S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Il rêve qu'il sera un oiseau

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°71 à 80 » Défi n°75
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 13:23 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Les voitures qui s’enchaînent dans une enfilade interminable. Les gens qui s’en vont travailler, portant tous le même masque de lassitude mêlée à l’indifférence. Lui il est gamin. Il regarde dehors, le front collé à la vitre. La voiture n’avance pas, et il regarde les nuages gris qui s’amoncèlent dans le ciel. Il soupire. Comme tout un chacun, le temps maussade le déprime.

Aujourd’hui, c’est papa qui l’emmène à l’école. C’est lundi. Papa et maman sont séparés depuis quelques mois. De toute façon, ça ne change pas vraiment. Le temps était aussi à l’orage à la maison, et papa, avec son métier, il ne se montrait que le week-end. Il aime bien passer ses week-ends avec son père. Ils jouent, ils sont tous les deux, ils vont à la piscine, ils vont courir dehors, et après, ils vont manger au restaurant. Comme des hommes, comme des grandes personnes.

Le regard du garçon dévie sur le profil de son père. Il devine ses yeux clairs fixés sur le bitume avec colère. La colère, noire, il la réserve aux autres. Le garçon a conscience de la chance qu’il a, de voir son père lui offrir une palette qu’il ne montre qu’à lui. T’es trop intelligent pour ton bien, il lui dit souvent, son père. Je sais pas de qui tu tiens ça. Pas de moi.

Il s’arrête devant les grilles de l’école, et alors que le garçon est tout prêt à s’éjecter de la voiture, son papa l’arrête.

« Nathan, maman m’a dit que t’étais pas très sage à l’école en ce moment. Cette semaine, si tu écoutes bien ta maîtresse, t’auras une grosse surprise quand on se verra ce week-end. Ok ? »

Les yeux clairs que le garçon a hérités de son père s’agrandissent par la curiosité.

« Quelle surprise ? »
« Ce sera plus une surprise si je te le dis. Allez, check mon pote ! » Ajoute le père en tendant son poing vers son fils, qui répond en entrechoquant le mini-sien contre les phalanges de papa. « Travaille bien ! »

Nathan s’empare de la poignée de son cartable. Il sort de la voiture et file droit dans la cour où il voit la maîtresse qui l’attend. Tout seul, comme un grand. Juste avant de pénétrer dans l’école, il se retourne une dernière fois pour voir papa le saluer rapidement à travers la vitre de la voiture, qui le rend presque invisible. Opaque et grisâtre. Comme les nuages dans le ciel. Comme l’humeur maussade qui l’accompagne depuis ce matin.

Et poussé par la maîtresse, il va donc à l’école.

Il n’est pas très attentif, le garçon. Il regarde souvent par la fenêtre, il rêvasse. Au lieu de résoudre le problème posé par la maîtresse, il fait des dessins au crayon de papier sur son cahier de brouillon. Il dessine la vie qu’il rêve. Une vie à cent à l’heure. Une vie dont il invente les couleurs. Une vie où le soir venu, il est allongé par terre et admire le vol des étourneaux dans la lumière descendante du ciel. Il rêverait d’être un oiseau. Alors il dessine des ailes. Peut-être pas un étourneau. Les voitures du matin ne sont que des étourneaux sur le bitume. Qui se suivent dans un ballet triste à mourir. Il ne veut pas être comme ces voitures. Il ne veut pas être comme papa. Ni comme maman. Il veut être un grand oiseau majestueux et solitaire. Il veut être un aigle.

La maitresse s’approche de son pupitre. Elle voit bien qu’il n’en a rien à faire de son problème, et elle aimerait bien le gronder, mais c’est plus fort qu’elle, ce petit garçon rêveur la fait craquer.

« Quand je serai grand, je serai un aigle. » Dit Nathan au lieu de s’excuser. La maîtresse sourit.
« Je ne crois pas que ce soit la réponse au problème, mon grand. »
« Je crois que si. » Répond Nathan.

Elle le fixe de ses yeux sombres. Si sombres qu’ils paraissent noirs. Et il se souvient de la promesse qu’il a fait à son papa le matin. Il faut qu’il écoute sa maîtresse s’il veut avoir sa surprise ce week-end. Alors il se penche sur le problème. Toute la semaine, consciencieusement, il travaille. Il rapporte même un bon point à la maison, et maman est contente.

Mais une fois qu’elle a le dos tourné, il continue de regarder les nuages dans le ciel, et de rêver qu’il sera un oiseau. Et le week-end arrive. Et vendredi, il aperçoit la voiture de son père au loin. Ses lèvres découvrent ses dents blanches dans un sourire enfantin. Il court jusqu’à papa. Aujourd’hui, il pleut des cordes, mais son père prend quand même le temps de le prendre dans ses bras. Comme s’il s’en fichait. Comme si ça mouillait pas, la pluie.

« Aujourd’hui, tu montes devant ! »
« C’est ça ma surprise ? » Demande Nathan, un peu déçu, et son père éclate de rire. C’était quand, la dernière fois qu’il a fait ça ?
« Non mon pote. Allez, grimpe, attache ta ceinture, la route va être longue ! »

Et le garçon s’exécute. Le ballet triste des voitures ne dure que quelques temps. Bien vite, alors que le gris finit par laisser place au noir de la nuit, ils sont tout seuls sur la route. Il ne pleut plus, et c’est comme s’ils volaient.

« Ta voiture, c’est un aigle, papa ? »
« C’est nous les aigles, Nathan. On vole vers la liberté, tu verras. »

Dans la nuit, le garçon ne voit plus le ciel. Alors il s’endort. Quand il se réveille, la voiture est arrêtée. Il entend un bruit dehors. Un bruit étrange et un peu effrayant qu’il n’a jamais entendu.

« Tu es prêt ? » Demande papa, et le garçon hoche simplement la tête. Alors ils sortent. En face d’eux, la jetée. En face d’eux, le sable, qui a l’air blanc dans la nuit. Et en face d’eux, la mer, déchaînée. Nathan est époustouflé. C’est grand, c’est immense, c’est interminable. Il est bouche bée. Et papa, lui, est fou. Il court dans le sable et va s’enfoncer dans l’eau jusqu’aux mollets. Il crie parce que c’est gelé, et il éclate de rire. Il hurle dans la nuit. Il hurle sa folie. Nathan hésite, tout ça lui fait peur. C’est trop grand, trop immense. Mais papa est tellement heureux. Il ne l’a jamais vu comme ça.

Alors il court à son tour. Il sent la froideur du sable sous ses pas. Il se précipite dans l’eau et il crie lui aussi. C’est glacé, ça fait comme des épingles qui lui mordent les chevilles. Mais c’est génial. C’est ça la liberté. Les vagues sont trop fortes pour lui, et il tombe sur les fesses. Il n’a pas le temps d’avoir peur que déjà son père l’attrape et le prend dans ses bras, comme quand il était bébé. Son cœur fait badaboum dans sa poitrine. Papa se tourne vers l’horizon. Il ne faillit pas, lui, il est comme un bâton solide planté dans l’eau. Il ne tombera jamais.

« Y’a des poissons dedans papa ? » Crie Nathan par-dessus le grondement des vagues.
« Y’a des tas et des tas de poissons ! T’as vu comme c’est grand ? C’est tellement grand qu’ils peuvent se perdre. »
« Et ils sont libres les poissons ? »
« Plus libre que nous, ça c’est certain. »
« Alors quand je serai grand, je serai un poisson ! »

_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 2 Avr - 13:23 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 16:18 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

J'ai eu peur en commençant ton texte, mais c'est uniquement de ma faute Je sais ce dont tu es capable dans certains registres, et quand tu empruntes la voix d'un môme...Mon imagination a fait le reste... C'est rare en fait que je sois autant dans l'appréhension alors qu'aucun indice clair me mette sur cette voie... Jusqu'au bout du texte, je me suis dit qu'il allait se passer quelque chose d'horrible. Jusqu'au moment où il se réveille. Et sur le coup je me dis, si ça se trouve t'as fait exprès ! C'est peut-être pas que moi dans ma tête

A la fin, de ton texte j'ai le sourire. Parce que c'est un vrai moment de bonheur, une échappée belle entre père et fils. Je vois bien l'effet que tu as voulu donner avec les répétitions, "le ballet gris", la monotonie est palpable dans tout ton texte et à travers tes personnages.
Cette liberté qu'ils s'octroient, elle est délectable ! Et puis la symbolique de l'oiseau et du poisson. C'est un instant de vie, un instant important dans la vie ce gosse et son père. On la ressent la joie immense du père qui finit par gagner son fils.

Un beau moment, et ne serait-ce que pour avoir collé à cette musique de la grandeur et du bonheur d'ici et maintenant, merci
_________________
Rafistoleuse
Jeu 2 Avr - 16:18 (2015)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 837

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 19:58 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

j'ai beaucoup aimé ce texte tout en sensibilité contenue. On perçoit la force de cet amour paternel, les imperfections aussi, suggérées, et c'est touchant. Bravo
Jeu 2 Avr - 19:58 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Jeu 2 Avr - 20:16 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

j'aime beaucoup ce genre d'histoire, qui raconte l'essentiel tout simplement, sans chichi ni prétention. Le thème et la contrainte sont par ailleurs bien respectés. Ah, la mer, quelle belle source d'inspiration  Very Happy
Jeu 2 Avr - 20:16 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Mer 8 Avr - 12:11 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

Comme Rafi te connaissant on s'attend au pire... Mais non, et ça franchement bravo parce que tu aurais pu facilement dévier dans tes habitudes.

et puis il y a des phrases qui te prennes au ventre simplement...
"Alors il dessine des ailes. Peut-être pas un étourneau. Les voitures du matin ne sont que des étourneaux sur le bitume."

et le dialogue avec la maitresse...
"« Quand je serai grand, je serai un aigle. » Dit Nathan au lieu de s’excuser. La maîtresse sourit.
« Je ne crois pas que ce soit la réponse au problème, mon grand. »
« Je crois que si. » Répond Nathan."

finalement c'est tellement ça...

Bravo
Mer 8 Avr - 12:11 (2015)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 837

MessagePosté le: Mer 8 Avr - 15:33 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

Moi, la connaissant j'm'attends habituellement au meilleur  Mr. Green
Mer 8 Avr - 15:33 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 8 Avr - 15:39 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

Yannick Darbellay a écrit:
Moi, la connaissant j'm'attends habituellement au meilleur  Mr. Green


Léche-bottes

Mr. Green
_________________
Rafistoleuse
Mer 8 Avr - 15:39 (2015)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 8 Avr - 17:06 (2015)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau Répondre en citant

MDR !!! Merci Yannick de conférer au commentaire de Line une dimension... parfaitement odieuse ^^

Mais oui, je sais faire des trucs qui finissent bien parfois. Et d'ailleurs j'fais pas que de l'horreur, n'abusons pas ^^

En tout cas merci à vous tous, ça fait chaud au coeur
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 8 Avr - 17:06 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:06 (2016)    Sujet du message: Il rêve qu'il sera un oiseau

Aujourd’hui à 08:06 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°75

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield