S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Est-ce un choix unique ?

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°81 à 90 » Défi n°88
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Ven 7 Aoû - 14:55 (2015)    Sujet du message: Est-ce un choix unique ? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
.
  


















 Est-ce un choix unique ?

  
  



  
Une voiture se gare un peu à l’arraché sur le bord de la route, une jeune femme en descendant. Elle porte une de ses robes estivales d’un rouge pétant, une paire de lunettes de soleil sur les yeux et un Trilby sur la tête.    
Elle n’a visiblement pas de temps à perdre, et un simple signe de la main accompagné d’un sourire suffit à faire patienter les voitures pour la laisser passer.     
Arrivée devant le distributeur, elle insère sa carte, compose son code et demande son argent. On lui refuse. Surprise, elle va voir l’état de son compte.    
15euros79cent    
Son transfert n’a pas encore été versé. Soit, ce soir elle se débrouillera pour se faire payer des coups à boire, il y aura bien des âmes charitables ! Se dit-elle. Pour ça, elle n’a pas de souci depuis son retour.    
Elle se résigne donc à demander seulement les 15euros…    
     
Un bruit étrange plus tard.    
     
Doucement, Magali relève ses lunettes pour y voir plus clair. Le ciel s’est légèrement assombri et elle n’est pas sure de bien voir l’unique billet qu’elle tient dans sa main.    
Mais non, elle ne rêve pas. Il s’agit bien d’un billet de 100franc disparu depuis 15ans. La jeune femme réagit immédiatement et se dirige vers l’entrée de la banque. Ça ne se passera pas comme ça ! Ils ne vont pas m’arnaquer aussi facilement ! Se dit-elle.    
Elle pousse la porte avec la ferme intention d’avouer ses quatre vérités à ses empaffés ! Mais la porte refuse de s’ouvrir. Elle constate rapidement que l’agence est fermée.    
     
Horaire d’ouverture : Du lundi au vendredi : 9h-12h / 15h-18h    
     
Magali sort son téléphone portable pour voir l’heure. 14h06. Un peu moins d’une heure à attendre, elle n’avait pas le choix. Son iPhone toujours en main, elle le déverrouille pour prévenir son amie Nadège de son retard, la plage attendra encore une heure. Mais l’écran du portable reste figé sur « Réseau indisponible », il ne manque plus que ça !    
Réfléchissant à la façon de patienter, son regard se dirige vers un bar un peu plus loin sur la rue.    
Un sourire au coin des lèvres apparait    
     
Un retour aux sources lui semble être un endroit parfait pour passer une heure à attendre. Elle se dirige vers le bar de sa jeunesse. En pénétrant à l’intérieur, un sentiment étrange l’envahit. Il n’a pas changé, il est resté figé dans les années 70. Déjà quand elle venait y trainer, il leur semblait d’une autre génération, mais le patron était sympa et il acceptait leur petite bande sans broncher, même si tous ne consommaient pas.    
Un peu hésitante, elle s’avance et décide finalement d’aller s’asseoir à la table où elle a passé tant d’heures à bouquiner, réviser, discuter et refaire le monde avec ses amis. Puis elle attend le serveur pour passer sa commande.    
« Mademoiselle bonjour, qu’est ce que je vous sers ?    
   
-Un Coca-Zéro s’il vous plait.    
Le serveur reste interdit quelques instants devant la demande de la jeune femme… Et réponds légèrement gêné.    
-Euh… Pardon, nous n’en avons pas. J’ai du Coca classique ou du Pepsi…     
   
-Bon je vais prendre un demi-pac alors ! » Autant s’immerger pleinement dans son adolescence, quitte à y être…    
Le serveur satisfait retourne vers le bar pour préparer la commande de l’unique cliente du bar, en ce début d’après-midi de pleine semaine.    
Magali se replonge dans ses souvenirs. Elle regarde les détails, mais le lieu n’a réellement pas changé, même le petit poste de télévision, toujours cathodique, diffuse la série du début d’après-midi identique depuis 30ans « Les feux de l’amour ». Le serveur lui apporte sa boisson, Magali fait mine de sortir son portefeuille pour régler sa consommation, mais le serveur l’arrête.    
« On n’est pas pressé, vous me règlerez en partant !     
   
-Ah, ok merci. Réponds poliment Magali.    
Mais l’employé a déjà le regard fixé sur le poste télé.     
« C’est « Les feux de l’amour » ? demande Magali pour lancer un brin de conversation.    
-Oui, oui ! Le serveur semblait fasciné par le petit écran.    
-Je ne savais pas qu’il la diffusait toujours ! Elle doit avoir 30ans cette série maintenant. Ça à l’air toujours aussi intelligent ! Ne peut s’empêcher d’ajouter la jeune femme.     
-Vous plaisantez ! C’est si vieux ?     
   
-Ben, j’me rappelle, petite, ma mère regardait déjà.     
   
-C’est pas possible, vous devez confondre avec Dallas ! » S’exclame presque le serveur…    
Magali se contente de répondre par un sourire, le débat lui semble vraiment étrange. Elle plonge son nez dans son verre pour ne pas encourager le serveur à continuer leur conversation. Ce qu’il comprend immédiatement vu son retour rapide derrière le bar. Le torchon sur l’épaule, les deux coudes appuyés, celui-ci continue de regarder l’épisode, sans en perdre une miette. Donnant de temps à autre de petits coups d’éponge sur le comptoir, tout en secouant la tête de gauche à droite, apparemment insatisfait de ce qu’il se passe à l’écran.    
     
De son côté, Magali a un pressentiment de plus en plus présent, ce serveur lui dit vaguement quelque chose dans son attitude et sa façon de parler. Il ne ressemble pas du tout à l’ancien patron, lui permettant d’écarter immédiatement la possibilité de filiation avec celui-ci. Et pourtant…    
Se donnant un instant de répit dans sa réflexion Magali regarde de nouveau son téléphone. Toujours en mode « Grève ».    
     
Dehors un orage a éclaté, un petit groupe de personnes pousse la porte du bar et entre dans la précipitation pour se mettre à l’abri. Ce sont des adolescents. Un peu comme sa bande à elle. Elle les regarde. Le sourire au coin des lèvres, elle se rappelle comment Mathias, Joanne, Vincent et Éric passaient la majorité de leur temps libre ici. Il y en avait toujours un pour sortir un jeu de cartes, et les parties de contrée ou tarot se déroulaient dans la joie et la bonne humeur.    
Contre toute attente, Magali se trouve nostalgique de cette époque. Elle boit une gorgée de son demi-pac bien frais. Elle se revoit entrer, elle aussi à moitié trempée, mais heureuse, main dans la main avec Éric. Ils venaient d'aller voir Seven et sortaient du cinéma, alors ils avaient besoin de rigoler.
    
Son regard est attiré par la banquette dans le coin le plus éloigné du bar. C’est à cet endroit-là qu’elle l’a embrassé pour la première fois son amour de jeunesse, sa première relation sérieuse, son premier amant.    
Mais c’est également au même endroit qu’elle a eu le cœur brisé…    
Elle se rend compte que ses mains tremblent involontairement. Comment 18 ans après peut-on ressentir un tel désarroi, envers un amour de jeunesse ?     
Si Joanne était là, elle lui trouverait une relation entre l’abandon d’Éric et le sien, trois semaines plus tôt, en plaquant mari et enfants pour retourner vivre chez ses parents.    
Peut-être n’aurait-elle pas tort. Peut-être que chaque événement dans une vie, chaque décision, nous amène directement là où l’on se trouve, même des années plus tard.     
En y réfléchissant, c’est même certain.     
Si elle n’avait pas eu le cœur brisé, elle ne serait pas partie de l’autre côté de l’atlantique faire ses études, elle n’aurait peut-être pas fait ces études-là tout simplement, elle n’aurait du coup pas rencontré Philip, son mari. Elle ne serait pas telle qu’elle est aujourd’hui. Sa réflexion l’entraine dans un tourbillon, où elle se sent happée sans vraiment pouvoir le contrôler.    
Puis le déclic tombe sur elle tout d’un coup. Elle tourne son regard vers le barman, voila pourquoi son visage lui disait quelque chose… Son cœur s’accélère, le tonnerre gronde dehors, les rires des jeunes l’envahissent. Elle ne sait pas comment l’aborder, il ne l’a visiblement pas reconnu. En même temps, elle a bien changé, la couleur de ses cheveux, la coupe aussi. Et puis elle a vieilli, tout simplement.    
Elle commence par finir son verre, se lève pour se diriger vers lui. En la voyant arriver, il lève également la tête et dans un sourire timide, lui annonce le prix de sa consommation.     
Elle est sur le point de lui parler, sur le point de revenir 18 ans en arrière. Mais rien ne sort de sa bouche, comme si à l’instant son âme a choisi de prendre une décision. Elle sort alors son porte-monnaie, pour lui tendre les seules pièces en euros qui lui restent, il le prend et lui rend la monnaie.    
Mais avant qu’elle ne passe la porte du bar, il lui adresse ses quelques mots qui font toute la différence, d’une voix douce et chaleureuse.    
« Au revoir Magali.    
Elle le regarde et d’un sourire lui répond.    
-Au revoir Éric. »    
   
Puis elle passe la porte, sure d’une seule et unique chose. Nadège va devoir attendre encore un peu. Elle a trois êtres à qui déclarer son amour…    
     
Quelques heures plus tard alors qu’elle embarque, un billet sort du portefeuille qu’elle tient dans les mains.     
Les décisions tiennent décidément à peu de choses…    
     
     
Ven 7 Aoû - 14:55 (2015)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 19 Sep - 16:36 (2015)    Sujet du message: Est-ce un choix unique ? Répondre en citant

Ah Line, Line, Line, que je suis contente d'être passée par là! :-p

Déjà, bravo pour cette participation! Même unique, ça n'enlève rien à ta victoire. T'as pris le temps de nous pondre un de ces textes tout en douceur dont tu as le secret. Une jolie plume légère, qui nous embarque dans ce saut temporel. Tu m'as replongée dans mon adolescence et j'ai adoré ça!

J'ai adoré le détail du coca zéro et puis ta chute, avec le barman qui la reconnait. *-*

J'aurais bien aimé encore plus de descriptions sans pour autant me sentir frustrée. Juste une envie de prolonger le plaisir de ta plume et de ton oeil qui nous dépeint le passé de Magali.

Ce qui m'amène à tes personnages, juste croqués comme il faut. On les voit, on les "ressent" et on s'attache.

Encore Bravo à toi!

Et puis, j'espère que d'autres passeront par ici... XD
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Sam 19 Sep - 16:36 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:45 (2016)    Sujet du message: Est-ce un choix unique ?

Aujourd’hui à 13:45 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°88

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield