S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Echappée Belle
Aller à la page: 1, 2  >
 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°71 à 80 » Défi n°79
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 12:49 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Par une chaude journée d’été, je me retrouve sur la place du village. La fête foraine bat son plein. Un joyeux brouhaha s’élève tout autour de moi. De la musique d’un côté, des discussions animées de l’autre. Ici et là, les groupes se font et se défont au gré des envies. J’ai toujours aimé ces ambiances-là. Il y a de la vie. Au milieu de toute cette agitation, le temps se fige : j’entends un pas. Un pas léger, enjoué, régulier. Je le reconnais, je le sens. Mon coeur reconnaîtrait ces vibrations entre tous. Je tourne la tête et la vois se diriger droit sur moi. Marion.


« Julian, c’est moi, Marion.
- Bien sûr que c’est toi! » 


Marion et ses phrases. Elle doit venir d’un autre monde.


« Pourquoi est-ce que tu as des lunettes ?
- C’est à cause de toute cette lumière changeante, ça me fatigue les yeux. Ne me dis pas que tu ne la remarque pas… Y’a comme une ombre qui ne cesse de passer devant le soleil. Comme des flashs quoi… 
- Encore une idée loufoque… » 


Je m’élance vers Elle pour la prendre dans mes bras, mais elle recule d’un pas, esquivant avec un grand sourire. Ce qu’elle est belle… Et ce que je dois paraître immonde à ses côtés, tout ratatiné que je suis. Ca ne doit rien arranger. Planté comme ça devant elle, je dois avoir l’air bien con. J’ai l’impression qu’elle m’a transformé en statue de glace. Mais quelle délicieuse et étrange sensation que de sentir chacun de mes membres endormis, que de ne plus rien percevoir d’autre que sa présence. Tous mes sens sont chargés de sa personne. 


« On y va? » 


Sans ces quelques mots, j’aurais pu rester des heures paralysé face à elle. 


Avec son mouvement, sa chevelure blonde se met à onduler sous mes yeux. Un courant d’air me parvient et m’éveille avec les effluves de son parfum enivrant. Je m’envole sur une de ces îles paradisiaques, où règnent sable blanc, eau turquoise et soleil éclatant. Je la vois se rapprocher, éclipsant l’astre divin. Elle saisit mes deux mains, les caresse. Une ondée de chaleur se dissipe à travers mon corps. Chaque centimètre carré de ma peau est cajolé par ses doigts fins. Chaque attention enflamme la plus petite parcelle de mon âme. Je ne suis plus que frissons. Je ne réponds plus de moi. Je l’entends parler, mais je ne sais pas vraiment ce qu’elle raconte. Je suis hypnotisé. Hypnotisé par ses lèvres ourlées, pleines à croquer. Par son sourire qui fait apparaître une fossette dans ses joues qui s’arrondissent. Par son petit nez retroussé qui fait une grimace. 


« Je reviens.
- Je, je, … je crois que je suis amoureux de toi. »


Je n’ai pas eu le temps d’émettre un son qu’elle n’est déjà plus dans mon champ de vision. Je crois qu’elle aime bien ce jeu de Fuis-moi, je te suis. Suis-moi, je te fuis. Bien sûr, elle finit toujours pas revenir mais elle gagne largement le match vu le nombre de fois où mon coeur se serre à espérer, à être effrayé, à la voir réapparaître aussi. Le temps et l’espace n’a plus d’importance à mes yeux. Et quand chaque minute en sa présence semble comptée, chaque absence paraît durer une éternité. A mon plus grand désarroi.






« Alors Toi, tu ne nous aides vraiment pas hein! », rugit-on brutalement à mes oreilles, mettant un terme à mes rêveries.


Rauque, agacée et désagréable, cette voix est une insulte pour les tympans. Je me retourne, elle s’est tue. Je n’ai pas eu le temps de l’identifier. Les ombres défilent trop vite autour de moi pour que je puisse les discerner. J’ignore où tous ces gens vont. Ils sont tous aussi pressés les uns que les autres, me bousculant parfois sans égards, ni excuses. Ils n’ont pas l’air de profiter de quoi que ce soit. Je les plains, ils ne goûtent pas au bonheur de savourer chaque instant qui passe. Je tends l’oreille mais j’avoue ne pas tout comprendre des conversations aux alentours. Je ne saisis que quelques mots ici et là. « Vacances, Voyages ». J’entends des bribes qui devraient pourtant être agréables. « Routine ». Même ce mot sonnerait bien dans la bouche de Marion.


La bouche de Marion. Je crois bien que c’est sa voix qui m’a charmé. Quand sa bouche s’est entrouverte. Quand son premier mot est sorti. Cette douce mélodie qui charmerait n’importe quelle brute épaisse, un timbre à dompter le plus féroce des animaux. Je l’entends encore susurrer mon prénom lors de notre rencontre. « Julian, c’est bien ça j’espère. » Je souris à ce simple souvenir. J’ai toujours apprécié sa réserve. Bien sûr, maintenant qu’elle me connaît, elle ose parler davantage. Mais je sens toujours chez elle une retenue. Séduisante retenue. Je n’ai jamais trop aimé les grandes bavardes. Je le suis assez pour deux en fait. Un vrai professionnel des monologues. Je devrais me lancer dans le théâtre. 






« Toujours pareil avec les enfants! », Grogne une autre voix, mais tout aussi agressive que la première. Ce que les gens doivent être malheureux. Peut-être n’ont-ils pas encore trouver leur Marion. 


Des enfants, ce que j’aimerais en avoir avec Marion… Ils seraient forcément beaux. Le fruit de l’Amour. Il faudrait que je lui en parle un de ces jours. C’est peut-être un peu tôt. Non, il n’est jamais trop tôt. Un jour, nous ne serons plus et il sera trop tard pour vivre. 


Vivre. Je rêve de découvertes. Découvrir de nouveaux horizons. Peut-être la cocoteraie d’où est issu l’essence de son parfum. Découvrir de nouvelles choses. Je rêve de quotidien aussi. Je rêve que nos petites habitudes s’inscrivent. Je rêve de mille et une choses. Je … 






« Marion ! C’est bon! » crie une des deux voix.


Je cherche ma douce du regard mais aucune silhouette ne lui ressemble. Je plisse les yeux, la lumière est aveuglante. Je cherche d’où provient la Voix, mais elle s’est tue une nouvelle fois. Les ombres se sont éloignées. Un courant d’air se jette sur moi. Je frissonne, j’aurais dû m’habiller plus. Je ne me sens pas bien. Mes oreilles bourdonnent. La musique festive semble bien loin. Le brouhaha est incessant. Des bips s’élèvent ici et là. Je sens mes muscles se contracter. J’ai envie d’hurler. J’ai envie que tout cela cesse. Je suis oppressé par cette ambiance. Le mal de tête rôde, le mal de coeur me guette. J’ai envie de prendre mes jambes à mon cou, j’ai envie de m’enfuir. Mais pas sans elle. Elle va bien revenir puisqu’elle me l’a dit. 








Un bruit assourdissant claque…


« Roger, la prochaine fois, tu pourras venir nous aider à changer les draps du jeune-là ? Il est lourd comme tout. Un vrai poids mort c’lui-là! Je me demande bien ce qu’elle peut espérer comme amélioration la kiné ! »  


Une blouse blanche s’éloigne slalomant entre les chariots de soins et de ménage qui s’entrechoquent, ignorant le récital des alertes sonores. Celles-ci semblent se battre, crachant plus fort les unes que les autres pour se faire entendre, comme si chacun se battait pour vivre un peu plus aux yeux des autres.


Dans le silence le plus complet de la chambre 24, Julian réalise où il se trouve. Au même endroit depuis deux ans.
Et là, quelque part sur des draps trop blancs, des larmes s’écrasent. Au même endroit depuis deux ans.
_________________
ATea.
Lun 4 Mai - 12:49 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Philippe Mangion
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 216

MessagePosté le: Lun 4 Mai - 23:05 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Ce texte-là raconte une histoire d'évasion, évasion immobile, psychologique. Et qui finit mal. Le personnage est rattrapé. Ou plutôt la réalité rattrape le rêve. Et il pleure, immobile, toujours. 
Le plus triste est que personne ne s'en aperçoit. Sa souffrance n'est pas reconnue. C'est le pire à mes yeux.
Une allégorie intelligente, merci.
_________________
Philippe Mangion
http://www.chaines-de-caractere.com
Lun 4 Mai - 23:05 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 00:19 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

 
Citation:
Ce texte-là raconte une histoire d'évasion, évasion immobile, psychologique. Et qui finit mal. Le personnage est rattrapé. Ou plutôt la réalité rattrape le rêve. Et il pleure, immobile, toujours.  
Le plus triste est que personne ne s'en aperçoit. Sa souffrance n'est pas reconnue. C'est le pire à mes yeux. 
Une allégorie intelligente, merci.



A travers les séances de kinésithérapie, j'ose espérer que Marion reconnaît un peu de sa souffrance en prenant le temps de faire sa séance même si le temps est effectivement compté en service, même si cela fait deux ans. Elle prend toujours le temps de lui parler, de se présenter en arrivant, de le considérer comme un homme au lieu de parler de son quotidien, de ses vacances ou autre en changeant les draps comme les "monstrueuses personnes" dépeintes qui font irruption de façon agressive. 


Alors les massages de Marion sont là chaque jour pour une stimulation sensorielle, diminuer des douleurs, et les manipulations du corps pour entretenir ses articulations, ses muscles, éviter qu'ils ne s'ankylosent, se rétractent... Pour éviter que sa prison soit de moins en moins accueillante. 
En voilà des explications bien théoriques... Julian lui s'évade en interprétant chaque geste soignant, en détournant chaque chose. Il s'imagine répondre, il s'imagine aller vers elle, il se sent pousser des ailes, il se sent amoureux. Il l'est probablement d'ailleurs. 


Mais en prison, il n'y a pas toujours la place pour exprimer sainement ses émotions. C'est dérangeant, c'est explosif, c'est destructeur. 


Et Julian ne peut s'en délivrer. Il ne peut pas choisir de vivre, ou de mourir. Il ne peut pas choisir de changer un trait de personnalité, de maison ou de pays, de crier "Respectez-moi", de clamer un "Oui", un "Non", de parler de sa souffrance ou de ses espoirs. 


Il ne peut rien choisir. 
Il est condamné. 
Sa prison, c'est l'immobilité. Et Philippe, merci de l'avoir noté.
_________________
ATea.
Mar 5 Mai - 00:19 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 829
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 10:57 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

"Et là, quelque part sur des draps trop blancs, des larmes s’écrasent. Au même endroit depuis deux ans."
Aie... ça fait mal comme chute. J'ai toujours tendance à m'identifier aux personnages et ça, c'est vraiment dur pour Julian.
J'ai été un peu perdue dans ton texte au début mais tout s'éclaire à la fin quand on comprends qu'il est à l’hôpital. C'est bien fait.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Mar 5 Mai - 10:57 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 11:02 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Shocked j'dois être sacrément (dé)faite pcq j'avais rien pigé puis, après l'explication, la relecture, rhoo mais oui, quelle bonne idée! et quelle atrocité d'être coincé dans son propre corps... bref, Bravo!
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Mar 5 Mai - 11:02 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 12:10 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Merci pour vos commentaires.

Et vous me faîtes plaisir, parce que c'est exactement ce que je voulais faire. Que l'on ne se doute pas un instant qu'il y avait un hôpital derrière. Je voulais qu'il s'évade complètement, vous avec. Et que la réalité soit d'autant plus dure à avaler. 


Mais que la deuxième lecture vous révèle de petits indices, de petits signes, de petites pointes ici et là. Que le texte révèle son double sens...


Alors, oui, je suis ravie là!
_________________
ATea.
Mar 5 Mai - 12:10 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mar 5 Mai - 17:45 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Je l'ai lu une première fois et les mots me manquaient pour commenter.je l'ai relu et ben pareil.
J’ai été touché par le personnage par sa peine par son rêve. 
Tu retranscris tout ça vraiment très bien.
Bravo
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mar 5 Mai - 17:45 (2015)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 13:32 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Effectivement, le texte prend tout son sens à la deuxième lecture. Lors de la première, je cherchais constamment la prison sans la voir, et je suis presque passée à côté de la chute. A la deuxième lecture, c'est beaucoup plus évident.

Après, j'aurais p'tet aimé comprendre un peu plus la situation du gars. Est-ce qu'il est conscient ou dans un genre de semi-coma ? Est-ce qu'il est juste complètement paralysé ? Savoir ce qu'il en est exactement aurait, à mon avis, transmis des sens différents à cette évasion.

Et j'ai trouvé la chute sublimement écrite. Bravo !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 6 Mai - 13:32 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Marie D
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Avr 2015
Messages: 74
Localisation: Paris

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 13:45 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Bien trouvé, bien écrit. Pas très originale (moi dans mon commentaire) mais très bien ! 
_________________
Marie D Romancière
Mer 6 Mai - 13:45 (2015)
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 18:56 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Alors va savoir pourquoi, dès le départ, j'étais persuadée que Julian était aveugle... et que ça allait être la chute. J'avais limite mon commentaire de prêt "bien joué mais j'ai deviné direct où tu voulais en venir cocotte ! "
La faute à ces faux (?) indices : les flashs, les ombres, les lunettes, les vibrations, les odeurs etc.

EH BAH MEME PAS !!!

Un aller-retour dans ta tronche Clo ! Bien fait !

Donc du coup bah... bravo hein ! Parce que je ne l'avais pas vue venir celle-là et à la relecture, c'est d'autant plus touchant. Et cruel à certains moment dans le texte.

Après, comme Mo, une petite précision sur l'état de Julian ne serait pas du superflu pour bien symboliser "l'évasion" du départ.
Mer 6 Mai - 18:56 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 21:53 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Merci Octobell, Marie D. et Clo. D'avoir lu, relu et commenté. Et du coup, une petite réponse...




Je le sentais que je n'avais pas dit assez de choses sur la pathologie. ^^ LIS pour Locked-In Syndrome. C'est ce à ça quoi je pensais. Oui, comme celui du scaphandre et du papillon. 


J'aurais aimé que l'aide-soignante le dise dans le genre "Le LIS de la 4". J'aurais pu mettre le Jeune LIS remarquez... Mais je n'arrivais pas à assez le transmettre à mon goût, et après c'était posté. ^^ (T'as vu Octo, je ne suis pas totalement, totalement perfectionniste )


Et Clo : Ahah, bien fait!
_________________
ATea.
Mer 6 Mai - 21:53 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 6 Mai - 23:34 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Oups.


Pardon, mille pardons Christine.
J'avais pas vu ton message et pourtant, il me touche sacrément ! 
Je suis heureuse d'avoir pu te procurer cette lecture-là. 


Donc mille pardons et un gros Merci, merci, merci. (Ok, ça fait trois mais c'est pour me faire pardonner!)
_________________
ATea.
Mer 6 Mai - 23:34 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 23:14 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Alors moi ! Ben j'étais aussi persuadée que c'était un aveugle !
Clo', c'est à cause du premier paragraphe... il est tout en sensation, pas beaucoup de visuel... on y parle brouhaha, musique, les pas, les vibrations. Bref, que du sonore quoi XD


Puis j'ai eu un petit doute par ci par là ^^
"Par son sourire qui fait apparaître une fossette dans ses joues qui s’arrondissent. Par son petit nez retroussé qui fait une grimace. "
Comment il pouvait voir sa fossette XD

Bon à la fin j'ai compris !
Et en relisant le texte une deuxième fois, j'ai vu les tonnes d'indices que tu as donné tout au long de ton texte sur son état.
Ce qui est génial c'est qu'à la première lecture on ne les interprète pas de la même manière ^^

Bref j'ai adoré !
Après c'est vrai que vers la fin une petit explication de plus sur son état aurait assouvie ma curiosité, mais une autre que la LIS... je sais pas ce que c'est, alors ca m'aurait pas beaucoup avancé ^^
Jeu 7 Mai - 23:14 (2015)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 23:23 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

Linelea a écrit:
Alors moi ! Ben j'étais aussi persuadée que c'était un aveugle !
Clo', c'est à cause du premier paragraphe... il est tout en sensation, pas beaucoup de visuel... on y parle brouhaha, musique, les pas, les vibrations. Bref, que du sonore quoi XD


Puis j'ai eu un petit doute par ci par là ^^
"Par son sourire qui fait apparaître une fossette dans ses joues qui s’arrondissent. Par son petit nez retroussé qui fait une grimace. "
Comment il pouvait voir sa fossette XD

Bon à la fin j'ai compris !
Et en relisant le texte une deuxième fois, j'ai vu les tonnes d'indices que tu as donné tout au long de ton texte sur son état.
Ce qui est génial c'est qu'à la première lecture on ne les interprète pas de la même manière ^^

Bref j'ai adoré !
Après c'est vrai que vers la fin une petit explication de plus sur son état aurait assouvie ma curiosité, mais une autre que la LIS... je sais pas ce que c'est, alors ca m'aurait pas beaucoup avancé ^^



Twisted Evil  
Deuxième victime, ou plutôt deuxième personne qui recouvre la vue! ^^




Merci pour ton commentaire Line. Pour la relecture aussi, c'est exactement ce que je souhaitais faire. Que les phrases aient vraiment du sens dans les deux situations, que ça ne sonne pas faux. Alors forcément, je suis ravie de lire ça!


Et...


Pour LIS, c'est pour ça que j'arrivais pas à le caser. Mon personnel soignant n'est pas très discret/posé/bienveillant/professionnel (Je pense que tu auras compris ce que je voulais dire), il n'aurait pas pu dire le Locked-In Syndrome de la 4. A la limite, ils auraient "argoté" en disant LIS, mais pour le lecteur, ça n'aurait rien apporté donc c'était mon gros dilemne en fait. Je savais pas du tout comment leur faire dire, le soumettre sans être lourde et sans me sortir de leur façon de parler. Si la personne avait été tétraplégique, ils auraient pu dire tétra et c'était réglé en quelque sorte (sauf que mon histoire n'était pas pour un tétra mais un LIS) en gros là, je sèche toujours. ^^
_________________
ATea.
Jeu 7 Mai - 23:23 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Jeu 7 Mai - 23:30 (2015)    Sujet du message: Echappée Belle Répondre en citant

bon j'ai googlé "Locked-In Syndrome" parce que tu m'as pas donné la réponse  Evil or Very Mad ^^

Ils auraient peut-être pu dire, le prisonnier, l'enfermé, le cloué... mais ca nous aurait pas non plus beaucoup plus appris de chose XD
Jeu 7 Mai - 23:30 (2015)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:45 (2016)    Sujet du message: Echappée Belle

Aujourd’hui à 13:45 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°79

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield