S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Le portrait d'Eddy Marat

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°71 à 80 » Défi n°74
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 19:44 (2015)    Sujet du message: Le portrait d'Eddy Marat Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Eddy consulte son miroir qui n'a rien d'enthousiasmant à lui retourner, alors il s'en détourne. Après ça il va chercher du réconfort auprès de sa meilleure amie, mais elle est, elle aussi, arrivée à bout d'arguments. De guerre las, il la jette sous l'évier, auprès d'autres bouteilles vides, et s'en revient au salon.
Dans trois jours Eddy Marat mourra, et personne n'en sera marri. Il sera terrassé, dans les bois, par un AVC. Une jeune fille prénommée Catherine le découvrira une semaine plus tard en faisant son jogging. Elle en sera profondément traumatisé et suite à cela, ira voir un psy. À cette occasion, elle fera resurgir des souvenirs d'enfance enfouis sous les gravats de ceux de l'adolescence, se souviendra particulièrement du petit Sébastien dont elle était amoureuse en grande section de maternelle. De cela, elle n'en dira rien à son psy. Mais le soir même elle consultera google qui lui glissera en toute discrétion une adresse mail via LinkdIn, ainsi qu'une photo à belle gueule : Sébastien. 
Fort émue elle copiera/collera sebastienmachin@amour.fr dans sa barre d'adresse, et passera les heures suivantes à composer un courriel qui puisse paraître détendu et relax, et donner bonne impression, léger sans être facile, et qui appelle évidemment une réponse. Elle ne retournera plus chez son psy, et, deux ans plus tard, Catherine deviendra madame Machin. Heureuse, grâce à Eddy, en somme...
Eddy n'en saura jamais rien. Pour l'heure il se tient debout, indécis, écoutant les grincements dans sa tête. Il se sent de travers, déjà, ce sont des signes avant-coureurs, Eddy sauvage. En-dedans la déglingue a déjà commencé son œuvre. La soupape siffle dans sa fiole de cave, elle agonise.
Eddy, Eddy... Sais-tu que tu vas crever ?
Regarde-le, debout. Regarde-le, le triste épouvantail qui se dénude. Eddy fou, Eddy nu.
Il est maigre, il est grand échalas, un peu voûté, il est brun comme un Inca, un peu haletant à la manière d'un animal inquiet. Les cheveux drus comme de la paille et noirs, noirs de jais. Ses yeux se planquent au fond des cavités orbitales. Fauve astral. Voilà qu'il se saisit d'un morceau de charbon dans l'âtre froid. Et s'en peinturlure le visage. Il se trace des balafres tribales sur le visage, il se cerne les yeux d'ombres morbides, et se creuse un peu plus les joues.
Figure mystique.
Il écoute pousser les poils de sa barbe naissante, micromètres après micromètres, puis trace avec acharnement des volutes sur son corps vibrant. Des serpents noirs sinuent sur ses bras fébriles.
Enfin il décroche un trophée suspendu au-dessus de la cheminée. Un daim à l'oeil mort. Il le scalpe au couteau pour se faire un chapeau de ses bois vastes. Il les poses délicatement sur sa tête de squelette frissonnant.
Tu le vois, nu au milieu de son salon ? Eddy ressemble à un chaman vacillant, un guerrier revenant, un drôle d'oiseau.
Ensuite il sortira dans la nuit et se drapera d'obscurité. Il croisera Karim/CJ, le sdf qui te tape de la thune en tchatchant. Karim te dit « tu m'appelles comme tu veux, Karim ou CJ, CJ comme le gangster de GTA San Andreas, le jeu vidéo ou Karim. C'est mon prénom » Si tu lui réponds « Karim » il va te retourner qu'il préfère CJ. Karim est a moitié malien, il est café au lait, et il tchatche et puis quand il te lâche la main, tu le quittes avec le sourire et délesté de quelques euros
Mais Eddy Marat est nue et n'aura donc rien à lui donner. Eddy se rendra dans l'église Saint-Jean Baptiste. Elle est ouverte, on ne sait pourquoi. Il pénétrera dans le lieu de culte, et admirera le décorum baroque puis se glissera dans un confessionnal. Il y passera la nuit. Ensuite il s'en ira mourir dans les bois.
Seul.   
Mer 25 Mar - 19:44 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 20:54 (2015)    Sujet du message: Le portrait d'Eddy Marat Répondre en citant

Il est étrange ce portrait, un peu inconfortable, mais je pense que c'est plus ou moins ton intention. 
On en discuté après, mais sur le coup en lisant, j'ai focalisé sur Catherine, je lui ai d'emblée accordé une importance qui en fait n'a pas lieu d'être
Cet Eddy c'est un animal en fait ouais, et du coup ce côté sauvage est très bien retranscrit.


En fait je crois que j'ai attaché trop d'importance à des détails digressifs, ça m'a éloigné de l'esprit principal du texte mais au final c'est un bon texte, je trouve, vraiment
_________________
Rafistoleuse
Mer 25 Mar - 20:54 (2015)
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Mer 25 Mar - 23:14 (2015)    Sujet du message: Le portrait d'Eddy Marat Répondre en citant

J'ai été auprès d'Eddy, j'le jure, quand ça vrille dans son crâne, devant l'âtre. Alors j'ai pas pigé c'que t'as fait au début avec la Catherine et sur la fin avec Karim...so why?
Tu m'servais seulement les lignes concernant Eddy, être unique et seul qui quitte le monde d'un pète au casque, et ben j'sais pas, j'pense que ça m'suffisait amplement, que ça sublimait le jet quoi...
J'ai beaucoup aimé ce personnage, fou, seul, sauvage. Ce moment là intime. Très beau.
Merci oizo
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Mer 25 Mar - 23:14 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Ven 27 Mar - 21:36 (2015)    Sujet du message: Le portrait d'Eddy Marat Répondre en citant

pourtant ca commence  assez soft et puis ca derape doucement mais surement. Enfin il derape et pas qu'un peu. 
Mais j'aime bien cette folie dans laquelle tu nous embarques.
Bravo
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Ven 27 Mar - 21:36 (2015)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:59 (2016)    Sujet du message: Le portrait d'Eddy Marat

Aujourd’hui à 23:59 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°74

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield