S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#2 - Panic Room - Fairyclo
Aller à la page: 1, 2  >
 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 10 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 01:05 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Panic Room


Liam se souvient encore du jour où il a rencontré Jake pour la première fois. Il avait quinze ans et demi et il s'apprêtait à passer à table avec ses parents et sa petite sœur quand la porte d'entrée s'ouvrit brusquement. Sa mère, Holly, qui revenait de la cuisine avec un énorme plat de macaronis au fromage, s'arrêta net dans le hall et lâcha le plat qui explosa au sol avant de porter ses deux mains devant sa bouche. Une seconde plus tard, elle tombait à genou et c'est à ce moment là que son père, Mark, alla la rejoindre au pas de course. Lui aussi, quand il aperçut l'intrus qui venait de rentrer chez eux, se paralysa. Il lâcha un "putain" à peine soufflé mais qui n'avait pas échappé aux oreilles averties de Suzy qui écarquilla les yeux d'effroi. Intrigué, Liam voulu voir ce qu'il se passait mais son père le stoppa dans son élan d'une main tendue vers lui, implacable. Ce geste, il le faisait tous les jours, c'était un flic. Et Liam, adolescent rebelle digne représentant de sa génération, ne s'arrêtait habituellement jamais à ce genre d'artifice. Mais ce soir là, c'était comme s'il s'était pris un mur en pleine face. Il retomba sur sa chaise en s'insultant intérieurement de pétocharde. Pétocharde avec un "e", oui.
"Holly ? Marc ?" s'exclama l'intrus depuis le hall. Au son de sa voix, il avait l'air surpris. Et en face, ils restèrent muets comme des carpes. Plus personne ne bougeait, seule la sauce au fromage continuait lentement de s'étaler sur le tapis rouge sang de la grand-mère que Mark détestait. Mais visiblement, il n'en avait strictement rien à faire du tapis. Au bout d'un moment qui parut durer une éternité, il ordonna à Suzy et Liam de monter dans leurs chambres. Liam allait protester quand sa mère lui envoya un regard qui acheva de le convaincre. Parce que sa mère était d'une douceur extrême et qu'il pouvait compter sur les doigts d'une main le nombre de fois où elle s'était mise en colère, il agrippa la main de Suzi sans rechigner. Il savait aussi qu'en montant à l'étage, il allait passer par le hall et voir cet homme.
Il était grand et massif ; de l'âge de ses parents. Ses cheveux courts étaient noir corbeau striés de fils blancs tout comme sa barbe broussailleuse. Ses traits étaient durs, son nez droit mais dans son regard bleu acier, il décela une pointe de tristesse à peine visible. Lorsqu'il rencontra le sien, elle disparut pour laisser place à l'interrogation. Son père le poussa littéralement dans les escaliers qu'il fut bien forcer de gravir en quatrième vitesse. Ni une, ni deux, il balança sa petite sœur sur son lit et alluma sa télévision pour détourner son attention. Ca ne manqua pas.
Un coup d'œil sur le palier pour se rendre compte que ses parents et le type avaient disparu dans le salon. Ce n'était pas ce qui allait l'arrêter. Son père, dans sa grande paranoïa qui avait dépassé le stade de la rumeur au sein de leur quartier, avait fait construire une Panic Room dans la maison. En vérité, c'était plus un débarras qu'autre chose, même si Liam y était devenu un homme six mois plus tôt en compagnie de la délicieuse Doreen. Mais au delà d'un simple caisson en acier blindé, c'était peu ou prou la succursale de la CIA avec tous ces écrans dernière technologie qui balayait chaque centimètre carré de la maison. Mieux qu'au cinéma, les écouteurs vissés dans les oreilles, Liam s'installa à la console .
Sa mère était assise sur le canapé, une cigarette à la main. Une cigarette? Jamais Liam de l'avait vu fumer. Elle regardait l'homme en face de lui avec un mélange de tristesse et de peur. Son père, quant à lui, faisait les cent pas dans le salon, se prenant la tête à deux mains. Pour sûr que ça n'allait pas arranger ses angoisses habituelles.
"Vous allez me dire ce que c'est que ce bordel à la fin ?" Demanda l'homme qui malgré tous ses efforts pour rester calme n'avait pas réussi à dissimuler sa frustration. Liam lui même sursauta sur sa chaise, derrière son écran.
"Jake... supplia sa mère.
- Jake, bon sang, qu'est-ce tu fous là !" coupa son père avec bien moins de retenue.
Jake, puisque c'était son nom, les regarda tous les deux avec des yeux ronds comme des soucoupes. Il rit jaune et ses poings serrés tremblaient de colère. Si ce n'était que ses poings... Liam avait la sensation de sentir les murs ; la maison du sol au plafond trembler sous l'effet de cette atmosphère électrique. Une véritable cocotte minute sous pression et il n'était pas certain que la Panic Room de son père ne soit d'une quelconque utilité.
Jake se passa alors les mains sur le visage pour s'enjoindre au calme mais c'était visiblement plus fort que lui. Il était vert de rage et explosa. Le vase qui se trouvait sur la table basse du salon explosa contre le mur, déversant sur le sol les fleurs violettes fraiches de la veille. C'en était trop pour sa mère qui se leva et hurla :
"TU ETAIS MORT JAKE !"
Si Liam manqua de s'étouffer avec sa propre salive, ce n'était rien comparé à la réaction de Jake qui pâlit subitement en retombant sur le canapé, le regard hagard. Son père quitta brusquement le salon et monta quatre à quatre les marches de l'escalier. Le temps que Liam réalise, il le vit entrer dans la Panic Room. L'adolescent avait l'excuse au bord des lèvres mais c'était à peine si son père l'avait remarqué. Il se dirigea vers une armoire en métal reléguée au fond de la pièce derrière un tas de cartons et de vieux draps que sa mère avait entreposé là. Il en ressortit un carton poussiéreux qu'il prit sous son bras avant de quitter la pièce sans un regard pour lui. Liam resta interdit quelques secondes jusqu'à ce que son attention soit attirée par l'écran.
Son père lâcha le carton sur la table basse qui laissa échapper un nuage de poussière au visage de Jake. Il le dévisagea d'un regard noir avant de se pencher dessus. Lentement il en retira le contenu. Un album de photo à la couverture orange qu'il feuilleta à peine, semblant déjà connaître son contenu ; des clés de voiture que Liam reconnut sans hésitation comme étant celles de la Dodge qui croupissait dans la grange ; puis après une seconde d'hésitation, Jake sortit un drapeau américain soigneusement plié en triangle sur lequel était épinglée une "Medal of Honor".
Le visage de Jake était livide.
"C'est ce que j'ai dû tenir dans mes mains pendant ton enterrement Jake. C'était la seule chose qui me raccrochait à toi. Tu étais mort au combat Jake !" Répéta-t-elle dans un sanglot.
"Je... je ne comprends pas. Je... je ne suis parti qu'une heure ! Je suis parti acheter tes putains de clopes !" avoua Jake en balançant le paquet de menthols sur la table.
"Il y a de ça 16 ans, Jake." Répliqua Mark, froidement.
"16 ans ?" Répéta Liam, dans l'encadrement de la porte, les yeux rivés dans ceux de Jake.


_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Lun 10 Nov - 01:58 (2014); édité 1 fois
Sam 8 Nov - 01:05 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 12:43 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Ouuuuuh putain ouh putain!!


Bon déjà le titre donne envie hein! Mais qu'elle intensité dans l'histoire vue à travers les yeux de l'ado! Bon j'ai deviné la chute presque tout de suite, mais c'est pas grave ^^.


Après, sinon, ya beaucoup de maladresses (qu'on peut mettre sur le compte des 3h). Et petit conseil qui ne mange pas de pain: plutôt que d'évoquer des sentiments comme la  peur ou la colère, décris les sensations qu'ils engendrent. Non seulement ça fluidifie souvent le texte, mais en plus, le lecteur a moins de recul et plus d'empathie pour le personnage
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 8 Nov - 12:43 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 14:23 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Tres tres bon.
J'ai ete embarque dans ton histoire et j'ai ete decu, oui oui decu que cela s'arrete aussi vite, je sais le temps etait compte, mais bon....
bravo j'ai adore
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Sam 8 Nov - 14:23 (2014)
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Sam 8 Nov - 19:06 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Moi aussi j'ai beaucoup aimé.

J'ai senti quelques maladresses aussi, mais j'avoue je ne me suis pas attardée car j'étais prise par l'histoire et l'envie de savoir si j'avais correctement envisagé la fin.
Pour dire vrai c'est trop court, et tu as du aller à l'essentiel alors il me manque parfois cette envie d'avoir du temps pour bien ressentir les différents personnages...

Mais bravo en trois heures ! piouff !
Sam 8 Nov - 19:06 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 01:05 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Oulah y a un gros gros goût de pas assez

Je comprends les remarques de Mo mais je trouve qu'il y a quand même des descriptions de sensations et d'émotions qui donne une idée assez précise de ce que les personnages racontent... "Si ce n'était que ses poings... Liam avait la sensation de sentir les murs ; la maison du sol au plafond trembler sous l'effet de cette atmosphère électrique. Une véritable cocotte minute sous pression et il n'était pas certain que la Panic Room de son père ne soit d'une quelconque utilité." Rien que ce passage, très imagé, nous définit bien l'atmosphère... Enfin tout ça pour dire que je ne me suis pas sentie en reste (je sais pas si ça se dit comme ça ^^)

Après j'aime beaucoup la façon dont tu as posté ton narrateur, pour moi le thème est parfaitement respecté!

Concernant l'histoire en elle-même j'ai adoré, de la peinture chaotique de cette famille jusqu'à la chute du texte.

Bravo !
_________________
Rafistoleuse
Dim 9 Nov - 01:05 (2014)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 03:10 (2014)    Sujet du message: Nuit des plumivores 7/11 Répondre en citant

Je dois commencer à fatiguer mais j'ai lu ton texte deux fois, puis les commentaires et je me suis dit : ok tu es passée à côté de quelque chose et peut-être même de l'essentiel ou alors j'avais une chevelure d'un blond inouï dans une vie antérieure mais je n'ai pas du tout pigé ne serait-ce que de trouver l'ossature, la colonne de ce texte.
Il est très fourni, peut-être trop, ça va vite mais me laissant un manque de respiration. J'aime vraiment le cinéma de David Lynch et ton histoire serait un bon début pour un film hors norme dont on trouve les clés au fur et à mesure du déroulé de l'histoire. 
Ceci dit que cela  fasse écho avec Lynch est un compliment, sincèrement
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Dim 9 Nov - 03:10 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 10:15 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Il y a des idées, de l'enthousiasme, des trouvailles, une sensation d'angoisse et d'urgence bien rendue.
Toutefois, le lecteur, que je suis, en sort avec une impression de confusions. Ton texte aurait mérité quelques respirations et une économie de mots.


Mais il ne faut pas oublier qu'il a été fait en 3 heures.


Et pour ça, bravo !
Dim 9 Nov - 10:15 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 19:16 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Il y a ici une vraie idée scénaristique que je n'avais pas anticipée avant la fin (je pensais qu'il était le père de Liam^^). Par une écriture dense et haletante, tu crées une vraie tension tout au long du récit.
En fait ton histoire mériterait que tu lui donnes plus d'ampleur, sous forme de nouvelle par exemple. On la sent un peu à l'étroit dans la case "3 heures".
En tout cas bien joué
Dim 9 Nov - 19:16 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 9 Nov - 23:17 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Une histoire qui a souffert des trois heures niveau relecture. Un peu plus d'aération pour jouer avec le suspense, avec tes lecteurs.

Et puis, il y a l'intrigue que j'ai beaucoup aimé. L'installation des personnages. Ce que ça laisse présager aussi.

C'est à la fin que j'ai voulu relire pour prolonger le plaisir... Mais je me suis rendue compte que la fin restait la même, en suspens. Et moi, j'me dis toujours pareil "et la suite?" ^^




Edit : Mon Numéro 2. 
_________________
ATea.


Dernière édition par ATea le Lun 10 Nov - 03:15 (2014); édité 1 fois
Dim 9 Nov - 23:17 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 02:06 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Clo, ça fait grave du bien de te relire et c'est pas pour ça que je t'ai mise en 2 hein
Mais voilà j'ai beaucoup aimé ton texte !
_________________
Rafistoleuse
Lun 10 Nov - 02:06 (2014)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 11:26 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

La chute est magistrale, en fait j'comprenais pas où tu m'embarquais, et c'est vrai que par moment j'me sentais un peu oppressée par le rythme et ce décor de panic room qui n'est pas ce que j'ai l'habitude de lire...mais finalement je crois que ça a amplifié mon ressenti de lecteur, j'ai commencé à flipper, et me dire "mais bordel c'est quoi ce coup fourré là?" et pis la chute tin tin!! Le tout en trois heures...bref...
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Lun 10 Nov - 11:26 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 18:34 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Merci pour vos critiques que je suis tout à fait d'accord avec vos remarques !

J'ai perdu un temps fou à me demander si je devais être le narrateur, si je devais utiliser le "je", le "il", le présent, le passé... bref je me suis prise la tête sur l'intitulé du thème alors qu'il n'y avait peut être pas lieu.

J'ai écrit ma trame, le texte brut... je regardé l'heure et il était 23h47 (Hiiiiiii PANIC !!!). Plus le temps de faire les finitions d'où le manque de profondeur à certains passages et les maladresses ; je les vois aussi...

Puis comme d'hab, je me suis embarquée dans une nouvelle de 500 pages dont vous n'avez que la trame hypothétique de l'intro -_-' !

Encore merci en tout cas, ma troisième place après 6 mois d'absence fait du bien et rassure ^^



Ps (Rafi):
C'est juste une question technique mais comme ce n'est pas la première fois que ça m'arrive, je voulais savoir si c'était fait exprès qu'au moment du copier-coller, la mise en page disparaissait ?
Parce que je passe tout le temps quelques minutes à aérer visuellement mes textes, à construire mes paragraphes et tout et là.... je me retrouve avec un gros bloc :/
Ça n'enlève rien aux erreurs de mon texte c'est juste que pour ma part, la mise en page a son importance aussi.
Lun 10 Nov - 18:34 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 18:51 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

bon en fait quand je poste pour la nuit des Plumis, encore mieux si je dormais deux minutes avant, je vais à l'essentiel ^^ Et pour moi c'est pareil, quand je copie-colle ça n'a jamais la mise en page et les espaces que j'avais prévus.. alors des fois je modifie (défis hebdos) mais pour les nuits j'envoie la sauce ^^)

Après je suis désolée si ça dessert vos textes c'est juste que je pare au plus urgent. Je me rends pas forcément compte d'ailleurs.

Xooit ne reçoit aucune donnée de mise en forme. C'est chiant.

Atea, Mea culpa, l'aération c'est moi Mr. Green


Honnêtement, je saurais pas produire un texte comme ça, avec deux heures de réflexions avant, du coup je suis forcément impressionnée Maiiis ça ne veut pas dire que mon avis ne compte pas hein ^^
_________________
Rafistoleuse
Lun 10 Nov - 18:51 (2014)
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 18:55 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Oui non mais je comprends que les conditions pour toi ne sont pas les plus évidentes, je me demandais juste si c'était voulu ou non. Donc je le sais maintenant, la prochaine fois, je te l'envoie en code, ce sera plus simple ^^
Lun 10 Nov - 18:55 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 18:58 (2014)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo Répondre en citant

Non je modifie jamais, je corrige pas les fautes, ni rien. C'est juste un rapide copié-collé.
Une fois seulement j'ai pris la liberté de séparer des textes (longs) en plusieurs postes je me suis faite je fais plus rien j'ai peur Mr. Green

ah oui je sais même pas comment on fait mais je crois que Mo l'avait fait pour un relais ça m'avait changé la vie
_________________
Rafistoleuse
Lun 10 Nov - 18:58 (2014)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06 (2016)    Sujet du message: #2 - Panic Room - Fairyclo

Aujourd’hui à 01:06 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield