S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Yildirim

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°81 à 90 » Défi n°84
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 13:27 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Yildirim disait Tu te souviens ? qu'on devrait rentrer avant la pluie. Il pleuvait. Maman, tu te souviens ? Yildirim pensait qu'il allait pleuvoir. Qu'on devrait rentrer. Maman ? Des mèches de cheveux nous collent au front, et le tissu à la peau, et Yildirim veut rentrer.
Yildirim ? Des braises au fond de tes yeux sombres. Yildirim ? Et ta peau mate, luisante après la longue journée de labeur, sous le soleil cuisant, et ton odeur d'épices et tes joues piquetés de poils noirs et drus qui retiennent les perles de sueur. Maman ?


« -Maman, c'est moi, maman...
-Yildirim ?
-Non, maman, c'est moi, Anna...
-Anna ?
-Anna, maman, regarde-moi...
-Anna ?
-Anna, maman, tu te souviens ?
-...
-Maman...


Lâcher sa main... La regarder mâcher des souvenirs dans lesquels je ne prends pas place... Ne pas pleurer... Se retourner et partir.
- À bientôt...
-Anna... Anna, c'est toi ?
-Oui ! Oui maman...
-Anna on rentre ?
-Non...
-Tu pars déjà ?
-Non je reste.
-Où est rangé mon manteau, aide-moi à me lever.
-Regarde je t'ai apporté des biscuits à la liqueur.
-Anna, aide-moi. Je cherche mon manteau.
-Tu ne peux pas partir.
-Anna !
-Maman, assied-toi, voilà...
-Anna ?
-Oui, regarde, des chocolats, goûte-les. »


La première goutte éclate sur mon front. Je frissonne. Maman ? À quoi tu penses ? Yildirim se découpe sur le ciel boursouflé. Un torse large, une bouche entrouverte. Il a déboutonné sa chemise jusqu'au plexus. L'étoffe grossière me chatouille tandis qu'il se penche sur moi, s'avance et se recule. Je pose ma main dans ses poils noirs. Goûte, maman ! Le goût salé de ses lèvres. La pluie. Yildirim disait Regarde, il pleut. qu'il devait pleuvoir ce soir, qu'il nous faudrait rentrer. Les gouttes dans la poussière d'août creusent des cratères. Les insectes fuient les obus liquides qui se rejoignent pour dessiner des sillons. Maman ? Un parfum capiteux s'élève de la terre reposée que les hommes ont fauché tout le jour, puis nous enveloppe et nous accable exacerbé par l'averse.
Yildirim, l'eau ruisselle sur tes joues sur ton front et je me sens minuscule sous ton ardeur, entière sous ton regard, et belle et je chavire.
Yildirim ?
L'eau redouble de force et des torrents se déversent sur nous. Je m'en vais maman. Des spasmes me secouent, Yildirim, et tu te plaques contre moi. Tu éclates de rire en reprenant ton souffle dans mon cou et pour la première fois de ma vie je suis heureuse.


« -Yildirim ?
-Non, c'est moi, Anna... Au revoir. Je repasse demain.
-Yildirim...
-Anna, maman, Anna... »


Sortir, emprunter le couloir verdâtre, puis l’ascenseur plein de regards à l'abandon. Ajouter au silence jusqu'à ce que les portes s'ouvrent. Papa a dit « tu m'appelleras »
Je regarde la pluie battre les vitres du hall d'entrée. J'hésite. Des infirmières discutent joyeusement à la cafétéria tandis que des fantômes déambulent dans le hall. Je sors sous l'avant-toit et m'allume une cigarette. La fumée s'élève, insaisissable et se dissipe comme l'esprit de ma mère. Un homme sort de sa voiture et s'abrite sous un parapluie qu'une bourrasque retourne. Il court maladroitement jusqu'à l'entrée. J'aspire puis souffle la fumée, puis je me saisis de mon mobile et j'appelle papa.
« -Anna ?
-Oui.
-Comment va-t-elle ?
-Bien.
-Oh super !
-Papa...
-Elle va mieux, dis ?
-Papa... ça ne s'améliorera pas.
-Tu ne sais pas.
-Papa...
-Tu n'en sais rien, Anna !
-Papa, sais-tu ce que veux dire Yildirim ? Est-ce un prénom ?
-...
-Papa ?
-C'est elle qui en a parlé ?
-Qui est-ce ?
-Elle ira mieux... Je vais venir la voir ce soir.
-Papa ? »


J'hésite puis je rebrousse chemin. Je suis seule cette fois, dans le vaste ascenseur. Appuyer sur le bouton. Attendre. Ne pas se laisser envahir par le chagrin. La voix de synthèse, m'indique que je suis arrivée à l'étage souhaité. Traverser le couloir, regarder sans les voir les dessins punaisés au mur. Maman plante ses yeux dans les miens quand je pénètre dans la pièce sinistre. Ses yeux noirs... Elle me regarde et semble égrener tout un chapelet de souvenirs à travers moi. Je lui caresse la main. Yildirim marche à mes côté sur le sentier. Nous sommes trempés, nos mains s'effleurent. Elle me regarde et fait glisser ses doigts dans ma chevelure sombre. La ferme se dessine, tu vas me laisser prendre de l'avance puis tu suivras mes pas jusqu'à la cours. Maman, à quoi Mais à qui rêves-tu ? Mais une ombre surgit au détour du chemin. Il pleut toujours. Yildirim ? Son regard vacille. Des bâtons Son oeil s'affole. Yildirim ! Maman ? Papa est là avec un bâton et d'autres ombres surgissent. Je suis là, maman ! Des bâtons et je me retourne. Maman ?! Yildirim à travers le rideau de pluie, et des ombres immobiles. Maman ? Papa Yildirim ! viendra te voir ce soir. Les bâtons s'envolent et déchirent les nuages et Maman, c'est moi, Anna... noirs et Yildirim ne bouge pas. Papa m'attrape par le bras, par les cheveux et me tire, me traîne vers la ferme. Yildirim !


« -Maman !
Yildirim !
-Anna...
-Anna ?
-Maman tout va bien, c'est moi !
-Anna, ma belle...
-À quoi, à qui pensais-tu ? Qui est Yildirim ?
-Ton père...
-Papa viendra ce soir, maman. Ce n'est pas grave, repose-toi. »


Je me suis réveillée dans mon lit. Maman m'épongeait le front à l'aide d'une serviette fraîche. Le soleil inondait ma chambrette de toute jeune femme.
-Yildirim ? Ai-je demandé.
Maman n'a pas répondu.
Mar 16 Juin - 13:27 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Philippe Mangion
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 216

MessagePosté le: Mar 16 Juin - 20:43 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

Il y a une dimension supplémentaire dans ton texte, que je n'avais pas imaginée : la perte de mémoire qui dévoile un secret, comme un bassin qu'on vide et qui dévoile un cadavre.
Sans compter la qualité d'écriture, mais ça ce n'est pas une surprise.
Aïe aïe aïe, comme le choix va être dur !
_________________
Philippe Mangion
http://www.chaines-de-caractere.com
Mar 16 Juin - 20:43 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Cerise_david
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 07 Avr 2015
Messages: 93
Localisation: TOULON

MessagePosté le: Mer 17 Juin - 10:43 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

J'étais scotchée. Je voulais savoir. Et ce prénom comme un refrain, une ritournelle qui devient entêtante. Agaçante de ne pas cracher le morceau plus vite. Et puis on comprends. J'ai eu du mal avec l’alternance des caractères droit et italiques. Et puis le puzzle a pris forme... 


Merci pour cet intense moment de lecture... 
_________________
"Il suffit de croire..."
Mer 17 Juin - 10:43 (2015)
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 829
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 18 Juin - 16:19 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

Je vais commencer par dire que j'aime ce texte et surtout ton écriture fluide, mais avant de pouvoir l'apprécier pleinement j'ai du le lire plusieurs fois. La première fois (j'étais peut être trop naze pour réfléchir aussi) je n'ai rien compris du tout Et puis la deuxième fois, un peu plus alerte, je me suis concentrée et alors j'ai vu qu'effectivement il y avait des mots en italique et qu'il y avait une piste à explorer. Ce n'est pas un texte facile au premier abord mais la douleur que j'ai ressenti dans ce prénom répété encore et encore m'a donné envie de comprendre et de revenir dessus, et pour moi c'est là que se trouve toute la force de ton écriture.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Jeu 18 Juin - 16:19 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Jeu 18 Juin - 22:02 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

Ce que j'ai beaucoup aimé, c'est la sensation d'inconfort au départ du texte, j'avais le sentiment de rien capté, et en avançant dans la lecture ça se clarifie, et en effet le puzzle se forme, et ça devient poignant comme histoire...
Comment le texte est monté ça donne un côté "flottant"...ça j'ai aimé aussi.
Tu t'es bien démerdé sérieux!
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Jeu 18 Juin - 22:02 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Ven 19 Juin - 11:40 (2015)    Sujet du message: Yildirim Répondre en citant

merci pour vos commentaires encourageants 
Ven 19 Juin - 11:40 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:03 (2016)    Sujet du message: Yildirim

Aujourd’hui à 00:03 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°84

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield