S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Psy-cause

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°51 à 60 » Défi n°59
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 18:00 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Psy-cause:
 
  

- J'sais plus écrire.
- Comment ça ?
- Comme ça. Ca fait deux jours maintenant. J'ai tout essayé.
-Et ?
-Je sais plus... Les mots ne sont que des lettres emboîtées. Chaque lettre, un hiéroglyphe mystérieux dont le sens m'échappe.
- Pourtant, avant...
- Je savais. Et puis, comme ça, il y a deux jours, en me réveillant, j'avais oublié. Je m'en suis rendu compte pratiquement tout de suite, en voyant le tube de dentifrice, tu sais, rouge avec le nom en blanc.
- Signal ?
- D'alarme, oui. J'ai appelé mon médecin, tu penses. Il comprend pas. On est deux. Enfin, trois, avec toi.
- Tu l'as pas dis à Sarah ?
- Ca va pas ?! Pour qu'elle panique ! Un écrivain qui ne sais plus écrire, le comble. Et le chômage assuré. La crise à la maison. Qui va payer le loyer ?
- Elle.
- Merci. Tu m'aides.
- Tu voudrais que je dise quoi ?
- Je sais pas... Tu pourrais te montrer un peu concerné, au moins.
- Oh, ça va ! On ne perd pas son écriture comme ça. Tu savais avant, ça reviendra.
- Et si ça revient pas ?
- ...
- Il faut l'envisager.
- Tu es intelligent. Tu trouveras bien quelque chose à faire...
- Ca ne t'inquiète pas plus que ça.
- Non.
- Non ?!
- Ca devrait ?
- Oui !! Je t'annonce que j'ai perdu la capacité d'écrire ; pire, de lire la moindre lettre et toi, tu es à deux doigts d'éclater de rire.
- Tu exagères.
- A peine.
- Si ton médecin ne trouve rien, qu'est-ce que tu attends de moi ?
- Que tu m'aides.
- Tu veux mon avis franc et honnête ? C'est un psy que tu dois aller voir.
- Je fais quoi, là ?
- Pff ! Un vrai. Enfin, un à toi.
- Tu pourrais l'être.
- Non.
- Pourquoi pas ?! Tu as le diplôme.
- Niel, sérieusement ? On se connait depuis la maternelle. On a pratiquement vécu ensemble.
- ...
- N'insiste pas. Psychanalyse et amitié ne font pas bon ménage. Tiens, va la voir.
- Tu te fous de moi ?!
- Quoi ?
- Je viens de te dire que l'alphabet c'est du chinois et toi, tu me donnes la carte de ta consoeur ?!
- Désolé.
- Mh. Tu l'as fait exprès, avoue.
- Peut-être. Inconsciemment. Tu ne peux pas m'en vouloir.
- Si.
- Non. Ce n'est pas comme si tu n'exagérais jamais les choses.
- Mh. Là, pas.
- Je constate.
- Tu m'énerves.
- Je sais. Tiens, tu n'as plus qu'à appuyer sur le téléphone vert. Ca ira ?
- Je t'emmerde.
- Oh ! Niel ! Reviens !
- Crève !
- C'est pour rire. On va la voir ensemble, si tu veux. Maintenant, même. Mais je suis sûr que tu t'inquiètes pour rien. Tu nous fais certainement un de ces blocages passagers dont tu as le secret...
- Genre, comme si ça m'arrivait tout le temps.
- Tu veux vraiment que je te fasse une liste ?
- Mh. Si je suis si pompant que ça, pourquoi tu es encore là ?
- Parce que je suis ton ami.
- Et ?
- « Un ami, c'est quelqu'un qui te connait mais qui t'aime quand-même. »
- ...
- C'est pour ça que je ne peux décemment pas être ton psy.
- Tu n'aimes pas tes patients ?
- Très peu. C'est pour ça...
- Oui, j'ai compris. Et ta collègue, là ?
- Apolline.
- C'est quoi ce nom ? On s'en fout. Oui. Donc. Qu'est-ce qui te fait croire qu'elle peu m'aider ?
- Elle adore ce que tu fais.
- Une fan, c'est évidemment bien mieux qu'un meilleur ami.
- Elle au moins, elle à lu tes bouquins.
- Pas toi ?!
- Si. Ce n'est pas la question. Mais puisque tu as perdu ton écriture, qui mieux qu'une fan pour t'aider à la retrouver ?
- Effectivement.
- On y est.
- Tu viens avec ?
- Sans façon. Je lui ai envoyé un message. Elle t'attend en haut.
- Ton ex !
- Hein ?
- C'est ton ex ! J'aurais dû y penser avant.
- Qu'est-ce qu'il ne faut pas entendre ?
- Avoue.
- Je n'avoue rien du tout. Vas-y, elle t'attend.
- Oui, ça va, j'y vais. Mais ne crois pas que je lâche l'affaire.
- Je te connais trop bien pour ça...


*  

- Bonsoir.
- Niel, je suppose. Installez-vous. Permettez, je termine et je suis à vous.
- Faites...
- Canapé, fauteuil; comme vous voulez.
- Là, ça sera parfait.
- Hm. Excusez-moi, j'ai pas encore vraiment eu le temps de manger aujourd'hui.
- Mh. Ca serait plutôt à moi de m'excuser.
- Oh, non ! Hm. Non. Luke m'a dit que c'était assez urgent. Et puis, je lui en doit une, de toute façon.
- De toute façon...
- Alors, dites-moi.
- Quoi ?
- Ce qui vous amène.
- Je ne sais plus écrire.
- Ennuyeux.
- Assez.
- Depuis quand ?
- Deux jours. Selon Luke, le problème serait psychosomatique.
- Et vous en pensez quoi ?
- J'en doute. Neurologique, ou mémoriel, à la limite.
- Vous avez vu un médecin ?
- Oui. Dès les premiers symptômes.
- Et ?
- Il ne comprend pas.
- Luke a peut-être raison.
- Peut-être. Je suis assez ouvert d'esprit. Pour preuve, je suis là.
- Mais vous n'y croyez pas ?
- Non. Pas vraiment.
- Dans ce cas, je ne peux rien pour vous.
- Comment ça ?
- Comme ça.
- Mais encore ?
- Et bien, si vous êtes persuadé que le problème est ailleurs, je pourrais danser sur ma tête que ça n'y changerait rien.
- C'est pourtant votre boulot, aider les gens à trouver la cause de leur problème.
- Oui. Effectivement. Mais la plupart d'entre eux admettent qu'ils ont des troubles mentaux.
- Je n'ai PAS de troubles mentaux.
- Je n'ai rien dit de tel.
- Vous l'avez insinué.
- Non. Je dis simplement que... Hm. Je suis psy, pas neurologue ou je-ne-sais-quoi. Ce sont les esprits que je soigne. Et puisque le votre se porte bien, selon vous, je ne peux que vous conseiller de changer de médecin.
- Quelle idée.
- Largement fondée. Si le vôtre est incapable de trouver la cause de votre mal, il serait peut-être judicieux d'en consulter un autre. Voire un neurologue, carrément.
- Ne vous moquez pas.
- Je n'oserais pas.
- Mh.
- Sérieusement. Comment voulez-vous que je vous aide si vous refusez d'envisager la cause psychique ?
- Je ne refuse pas, je doute. Nuance.
- Le doute. Hm. Revenez me voir quand il aura disparu.
- Vous me mettez dehors, en fait.
- J'admire votre travail mais, voyez, il est pratiquement vingt heure et je déteste perdre mon temps.
- ...
- Donnez moi votre portable.
- Hein ?
- Votre portable...
- Pourquoi faire ?
- Encoder mon numéro.
- ...
- Merci. Je vous le met en raccourci, le un. Hm. La première touche en haut à gauche. Vous n'aurez qu'à m'appeler pour prendre rendez-vous.
- Pourquoi ne pas en fixer un tout de suite ?
- Prenez le temps de réfléchir. Un jour ou deux.
- Et je fais quoi, moi, d'ici là ? Je ne suis même plus capable de signer un bête papier !
- Vous n’espériez quand-même pas que je fasse disparaitre votre problème en une séance improvisée ? Je vous l'ai dit, je suis psy, pas magicienne.
- Ca promet...
- Je n'ai rien demandé, moi. Rentrez chez vous et n'appelez que lorsque vous serez prêt à vous remettre en question.


*  

- T'étais où ?
- Chez le psy.
- C'est tout ce que t'as trouvé ?
- C'est la vérité.
- Toi ? Chez le psy ? Laisse-moi rire !
- Appelle Luke, si tu ne me crois pas.
- Pourquoi tu le mêles à ça ?
- Parce que c'est de sa faute.... On est allé boire un verre. J'avais besoin de lui parler d'un problème. Il m'a refourgué à l'une de ses collègue ; totalement incompétente, soit dit en passant.
- Un problème ? Quel problème ? Pourquoi tu ne m'en as pas parlé à moi d'abord ?
- Tu as vu la crise que tu me fais pour un petit retard ?
- Petit ?! Il est 22h...
- Déjà ?
- Oui.
- Merde.
- T'es incroyable ! Ca t'aurais tué d'envoyer un message ? Ou de passer un coup de fil ?
- J'aurais bien voulu...
- Ah. Et c'est quoi ton excuse ?
- J'sais plus écrire. Lire non plus...
- Comment ça ?
- Pourquoi tout le monde dit ça ? Je ne sais plus écrire. C'est clair, quand-même.
- N'importe quoi.
- Je savais que tu ne me croirais pas.
- Evidemment. Dans le genre excuse bidon...
- Puisque je te dis que c'est la vérité !
- Tu me fatigues.
- JE te fatigues ? JE ?! Sérieux ? Ca fait dix minutes que j'essaye de te faire comprendre mon problème et c'est moi qui TE fatigue ?!
- ...
- Reviens ! Sarah ! On n'a pas fini de discuter.
- J'ai terminé. Si t'as tant besoin de parler, retourne voir ta psy.
- Sarah ! Putain ! Tu pourrais t'inquiéter, au moins un tout petit peu !
- J'en ai marre de m'inquiéter pour toi. Y a toujours quelque chose qui va pas ! T'as tellement le nez dans ta merde que tu t'aies même pas demandé pourquoi je t'en voulais.
- Parce que je suis en retard, non ?
- En retard pour quoi ?
.- ..
- Tu vois.
- Ce n'est pas de ma faute, j'ai des soucis de mémoire...
- Arrêtes, tu t'enfonces.
- Mais...
- Au revoir, Niel.
- Sarah ?!


*  

- Ouhf ! La tête !
- Qu'est-ce que tu fais là ?
- J'ai vu Sarah.
- Quand ?
- Peu importe.
- Mh. Je te proposerais bien un siège mais elle a tout embarqué.
- Je vois... Et toi, ça va ?
- Tu veux vraiment que je te réponde ?
- Il s'est passé quoi ?
- Une connerie. Elle a piqué une crise parce que j'étais en retard je ne sais même pas pour quoi.
- Tu lui as demandé ?
- Oui. Apparemment trop tard. Elle n'a pas daigné m'expliquer.
- ...
- Quoi ?
- Sa promotion, le resto... Tu te rappelles ?
- Ah, ça ! Oui. Oh. Tu ne crois pas que j'ai des préoccupations plus importantes, comme ce problème d'écriture dont tout le monde se moque royalement ?
- Tu es incorrigible.
- Tu es là pour m'aider ou pour m'enfoncer ?
- T'aider.
- Ah...
- Pas te caresser dans le sens du poil. Tu es retourné voir Apolline ?
- Non.
- Pourquoi ?
- Je ne sais pas.
- Comment ça ?
- Je ne connais pas son adresse ; je serais bien incapable de la trouver, de toute manière. Et puis, je ne sais pas l'appeler non plus, j'ai perdu le un.
- Perdu le un ?
- Oui. Sur le clavier... Elle a encodé sur numéro dans mon portable, avec un raccourcis qu'évidemment, je ne parviens plus à trouver.
- Ca s'arrange pas.
- Qu'est-ce qui t'as fait penser le contraire ? J'ai vraiment l'air de m'arranger ?
- Non.
- ...
- Tu veux que je l'appelle ?
- Non merci. Elle ne peut pas m'aider, de toute façon.
- Si tu pars perdant...
- C'est elle qui l'a dit.
- ...
- Tu l'as vue quand ?
- Qui ?
- Sarah.
- Pourquoi tu reviens avec ça ?
- Pour savoir le temps que tu as mis avant de te décider à venir.
- Aucune importance.
- Luke ?
- Ecoute, il faut que je retourne au cabinet. J'appellerai Apolline dans la journée, qu'elle passe te voir. Tu peux pas rester comme ça.
- Ne change pas de sujet. Quand ?!
- Je dois vraiment y aller.


*  

- Je vous préviens. Si vous n'ouvrez pas rapidement cette porte, je fais pipi sur votre paillasson.
- Vous êtes immonde.
- Non. Juste extrêmement pressée.
- Première porte à gauche.
- Trop aimable.






- Vous avez été cambriolé ?
- Non. Ma petite-amie – mon ex – est partie avec le mobilier.
- Oh.
- Un café ?
- Avec plaisir. Luke m'a dit que votre problème d'écriture était loin de s'arranger.
- Effectivement.... S'il-vous-plaît.
- Merci. Vous auriez dû m'appeler.
- Pour quoi faire ?
- Discuter.
- De quoi ?
- Hm. Je ne sais pas. Tout. Rien. Ce que vous voulez. Rester seul à ressasser n'a jamais rien réglé.
- Je n'ai peut-être plus envie que mon problème se règle.
- Pourtant, l'autre jour...
- C'était l'autre jour.
- Ca vous dit d'aller faire un tour ?
- Mh. Pas vraiment.
- Allez ! Juste un tout petit. On pourrait aller boire un café.
- Vous en avez un entre les mains.
- Vous n'êtes pas très marrant.
- Je suis auteur, pas humoriste.
- Ca, c'est évident.
- Qu'est-ce que vous voulez ?
- Vous aider.
- Pourquoi ? Parce que Luke vous l'a demandé ?
- Oui. Entre autre.
- Pour quoi d'autre ?
- Je vous l'ai dit, j'adore vos écrits. Je trouverais dommage que vous ne publiez plus rien du jour au lendemain.
- Admettons. D'où vous le connaissez ?
- De la Faculté. Et puis, il y a deux ans, il m'a aidé avec un patient...
- Et vous lui renvoyez l’ascenseur.
- Voilà.
- Considérez que vous êtes quitte.
- Vous n'essayez quand-même pas de me mettre à la porte.
- Si.
- Ok. J'accepte de m'en aller à une seule condition.
- Laquelle ?
- Je passe vous prendre à 19h, douché, rasé et habillé.
- Pour ?
- Vous verrez.
- Et si je refuse ?
- ...
- 19h. Très bien.
- A ce soir.


*  

- Alors, ça vous a plu ?
- Pas vraiment...
- Quel menteur ! Vous avez rit du début à la fin.
- Mh. Peut-être bien.
- Donc, vous avez apprécié ?
- Comment avez-vous su ? C'est Luke qui vous l'a dit ?
- Luke ?! Non ! J'ai lu pas mal de vos biographies.
- Une fan, une vraie.
- Vous comprenez maintenant pourquoi je veux tant vous aider ?
- Pas vraiment...
- Vous n'admirez personne, dans la vie ?
- Non. Je n'ai encore trouvé personne d'admirable.
-Personne ?
- Pas à mon sens. Pas au point de m'incruster dans son existence, en tous cas.
- Je ne m'incruste pas mais, puisque vous refusez d'être mon patient, rien ne nous empêche de nous voir autrement.
- Autrement ?
- Oui. Quoi ?
- Rien...
- Voilà. C'est là. Vous voulez monter ?
- ...
- Prendre un café où un thé. Qu'est-ce que vous allez imaginer ?!


*  

- Ah ! 'es là.
- Mh? Oui.
- J'ai cru que tu étais parti...
- Craint, surtout. Mais non. Tu vois.
- Je vois.
- Tu ne m'embrasses pas ?
- Hm. Je devrais ?
- Tu pourrais...
- Et si je refuse ?
- Tu ferais ça? Après les trois jours qu'on vient de passer ?
- Tu m'as lâchement abandonnée, quand-même.
- Abandonnée ?
- Oui. Seule, dans mon grand lit...
- Pauvre chérie !
- C'est pas drôle.
- Si.
- Non.
- Un peu.
- Peut-être.
- Alors, tu m'embrasses ?
- Si tu me dis ce que tu fais.
- J'écris.


FIN  

_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Ven 24 Oct - 18:00 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 18:21 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Ce texte est très sympathique !
J'aime les personnages à travers ton dialogue. L'histoire que tu as construit, j'ai rigolé pas mal de fois au réplique entre luke et Niel.
J'aime comme tu as traité l'essentiel à travers un dialogue...

Le seul petit bémol c'est la fin j'ai pas tout tout saisi, même si j'imagine qu'Elle est la psy... mais je suis pas sur d'avoir raison...
Ven 24 Oct - 18:21 (2014)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 18:25 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Hm...tu m'laisses...béate...avec un sourire qui me va d'une oreille à l'autre...tu t'es baladée sans déconner mais grave là!
Que du dialogue putain, de putain!! Le rythme de ce texte, et tout l'implicite que tu fourres là-dedans alors que y a QUE DU DIALOGUE Shocked

Clairement j'me suis appliquée grave à éviter ma vulgarité habituelle dans les com précédents parce que bon ben c'était moi la juge genre fallait faire sérieuse...mais toi là...j'suis trop sur le Q...et j'en perds mon pseudo-latin, j'sais plus écrire, ni même parler du coup!

J'ai kiffé grave, en plus tu te paies le culot de nous embarquer sur le terrain de la psychanalyse, de l'amour, de l'amitié, des mots perdus et tu perds jamais de vue le lien entre les 4!!!...et genre tu balances ça l'air de rien "hein quoi qu'est-ce?? mais c'est que du dialogue moi mesdames messieurs, j'vais à l'essentiel!"... et moi, au fur et à mesure j'ai eu mon cerveau qui s'emballait grave dans tous les sens...et j'fais que d'me répéter dans ma caboche que putain! putain! putain! Trop bien mené quoi!

Le titre pose le cadre direct, et la fin, ta dernière phrase qui boucle magistralement l'ensemble et j'ai adoré ce qu'il y a entre le titre et la fin. C'est bien écrit, c'est vivant à mort, on en perd pas une miette et clairement t'es bien allée à l'essentiel pour moi et de la manière la plus directe qui soit...

Hm et sinon...est-ce que j't'ai dit (?) : MERCI pour ce défi Ali!
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Ven 24 Oct - 18:25 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 18:42 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Moi ce que j'adore, c'est la fine analyse psychologique qui est faite mais pas dite dans ce dialogue (un comble). J'imagine que luke, pas si con, et surtout pas si indifférent, à tout à voir dans la dernière ligne. Et mention spéciale pour la citation sur l'amitié ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Ven 24 Oct - 18:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 19:02 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Oh ben merci les filles!! ^^
Vous imaginez pas comment vos com me font plaisir! *-* J'avais tellement peur qu'on pige rien du tout... lol!

A ce propos, Line, tu as bien saisi! La dernière "Elle", c'est la psy.

El; merci à toi pour ce thème!

Et Mo, Amen! T'as tout saisi! (Enfin, comme c'était dans ma tête, en tous cas! XD lol) Merci pour la mention spéciale! Cool J'aime cette citation. Je trouve qu'elle résume tellement bien le concept d'amitié. (ma conception)

*danse du bonheur* (-> oui, ça existe. lol! *sors*)

 
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Ven 24 Oct - 19:02 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Perrine PONT
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 55
Localisation: Le CHESNAY

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 19:05 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

"Je suis auteur, pas humoriste !"

J'adore la répartie !

Pour tout le reste, je suis entièrement d'accord avec les commentaires précédents !
Ven 24 Oct - 19:05 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Ven 24 Oct - 19:09 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

J'adore !!!!

Bon je peux rien dire de mieux que les filles avant moi mais je trouve ça hallucinant ce que t'as fait !
_________________
Rafistoleuse
Ven 24 Oct - 19:09 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 10:12 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

C'est super original, punchy, ça donne la banane et en plus c'est d'une grande finesse psychologique. Chapeau!!!!!!

Victoire plus que méritée Okay
Dim 26 Oct - 10:12 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 26 Oct - 10:16 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Un sacré petit bout d'histoire. Un dialogue avec plusieurs instants pour sourire, rire. Mais y'a un passage que j'ai franchement adoré.


Citation:
- Je vous préviens. Si vous n'ouvrez pas rapidement cette porte, je fais pipi sur votre paillasson. 
- Vous êtes immonde. 
- Non. Juste extrêmement pressée. 
- Première porte à gauche. 
- Trop aimable. 





Bon, ce n'est pas le seul, mais j'adore. (Et oui, du coup, ça me fait répéter)


J'ai beaucoup aimé ce que tu as fait de ton texte, je ne me suis pas perdue.
D'ailleurs, une de perdue, dix de retrouvées hein?!
Il conclut vite le patient névrosé.


Ah l'amour, quelle source d'inspiration.
Ouais, c'était un chouette moment de lecture ton Psy-Cause. 
Merci Ali ! 
 
_________________
ATea.
Dim 26 Oct - 10:16 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Lun 27 Oct - 22:09 (2014)    Sujet du message: Psy-cause Répondre en citant

Un rythme haletant, ça ne s'essouffle pas, on ne se perd pas, un super texte, bravo !
Lun 27 Oct - 22:09 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:58 (2016)    Sujet du message: Psy-cause

Aujourd’hui à 03:58 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°59

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield