S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Une rupture

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°91 à 99 » Défi n°94
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 19:49 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
                                                            
 
Week-end de la Toussaint en solitaire dans un petit hôtel de la côte bretonne. J’ai revu Elise. 

 
Je l’ai retrouvée au café du port. On s’y était rencontré il y a quinze ans. L’été, la ville doublait sa population, la patronne embauchait des saisonniers. Elle m’avait tout de suite plu. Elle était belle, solaire, intrépide. J’étais si calme, renfermée. L'amitié avait duré toutes ces années.
 

 
Au bar, quelques habitués, des pêcheurs à casquettes, des ostréiculteurs qui discutent baisse de production, huîtres génétiquement modifiées. Au mur, une expo d’aquarelles de l’association d’artistes locaux, des scènes de plage, des enfants faisant des châteaux avec des seaux Némo, des baigneurs aux maillots criards, des mouettes et des goélands. Sur l’ardoise, des anguilles grillées en plat du jour. 

 
Après les embrassades et la première commande, Elise lâche un « Comment ça va, ma belle ? » en baissant la tête. Elle farfouille dans son sac ; le bruissement du faux cuir, cliquetis de perles, des dizaines de bracelets portés à chaque poignet. Elle finit par le trouver, son paquet de clopes. Tout neuf, pas encore ouvert. Le froissement du plastique, puis de l’aluminium, la roulette du briquet. « Ça te dérange pas si on sort un peu ? » continue-t-elle. L’air frais, l’odeur de la vase, la marée basse. Expirant ses premières volutes, elle me raconte sa soirée très alcoolisée de la veille, sa réunion importante, ses enfants. Mais, rien ne l’arrête, elle a chassé sa gueule de bois avec des litres de café, annulé la réunion, laissé ses mômes à leur père. Elle parle trop vite, tente de masquer son agacement. C’est sûr, je le paierai un jour ce changement dans ses plans.  « Tu comprends, dès que j’ai su que tu passais quelques jours dans la région, j’ai tout fait pour me libérer. Avec tout ce que tu traverses en ce moment.» Et puis depuis-le-temps-qu’on-se-connaît. 

 
Son troisième mégot écrasé par le talon de son escarpin, nous voici de nouveau à l’intérieur. Mon lipton est froid, elle en semble sincèrement contrariée. Je dézippe mon sac à dos, compagnon de galère depuis des lustres. Increvable . J’en sors un petit pochon en tissu étoilé. 
-Je ne t’ai jamais parlé d’Andrea ? 
Des yeux charbonneux qui s’agrandissent, un air de femme trompée. « Andrea ? Qui ça ?» 

 
Je raconte l’histoire. Celle où je prends le même bus tous les matins pour faire aller faire mon job de chef de service dans un établissement public de taille moyenne. Musique à fond dans les oreilles, émergeant à peine d’une nuit d’insomnie. Dans la tête, ma journée de travail anticipée : j'exécuterai le budget, je signerai des bons de commande, je dirai des choses comme « la confiance n'exclut pas le contrôle » et puis « c'est important de déléguer. », peut-être un air froid, un ton dur. De la fermeté pour se faire respecter. 

 
Tous les matins, dans ce bus, il y a cette fille. Cette fille, qui m’intrigue avec son cliquetis d’aiguilles et son air épanoui. Cette fille qui tricote. Dans cette histoire, je passe les 27 minutes du trajet à l’observer mais jamais je n’ose lui adresser la parole. Et puis un jour, cette fille, qui s’appelle Andrea, s’assoit à côté de moi et me tend un écheveau. Un fil 100% alpaga, d’un bleu profond, une merveille. Ses premiers mots : »Je vais t’apprendre ». Je lui raconte cette histoire où j’ai commencé le tricot. Et arrêté les anti-dépresseurs. 
Deux aiguilles en bambou sont sorties du sac étoilé, je caresse une pelote vert chiné, de la laine mèche, toute douce. Un frisson parcourt ma colonne. 

 
« Ah, tu t’es mis au tricot ? » - voix haut perchée, entre le mépris et la pitié. 
« Oui, le jacquard, les côtes anglaises, les jetés, le raglan, les rangs raccourcis, tout ça, je connais maintenant, j’apprends vite. Mes progrès m’apportent beaucoup de confiance. Je préfère les points plus basiques, ceux qui libèrent l’esprit, m’aide à méditer. Avec Andréa, et puis d’autres filles, on se retrouve pour des « tricot-thés » chez elle. J’aime beaucoup son salon silencieux, bien rangé, on ne s’y sent jamais oppressé. » 
Mes aiguilles s’agitent sans bruit. Le début d’un gilet, un patron sorti de mon imagination. 
Je conclus :«C’est mon évasion, ma liberté. » 

 
Silence. Le vent s’est levé, les gréements s’entrechoquent. Une mouette rieuse au loin. 
-Et bien, je t’admire, je n’ai pas ta patience ! Et puis moi, restée de longues heures immobiles, comme ça, ce n’est pas mon truc, j’ai besoin de bouger, de marcher ». 
-L’un n’empêche pas l’autre. 
-Oui, enfin…bon, je t’admire de trouver le temps, le temps, c’est bien ce qui me manque, j’ai un emploi du temps tellement serré, au fait, je ne t’ai pas raconté… » 
Je me concentre sur mon ouvrage. Trente rangs plus tard, elle n’est toujours pas à court d’anecdotes, de médisances ou de commentaires sur l’actualité. 
Il commence à faire trop sombre pour tricoter. Je range mes outils. Je la coupe dans son analyse palpitante des résultats de la dernière élection. 
« Bon, je dois y aller. » Je dépose un billet sur la table, pour règlement de mon thé et de ses quatre expresso. 
« ah, et puis, j’oubliais, je me suis mise au crochet aussi. » J’embrasse sa mine effarée. Nos chemins ne se recroiseront plus. 
Dim 11 Oct - 19:49 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 21:11 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

C'est très agréable à lire, et j'aime beaucoup l'histoire de ces deux vieilles amies qui se retrouvent pour se séparer parce que finalement, elles ont trop changé l'une par rapport à l'autre. Tes phrases courtes plantent le décors avec minutie et sans lourdeur, tout en délicatesse. Et puis la rencontre avec Andrea est assez émouvante, on ressent l'importance qu'elle a pour le personnage, et la façon dont elle l'a aidé à s'épanouir, à se trouver quelque part.
Il me semble avoir trouvé deux visages: celui qu'elle montre au monde (avec l'air froid et le ton dur), et celui qu'elle montre à ses proches (d'abord timide, puis plus épanouie avec le tricot). Mais as-tu montré celui qu'elle seule connait? Est-ce qu'il s'exprime à travers le tricot?

En tout cas, c'est une très belle histoire. J'espère que tu continueras à écrire sur le forum, j'aime découvrir ta plume!
 

_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Dim 11 Oct - 21:11 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Dim 11 Oct - 21:17 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

Merci beaucoup pour ce retour 😃 oui, le troisième, c'est le créatif, l audacieux grâce tricot, qui était un peu son secret..
Dim 11 Oct - 21:17 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 12 Oct - 17:21 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

C'est drôle, et c'est sans doute une impression que je serai seule à avoir. Pour moi c'est le type même de relation qui semble forcée au départ, et qui se révèle un équilibre nécessaire ensuite... Si c'était un roman, dont le premier chapitre se terminait comme ça, je parierai qu'elles se reverraient ensuite.
D'abord parce que le personnage d'Elise bruyant et égocentrique, est caricatural juste comme il faut, et ça fait le dosage parfait avec la narratrice.

Vraisemblablement c'est l'histoire de deux personnes, qui se découvrent en total décalage et pourtant moi je vois un début d'aventure...

En tout cas, j'ai beaucoup, beaucoup aimé.
_________________
Rafistoleuse
Lun 12 Oct - 17:21 (2015)
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Mar 13 Oct - 20:27 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

C'est clair que je l'avais pas vu comme ça, c'est d'autant plus intéressant, merci beaucoup Smile
Mar 13 Oct - 20:27 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Dim 18 Oct - 21:34 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

Ah mais j'adore ! Déjà, l'écriture est vraiment fluide et agréable à lire, et j'ai hâte de te découvrir sur d'autres textes. Comme Sophie, j'aime beaucoup ta mise en place par des phrases nominales qui plantent un décor sans fioriture. 


Puis ton héroïne... En peu de mots, je trouve que tu donnes une identité dingue à ton perso. Il se passe pas grand chose finalement, mais entre les lignes, ça dit beaucoup de choses. J'ai pas la même impression que Rafi en tout cas, et je suis même pas sûre d'espérer qu'elles se revoient. Bref, c'est très parlant en tout cas, j'ai trouvé ça vraiment excellent. Bravo !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Dim 18 Oct - 21:34 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Ven 23 Oct - 07:54 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

merci, merci, merci   Octobell Smile    je manque de temps mais j aimerai participer plus souvent ici, je vais essayer d être là samedi soir
Ven 23 Oct - 07:54 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 17:42 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

Bon déjà le décor me fait succomber, j'aime la Bretagne, puis tu sais dessiner en quelques traits des personnages qui ont de la chair. Ce sont des femmes campées avec justesse, sans tomber dans la caricature. Enfin l'amitié évolue dans ton histoire avec grâce. Bravo
Mer 18 Nov - 17:42 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alicia
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Mar 2015
Messages: 58

MessagePosté le: Mer 18 Nov - 20:33 (2015)    Sujet du message: Une rupture Répondre en citant

Merci Yannick, ça fait du bien au moral un commentaire comme ça Very Happy
Mer 18 Nov - 20:33 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:00 (2016)    Sujet du message: Une rupture

Aujourd’hui à 03:00 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°94

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield