S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Charlie aux Orties...

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Au Comptoir » Charlie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 10 Jan - 09:40 (2015)    Sujet du message: Charlie aux Orties... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ce n'est pas qu'une mode que d'écrire Je suis Charlie, de le crier, de l'afficher partout… 


Du moins je l'espère. Ce ne sont pas de simples mots les uns à côté des autres. Ce fut les seuls mots qu'un homme a trouvé à un moment. D'autres s'y sont trouvés dedans. D'autres se sont exprimés à travers ça. Ils ont voulu s'allier à une unité parce qu'ils y croient, parce qu'ils s'y retrouvent, parce qu'ils n'ont pas d'autres mots.


Charlie Hebdo, ce n'est pas l'affaire que d'une seule génération, mais de plusieurs personnes. Tout âge, toute génération, toute origine. Certains ont connu les débuts avec L'Enragé et HaraKiri, les arrivées, les départs. D'autres ont connu l'épopée fantastiques de ses années, des collaborateurs, de l'esprit Charlie Hebdo. Mais là, nous tous, participons à cette exécution. Nous tous et toutes qui habitons Paris, le bled paumé de vos grands-parents au bout du monde. Le reste du monde ne connaissait pas nécessairement Charlie. Mais aujourd'hui, ils connaissent l'impact. Certains luttent actuellement pour leur liberté de s'exprimer, Charlie c'est un évènement de plus pour eux qui le vivent au quotidien. Mais j'ose espérer que ce sera un tremplin, un regain d'espoir pour chacun. Que pour une fois, les méchants se sentiront ébranlés devant une force commune. Une force unie. Pas une force armée de plomb et de bombe chimique mais une force armée de plumes, de graphite et de couleurs. 


Charlie Hebdo, certains suivent sans bien se rendre compte de l'impact, sans bien savoir dans quoi ils s'engagent quelque part. Alors, pour certains, ça fait Bien et ça fait rire de mettre une pancarte autour du chien qui ne pense qu'à la récompense qu'on lui tendra s'il reste sagement devant la photo, ou d'instrumentaliser un bébé en publiant sur Facebook l'acte de naissance où Charlie apparaît en deuxième prénom. Et on publie ça sur les réseaux sociaux. Pour faire pleurer dans les chaumières, pour se faire remarquer, pour faire voir de quoi nous sommes capables derrière l'ordinateur…


Ouais, moi aussi je suis derrière mon ordinateur, la preuve, je vous écrit sauf que je fous la paix aux animaux, aux gosses et aux vieux voisins qui gueulent qu'on s'en branle de tout ça, mais lorsque je publie, je le fais avec le coeur. MON COEUR. Parce que tel dessin m'a touché, m'a fait rire, parce que je l'ai trouvé dans l'esprit des Humoristes, de ce qu'ils auraient fait eux-mêmes, parce que ça me fait pleurer aussi, parce que j'ai envie de partager cela pour exorciser. On veut se faire remarquer pour nos créations originales en dessinant mal, en reprenant plusieurs paroles déjà énoncées, on joue aux moutons quand il faut aussi créer. Créer, et créer encore. Créer contre l'immobilisme de l'esprit criminel. C'est ce qu'ils faisaient. C'est ce qu'ils font tous les autres qui sont en danger. La création fait peur. Lorsque vous dessinez des corps nus, lorsqu'on parle d'érotisme, lorsqu'on installe des personnages divers et variés, tout cela a une histoire. Des gens se sont battus pour ça, ont résisté pour ça. On peut le faire et il faut continuer à le faire. 


Alors, ceux qui le font uniquement pour tirer parti de cet évènement tragique et être à la mode ne sont pas très intelligents, peuvent même être dangereux par des raccourcis, par des amalgames, par leur manque de curiosité. D'autres personnes estiment que la mort des terroristes est une justice rendue dans un dito, d'autres encore parlent de "Ca y est, fin de l'histoire, sinon ça va?" à côté d'un selfie qui se veut aguicheur. Sans déconner. C'est tout ce qui en ressort? Je ne l'espère pas… Sinon, votre #JeSuisCharlie, vous pouvez le jeter aux orties. Et vous avec.


Non... J'espère qu'il y a des choses qui peuvent changer. Profondément.


Je bois toujours mon lait le matin, même lorsque mon être cher me répète que c'est pour les enfants. Je vais toujours lire à l'ombre des cocotiers et travailler de l'autre côté mais aujourd'hui, pour moi, c'est la défense de la liberté d'expression qui prime dans mon chemin de vie. C'est ce que je veux. Putain, c'était "que" des dessins. Depuis quand, n'a-t-on pas le droit de dessiner? A quand nous enlèverons-nous le droit d'écrire, de rêver, de vivre? Et les retombées dans ce coin du monde, c'est aussi le moyen pour moi, de partager avec des personnes qui n'ont pas choisi les meilleurs moyens pour s'exprimer, qui n'ont pas trouver autre chose. Dans ce cadre-là, moi aussi je fais de la récupération. Ouais. Parce qu'en parler, ça fait avancer. Et que certains seront sensibles si on les fait accéder à l'information. Parce qu'on peut ne pas être d'accord, on doit ne pas être d'accord pour en parler, faire avancer les choses, réfléchir, mais en aucun cas, on ne doit se retenir de rire, surtout des cons et des méchants. Cela ne leur plaira surement pas, attisant peut-être même la haine. Notre union restera un rempart, toujours plus que notre passage sous silence, ou notre inaction. J'crois que si on continue à écrire, à dessiner même sans l'idée de Charlie, juste pour notre plaisir, pour le plaisir de nos lecteurs, c'est aussi un mouvement de Résistance. Être ce que l'on est, Rester fidèle à ce que nous sommes, à ce que nous sommes. Cet art de la caricature est ancien, et bien ancré… Ok, Charlie Hebdo, je le lisais pas chaque semaine, je regardais les couvertures ici et là quand j'errais dans les kiosques ou sur des sites. Pour autant, cette attaque, je la prends personnellement, parce que dans le genre, je me souviens des almanach Vermot, que je parcourais chez mes grands-parents, des petites saynètes, des blagues. Je ne comprenais pas forcément tout, je comprenais que certains se moquaient, je les ai relu en étant adolescente et j'ai compris plus de choses. Je pense qu'à l'aube de mes 27 ans, je pourrais les relire. Et même au delà de Charlie Hebdo, le dessin humoristique fait aussi partie de notre quotidien. Et je n'ai pas envie que l'on tue l'Histoire de mon pays, je n'ai pas envie qu'on tue une part de mon Enfance, je n'ai pas envie que l'on abatte tout ce qui fait partie de moi, même si je ne me rends pas toujours compte de leur influence dans ma vie et mes souvenirs… Quelque chose que l'on s'est gagné, quelque chose que l'on doit conserver. Notre Liberté d'Expression.


Alors j'ÔSE espérer que Je Suis Charlie veut dire quelque chose. 


Et puis, B.O.R.D.E.L. 


Quand les gens sont divisés, séparés, isolés, on râle. 
Quand les gens partent en guerre armée, on gueule. 
Alors, pour une fois, si on peut s'équiper de feutres, crayons et stylos pour faire fleurir les esprits, faire preuve d'auto-dérision encore dans ces moments là, rire de la mort de personnages qui en riaient et en riraient, exprimons-nous! Jetons-nous dans la bataille!


Ce n'est pas leur manquer de respect, ce n'est pas renier le chagrin des proches et de la population, c'est leur rendre un Hommage pour ceux qui en sont les auteurs. D'autres réussissent à rendre hommage autrement et c'est tant mieux. Nous sommes tous différents, mais tous riches de ce que nous sommes. Ils auraient probablement raillé ceux qui écrivent Je Suis Charlie. Ce serait un comble, un beau comble me direz-vous. Mais c'était ça leur force, de ne rien sacraliser, de tout dédramatiser, de rire de tout, de repousser les limites pour nous pousser à y réfléchir. C'était la marque d'une Intelligence du coeur. La critique, l'autocritique, la curiosité de ce qu'est l'autre, et de nos travers. Voilà ce qu'ils nous enseignaient…


Si Je suis Charlie, peut faire un effet boule de neige et engendrer quelque chose de positif, alors pour cette foi(s), je veux bien être croyante mais pas abrutie. Ce n'est pas que sur les réseaux que cela doit se faire, mais bien dans les mentalités que le changement doit opérer. J'espère que la France gardera la tête froide et ne lancera pas une attaque armée dans quelque pays que ce soit. 
J'espère que les Français cèderont à la passion, uniquement si c'est pour rester unis. La Passion de l'Autre, la Passion de ce que nous sommes.


Voilà, si moi, Je suis Charlie, c'est pour tout ça. 
Et bien plus encore… 


Pour la prochaine intervention, je vais me mettre au dessin. 
Un dessin vaut mieux que mille discours, et là, je vous en ai mis une petite dose...




 

_________________
ATea.
Sam 10 Jan - 09:40 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:45 (2016)    Sujet du message: Charlie aux Orties...

Aujourd’hui à 13:45 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Charlie

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield