S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Pauvre petit garçon riche

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°61 à 70 » Défi n°61
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Qualsevol Nit
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 26 Oct 2014
Messages: 65
Localisation: Gers

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 18:32 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Petit con. Tu n'es qu'un petit con, qui deviendra bientôt un grand con. Et si 
j'en crois la génétique familiale, vraisemblablement un jour un gros con. 
Tu crois sans doute que tu es le plus malin. C'est une des caractéristiques des petits cons comme toi. Je ne vais pas encore citer Audiard, et pourtant on pourrait croire qu'il te connaissait. 
Regarde-toi sur cette photo... tout en toi est horripilant: ta coiffure impeccable, ta posture, ton air de te foutre du monde. Cette attitude arrogante de petit con né avec une cuillère en argent dans la bouche. Cet air suffisant de ceux qui fréquentent les meilleures écoles, les rallyes, le gratin de Neuilly. 
Déjà tout petit, tu avais cet air supérieur dans le regard. Celui de ta mère, de tes frères, de ton connard de père. Quand je te donnais ton biberon, tu me fixais d'un air goguenard. Quand je changeais ta couche, tu me pissais dessus en me lançant un regard narquois. Quand tu as commencé à aller à l'école - la maternelle multilingue privée pour petits nantis de ton quartier - tu ma balançais ton cartable en me voyant arriver, car tu avais déjà compris que j'étais là pour ramasser et me taire. En primaire, tu ne t'adressais plus à moi qu'en anglais, histoire de m'humilier quand je ne te comprenais pas. Au collège tu m'as ordonné sèchement de t'attendre au coin de la rue avec la voiture, pour ne pas que tes camarades te voient avec ta vieille nounou. Si c'était moi, je peux te dire que tu aurais pris le bus pour rentrer, mais tes parents considèrent sans doute que tu n'as pas à te mêler à la populace...


Qu'est-ce qui t'a pris de faire ça? Piquer la voiture du paternel et partir en virée. Tu n'as pas quinze ans... Si c'était moi ta mère, je peux te dire que tu n'aurais même pas testé ce genre de conneries. Y a des fessées qui se perdent... Mais évidemment, je ne suis pas ta mère et si tu pouvais, tu me remettrais à ma place en trois mots méprisants, comme tu sais si bien le faire. 
Dans ma tête, la fureur et la sensation de gâchis se livrent bataille. Bien sûr, pour tes parents tout est de ma faute, et il y a belle lurette que j'aurais été virée s'ils n'avaient pas eu besoin de moi pour monter la garde vingt-quatre heures sur vingt-quatre à ton chevet. Eux, ils sont trop occupés. De toutes façons ça ne sert à rien d'attendre tous ensemble que tu te réveilles, hein? Je n'aurai qu'à les appeler s'il se passe quelque chose. 
Le personnel de l'hôpital est sympa avec moi, depuis le temps que j'y passe mes jours et mes nuits. L'autre jour, une infirmière remplaçante a cru que tu étais mon fils. Je ne sais pas pourquoi, je ne l'ai pas démentie. 


Tu as entrouvert les yeux! Tu as bougé! Affolée, je me lève, je m'assois au bord du lit pour te prendre la main, que je lâche aussitôt pour me jeter sur la sonnette, et je reviens plonger mes yeux dans ce qui est déjà presque un regard... Tes paupières ont un nouveau frémissement, et cette fois ton regard se plante dans le mien. Mais déjà la porte s'ouvre et une infirmière entre en coup de vent, te regarde, inspecte les différents écrans des machines qui te relient à la vie et enfin se penche sur toi. 
" Tu m'entends? " fait-elle avec insistance. " Bouge la main si tu le peux. "
Une seconde de la taille d'un siècle plus tard, je réprime le son mi-rire mi-sanglot qui essaie de jaillir de ma bouche: ta main a bougé, franchement quoique faiblement. 
L'alerte générale à été lancée, et c'est une succession de spécialistes qui se relaient à ton chevet dans les heures qui suivent. 
Tes parents sont là, alertés par le personnel. Moi, je n'y ai même pas pensé. Je suis déjà dans le futur, dans la rééducation pénible qui va suivre, dans les scènes que tu vas me faire et les propos méprisants qui vont reprendre, dans mon rôle de bonne à tout faire qui va se doubler de celui d'aide-soignante, dans ta carapace de petit con qui va se reformer aussi vite qu'elle a explosé dans l'accident, te laissant nu et faible devant mes yeux. Je suis prête.


Parce que ce que j'ai vu dans ton regard tout à l'heure, petit con, ce premier regard qui a été pour moi, puisqu'il n'y avait que moi pour te veiller, je ne l'oublierai jamais.
Lun 10 Nov - 18:32 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 19:03 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Raaaah putain putain putain putain...

Quand j'aime beaucoup je suis vulgaire...

C'est très beau. L'évolution qui se fait dans le discours, comme si la caméra se rapproche et qu'on comprends cette relation de plus en plus précisément. C'est superbe.

J'aime beaucoup.
_________________
Rafistoleuse
Lun 10 Nov - 19:03 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 19:39 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Pas mieux que Rafi.


Texte sublime en emotions sur fond de nounou.
Tres beau et tendre.
J'adore je peux pas dire mieux
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Lun 10 Nov - 19:39 (2014)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 20:14 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Excellent j'ai beaucoup aimé ce mélange de sentiment, la dureté et la tendresse pourtant, bref une vraie réussite pour moi également, bravo!
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Lun 10 Nov - 20:14 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 20:16 (2014)    Sujet du message: Défi 61 Répondre en citant

Et le train pour l'enfer va repartir ! Merci d'attacher vos ceintures...
T'avais qu'à pas piquer la bagnole ! P'tit con


J'aime bien,  Smile
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Lun 10 Nov - 20:16 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fanylill
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 27 Oct 2014
Messages: 228
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Lun 10 Nov - 23:09 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

si j'etais cineaste j'en ferais un film....un long film qui montre les sentiments....j'ai vu les images en lisant...bravo c'est superbe 
_________________
"si le ridicule tuait ça ferait longtemps que je serais mort tu sais"
Lun 10 Nov - 23:09 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 10:18 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Voilà un autre regard sur le con, plein de tendresses.


C'est un texte qui sent bon l'amour avec des morceaux de haines à l'intérieur. J'aime cette ambivalence là, et elle est rendue avec un style fluide.


Ton narrateur transpire d'empathie pour ce petit con.


Tu y ajoutes à la fin ce zest de dramaturgie qui rend ton histoire épatante et touchante.


Oui on pourrait en faire un film.
Mar 11 Nov - 10:18 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Qualsevol Nit
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 26 Oct 2014
Messages: 65
Localisation: Gers

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 12:23 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Merci les Plumivores, pour votre lecture et  vos commentaires!
Mar 11 Nov - 12:23 (2014)
Auteur Message
La Plume du Chakal
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 405
Localisation: Arkham Asylum

MessagePosté le: Mar 11 Nov - 12:48 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

"Une seconde de la taille d'un siècle plus tard"


Ca ça bute 


et la dernière aussi


très joli texte, presque schyzo, c'du bon 
_________________
http://laplumeduchakal.wordpress.com/

"Un blog qu'il est bien pour le lire"

https://www.facebook.com/laplumeduchakal
Mar 11 Nov - 12:48 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mer 12 Nov - 19:10 (2014)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche Répondre en citant

Un beau texte qui met en avant la complexité des sentiments, bravo ^^
Mer 12 Nov - 19:10 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:00 (2016)    Sujet du message: Pauvre petit garçon riche

Aujourd’hui à 04:00 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°61

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield