S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Derrière toute chose exquise, Sébastien Fritsch

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Médiathèque » Livres » Critiques
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 17 Mai - 04:51 (2015)    Sujet du message: Derrière toute chose exquise, Sébastien Fritsch Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
 


 
L'histoire : Un homme mûr, photographe, sûr de lui, de son charme, de son ascendant. S'acharne à être un sauveur d'âmes perdues qu'il réhabilite dans la vie, qu'il amène à reprendre contact dans la vie puis qu'il quitte. Un même scénario qui a l'air de lui réussir. Jusqu'à une rencontre qui va chambouler toutes ses petites habitudes, qui vont dérégler tous ses mécanismes. Jusqu'à cette rencontre qui va changer sa vie à jamais, et pour son plus grand plaisir ! 



*** 
 
Une couverture avec une photo des plus envoûtantes et un titre des plus mystérieux, c'était ce qui avait attiré mon œil. Le résumé était dans la même lignée. Intriguant, intéressant, inspirant.

À la réception, je retrouve avec plaisir ces mêmes éléments. Et le petit format dessine un sourire sur mon visage. Je vais pouvoir m'y atteler partout puisque pratique. Je n'aurais cependant pas vraiment besoin de l'emporter partout puisque j'ai mis deux jours à le lire. Chapitre un, je reprends mon souffle. Dès la première ligne, dès le premier mot, j'ai été entraînée par l'image de cette lectrice. Si réaliste, si réelle. Et c'est bien sûr grâce au style de l'auteur, que je découvre totalement.


Des lieux particuliers pour une lente destruction, plus qu'une ébauche en fait. J'ai voyagé aux côtés de Jonas lors de ses pérégrinations urbaines et psychiques. Il nous offre des balades solitaires, des errances poétiques. Il nous enivre de mots. Il nous berce et nous secoue. L'on découvre un talent particulier pour la force de description. J'en suis scotchée.
Chaque chapitre se termine sur un rebondissement, et l'on ressent la frustration lorsqu'on lit les premiers mots du chapitre suivant, de comprendre que l'auteur a décidé de ne pas poursuivre sur cette perche tendue mais de nous emmener sur un autre pan de son histoire. Tout cela renforce cette envie de continuer le roman, tout en augmentant le malaise. Cela offre un rythme haletant. 
Une psychologie des personnages finement ciselée. Une histoire bien ficelée, envoûtante comme je l'avais espéré. Et même plus. Un portrait des plus cruels avec, on pourrait croire, une noirceur d'âme, mais en fond, la souffrance de l'un, l'abnégation de l'autre. 
Et après une lecture si intense, il me reste quelque chose. L'absence et le silence. Le vide et le froid. 


Enfin, si vous ne connaissez pas l'œuvre d'Oscar Wilde, vous aurez probablement comme moi à la fin, l'envie de le lire tellement les citations choisies de Dorian Gray sont envoûtantes.


Ce roman est une vraie découverte. Et le talent de son auteur aussi.
 
Citation:
 L'absence c'est surtout cela : répéter la même chose à chaque seconde. Simplement parce que je ne sais pas que j'ai changé de seconde. Parce que je ne sais pas que le temps avance, que le temps existe encore. Parce qu'il me semble que plus rien n'existe. 
 
 






P. 58 
 
 

_________________
ATea.
Dim 17 Mai - 04:51 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:02 (2016)    Sujet du message: Derrière toute chose exquise, Sébastien Fritsch

Aujourd’hui à 06:02 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Critiques

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield