S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
La perfection du moment

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°61 à 70 » Défi n°68
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Jeu 5 Fév - 16:54 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Il reste là.
Il observe.
Contemple.
Absorbe l’atmosphère qui palpite sous ses yeux.


Toutes ces particules d’histoires décimées en poussière.
Le mur irrégulier du fond, comme frappé par des échos de mots perdus, lancés à la dérive, qui finissent par s’échouer puis par périr dans le silence.


Il entend bourdonner dans le coin sombre, quelques idées de fils suspendus, accrochés au néant, s’enracinant dans la noirceur de l’oubli.


Il voit un spectacle de misère, de miettes du passé, de prières abandonnées.
Pourtant il sent que tout frémi sous les rayons du soleil.


L’audacieux soleil, conquérant de l’instant qui pénètre dans la pièce, chargé de ses épées.
Il baigne d’un sang dilué de jaune, la scène.


Sur une couverture couleur épice, froissée d’émois, repose l’objet de toutes ses attentions.


Une soie de peau crémeuse, alanguie, offre au voyeur une vision de rêve.


Une beauté pure, sans artifice, assoupie pour un temps incertain.
Fragilité d’un moment friable ou les questions ne sont plus à poser, mais ou la délicatesse se caresse d’une réponse.


Il aurait pu la recouvrir, la cacher, protéger la blanche pudeur de sa peau. Mais il se refuse à ce geste. La beauté doit être exposée, admirée et non cachée derrière une hypocrisie vestimentaire.


Elle est un tableau de nature parfaite, qui se laisse désirer, convoiter.
L’intimité des timides mise à nue. Le rideau se lève et laisse la chair étreindre l’espace et envahir l’esprit.


Pas de retenue, pas de sous-entendu, juste la liberté d’être.


Il observe silencieux la beauté qu’il vient de créer. Au milieu de la poussière, arrosé de lumière, son chef d’œuvre prend vie.
Le temps, lui, s’est arrêté, comme un cœur ému devant la perfection.


L’image restera figée à jamais dans son idéal.
Les ocres, les lumières, les ombres, ce corps, cette vie.


Mais il sait que tout est éphémère, la beauté comme le reste. 
S’en souvenir ne la rend pas éternelle.
Tout passe, tout s’efface, s’amoindrit et finit par périr.


Comme c’est dommage, il sera le seul à vraiment avoir touché du doigt cette beauté.
Quand on trouvera son corps il ne restera plus rien de cette superbe.
Il sera le seul à savoir et à revoir derrière ses paupières, la perfection de ce moment.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Jeu 5 Fév - 16:54 (2015)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 5 Fév - 18:31 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

Ah ah ah. Ce n'est pas drôle mais j'aime bien le flou dans lequel je suis.
Est-ce qu'il l'a inventée de toute pièce, est-ce qu'il l'a peinte, où est-ce qu'il l'a tuée ?

Je suis tentée de dire, c'es du Christine, donc il l'a tuée Mr. Green

Mais tout est si délicatement posé, avec tellement de poésie, et de beauté, que ça passe comme une lettre à la poste.

"Quand on trouvera son corps" c'est un peu l'appel de phare pour dire que. Mais en même temps ...

Bref. Tout ça pour dire, j'ai beaucoup aimé. Parce que c'est superbe à lire, et c'est intrigant.

T'es quand même la meilleure pour nous faire du suspense dans des poèmes


_________________
Rafistoleuse
Jeu 5 Fév - 18:31 (2015)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Sam 7 Fév - 15:08 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

Quelle poésie dans tes mots Christine, j'en suis fan...tu nous offres une forme sublime pour dépeindre l'horreur glaciale...j'ai beaucoup aimé
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Sam 7 Fév - 15:08 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Dim 8 Fév - 01:54 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

Ah, ah effectivement je suis de l'avis de Rafi ^^... Cette ambiguïté est joliment amenée ! Tu as cette poésie facile à lire, et qui nous surprend régulièrement.
Dim 8 Fév - 01:54 (2015)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Lun 9 Fév - 11:54 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

Je n'ai pas retrouvé le titre, mais je suis peut-être passée à côté.
J'ai énormément retrouvé la couverture, même s'il reste à savoir si elle est vivante, morte, réelle, irréelle. 


Quant à la contrainte, j'ai vu en surface l'Esthétique, la description de la beauté avec une poésie que l'on te connaît. 


"Le temps lui, s'est arrêté comme un coeur ému devant la perfection.

Et en profondeur, j'ai vu la Beauté mais aussi et surtout cet instant de grâce, ce temps qui s'arrête jamais vraiment, ce temps et cette beauté qui perd de sa pureté au moment même où on le nomme, où on le rend conscient, où on le concrétise. Où l'on analyse ce que l'on ressent. Dès lors que nous ne sommes plus dans l'émotion primaire, le moment m est passé. L'instant X appartient déjà au passé. Le Temps se retrouve bousculer. On aimerait le graver, mettre pause, l'accélérer, le retarder. On aimerait une maîtrise, mais nous ne sommes que des Mortels. Le mouvement est éternel, l'évolution, le changement. Le plaisir est voilé, entaché par cette notion de temporalité et de fin en soi. 


J'ai aussi vu des paradoxes entre "L'image qui restera à jamais" et le "Tout s'efface". Un peu comme un combat entre l'Idéal et la Réalité. Nous modifions à chaque fois nos souvenirs, dès lors que nous y pensons. Et chaque fois par la suite, une nuance qui s'estompe, une autre qui devient plus criarde. Un sentiment amoindri, l'autre explosé. Nos souvenirs d'il y a un jour, deux mois, trois ans, quatre décennies, sont-ils toujours Réels? Sont-ils Vrais? Et ont-ils besoin de l'être? 


Et j'ai beaucoup aimé ce qu'il m'a renvoyé. C'était très agréable. (A défaut de ce corps probablement mort ^^)
_________________
ATea.
Lun 9 Fév - 11:54 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Mer 18 Fév - 20:49 (2015)    Sujet du message: La perfection du moment Répondre en citant

Tu transformes le sens de ton histoire par une phrase, deux ou trois mots inattendus, un corps abandonné...
Et mince, tu nous as piégés! C'est poétique, contemplatif, Tu nous rends témoins béats... et complices.
C'est finement joué ^^
Mer 18 Fév - 20:49 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:46 (2016)    Sujet du message: La perfection du moment

Aujourd’hui à 10:46 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°68

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield