chez elle.

Elle jeta un nouveau regard sur Panshell : son poil était soyeux et doux. Mais un détail l’intrigua, il semblait bouger, comme soulevé de l’intérieur. Comme s’il respirait.
Elle ferma les yeux et murmura une prière shinto que son grand-père lui avait apprise pour chasser les visions et les cauchemars. Un nouveau regard sur Panshell la convainquit que tout était redevenu normal. Elle s’adossa au coussin et se rendormit.
 

********** 
« Tu as bien dormi, Nanako ? -  Oui, merci, madame l’infirmière.
-  Appelle-moi Sayaka !
-  D’accord, Sayaka. »
L’infirmière prit à la jeune malade sa tension, vérifia le pansement autour de son ventre et vérifia l’alimentation de sa perfusion. Elle vit que le cathéter de cette dernière s’était entortillé dans la barre de transport du lit.


« Que s’est-il passé cette nuit ? Tu as fait des cauchemars. »
La fillette secoua la tête frénétiquement comme si le secret qu’elle détenait ne devait pas être ébruité. Mais ses yeux trahissaient une peur insondable. L’infirmière se blottit contre Nanako.
« Tu peux tout me dire, Nanachan : je ne le répèterai à personne. »
Malgré la lutte entre frayeur et confiance, la fillette finit par accepter de se confier.
« Cette nuit, j’ai senti quelque chose dans ma chambre, comme s’il y avait quelqu’un… qui me regardait dormir. Et quand je me réveillais, je ne voyais personne.
-  Parce qu’il n’y avait personne, rassure-toi, je passais dans les couloirs tout le temps pour voir.
-  Mais… il y avait cette ombre.
-  Quelle ombre ?
-  Un panda géant… »
La figure livide et paniquée de la fillette ôta à l’infirmière la moindre envie de rire.
 

********** 
  « Je suis là, Nanako ! »
La fillette se réveilla en sursaut. Son visage en sueur était ravagé par la peur. Elle cherchait vainement l’air.
« Laisse-moi, pars ; tu n’es pas vrai !
-  Oh si, mon enfant ! Il n’ya a pas plus vrai que moi ! »
Du coin le plus sombre de la pièce, une ombre sembla bouger. Elle se compacta, s’arrondit, se solidifia. Elle partait du sol pour atteindre le plafond  à présent.
« Je suis bien là ! »
La partie supérieure de l’ombre s’arrondit encore pour former une boule surmontée de deux petits hémisphères. En dessous brillaient deux yeux noirs de suie au milieu d’une fourrure blanche.
Un panda dressé sur ses pattes arrière occupait tout le champ de vision de Nanako. Une rangée de dents scintillait dans le noir. Une main griffue s’avança.
Le service de pédiatrie entier retentit d’un hurlement strident.
 

********** 
  « Je suis désolé de vous annoncer cela mais je n’ai pas d’autre alternative. »
Le médecin avait adopté le ton le plus ferme et le plus froid possible. Il le faisait autant comme une protection que comme le moyen, certes cruelle, mais indispensable pour que les parents comprennent le message qu’il devait transmettre.
« Mais elle allait bien, sanglota la mère de Nanako et…
-  Nous l’avons admis pour des douleurs au ventre, acheva le père en soutenant sa femme du bras.
-  Je le sais, mais la crise d’angoisse de cette nuit nous a poussés à faire un scanner. Vous pouvez remercier ce panda : elle nous a permis de voir ce dont souffre votre fille. »
Les parents inconsolables ne pouvaient se résoudre à remercier un panda imaginaire d’être l’indice du cancer du cerveau de leur fille
 
 
La phrase était « Un revenant, bouarf ! »
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197


Dernière édition par Alinoë le Mer 8 Oct - 08:05 (2014); édité 1 fois
Lun 6 Oct - 00:11 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 10:47 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Le sujet choisi est très touchant, mais raconté avec beaucoup beaucoup de maladresses. Je pense qu'il aurait fallu y mettre un poil plus de subtilité. Avec ça, on pourrait pleurer dans les chaumières, mais les pieds sont un peu mis dans le plat. Puis c'est pas un vrai panda
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Lun 6 Oct - 10:47 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 14:08 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Ah ouais, d'accord avec Mo.

Le thème est bien choisi mais on sent que tu as manqué de temps pour vraiment poser l'ambiance, faire monter l'angoisse jusqu'au diagnostique final. Une belle histoire qui mériterait vraiment d'être développée, selon moi.

Bravo en tous cas!

Même si, effectivement, c'est pas un vrai panda...
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Lun 6 Oct - 14:08 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Lun 6 Oct - 14:16 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Au début J’ai cru voir un film d'animation japonais avec tout leur monde imaginaire.Mais le sujet est dur (encore beaucoup de tristesse ).
Peut être par manque de temps mais j'aurais aimé en lire plus surtout vers la fin.
J’ai bien aimé. 
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Lun 6 Oct - 14:16 (2014)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 14:40 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Comme Christine j'retrouve des codes manga. y a des références, du vocabulaire asiat, et tu joues sur le côté imaginaire/spiritualité/rêverie...le contraste entre la fragilité de l'enfance, l'humanité douce de l'infirmière et la dureté de la maladie et de l'hôpital ça me touche particulièrement.
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Mar 7 Oct - 14:40 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mar 7 Oct - 18:45 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

C'est une histoire douce et délicate comme le sont les japonais. La fin est couperet et obéit aux lois de la nouvelle. Cependant on sent que tu as manquè de temps pour exploiter au maximum ton excellente idée.
 
L'exercice est difficile. Et tu t'en sors pas mal. Bravo
Mar 7 Oct - 18:45 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 8 Oct - 02:27 (2014)    Sujet du message: Défi n°9 Répondre en citant

Exit le Japon et revenons en Chine, je veux dire pour le panda manga ! Ceci dit il y a une réalité quant à cette peluche que la minotte serre contre elle. Pour un môme, la peluche est une sacré boite à secrets bien vivante. 
Fin un peu expéditive qui ne laisse pas le temps d'une respiration instinctive expirant l'émotion du lecteur'trice. Dommage. Subsiste que tu as pris un angle intéressant. 
Question : quelle phrase as tu emprunté dans le chat ? 
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Mer 8 Oct - 02:27 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 10:10 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Le zebre, je pense que sa phrase était "Un revenant, bouarf" que Matt cite à la fin, mais au lieu de l'utiliser, il l'a soumis, il s'en est fait un thème en fait. Le Panda Revenant.
Enfin, c'est comme ça que j'ai compris.




Sinon, j'trouve aussi que la fin a été un peu brutale et que plus de temps t'aurait permis de peaufiner cette ambiance manga assez bien travaillée, et sacrément tendre. J'ai retrouvé de la douceur dans tes mots et tes dialogues, et j'ai aimé la façon dont tu traitais le sujet. 


(Même si c'est pas un vrai panda comme la contrainte le disait, il l'est dans les yeux horrifiés de la petite... )
_________________
ATea.
Sam 11 Oct - 10:10 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 12:31 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Comme les autres, j'ai la sensation que le temps t'a manqué pour aboutir pleinement ton texte, mais enfin, une douceur se dégage de l'ensemble et l'histoire est touchante. Bien joué
Sam 11 Oct - 12:31 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Sam 11 Oct - 16:10 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

Le thème choisi est certes triste mais plein possibilité
Je ne vais pas répéter ce que beaucoup on dit on a quasiment tous senti la précipitation a la fin. Mais j'aime bien l'univers que tu as choisi.
Sam 11 Oct - 16:10 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 03:04 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

J'avais pas commenté ton texte avant les votes, mais il est jamais trop tard... Le sujet abordé m'a touchée et on comprend ton intention de départ, après oui, la fin est assez abrupte. Mais en tout cas, j'ai aimé la sensibilité avec laquelle tu as construit l'histoire.
_________________
Rafistoleuse
Mar 14 Oct - 03:04 (2014)
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Sam 18 Oct - 16:55 (2014)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi Répondre en citant

ATea a écrit:
Le zebre, je pense que sa phrase était "Un revenant, bouarf" que Matt cite à la fin, mais au lieu de l'utiliser, il l'a soumis, il s'en est fait un thème en fait. Le Panda Revenant.
Enfin, c'est comme ça que j'ai compris.


Merci Atea d'avoir bien compris mon intention.


Merci à tous pour vos commentaires. En effet, ce n'est pas un "vrai" panda même si dans mon esprit (c'est-à-dire quand l'histoire sera développée, le panda existe pour la fillette !). Et en effet, je me suis pris les pieds dans le tapis de cette nuit des plumivores ! 


En tout cas, merci encore d'avoir apprécié mon histoire et de m'encourager à la développer !
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Sam 18 Oct - 16:55 (2014)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:01 (2016)    Sujet du message: # 3 - Une ombre dans la nuit - Matt Anasazi

Aujourd’hui à 00:01 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield