S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Un Vieil enfoiré sur une balançoire

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°71 à 80 » Défi n°74
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
La Plume du Chakal
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 25 Sep 2013
Messages: 405
Localisation: Arkham Asylum

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 16:18 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
  
Ca fait une plombe que je suis assis sur cette balançoire, dans un p’tit square qui s’trouve juste en face de mon appartement, situé au troisième étage d’un immeuble qui en compte quatre. J’écluse une bouteille de picrate, un mauvais rouge qui t’creuse des trous comme ça dans l’bide et t’file une chiasse carabinée, ainsi que des gueules de bois foutrement douloureuses. Aujourd’hui, je fête mon anniversaire, et j’ai l’âge d’être mort. Mais j’le suis pas. Pas encore. Pas tout d’suite. La nuit s’éclaircit un peu au-d’ssus d’ma gueule en sac de farine, l’aube se pointe, il est temps d’se rentrer. J’commence à avoir faim, j’suis à court de pinard, et j’crois bien avoir envie de dégobiller. J’veux écouter de la musique aussi. Une symphonie de Mahler, ou d’n’importe qui d’autre, pour c’que je m’y connais. Mais ce sont les seuls disques que j’ai, alors j’m’en contente. Et puis, faut r’connaitre que c’est putain d’beau. C’est même le seul machin sur terre que je n’ai pas envie de détruire, de ravager ou de sodomiser au premier coup d’œil.  J’sais pas d’où ça m’vient, c’est comme ça depuis que j’suis gosse. Si j’croisais Dieu étalé au sol après qu’il se soit viandé de son putain de paradis, j’lui chierai à la gueule. Pourtant j’ai essayé, d’être un type bien, j’ai percuté très jeune les notions de bien et de mal que mon entourage voulait m’inculquer. Des trucs pour mieux vivre ensemble, dans le respect des autres, et bla bla, putain de bla, et sacro-saintes fumisteries manichéennes. J’ai essayé de m’adapter à tout ça. Mais je suis un salopard. Et d’la pire espèce qui soit, et c’est comme ça depuis que j’me suis cassé la gueule depuis la vulve maternelle, à laquelle j’essayais pourtant de m’raccrocher, comme si j’avais déjà bité que ma présence sur terre était une très mauvaise idée.  Je rentre dans l’appartement et file à la cuisine. Y’a deux bouteilles de vin sur le plan de travail. J’en débouche une et la siffle en six gorgées, ensuit frigo, je récupère un demi-poulet, des cornichons et deux boites de bière, et puis direction salon. Je me laisse tomber dans mon vieux fauteuil de cuir et j’mets le mange-disque en marche. J’ai pas regardé le disque, et à défaut de Mahler, c’est Debussy qui démarre. C’est paisible, idéal pour un p’tit matin. J’allume un clope, une Blue Veins, et mate le jour qui s’lève en m’disant que je devrais p’tet aller m’coucher. Mais j’ai la flemme. Je croque dans le poulet, au plafond, y’a les talons de la pétasse du d’ssus qui semblent jouer des claquettes. C’est une rouquine, la quarantaine, la tignasse montée en chignon et retenu par un immonde nœud vert en soie dégueulasse et même pas vraie, elle se balade toujours avec son horrible robe lavande et ses putains de talons rouges. Tous les matins depuis trois mois c’est le même cirque. Depuis que j’ai fait la peau à son enfoiré de mari. Un jour, j’me pointe chez elle, j’étais en rade de bière, et elle m’a attrapé par la ceinture, a tout défait, m’a attrapé la queue et me l’a pompé jusqu’à ce que j’lui jouisse dans le claquoir. Elle a tout avalé, et m’a dit que maintenant elle voulait s’faire baiser, qu’elle en avait b’soin, que son bonhomme était du genre bande-mou. Alors j’lui ai suggéré de recommencer à m’sucer, pour m’aider un peu, et puis une fois que j’ai été de nouveau opérationnel, j’ai relevé sa robe lavande dégueulasse et l’ai tronché contre le mur de l’entrée. Et c’est à ce moment que son mou-d’la-tige a rappliqué. Elle a hurlé que j’étais en train de la violer, le type a voulu me cogner mais j’ai dégainé le premier et lui ai balancé un uppercut dans le pif. Sauf que c’était trop fort, l’arrête nasale est allée s’planter directement dans sa cervelle d’abruti, il est mort sur le coup. Elle a dit que j’étais le pire des enfoirés, j’lui ai dit que c’était d’sa faute et j’me suis tiré. Depuis ce jour-là, cette pétasse trouve toutes les combines pour m’emmerder. N’empêche qu’elle a un cul carrément bandant, ça, ‘faut bien lui r’connaitre. Merde, rien que de r’penser à cette demi-baise, j’sens ma queue se gorger de sang. Je déboutonne mon pantalon, songeant m’offrir une p’tite branlette matinale, mais dehors  y’a l’clébard du gardien qui aboie sur que dalle, mais il aboie, et il m’empêche de me concentrer. J’ai prévenu cet enfoiré de gardien, un jeune blanc-bec qui a foiré joyeusement tout ce qu’il était possible de foirer avant ses vingt-et-un ans, et qui s’farcit le job de son con d’père décédé l’hiver dernier. C’est dangereux de conduire une bagnole aux freins sectionnés, surtout par temps de verglas. Le blanc-bec est aussi con qu’son père, aussi aigri par la vie, et ce foutu clébard est aussi con qu’eux. Merde, pourquoi s’faire suer à être gentil quand des raclures pareilles foulent le même sol que moi ? Je les emmerde tous, ces bouffeurs de chibre avarié, tas d’enfoirés qui s’croient plus malins que les autres parce qu’ils ont un job, une famille, un emprunt à la banque, une guimbarde dans l’allée du garage, un frigo qui distribue des glaçons, des congés payés, une retraite et tout un tas d’autres chieries inutiles dans l’même genre. Si c’est être adapté que d’vouloir tout ça alors j’préfère encore être totalement cuit. Le clébard n’la ferme pas. Je m’occuperais de son cas plus tard. Pour le moment, je change de disque et insère la symphonie numéro 45 d’Haydn. J’finis ma deuxième boite de bière, avale trois ou quatre cornichon et retourne en cuisine chercher du vin, et là j’vois par la fenêtre la voisine dans sa robe lavande dégueulasse qui s’pointe sur la pelouse de devant l’immeuble pour filer à bouffer au clébard. Je vais pas rater une telle occasion. Je file à l’escalier, dans le couloir, la bouteille en pogne et descend les marches quatre à quatre. Je m’approche de cette grosse pute qui hurle de panique en me voyant, la bouteille vide levée au-dessus de la tête. Le clébard aboie encore plus fort. J’assomme d’un coup de bouteille la voisine qui s’écroule sous le choc. Je crois qu’j’lui ai fendu le crâne. La bouteille se brise sous le choc, le clébard m’aboie dessus avec encore plus de force, s’il n’était pas attaché il m’aurait déjà bouffé ce con, alors j’vois pas pourquoi je serais gentil avec, j’lui ouvre le bide depuis la gueule jusqu’à sa bite toute rouge, décalottée, comme si cet enfoiré s’était excité à l’idée d’me croquer la bidoche. Mais c’est moi qui le dépèce maintenant. La voisine remue au sol, reprends peu à peu conscience, j’lui balance un coup de tatane dans les gencives et lui démonte plusieurs chicots. Je sors un canif de ma poche de jean, déplie la lame, attrape son putain de chignon à pleine patte et la scalpe nette. Ca lui apprendra à m’emmerder tous les matins. Je remonte à mon appartement, passe par la cuisine et suis ravi de trouver une troisième bouteille de vin cachée dans un placard. Je retourne à mon fauteuil et m’allume un clope. Une Blue Veins. Aujourd’hui, je fête mon anniversaire, et j’ai l’âge d’être mort. Mais j’le suis pas. Pas encore. Pas tout d’suite.     
  
  
  

_________________
http://laplumeduchakal.wordpress.com/

"Un blog qu'il est bien pour le lire"

https://www.facebook.com/laplumeduchakal
Mar 24 Mar - 16:18 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 17:04 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

Où est passé ta foi en l'espèce humaine ?  Mr. Green


Je me suis presque attachée à ce vieil enfoiré qui abuse un peu trop de la picole. Et puis en fait il est bien l'enfoiré qu'il dit qu'il est, ça arrive


Ce que je trouve ça intéressant, ça sonne comme la routine d'un vieux en maison de retraite.


J'aime bien que les phrases du début reviennent clore ton texte. Ce qui sonne comme un regret au début, sonne comme une menace ou bien une façon de dire, je vais en profiter encore. J'suis pas encore mort quoi.*


Brefouille, au final je le trouve cool ce portrait !
_________________
Rafistoleuse
Mar 24 Mar - 17:04 (2015)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 24 Mar - 17:05 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

J'ai utilisé trois fois le verbe sonner, c'est surement à cause de côté musical toujours présent et que j'adore ^^!
_________________
Rafistoleuse
Mar 24 Mar - 17:05 (2015)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 19:51 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

Je ne veux pas d'un voisin comme ca.
Mais la facon dont tu nous le sers sur un plateau brute de decoffrage c'est genial.
C'est ton style, tu nous deroules ce personnage avec ta facon particuliere d'ecrire c'est un bonheur.
J'ai vraiment aime, lui quand meme pas trop.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mer 25 Mar - 19:51 (2015)
Auteur Message
A vos livres
Lectivores
Lectivores

Inscrit le: 23 Mar 2015
Messages: 139
Localisation: Toulouse

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 21:38 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé ton texte. C'est brut, vif, limite désagréable à l'oreille, mais ça colle bien à ton enfoiré de personnage. Une plume cassante et revêche qui m'a permis une très bonne visualisation de la scène. Du coup, j'ai envie d'une bière...
Mer 25 Mar - 21:38 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 23:01 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

C'est toi l'enfoiré p'tain!!! Il est trop moche ton gars sans déconner, putain de putain, ça m'fait froid dans le dos quoi Neutral Mr. Green
Toi t'as un style qui dégaine, et qu'est clairement dans l'instantané, hyper rythmé, c'est bon de chez bon et la contrainte était une promenade de santé pour toi
Mais bon t'aurai pu m'tirer le portrait d'une princesse, ou chais pas oim, d'un ken...nan???
T'as assuré, dans ton style et tes perso déglingués j'me sens bien en général
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Mer 25 Mar - 23:01 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 26 Mar - 12:58 (2015)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire Répondre en citant

hé hé il est hard ton mec. J'aime bien quand il n'y a pas de limites, on peut faire ce qu'on veut, parce que du coup on ne risque pas de les franchir ^^
Tu commences piano, ton type est presque touchant avec sa vinasse et ses vieux disques, et puis le mec se dévoile à coup de réflexions nihilistes et nous mène vers cette apothéose sanguinolente sans qu'on puisse (ou ne veuille) rien faire pour l'en empêcher... bien joué 
Jeu 26 Mar - 12:58 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:59 (2016)    Sujet du message: Un Vieil enfoiré sur une balançoire

Aujourd’hui à 23:59 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°74

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield