S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 13 » Texte des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 01:36 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne.




Le royaume de Deymos.Un royaume vieux de plusieurs millénaires, et toujours debout. Les plus grandes tempêtes, les plus grandes guerres et les plus grands dragons n’ont pas réussis à détruire ne serait-ce qu’une pierre de ce royaume légendaire. A l’intérieur de ce royaume se trouve la ville d’Eternity, fondée en des temps immémoriaux par un simple Ermite. Cet ermite se nommait Guilsmett. Il vivait, dit-on, de peu de choses. Un peu d’eau, de pain, et… d’amour. Sa femme était tous pour lui. Elle se nommait Elbereth, et l’on dit que sa peau était aussi luisante que l’eau qui scintillait à la surface de la rivière d’à côté, nommée vyceonte. Un jour, Un dragon, du nom de Drâknïl, vint attaquer le village d’Eternity. Parmi les victimes, il y eu Elbereth. Guilsmett, alors très âgé, Fut pris d’une telle rage qu’il poussa un cri tellement puissant que Drâknïl en fut surpris. Guilsmett pris sa Hache de Telmarium, le métal des arbres dont on dit encore que rien ne peut égaler le trancher d’une arme forgée à partir de ce métal, Et la lança. Le dragon de flammes la reçue d’en l’œil. Le reptile courba le dos et dressa la tête. La hache lui fit un dernier dommage que le dragon ne sut supporter. La hache de Telmarium attira la foudre. La décharge tua instantanément le géant, qui tomba à quelques centimètres de Guilsmett. Il reprit sa hache, jeta un dernier regard de dédain à la dépouille de Drâknïl, et se retourna. On ne le revit jamais plus.

Il y a peu de temps, Le royaume de Deymos fut pris de peur face à un danger qui rodait dans les parages. On disait que Drâknïl, Le dragon de feu était revenu à la vie. Personne n’osait y croire. Drâknïl était le seul être à avoir fait trembler Deymos. Le conseil des 9 sages se réunis, et après des heures de réflexions, ils décidèrent d’envoyer des éclaireurs pour vérifier si le reptile de flammes avait bien réapparu. Au bout de 2 ans d’absence des 100 éclaireurs envoyés, on décida d’agir. Les 9 sages combinèrent leurs forces et créèrent un sort afin d’envoyer un champion dans le passé afin de détruire à jamais Drâknïl. Il fut décidé que ce serai Faer, Le héros au milles et une forces, que rien n’atteignait, qui partirait. Il accepta, sachant parfaitement que le voyage était à aller simple. Sa famille le pleura. Les filles qui l’aimaient aussi. Quant aux filles qu’il avait aimées, elles s’étaient déjà tranchées les veines d’inquiétude. Et en un beau jour de mai, il passa de l’autre côté du portail qu’avait créée les 9 sages.

Arrivé là-bas, il vit d’abord un village. Puis les flammes. Un rugissement de monstres et une volée de flammes. Un hurlement d’homme et une tempête de larmes. Un cri de géant. Un choc. Une masse sombre qui tombe. Il se dirigea vers les lieux et vit LE Guilsmett. Il le vit retirer sa hache de Telmarium, et tourner les talons. Il se dirigea vers la dépouille du géant. Et il la dépassa sans même la regarder. Il suivit Guilsmett sur des miles et des miles. A travers les montagnes enneigées, à travers les grottes sombres et les vals d’herbe chatoyante. Il le suivit jusqu’au bout du monde. Après des années de marche, Guilsmett tomba à terre. Faer couru et le pris dans ses bras, à genoux.
-« Pourquoi… m’as-tu suivi… jusqu’ici ?
-Pour vous rendre deux choses et vous en demander deux.
-Qu’elles sont –elles ?
-La première, la voici. »
Il tendit un collier de nacre, dont une perle était bleue.
-« Elbereth… »
Il renifla.
-« Et la… deuxième ?
-D’abord ma question.
-… D’accord.
-Pourquoi êtes-vous partit ?
-Je n’avais plus rien n’à faire là … kof kof… bas. Ma femme est morte.
-Deuxièmement, quel âge avait vous ?
-102 ans.
-Comment avez-vous tenu jusque-là avec votre femme ?
Il réfléchit un moment, posa sa main sur sa hache et dit :
-« Je dirai que nous sommes nés à une époque où quand quelque chose se cassait ou s’abîmait, on ne le jetait pas, on le réparait… »
Il toussa.
-« Quelle est la deuxième chose que vous vouliez me donner ? »
Faer se tut un instant.
-« Votre femme n’est pas morte. »
Le vieillard se redressa péniblement.
-« Qui êtes-vous pour affirmer pareil chose ?
-Le descendant de votre petit-petit-petit-petit fils. »
Guilsmett se recoucha sur le sol.
-« … Ainsi, elle a survécu et je marche depuis des années sans le savoir…
Il ferma les yeux.
-« Réflexion faite, je pense avoir autre chose à vous donner.
- Quelle –est-elle ? »
Faer lui tendit la main.




_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Mer 1 Avr - 02:58 (2015); édité 1 fois
Dim 29 Mar - 01:36 (2015)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 03:21 (2015)    Sujet du message: Nuit des plumi n°13 Répondre en citant

Je reste dans les sports d'hiver mais là c'est une course de bobsleigh qui vrille à chaque virage des fautes de grammaire. Et puis un peu d'orthographe. 
Je connaissais Deimos avec un I et j'attendais la terreur. J'ai aimé au début que ton histoire ressemble au dessein du disque. Je m'attends au Y de Deimos comme une pirouette pour nous inventer plus que ce que la mythologie nous propose mais j'ai ensuite été projetée dans un univers entre les sages de La guerre des étoiles et "« Je dirai que nous sommes nés à une époque où quand quelque chose se cassait ou s’abîmait, on ne le jetait pas, on le réparait… » ce que me disait ma grand-mère tout au long de mon enfance.
Il ne manquait plus qu'un clin d’œil au proverbe africain comme quoi "Quand un vieux meurt c'est une bibliothèque qui s'en va."
Il y a de la matière parce que c'est coloré. Il faut peut-être coloriser parce qu'il y a quelque chose à lire c'est sûr mais... mais mais mais !
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Dim 29 Mar - 03:21 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 18:53 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

Une histoire au bon potentiel. Une relecture aurait été la bienvenue.
On sent bien qu'il a manqué du temps pour tout poser. J'ai eu l'impression de regarder un film en pointillés, et du coup, il m'a manqué les détails et des éléments pour bien tout suivre.
J'ai bien aimé le dialogue... mais je me demande, que devient le dragon? Je n'ai pas saisi pourquoi on ne s'en préoccupe pas tant que ça alors que c'est la mission.
_________________
Hopla!
Dim 29 Mar - 18:53 (2015)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Dim 29 Mar - 23:20 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

C'est bien écrit, la plume est adroite, mais les maladresses gênent la lecture, attention à l'orthographe!
L'histoire m'a plu mais le temps a manqué, peut-être pour que tu puisses assouvir ton ambition initiale. Dommage, parce qu'on effleure quelque chose de vraiment intéressant !
Dim 29 Mar - 23:20 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Lun 30 Mar - 00:09 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

Relecture, relecture, relecture... même quand on manque de temps.
Tu as enchainé les fautes, et les erreurs, ce qui a nui à la fluidité de la lecture et c'est franchement dommage.
Sur le fond j'aurai aimé en avoir bien plus pour comprendre tout, notamment quel but réel à Faer ?

Ca aurait pu être un très bel essai.
Lun 30 Mar - 00:09 (2015)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 31 Mar - 03:47 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

Comme ont relevé les autres, les petites fautes ont un peu parasité la lecture, mais pourtant l'histoire amorcée donne vraiment envie d'en savoir plus. Tu as ce qu'il faut sous la plume pour ce genre de récit, tu pourrais faire (et nous raconter) des merveilles !
_________________
Rafistoleuse
Mar 31 Mar - 03:47 (2015)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 20:42 (2015)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo Répondre en citant

Au début, j'ai trop été parasité par le style pour voir les fautes. J'accrochais pas à cette manière d'écrire façon résumé de texte, où les choses ne sont pas vécues, mais racontées comme on raconte des histoires à nos enfants avant de les endormir. Puis je me suis rappelée que les romans de chevalerie d'époque étaient souvent écrits comme ça (tradition orale oblige, en fait), donc j'ai trouvé ça finalement judicieux. Cela dit, trop accrochée à la forme, j'ai dû relire 2 fois ton texte pour m'intéresser au fond. Effectivement, on oublie un peu le dragon sur la fin, mais j'ai trouvé que la chute était belle. Bravo ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 15 Avr - 20:42 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:10 (2016)    Sujet du message: #7 - Deymos, le royaume où le respect de la dissidence règne. - Mat Mathéo

Aujourd’hui à 10:10 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Texte des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield