S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 16 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jetez l'Encre
JE
JE

Inscrit le: 17 Sep 2015
Messages: 148

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 00:00 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L'aveugle et l'enfant


Il a pris ma main et nous nous sommes élancés. Le fleuve impétueux a suspendu ses stridulations. Nous avons avancé, nous avons bravé le décompte. Maintenant ses doigts pressent l’anneau d’argent, mon pouce couvre son éminence thénar. Au loin le souffle de Pégase, au loin l’aurore boréale. La voix du passeur décline les noms des dieux alors que nous contournons les siphons. Sous nos pieds les caillebotis fondent dans des senteurs de phtalate. Sur la rive opposée, si proche – si proche ? – les chants de la sauvagerie, rythmés par les piétinements des danseurs. Je le protège, il me guide, mais qui est-il ? Toute son âme est dans ses doigts, toute son âme est dans ma main, son cœur bat contre mon index, il n’a pas de poids. Ses imperceptibles pressions corrigent notre trajectoire, constituent notre langage, l’essence de nos sens. Le fleuve gronde, ses courants contenus seront bientôt libérés. Kanagawa est figée, Fujiyama blanc sur le blanc de mon rêve. Nos systèmes nerveux se sont connectés, son énergie irrigue mes neurones, enjambe les synapses. Une trace de céladon a déchiré mon blanc éternel. Par cette brèche des nuances nouvelles que je ne sais pas nommer. Les lignes se déforment aux pulsions de la sauvagerie. J’ai peur, je ne suis pas prêt, je veux lâcher la main de l’enfant, retrouver le blanc uniforme. Mes muscles ne répondent pas, le flux sanguin frappe contre mes tempes au rythme de la jungle. A chaque nouvelle vague, au milieu de mon néant une cavité se forme. Toute la lumière du blanc uniforme se concentre dans cette cavité. Autour le noir se répand. Les pulsions s’atténuent et dans ce blanc éclatant, des objets mouvants aux contours précis se révèlent progressivement. Leurs mouvements sont synchrones avec la musique de la sauvagerie. Alors je SAIS que ce sont les images de la vie. Je suis à l’intérieur de la cavité et par la brèche qu’a créée l’enfant, je vois. Maintenant je n’ai plus peur. Les doigts de l’enfant commencent à trembler, toutes ses forces y sont concentrées. Il ne tiendra pas longtemps, alors je capte ce qui pourra produire des rêves jusqu’au bout de ma vie. Kanagawa, Fujiyama, le nuage de phtalate, la sauvagerie. Déjà nous atteignons la rive, derrière nous les courants sont libérés. La pression de l’enfant s’atténue, les images se troublent, fondent dans le blanc, le blanc se diffusent. Je n’ai pas vu l’enfant, je n’ai pas tourné la tête et c’est trop tard. Ses doigts glissent, je dis : non, ne pars pas. Qui es-tu ? Il ne répond pas, il n’est plus là. A-t-il seulement existé ?

_________________
"C'est tout... pour le moment."


Dernière édition par Jetez l'Encre le Mer 30 Sep - 12:42 (2015); édité 1 fois
Mer 30 Sep - 00:00 (2015)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 30 Sep - 05:17 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

Il y a tout, les mots choisis, je sens l'envolée mais je n'ai pas été complètement transportée.

Pourtant c'est un texte de qualité, mais peut-être que le côté fantastique m'a perdue...
_________________
Rafistoleuse
Mer 30 Sep - 05:17 (2015)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 04:11 (2015)    Sujet du message: Nuit des plumi 16 Répondre en citant

C'est très élaboré bien sûr, langage soutenu, très recherché. Prendre un enfant par la main et ressentir tout cela, c'est soit un minot chamanique soit un bon trip LSD et tu as raison de terminer par 
"A-t-il seulement existé ". Bravo pour le travail
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Jeu 1 Oct - 04:11 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 08:47 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

zut je suis passée à côté (de l'histoire) dsl à moins que comme le souligne zèbre il n'y en ai pas et que l'on soit dans un truc barré un genre de délire, de rêve? L'écriture est très jolie cela dit, donc j'ai plutôt lu ça comme je lis de la poésie à laquelle je pige que dalle mais fait trop du bien quand même parce que c'est beau les mots
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Jeu 1 Oct - 08:47 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 1 Oct - 10:51 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

J'y ai vu comme un passage, un rite initiatique, un rêve? Tu y mets beaucoup de chose, des images, de la poésie. L'écriture semble presque automatique, pour le plaisir des mots et des images. Et même si l'on ne comprend pas tout, on voyage
Jeu 1 Oct - 10:51 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 00:22 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

C'est... Atypique comme texte, j'ai bien peur d'être passer à côté même s'il y a des petites perle de phrases...


Comme : "Toute son âme est dans ses doigts, toute son âme est dans ma main, son cœur bat contre mon index, il n’a pas de poids"


Ceci dit, il faudrait peut être que je sois dans un autre état d'esprit que celui terre à terre, un peu de rêve quoi ^^
Ven 2 Oct - 00:22 (2015)
Auteur Message
Philippe Mangion
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 216

MessagePosté le: Ven 2 Oct - 11:23 (2015)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion Répondre en citant

Bon, alors à ceux qui n'ont rien compris (tous, d'après les commentaires), déjà je suis désolé. 
Et puis je vous dois aussi une petite explication : 
on est dans la tête de l'aveugle. Il réinterprète de façon onirique le monde qu'il ne connaît pas. L'enfant inconnu, qui lui prend la main pour traverser la rue, entrouvre une brèche dans sa cécité, qui se referme une fois le trottoir opposé atteint. Mais il lui donne à rêver pour le reste de sa vie.


Je pensais que l'évocation de l'aveugle dans le titre suffirait, mais pas du tout. Dans une nouvelle version que j'ai mise sur mon blog, j'ai ajouté une entête en italiques :


Un vieil homme aveugle attend au bord du trottoir, un enfant s’approche de lui.


En tout cas, merci d'avoir lu jusqu'au bout et commenté avec indulgence.


Voilà, voilà ...

_________________
Philippe Mangion
http://www.chaines-de-caractere.com
Ven 2 Oct - 11:23 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:25 (2016)    Sujet du message: #6 - L'aveugle et l'enfant - Philippe Mangion

Aujourd’hui à 02:25 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield