S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Enfance meurtrie.
Aller à la page: 1, 2  >
 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°61 à 70 » Défi n°65
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 11:45 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
«  Inspecteur Delmar ? Inspecteur Kozlova ?  
- Oui Martin. On rentre au poste, qu’est ce qui se passe ? 
- On nous a signalé la découverte d’un corps dans le quartier Toban, vous y allez ? 
- Evidemment.  
- D’accord Chef. Je les préviens. 
- Martin… Vous n’oubliez pas quelque chose ?  
- … 
- L’adresse exacte, Martin. L’adresse exacte… » 

* 

 
La voiture se gara dans la rue devant une maison à deux étages, déjà encerclée par des policiers débordés. Tous les voisins et les badauds du coin affluaient. C’était un évènement à raconter au repas du soir. Un de plus en fait… Kozlova et Delmar ne connaissaient que trop bien ce quartier. De nombreuses interventions avaient régulièrement lieu dans le coin. Violences conjugales, violences entre voisins, violences sur soi. Aussi terrifiant et inquiétant que cela puisse être, cela ne l’était jamais autant qu’à l’instant précis où Kozlova donna un coup de coude à Delmar, l’invitant d’un mouvement du menton, à regarder vers la fenêtre du premier étage. De là-haut, une petite fille les observait. 

 
Delmar grommela. 
« P’tin, on n’est pas d’la brigade des mineurs ! 
- Commence pas... » 

 
Tous deux prirent une inspiration profonde et, coude à coude, s’engagèrent dans l’allée. Passant le portail, ils s’arrêtèrent net. Sous leurs yeux ébahis, se dévoilait une vie rongée par la misère et la pauvreté.  

 
Des plaques de tôle rouillées et tranchantes protégeaient tant bien que mal le petit jardin de la vue des autres. Si cela avait été un jour, un jardin. Des jouets d’enfants cassés étaient éparpillés ici et là, entre excréments et niches pour chiens. Des déchets s’amoncelaient dans chaque recoin depuis plusieurs mois, à en croire la hauteur des monticules. A cela, se mêlèrent des relents de fosse septique, comme pour éveiller un sens, provoquer une réaction. Comme pour donner vie à ce désolement. Les inspecteurs contournèrent les obstacles tant bien que mal et se retrouvèrent au pied d’un escalier, qu’ils gravirent non sans une once de plaisir. S’élever pour s’éloigner de la boue, s’élever les yeux braqués sur des traces d’humains, sur des grains de folie... De la première à la dernière marche, des graffitis colorés s’étalaient sur les murs, exposant à la vue des curieux une rage de vivre, une haine fiévreuse de la société et quelques maux d’amour. Si dessins et mots obscènes trouvaient toujours une place sur ce mur décrépi, aussi minime soit-elle, sentiments et émotions se faisaient moins discrets et explosaient à la figure de son lecteur comme autant de bombes lancées sur des villages en temps de guerre. Cet ensemble, agressif au premier abord, n’était que l’expression de la plus profonde humanité de ce quartier… Le cœur de Kozlova fit un bond. Elle avait beau parcourir les histoires morbides dans ses dossiers ou ses lectures, il y avait de ces ambiances qu’elle ne pouvait imaginer.  Et l’idée qu’une petite fille puisse vivre dans cette ambiance lui était insupportable. Delmar sentit le trouble s’emparer de sa collègue mais n’avait pas plus de mots. Ils ignoraient l’un autant que l’autre, s’ils les trouveraient au moment voulu face à leur jeune témoin. 

* 

« Rachel ? » La petite fille ne bougea pas. Elle était penchée sur son bureau quand les inspecteurs s’avancèrent. « Rachel, bonjour, je m’appelle Natasha et lui, c’est Lucas. Nous sommes tous les deux des policiers. » La petite fille se renfrogna. « Nous sommes de gentils policiers, on arrête ceux qui font des bêtises. » Le silence lui répondit. « Toi, tu as l’air d’être sage, tu n’as pas à avoir peur, nous sommes venus voir si tu allais bien. On ne veut pas te faire de mal. Personne ici, ne te veut de mal. » La petite fille s’arrêta, regarda les deux étrangers et serra son doudou dans ses bras. « Tu as l’air courageuse. Il doit être bien au chaud Lapin dans tes bras dis donc. » Rachel plongea son regard dans les yeux du doudou câlin. « C’est ton doudou ? Il a quel âge ? » Elle colla doucement le doudou contre son torse pour voir ses mains, puis déplia un à un ses petits doigts potelés, jusqu’à quatre et les leva à l’intention des inspecteurs. « Quatre ans ! Il est grand comme toi ? » La petite fille hocha la tête. « Vous êtes des grands copains alors. Vous vous protégez tous les deux. » Rachel sourit timidement et le serra fort. Elle jaugea la dame, puis le monsieur. Ils avaient de beaux sourires. Ils avaient des vêtements normaux, pas comme ceux qui étaient tout en bleu et qui venaient des fois, quand papa tapait sur maman. Ils n’étaient peut-être pas aussi vilains en fait. Elle chuchota à l’oreille du doudou et décidèrent que le monsieur et la dame étaient gentils. 

 
 Elle se retourna vers son pupitre et saisit un cahier qu’elle venait de colorier puis le montra aux inconnus sympathiques. Sur le livre de coloriage, une montgolfière était coloriée de mille couleurs dans un ciel bleu azur. Dans le panier en osier, un kangourou avec des gants de boxe était aux commandes de l’objet volant. 

 
« Il fait quoi le kangourou, il conduit la montgolfière ? Il est fort hein. Moi je n’saurais pas conduire une montgolfière. 
- … 
- Et c’est un gentil kangourou, on dirait, il sourit. C’est toi qui lui a fait le beau sourire ? »  

 
Une sensation de flottement se fit sentir. Devant le silence obstiné de Rachel, les inspecteurs se questionnèrent du regard. Ils ne trouvèrent dans l’autre que le reflet de leur propre sentiment d’impuissance. Et pour cause… Dans toutes leurs affaires, ils n’accueillaient jamais les enfants sans leurs collègues de la brigade-biberon. 
  
« On arrivera à rien… 
- Un peu de patience Lucas ou si c’est pour râler, sors. 
- Je vais appeler la BPM.» 

 
La porte se referma doucement, laissant la quiétude envelopper Rachel et Kozlova. 

 
« Et le poisson, Rachel, il n’a pas peur de regarder en bas ? Moi j’aurais peur de tomber !  
- Non ! Il tombera pas Kiko! Il va au ciel, il tombera pas.  
- Le poisson, il s’appelle Kiko ? Et le kangourou ? 
- Je sais pas. Kiko, c’est mon poisson rouge. Mais il est parti dans les toilettes pour partir avec les autres poissons, dans le ciel des poissons. Et, c’est kangourou qui l’amène au ciel. 
- Et ton Lapin, là, il s’appelle comment ? 
- Bin Lapin. 
- C’est ton doudou ?  
- Non, c’est Nourson, mon doudou.  
- Et il est où ton doudou, tu me le montres ? 
- Avec papa.  
- Pourquoi il est avec papa ? 
- Parce que papa, il a voulu prendre Nourson, alors je lui ai prêté. Mais maintenant, papa, il fait dodo par terre et il veut plus me rendre Nourson, susurra Rachel. 
- Quelqu’un a fait tomber ton papa ? 
- Oui. Ils ont crié, crié. J’avais mal aux oreilles. Et puis, ils ont tapé Papa, parce qu’il voulait pas donner Nourson. Et puis, ils ont tiré avec, avec un pistolet et pan ! ils ont tiré et Papa, il est tombé sur Nourson, et il a écrasé Nourson. Papa, il veut plus me rendre Nourson. J’crois que Nourson, il est mouru à cause de papa, sanglota la petite fille.»  

* 

Natasha et Rachel sortirent de la chambre, les doigts de la première fermement accrochés par la minuscule poignée de la seconde. La maman de Rachel et l’assistante sociale, tout juste arrivées, s’avancèrent. Rachel lâcha la main de l’Inspecteur et se précipita au creux des bras maternels. Ses yeux rougis masquèrent difficilement le gros chagrin qui la submergea. 

 
Les deux inspecteurs se rejoignirent à distance. 

 
« Alors Kozlova ? 
- D’après les dires de la petite, j’pense que tout vient du père. Il pourrait s’agir d’une sombre affaire de trafic. Il aurait caché de l’argent ou de la drogue dans l’Ours de la p’tite, mais ils ont pas eu le temps d’avoir ce qu’il désirait. Ca a mal tourné avant. Encore une fois. 
- Encore une fois… Tu n’as pas fini de le dire, crois moi ! Bon, allez, les mecs, vous connaissez la procédure, on y va, on active. Y’a un meurtrier qui s’fait la belle. 
- Lucas, un peu de délicatesse, ça f’rait pas d’mal. 
- Ca non plus, tu n’as pas fini de le dire… » 

_________________
ATea.
Mar 9 Déc - 11:45 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Qualsevol Nit
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 26 Oct 2014
Messages: 65
Localisation: Gers

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 16:15 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

J'adore! C'est vraiment bien écrit, agréable à lire, on "voit" les scènes et j'ai même une petite idée de la tête de chaque inspecteur et de celle de la petite... Les animaux de ce défi improbable sont tous là et chacun a son rôle, sans que ça ne paraisse forcé du tout. Quelle bonne idée que d'utiliser l'imaginaire enfantin... 
Mar 9 Déc - 16:15 (2014)
Auteur Message
Fanylill
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 27 Oct 2014
Messages: 228
Localisation: Bordeaux

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 16:26 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Moi je persiste et signe....je veux un vrai roman venant de toi ! avec ou sans contrainte tu nous embarque dans ton monde !Bravo !!!!
_________________
"si le ridicule tuait ça ferait longtemps que je serais mort tu sais"
Mar 9 Déc - 16:26 (2014)
Auteur Message
Asparanc
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 05 Déc 2014
Messages: 88
Localisation: Libourne

MessagePosté le: Mar 9 Déc - 16:32 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

ATea ton texte et très prenant ! Super !
_________________
« L'écriture n'est pas un loisir, c'est un art »
Mar 9 Déc - 16:32 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 10:47 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Je sens que le Nao ne te quittera pas de si tôt, et c'est pas plus mal parce que tes personnages sont solides...Et puis tu as une telle aisance dans ce style, ça se lit comme on lirait un roman en effet

J'ai ressenti ce malaise (qui est un compliment pour moi je précise !) que j'ai en lisant ou en voyant des scènes comme celle-ci. Les mots d'enfants sur des actes terribles, c'est quelque chose qui me bouscule.

En fait je ne sais pas si je vais être claire mais si je lis ton texte comme un bout de ton roman, je n'ai rien à dire Mais si je le prends comme un défi, je dirais que je n'ai pas eu assez de "Rachel". Et puis j'aurais voulu que Natacha soit un brin plus bouleversée après leur entretien... Mais y a ce côté " c'est le taf, on doit s'activer" qui est tout à fait justifiable dans ce genre de métier... Bref pour le coup c'est vraiment du chipotage

Très bien écrit et captivant !

edit : summum du chipotage, ton titre en dit presque trop à mon goût... Et à la fois, c'est peut-être le genre qui veut ça, je sais pas
_________________
Rafistoleuse
Mer 10 Déc - 10:47 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 10 Déc - 18:15 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Bon, moi le seul truc que je reprocherais, c'est le manque de narration à la 3e personne du pluriel. Le singulier l'emporte quand même assez massivement. Mais c'est super difficile de faire un récit classique en n'y mettant que du pluriel.

Après, moi j'ai adoré. En plus j'me fais l'intégrale d'esprits criminels en ce moment, donc je suis à fond dedans xD. J'aime bien que tu nous remettes ces personnages, on s'y attache, et on a envie de suivre la suite de leurs aventures. Ouais.. Vivement le roman !!

Et sinon, mention spéciale pour la description de la maison et des escaliers. C'était magistral ! Bravo !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 10 Déc - 18:15 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 02:38 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

A chacun des commentaires, merci d’avoir pris le temps de lire et de commenter.
 
Je suis ravie que vous ayez eu les images, les flashs, les scènes et que mes descriptions vous aient embarqué
 
Ouiiiii le manque de narration à la troisième personne. Et en fait, c’est pour cette raison que je n’ai pas plus parlé de Rachel. J’aurais aimé lui laisser plus de place, mais ça ruinait la contrainte encore plus… Par rapport à Natasha, le fait de parler davantage de ses sentiments aurait eu le même effet. J’ai donc joué sur leur duo... Donc je comprends ce que tu voulais dire Rafi, et je comprends ta petite frustration ^^ En fait, j’écrivais, j’écrivais et puis en relisant, j’ai dû restreindre dans mon écriture au fur et à mesure.
Et ce titre, bon sang, j’ai eu dû mal. Je ne voulais pas trop en dire, mais il n’y avait que ça qui restait. Le meurtre de son père, le meurtre de son doudou. Et au final, son enfance qui se retrouve blessée, meurtrie. Quel est son plus grand drame là-dedans ? Voilà ce qui n’arrêtait pas de trotter dans ma tête.
 
Ah et puis, ce sont les personnages du Nano, mais cette scène n’en fait même pas partie. C’est une nouvelle affaire qui s’est implantée et hop 
_________________
ATea.
Jeu 11 Déc - 02:38 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 03:34 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

En fait tu sais que quand je t'ai lue, j'ai COMPLETEMENT zappé la contrainte, ça m'est passée par-dessus Mais en effet je comprends ta ... contrainte ^^ Tu as dû te restreindre (chose que je n'ai pas fait pour mon texte à moi ) dans les dialogues...

Mais tu sais j'ai parlé de petites choses mais j'ai adoré ton texte, et j'ai jamais eu de doutes quant au fait que tu l'aies écrit spécialement pour le défi, c'est une évidence et je rejoins Mo sur le paragraphe descriptif, c'est vraiment top
_________________
Rafistoleuse
Jeu 11 Déc - 03:34 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 03:38 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Rafistoleuse a écrit:
J'ai jamais eu de doutes quant au fait que tu l'aies écrit spécialement pour le défi, c'est une évidence


Ah Rafi, je pensais même pas que tu aies pu douter du fait de l'inédit. (C'est clair ce que je dis ou pas? ^^) Je précisais juste ça pour dire que si je finis mon roman, ne vous étonnez pas que Rachel n'apparaisse pas dans cet épisode là. C'était un extra pour le plaisir, pour voir si je pouvais transposer mes personnages ailleurs, dans d'autres affaires (En même temps, ils auront pas trop le choix! ^^)
 
Citation:
et je rejoins Mo sur le paragraphe descriptif, c'est vraiment top 





Merci beaucoup.
_________________
ATea.
Jeu 11 Déc - 03:38 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 04:29 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Ah mais je sens qu'à cet exercice (transporter les personnages ailleurs que dans ton roman) tu vas être bonne

Moi ça m'impressionne assez, ceux qui en sont capables, et puis du coup ça ne fait que renchérir tes personnages, enfin je trouve cette démarche formidable moi...
_________________
Rafistoleuse
Jeu 11 Déc - 04:29 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Jeu 11 Déc - 10:00 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Pour etre honnete le theme la contrainte, oublie completement.
Deuxieme coup de coeur.
J'ai plonge dans ton  histoire, la petite fille j'avais envie de la prendre dans mes bras.
C'est trop peu, trop court, j'en veux plus moi.
Bravo
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Jeu 11 Déc - 10:00 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Ven 12 Déc - 06:31 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Merci Christine pour ton commentaire, et ton coup de coeur aussi
Ravie d'avoir pu t'embarquer dans mon histoire.  




Et merci Rafi pour ton optimisme  
_________________
ATea.
Ven 12 Déc - 06:31 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 19:26 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Rahhh j'ai plus le temps pour un super commentaire !

Donc bon j'ai hésité à le mettre quand même... Mais voila je le dis...

J'ai adoré, bravo !

Bon j’étofferai un peu plus tard quand j'aurai le temps...
Dim 14 Déc - 19:26 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 14 Déc - 21:03 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Merci Line
Je saurais attendre ^^
_________________
ATea.
Dim 14 Déc - 21:03 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Dim 21 Déc - 14:36 (2014)    Sujet du message: Enfance meurtrie. Répondre en citant

Je vais rejoindre ce qui a pu être dit, tu donnes de l'amplitude à ton écriture, dans la narration, les descriptions, et on ne lâche pas ton texte, c'est rondement mené. Du coup petite frustration à la fin, parce que la chute un poil abrupte me laisse sur ma fin, même si elle se tient bien. Tu nous as si bien ouvert l'appétit qu'on en devient gourmands.
Un très bon texte, bravo
Dim 21 Déc - 14:36 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:04 (2016)    Sujet du message: Enfance meurtrie.

Aujourd’hui à 01:04 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°65

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield