S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°51 à 60 » Défi n°58
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Plume du Chakal
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 405
Localisation: Arkham Asylum

MessagePosté le: Lun 13 Oct - 21:42 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
  
Le bigot sonne et s’affole, gueule en une mono-note monotone, attends que l’on s’occupe de lui. Mais l’inspecteur, et quelque soit son nom, l’ignore d’abord, lui-même absorbé dans la contemplation d’un Odilon Redon pendu à l’envers. Je décroche pour n’entendre qu’une voix aux toniques déplacées en fin d’chanson. Lady Jane hurle et pleure dans le combiné alors je balance le tout par la vitreuse fissurée. L’inspecteur dit qu’il faut y aller. J’vois pas pourquoi. J’crois au contraire qu’on devrait rester là et faire l’inventaire de c’qui nous reste à vivre. C’est qu’ça passe vite, s’agirait pas d’se laisser surprendre par le Temps. L’inspecteur dit que c’est justement le Temps qui pose problèmes à Lady Jane, son Temps à elle a foutu l’camp. Alors on n’perd plus un p’tit instant et on file vite-vite au bord de la mer urbanisé par les claquettes des trois milles et sept spectres baroques, slalomant entre les lampadaires sans lumière qui illuminent que dalle le long des grands boulevards en cuir rouillé. Le Temps semble en suspens. Mais non. Sur le bord de la route, j’aperçois quelques héros modernes, de ceux qui modèrent les paroles des rebelles lunaires. Je demande son flingue à l’inspecteur et en allume quelques-uns. Au loin, du côté du Temple, des prêtres vont perdre leur froc au bordel. L’inspecteur récupère sa pétoire, faut faire gaffe à la foule, mais la foule s’en fout, préfère mater sous tubes cathodiques des dégénérés mettre à sac l’Afrique ou s’branler sous leurs brushing en moleskine. L’horloge de la bagnole tourne plus vite qu’à l’accoutumée et les ombres défilent derrière la fumée de mon carreau ouvert sur les francs-tireurs tombés à court de munition. Leur poudre est toute trempée de l’urine de quelques cons florissant. Notre Temps file. Le bigot dans la bagnole sonne et Lady s’excite, son Temps a pris une cuite, ça nous laisse encore quelques secondes. Sous les abribus entre Bastille et la Madeleine, des visages livides et voraces dévorent des figures lâches et se cognent. Ils s’accrochent aux ailes de la bagnole, j’leur fait lâcher prise à coup d’grolles dans la trogne. Plus que quelques secondes. Nous arrivons enfin devant une villa en fer forgé par les satyres excités, dansant autour du corps sans vie de Lady Jane dodelinante au bout d’une corde déjà raide. Elle semble dormir mais marche en fait sur un bord de mer, cherchant encore son Temps. Je cherche, je cherche, je cherche, mais ne trouve pas, ne sais pas non plus, j’ai pas les mots ni la mélodie pour lui dire dans un chant que son cygne est à l’agonie. Les fumées psilocybes parfument l’atmosphère en macadam chaud, et tombent, tombent les plumes des Eunuques célestes sur des pébrocs rongés par la vérole. L’inspecteur relève les empruntes laissées par les Corbeaux d’Arthur quand ceux-ci s’abattent sur la nature défleurie. Et puis l’inspecteur renifle quelques Tableaux Parisiens sur lesquels se dessinent les martiens quand ils sonnent à l’interphone. Ils viennent chercher le corps. L’inspecteur dit qu’il est trop tard, mais j’en suis pas convaincu et croit même voir l’entrée d’un terrier par lequel le coupable a filé. Et merde. L’autorité a raison. C’est pas encore aujourd’hui qu’on s’en débarrassera. Je n’ai pas d’flingue et le Temps a trouvé moyen d’filocher. Faudra encore attendre un peu avant d’établir ou d’rétablir ou d’inventer l’ordre de liberté et d’cramer un peu l’autorité qui nous aliène depuis déjà trop de smics ou d’allocs à la con. Mais le temps n’est pas là, il a buté Lady Jane et s’est fait la belle. Et merde. Je sens la corde se raidir autour de mon cou. Trop tard. Encore.  

_________________
http://laplumeduchakal.wordpress.com/

"Un blog qu'il est bien pour le lire"

https://www.facebook.com/laplumeduchakal
Lun 13 Oct - 21:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 02:46 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

J'adore !

Parce que déjà le Temps c'est un le sujet intarissable, et c'est quelque chose qui d'emblée me parle ^^ (le Temps, Il va avoir les chevilles qui gonflent, ça y est...)
En fait ça résonne comme un conte philosophique un peu fou, qui serait pour des enfants qui en sont plus vraiment...
Je sais pas t'as une poésie dans ta plume, que j'aime particulièrement parce qu'elle enfile des costumes, elle est jamais toute nue mais on la voit tout de suite ... En fait pourrait avoir l'impression que c'est juste une histoire complètement barrée, et elle l'est un peu quand même, mais RIEN n'est dit au hasard. Et je trouve ça fort, comment tu insères une multitude de petites fenêtres (Rimbaud, Baudelaire, et puis je sais pas pourquoi j'ai trouvé Axelle Red ^^)

Bravo !
_________________
Rafistoleuse
Mar 14 Oct - 02:46 (2014)
Auteur Message
La Plume du Chakal
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 405
Localisation: Arkham Asylum

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 11:27 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

Waah ! Merci   


Mais nan hey j'rougis même pas ! ! !Pfrrt 






(blague à part .. . .. Axelle Red ?! Oo Haha, j'connais que d'nom, tu l'as vu où ?)
_________________
http://laplumeduchakal.wordpress.com/

"Un blog qu'il est bien pour le lire"

https://www.facebook.com/laplumeduchakal
Mar 14 Oct - 11:27 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 14 Oct - 19:37 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

Ah ah en fait c'est un bout de phrase qu'aurait pu appartenir à n'importe qui mais voilà " Je cherche, je cherche, je cherche, mais ne trouve pas"

"Moi qui aurais tant voulu
Un monde qui évolue
Je cherche mais je ne trouve pas
Un pays qui me va"


Mr. Green
_________________
Rafistoleuse
Mar 14 Oct - 19:37 (2014)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Mer 15 Oct - 21:20 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

ça fait zarb, ça fait genre hypnotique, moi j'lis, j'me sens complètement happée, j'lis, pis j'reviens d'arrière, pis j'avance, pis j'repars vérifier comment ça sonne, vers où ça va et à un moment j'décroche total...j'adore parce que tu m' ballades, sans trop que ça ait de sens, de direction, et pis quand arrive la chute, j'me dis "ben ouéch putain, mais c ça quoi, carrément merde"... t'as un sacré style bordel
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Mer 15 Oct - 21:20 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Perrine PONT
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 55
Localisation: Le CHESNAY

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 13:05 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

A la fois particulier, spécial, poétique et rythmé. 
Jeu 16 Oct - 13:05 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 15:49 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

Hum j'ai toujours été très sensible à la patte Jackal, tu le sais hein ! Mais là, j'ai moins accroché (ouh j'aime pas dire ça !). J'ai eu l'impression que l'histoire était noyée sous le style, et finalement, à part une suite de phrases certes plus classes les unes que les autres, bah j'ai eu l'impression qu'il n'y avait pas vraiment de fond. P'tet parce que les personnages (le narrateur en particulier) n'ont pas vraiment le temps ni l'espace pour se faire un petit peu de place et s'imposer sous ta plume. Celle-ci, cela dit, est toujours aussi hallucinante !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 16 Oct - 15:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 16 Oct - 22:46 (2014)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide Répondre en citant

Tu nous offres un voyage stylistique. C'est poétique, rythmé. Comme pour la dernière nuit des plumivores, y a quelque chose d'automatique dans ton écriture. Carrément automatique, même. C'est pas réfléchi. Tu attrapes le crayon puis tu ouvres les vannes et la poésie sort, et toutes les images, les mots qui résonnent dans ta tête avec. 
C'est vachement plaisant mais après, forcément, c'est un peu décousu et le fond en pâtit. Tu as des facilités, mais n'y cèdes pas trop!


Et n'empêche c'était un voyage bien agréable. Bravo
Jeu 16 Oct - 22:46 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:24 (2016)    Sujet du message: Lady Jane, le Lapin Blanc et la Corde Raide

Aujourd’hui à 02:24 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°58

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield