S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Le Sacrifice

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°71 à 80 » Défi n°76
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 13:35 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
« NON je n'irai pas!
- Oh que si tu vas y aller! Sophia, ne m'oblige pas à t'y emmener de force. S'il te plait, ne fait pas honte à notre famille.
- Tu lui avais promis d'attendre jusqu'à la tombée de la nuit, tu lui avais promis!
- Et j'ai tenu ma promesse. Maintenant, arrête de faire ton enfant et habille-toi.
- La nuit n'est pas encore tombée pour lui, et tu le sais très bien!
- CA SUFFIT! J'en ai assez entendu! Tu sais ce que ça m'a coûté de conclure ce marché en public avec ton cher Elfe? C'est un miracle qu'un homme comme Alexis Verduin veuille encore de toi. Je ne vais pas gâcher cette chance tout ça parce que ton beau ne perçoit pas la lumière comme nous tous! La nuit est tombée, il a laissé passer sa chance.
- Mais il...
- Il n'y a pas de mais! Si dans 15 minutes tu n'es pas en bas, je reviens te chercher, et cette fois je ne serai pas aussi patient. »
Mon corps se tendit lorsque mon père claqua la porte de ma chambre et je restai assise sur mon lit, les yeux fixés sur son bois sculpté de magnifiques oiseaux exotiques sans vraiment le voir. J'avais reconnu ce regard, celui qu'il m'avait lancé avant de dévaler les escaliers en direction du salon. Il n'y avait aucun compromis possible. Si je le défiais encore une fois ce serait sa main que rencontrerait mon visage buté et mes mots mourraient dans le creux de ma gorge avant même d'avoir pu naître.
Que pouvais-je faire... m'enfuir? Retrouver Tyriel, où qu'il se trouve, et partir loin d'ici pour ne plus jamais revenir? Impossible. Mon père ne pardonnerai jamais une telle injure faite à son nom et me traquerai par delà les Mers de Brumes s'il le fallait.
Je levai des yeux embués vers la fenêtre et observai les lumières qui dansaient dans l'obscurité. Là-bas sur la plage, des marins déchargeaient encore les bateaux à la lueur des torches, montés à cheval ou pieds nus dans l'océan, l'eau glacée leur montant jusqu'au dessus du genou. Je pouvais presque entendre leurs bravades et imaginer leurs sourires goguenards lorsque l'un deux parlait de sa bien aimée et de la façon dont il comptait la gagner malgré l'odeur de poisson qu'il trimballait avec lui tous les soirs.  Comme j'aurais aimé être à leur place et me joindre au bal des pêcheurs dans le vieux fort abandonné! Au lieu de rester cloitrée dans cette maison à la merci d'une noblesse aux règles stupides et aussi antiques que leurs perruques.
Je séchai mes larmes et avançai mécaniquement jusqu'à ma penderie pour prendre la robe qu'avait porté ma mère le jour de son mariage. Elle était simple, bleu ciel et mer, avec un col de dentelle blanche et des manches légèrement évasées. Je la passai, me coiffai rapidement et descendis les marches comme j'aurais descendu dans ma tombe.
« Ah! Je vois que tu as retrouvé tes esprits! Laisse-moi te regarder. Tu es magnifique ma chérie. »
Mon regard noir fut ma seule réponse et le visage de mon père se referma soudainement, retrouvant son air bourru et pincé.
« Je suis vraiment désolé que tu le prennes comme ça Sophia. Tout ce que je fais c'est pour ton bien. Tu le comprendras quand tu auras mon âge.
- J'espère ne jamais voir ce jour arriver.
- Comment oses-tu prononcer des infamies pareilles! Je... Bon, allons-y avant que je ne perdre mon sang froid. »
La chapelle de Barantil était vide. Seul l'autel de marbre trop lourd pour être déplacé n'avait été pillé lors de la guerre, bien que les fissures qui le parcouraient prouvaient que certains avaient essayé. Des tâches de couleurs s'étendaient sur le sol de pierre, mélange de rouge, de bleu et de vert, et je marchai avec mon père sur ce paysage incohérent que seuls des vitraux brisés pouvaient exprimer.
Alexis Verduin se trouvait là, dans l'ombre d'un pilier.
Ma gorge se noua.
Déesse de la terre, du ciel et des mers, je vous en prie....
 
*** 
  
... faites que je n'arrive pas trop tard! Je sautai du bateau et pataugeai jusqu'à la plage. Le soleil se couchait à l'horizon, illuminant le ciel et la mer de sa couleur orangée. Quelques pêcheurs relevaient encore leurs filets et les écailles des poissons brillaient comme autant de bijoux tirés du fond de l'océan doré. La nuit n'était pas encore tombée, je pouvais encore honorer ma part du marché.
A moins que... un doute affreux commença à me tirailler. Et si les Humains ne pouvaient percevoir ces derniers rayons de soleil? Et si George Festrit avait déjà donné la main de sa fille à ce bouffon d'Alexis? Je tournai sur moi-même, cherchant quelque signe pour me rassurer. Un homme était assis dans le sable un peu plus loin, en train de rafistoler un ableret. Mais c'était un Elfe. Je tournai encore, cette fois en direction des marins. Des Elfes, chacun d'entre eux. Etaient-ce des torches que je voyais mouillées par les embruns? Etaient-elles fraiches d'aujourd'hui?
Je ne réfléchis pas plus longtemps et m'élançai sur la côte en direction de la ville. Mon cœur tambourinait à mes oreilles et je tenais fermement mon petit coffre de bois contre ma poitrine. J'avais trouvé les trésors que m'avait demandé le père de Sophia. Je les avais rassemblé, un à un, et les avais ramené comme convenu. Sûrement verrait-il que j'étais un homme de parole. Sûrement ne ferait-il pas la bêtise de rompre un marché conclu en public!
Je m'arrêtai devant la grande maison bourgeoise des Festrit et frappai énergiquement à la porte. Une petite gouvernante en uniforme noir et blanc m'accueillit.
« Tyriel? Qu'est-ce que vous faites ici à une heure pareille?
- Je veux parler à Sophia.
- Mais Mademoiselle n'est pas là. Elle est partie à la chapelle avec Monsieur. »
Mon cœur s'arrêta. La chapelle. Je fis demi-tour et partis à grandes enjambées. Alors j'étais arrivé trop tard? Son père l'avait emmené trouver Verduin? Si jamais elle disait oui... je n'osai poursuivre ma pensée. La magie qui habitait ce lieu saint était telle qu'une union sacrée en ses murs était irrévocable.
Je couru jusqu'en perdre haleine et dans mon élan défonçai ce qui restait de la porte de l'église.
« ATTENDEZ! »
Deux regards masculins se tournèrent dans ma direction, emplis de détresse, de consternation et de colère. Je restai un moment à ma place, essoufflé, avant d'avancer les jambes tremblantes vers le tableau qui s'étalait sous mes yeux. Mon coffre glissa de mes mains et s'abattit sur le sol tâché de couleurs lumineuses, répandant son contenu si laborieusement obtenu. Mes genoux tombèrent à terre et je soulevai délicatement le corps ensanglanté de ma bien aimée, prenant bien garde de ne pas déranger le couteau qui dépassait de sa poitrine. Les larmes dévalaient la colline de mes joues tandis que je me penchai sur son visage pour l'embrasser. Ses yeux verts s'ouvrirent à cet instant et elle m'offrit un léger sourire.
« Pourquoi? m'entendis-je demander.
- Parce que... il faut être deux pour devenir "à jamais". Tu te souviens? Sans l'autre, on se transforme en "jamais". »
Je fermai les yeux et la serrai contre mon corps, son dernier souffle dissipé dans l'air frais de la nuit.
Plus loin, les fragments de vitraux déversés du coffret en bois s'étaient joints aux lueurs projetées sur le sol pour reconstituer la plus célèbre scène de l'histoire de la Déesse: celle du Sacrifice.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Jeu 9 Avr - 13:35 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 20:25 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Voilà une interprétation intéressante de Kupka! Je n'y aurais jamais pensé! Comme quoi, l'inspiration a bien des facettes.
C'est une histoire courte, bien écrite, assez prenante, on lit d'une traite, on comprend les enjeux petit à petit... on se prend même à espérer qu'il arrive à temps... et cette fin... je ne l'avais pas vue venir!
Les deux tableaux sont inversés, mais ce n'est qu'un détail! J'ai aimé le rendu final!
Pour une première participation, c'est bien joué!Bienvenue chez nous!
_________________
Hopla!
Jeu 9 Avr - 20:25 (2015)
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 20:52 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Merci pour tes compliments, ça me fait plaisir ^^
En fait si tu fais bien attention, les deux tableaux se trouvent dans chaque partie, mais décrits de façon différentes.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Jeu 9 Avr - 20:52 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Jeu 9 Avr - 20:56 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Ha mais oui, j'avais pas fait gaffe! C'est assez subtile!
_________________
Hopla!
Jeu 9 Avr - 20:56 (2015)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 02:56 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

J'aime beaucoup ton écriture !! Elle est impeccable, pratiquement sans défaut, et vraiment, franchement, carrément, super agréable à lire. Un vrai plaisir. Après, j'ai juste pas trop accroché au fond. Subjectivement toute, je l'ai trouvé trop fleur bleue, et c'est pas trop mon truc (surtout avec des Elfes, détail qui n'a strictement aucune incidence sur l'histoire, donc Pourquoi ?). Moins subjectivement, les personnages ET la situation sont assez basiques, et j'trouve ça dommage alors que tu as une si belle écriture ! Bon, la critique est sévère, certes, mais n'empêche que j'ai hâte de découvrir d'autres textes de toi, parce qu'il y a de la qualité, c'est indéniable !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 11 Avr - 02:56 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 15:44 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Ne t'inquiète pas, je ne le prends pas mal du tout! Je suis bien consciente que l'histoire est basique. En fait j'ai eu très peu de temps pour écrire quelque chose alors... je suis allée au plus simple sans chercher trop loin (ce qui explique aussi pourquoi l'histoire est si courte). Et en ce qui concerne l'Elfe, c'était juste pour jouer un peu avec la lumière et rajouter un peu de drame dans cette histoire sinon trop classique. Et puis parce que le deuxième tableau proposé dans le défi présentait une luminosité si extraordinaire que j'avais envie qu'elle soit magique, quelque part...
Donc je suis déjà très contente que tu apprécies mon écriture ^^
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Sam 11 Avr - 15:44 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Sam 11 Avr - 17:19 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

ça se lit vraiment bien. très peu d'erreurs en effet, et puis l'écriture est fluide, élégante. On embarque avec plaisir dans ce récit qui nous emmène vers cette fin prenante.
Une belle première participation. Bravo!
Sam 11 Avr - 17:19 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 06:31 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Ta plume est super agréable à lire, vraiment. Et puis ce petit côté théâtral concorde je trouve plutôt bien avec la façon dont tu as choisi d’explorer le thème !

J’aime beaucoup ton écriture très visuelle, très imagée !
_________________
Rafistoleuse
Dim 12 Avr - 06:31 (2015)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 09:06 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

 Voilà un valet de trèfle qui écrit comme un as. C'est fluide avec une pincėe de poėsie. A mon goût il y manque de la rugosité et un côté acide.

Mais le talent est là.


Une plume à suivre assurément à qui je souhaite la bienvenue 
Dim 12 Avr - 09:06 (2015)
AIM MSN Skype
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Dim 12 Avr - 19:16 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Merci beaucoup à tous pour ces compliments et encouragements
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Dim 12 Avr - 19:16 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Mar 14 Avr - 22:36 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Je vais pas t'apporter beaucoup de nouveautés... Ton écriture est fluide et belle, mais l'histoire est effectivement très basique. Un Roméo et Juliette revu a la sauce elfique... Dommage.
Petite question, qu'est ce que c'est ce coffre ? Je suis peut être passé à travers l'explication hein ^^
Mar 14 Avr - 22:36 (2015)
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 09:13 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Le coffre contenait les morceaux de vitraux rassemblés par Thyriel, qu'il devait ramener au père de Sophia pour montrer qu'il était digne d'elle.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Mer 15 Avr - 09:13 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Mer 15 Avr - 23:20 (2015)    Sujet du message: Le Sacrifice Répondre en citant

Ah... Donc effectivement j'ai loupé le fait que les bouts de vitraux étaient pour prouver le fait qu'il soit digne d'elle...
Mer 15 Avr - 23:20 (2015)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:00 (2016)    Sujet du message: Le Sacrifice

Aujourd’hui à 03:00 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°76

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield