S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
PIGGY

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°61 à 70 » Défi n°64
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mer 3 Déc - 00:30 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
PIGGY

Mon têtard d’amour n’a pas son pareil pour mettre en valeur les invités. Même si, par moment, j’ai l’impression qu’il charge un peu la barque des superlatifs.
Des coulisses, je l’entends présenter ce chanteur, ce vieillard. Son enthousiasme est débordant. Mon kermitou clame : « Depuis le temps qu’on l’attendait, il est enfin là. Voici le svelte, le sublissime, le charmeur, celui qui, rien que par sa voix, redonne la fertilité aux femmes ménopausées. Mesdames, Messieurs un tonnerre d’applaudissements pour le crooneur qui a perdu son cœur à San Francisco. Nous sommes ravis de l’avoir au Muppets Show ce soir : Tony Bennett !!!!!!!!!!!!! ».
Svelte, sublissime et puis quoi encore ! J’ai le groin qui chauffe et les jambonneaux en fusion.
La grenouille de mon cœur a parfois des problèmes d’yeux. Kermitou devrait prendre rendez-vous chez un ophtalmo.
Peu avant le show, j’ai vu Tony Bennett en coulisse, mettre deux heures pour enfiler sa gaine, son pantalon, attacher sa chemise, se coiffer devant un miroir à deux balles et enfin embrasser une croix en olivier.
Vous comprendrez pourquoi les adjectifs svelte et sublissime je les ai en travers de la gorge.
Je ne vous parle pas du « charmeur ». Foutaise. Le charmeur, il a des attitudes de porc. Et croyez bien, qu’en la matière, je m’y connais.
Oui j’ai un caractère de cochon, rectification de cochonne.
Pour le Bennett, je vais enfoncer le clou, ça plaira à Jésus. On n’accuse pas sans preuve. Bien moi, j’ai des preuves.
Retour sur la genèse de notre rencontre avec Tony, ce qu’en Anglais on appelle le « may I introduce you ».
J’ai aperçu un ventre sortir de la loge, pas un individu, pas un corps en entier. Oui un ventre, vite revenu à proportion humaine quand, par le jeu de sa respiration, le chanteur new yorkais a comprimé sa graisse. Il est devenu violet, jusqu’à ressembler à un chou rouge sur pattes.
Quand vous faites la bise à une légende, une crainte vous étreint. Celle de voir un dieu descendre de son piédestal et se vautrer dans la nausée du quotidien. J’ai embrassé la joue de cet homme et senti instantanément le contact effrayant avec une peau cartonnée puant le mélange de l’after shave et de la mort. C’est pourquoi de ma vie, je ne roulerai jamais un patin à un octogénaire. C’est surement pire.
Revenons à la peau du vieux à cette mauvaise première impression hélas exacte. Même si en l’espèce, j’ai espéré qu’un mot, qu’un trait d’esprit sauve la situation et me fasse changer d’opinion.
Cyrano est moche mais il sait parler aux femmes. Et si Bennett… ? Non. Lui, est aussi moche et doit s’abstenir de s’exprimer.
Manque de chance, il a voulu me flatter en jouant la carte de l’amour courtois.
Avec son sourire carnassier et cette assurance toute américaine que les intellectuels de gauche nomment « impérialisme », il m’a lancée : « je suis ravi de chanter en duo avec vous », pour continuer sur : « Jamais un pot de rillettes n’a eu d’aussi si jolis yeux bleus »
Bonjour la beauté de la métaphore alimentaire, quel ringard !
Je lui ai rétorqué : « Le pot de rillettes n’a pas les yeux bleus et il porte des lentilles de couleurs CONNARD !!!!!! », puis lui ai envoyé un coup de groin en pleine face avec mon cri favori, celui que Bruce Lee a voulu me piquer : DAAAAA !!!!!!
Sur ce Kermitt finit de présenter mister Bennett. Le sublissime, le svelte, enfin vous voyez ce que je dire.
Le sublissime, parlons-en ! Il est en lambeau
Je n’ai pas raté mon cou. Le nez du crooner s’est transformé en tomate farcie XXL maculant de sang sa chemise blanche.

C’est la panique générale, l’intro musicale de « But Beautiful » démarre sans le vieux sur scène. Pour cause, il est en coulisse et s’essuie le visage en gémissant.

- Kermit m’apostrophe : Va-s’y Piggy, rentre sur scène et chante
- Non grenouille de mes rêves, Je ne peux pas c’est un duo. Et puis je ne me suis pas chauffée la voix
- On s’en moque ma chiffonnade adorée
- Pas moi
- Alors qu’est ce qu’on fait ?
- Lance le numéro suivant
- C’est quoi le numéro suivant ? Je n’ai pas le conducteur sous les yeux. Le conducteur !!!!!!
- Mon Kermitou, c’est Gonzo qui l’a
- Il est ou Miles Davis !!!!!!!
Du fond des coulisses on entend une trompette mal bouchée massacrée ce qui ressemble à un air mexicain. Sur scène, l’intro du But Beautiful s’achève et le morceau se poursuit. Le public est sans voix. Un instrumental pour commencer c’est original.
Pendant ce temps, mon têtard d’amour rejoint Gonzo et lui prend le conducteur, puis d’un croassement virile crache : « Numéro suivant les vétérinaires à l’hôpital !!!! ». RRRh j’en ai les côtelettes toutes remuées. J’aimerais bien faire parler mes instincts, plaquer mon têtard d’amour contre un nénuphar et lui lécher les cuisses sur le champ. Mais les sauvageries de l’amour et du désir ne concordent pas avec les urgences du spectacle.
Il faut agir vite.
C’est la coda de But Beautiful. Le public ne se rend compte de rien. Il applaudit et le rideau se baisse.
Backstage, c’est la panique. La ruche des techniciens montent le décor de bloc opératoire.
- Kermitou, toujours aussi flippé,s’ interroge : qui va jouer le rôle du malade ?
- Mon têtard d’amour, on n’a qu’à prendre le vieux crooner
- Bennett ?
- Oui
- Mais ça ne va pas !
- Si c’est une idée intervient le chien pianiste, le docteur Bob. Et de poursuivre : j’ai toujours rêvé de faire de la chirurgie esthétique. T’inquiètes, on va lui arranger son nez.
- Puisque le docteur Bob le veut dit un brin fataliste Kermitou, puis poursuivant la voix autoritaire : Bon en place, Piggy appelle-moi Miles Davis, j’ai besoin d’une pastille musicale avant les vétos.
- Moi m’égosillant : Gonzo !!!!! sur scène !!!!!!!!!!!
Cet oiseau de malheur va me casser la voix.
Une seule note suffit pour savoir que Gonzo n’a pas de génie. Il a le bon gout de ne pas aller plus loin. Quoique. Est-ce de la lucidité ? Non. Seulement, une incapacité technique à sortir deux sons coup sur coup. L’art du bide ou encore le « kind of plouf ».
Il s’avance devant le rideau. Il prend la lumière comme un prostitué persuadé qu’Il ressemble à Ton Cruise. Le port droit, le bec presque élégant, les bras souples, notre volatile a la folie des laids qui se croient beaux.
La salle le regarde en silence et hésite à rire par charité.
- Pendant ce temps, derrière le rideau on s’affaire, on place Bennett sur une table d’opération. Son visage a triplé de volume, il parle comme un enrhumé, se plaint : « Il faut que j’appelle mon agent. Ca va barder, vous allez avoir un procès au cul »
- Je finis de m’habiller. J’en jette un max en infirmière. J’en ai fait lever des paraplégiques dans cette tenue et pas que. Je réponds au Tony : « Qui va croire qu’une truie t’a battu ? Personne ! Arrêtes de geindre, on va te refaire le pif gratos. Et c’est la rillette aux lentilles bleues qui passent les instruments. Tu devrais être heureux ».
- Le docteur bob est à côté de moi. Il se demande : « On n'a rien pour anesthésier le malade. »
- Je lui coupe la parole, et je lui dis : « si. » puis lui montrant mon bras droit : « on a ça ».
- Bob la voix tremblante : tu ne vas pas nous l’assommer.
- Je vais me gêner docteur. Et là je frappe le crane du vieux en poussant un grand :DAAAAA !!!!!
La salle entend plus mon cri que la dernière note de Gonzo. J’ignore si elle rit pour ça ou pour le solo de notre Miles Davis.
Une voix off venue d’outre-tombe calme les ardeurs de tout le monde. Elle annonce le numéro : « les vétérinaires à l’hôpital ou les aventures d’un chirurgien orthopédiste à qui la médecine cassait les pieds !!!! »
Le rideau s’ouvre. Let’s have fun !!!
- Qui opère-t’on ce matin Miss Piggy ?
- Un crooner Docteur Bob
- D’habitude je fais les pieds. C’est mon premier visage. Je suis tout ému, miss Piggy
- Moi aussi Docteur Bob
- Mon dieu, dans quel état est son nez ! Il ne s’est pas raté. Il est méconnaissable. C’est un stranger in the night
- Vous avez raison Docteur Bob
- Vous lui avez fait un fly me to the moon ?
- Oui on l’a endormi
- Je n’avais pas vu son crâne. Ma parole, quelle bosse ! On aurait dû faire un devis avant de le mettre au bloc.
- Docteur Bob, soyez sans crainte il a une grosse mutuelle.
- C’est Sinatra, il a les moyens
- Non Docteur Bob, ce n’est pas Sinatra, c’est Tony Bennett.
- Je n’opère jamais les seconds couteaux. Et pourtant il est couvert. Ah ah ah !!!!
Déguisé en ange, Gonzo survole la salle d’opération. En fossoyeur de la trompette, il achève l’air de Mack the Knife.
Kermitt se brise les cordes vocales en ordonnant : Rideau !!!! Fin du numéro.
Retour en coulisse. On rapatrie le Bennett. Il est dans un sale état Il ronfle.
- Qu’est-ce que vous avez fait ? Il dort
- Mon têtard d’amour, on a un peu forcé sur l’anesthésiant
- Quoi !
- T’inquiètes c’est un produit, tout ce qui a de naturel lui dis-je, en lui montrant mon bras droit
- Piggy, tu l’as encore frappé !
- Il nous a menacés de nous mettre un procès au cul, Kermitou !
- En attendant, on est sans vedette pour le final. Je ne vois qu’une seule solution.
- Laquelle ?
- Faire appel à la doublure de Bennett : Dany Brillant. Avec une perruque grise ça passera.
- Mon têtard, T’as perdu la tête. !
- Depuis que j’ai vu Suzette
- Qui c’est celle-là ? Ta maitresse !!!!!!
- C’est de l’humour ma truie adorée
- On ne fait pas de l’humour avec l’amour. Puisque que c’est comme ça. Je vais te le réveiller ton Bennett.
Et là je pars en furie. Je soulève le corps du crooner. Je le traine jusqu’à la scène. Le rideau toujours baissé, j’ordonne à cet imbécile de grenouille, qui aurait pu être le père de mes enfants, d’annoncer le dernier tableau du show.
Kermitt, pensant que son destin dans le spectacle va se finir sur le plateau de cuisine plus en cuisse persillée, s’exécute.
Il dit : « Puisqu’il faut finir en beauté, c’est Piggy qui s’y colle. (à voix basse) faute de mieux. Pour le plaisir de vos yeux et de vos oreilles, la voici en duo avec notre invité Tony Bennett dans une version féministe et revisitée de My Way.
Le rideau s’ouvre. Je tiens le vieux dans les bras et l’embrasse goulument. Il se réveille.
Je chante : « And Now, the end is near »
Lui me rétorquant : « And So I face the final curtain ». Le Tony a repris ses esprits et pose ses mains viriles sur mes fesses.
Décidément, nous n’avons pas les mêmes valeurs. Paroles de rillettes.
Mer 3 Déc - 00:30 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
La Plume du Chakal
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 405
Localisation: Arkham Asylum

MessagePosté le: Mer 3 Déc - 10:51 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

Oh mon gars, c'te retour en enfance xD 


Super ton trucz, j'aime beaucoup l'idée de voir les coulisses du show  


Bon il manque quand même Animal . . ... .  




 
_________________
http://laplumeduchakal.wordpress.com/

"Un blog qu'il est bien pour le lire"

https://www.facebook.com/laplumeduchakal
Mer 3 Déc - 10:51 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 02:52 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

Bah dis-donc, tu t'es lâché sur celui-ci ^^ j'en étais presque essoufflée à la fin de ma lecture ! J'suis pas trop calée en Muppets show (un traumatisme de mon enfance lié à un sketch présenté sur la cassette de la Belle et la Bête où Piggy hurlait sur des enfants), mais c'était quand même bien marrant, avec des passages limite cultes (le kind of plouf ou le léchage de cuisses ^^)
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 4 Déc - 02:52 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fanylill
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 27 Oct 2014
Messages: 228
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Jeu 4 Déc - 11:03 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

Et bien j'en connais un qui a passe du temps devant la tv quand il était petit ! 
Je retrouve cette plume que j'aime tant... Comme si les mots venaient tout seul... Il va falloir que tu m'apprenne  
J'ai ri parce que cette peggy elle est vraiment à l'image de mes souvenirs .... Hystérique !

J'ai adoré ta description du vieux décrépis...savoureux...
Le rythme aussi tu ne laisses pas le lecteur te lâcher ou faire une pause ...
Bravo Hector 


Il me manque juste un truc.... Les deux petits vieux au balcon !!!! C'était mes préfère !!!!
_________________
"si le ridicule tuait ça ferait longtemps que je serais mort tu sais"
Jeu 4 Déc - 11:03 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Dim 7 Déc - 11:47 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

Je suis pas trop calée non plus mais ça colle plutôt très bien avec les souvenirs que j'en ai ! Mr. Green

Ce côté haletant, j'ai ressenti la même chose, ça fuse et c'est ingénieusement drôle !

Franchement chapeau, encore une fois, t'es bluffant !
_________________
Rafistoleuse
Dim 7 Déc - 11:47 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 00:52 (2014)    Sujet du message: PIGGY Répondre en citant

Ton texte est copieux et défile à un rythme échevelé ! J'ai dû m'accrocher pour tout bien digérer mais c'est vif drôle et habilement écrit. Bien joué.
Mer 10 Déc - 00:52 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:23 (2016)    Sujet du message: PIGGY

Aujourd’hui à 02:23 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°64

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield