S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Défi de Basetti Prod

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°91 à 99 » Défi n°95
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 15 Oct - 19:42 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Les cahots de la route me ramènent brusquement à la conscience. Cette odeur significative de caoutchouc et d’huile, le ronronnement environnant ne laissent aucune place au doute.  Je suis dans le coffre d’une voiture ! Mes premières impressions sont floutées et confuses, évidemment j’ai été drogué, bien que mon métabolisme reconnaisse et assimile vite le produit clandestin, je me suis quand même fait avoir comme un bleu.

Je me sens honteux à ce moment, mais je me rassure en me disant qu’il n’y a aucune raison que ma hiérarchie au MI6 ne prenne jamais connaissance de ce fait d’arme peu glorieux. Mon image indestructible aux yeux de Money Penny serait clairement mise à mal. Je détesterais la décevoir, charmante Money Penny.    
    
Soit, il est temps de reprendre le contrôle de la situation. Fichtre, je suis James Bond que diable. Analysons la situation avant d ‘envisager la conduite a tenir. J’ai toujours ma montre laser pour forcer n’importe quelle serrure ou découper des fines épaisseurs de métal. J’en déduis que j’ai affaire à des amateurs, car ils m’ont laissé la plupart de mes gadgets. J’en fais silencieusement l’inventaire.    
    
Mes Weston à semelles creuses sont présentes et intactes. Mon stylo Mont Blanc à éjection d’acide presse sur ma poitrine par l’intermédiaire de la poche intérieure de ma veste. Je sens avec ma langue l’émetteur de secours de Q toujours dans une de mes molaires, c’est vrai celui la, avant qu’on le trouve, les puddings auront des dents…  Je palpe mon corps en entier car étonnamment on ne m’a pas entravé les mains, quelle erreur de mon agresseur ! Je cherche l’objet le plus important, et l’angoisse monte avec le désespoir de ne pas le trouver.  Après quelques minutes où la panique frôle ma conscience, je m’en remets aux exercices de retour au calme devenus familiers par la pratique intensive des arts martiaux.    
    
Soudain, mon subconscient envisage l’idée que l’objet que je recherche n’est peut être pas si loin même si il n’est plus sur moi. Alors je cherche en tâtonnant  le plancher du coffre, et après avoir identifié un cric, un bidon d’huile et quelques chiffons je tombe enfin sur le saint Graal. Eureka, mes doigts serrent le flacon de ma convoitise, j’ai retrouvé mon pulvérisateur de menthe liquide, accessoire indispensable à la fraicheur permanente de mon haleine ! J’ai cru à un moment que cette aventure allait tourner au fiasco, mais maintenant que tout est rentré dans l’ordre, je peux ourdir enfin un plan d’évasion digne de ce nom.    
    
La voiture est clairement propre et de bonne qualité. Au son guttural du moteur et à la souplesse des amortisseurs, je dirais sans hésiter une Cadillac dernier model, c’est à dire 1965. On n’arête pas le progrès ! Entre autres fragrances, j’ hume le cuir neuf des banquettes arrières malgré le cloisonnement des espaces de la Berline dernier cri. Je ne suis donc pas aux mains de gueux des bas fonds des Bahamas ou de vulgaires kidnappeurs. Les gouts et les moyens de mon geôlier mobile et temporaire sont clairement prononcés.    
    
Nous serpentons sur une route sinueuse à vive allure. L’odeur d’iode ne laisse aucun doute, nous longeons la côte. Les piaillements d’oiseaux sont une autre indication. Nous sommes au petit matin, d’ailleurs mon flegme est perturbé par une faim matinale naissante, mais que diable, ce n’est pas le moment de me laisser distraire par des besoins terre à terre. D’abord la survie !    
    
Au moment ou je commence à attaquer la serrure du coffre avec ma montre laser, je sens un changement de direction résolu, et un ralentissement sur un petit chemin de terre. Nouvelle information, je me dis qu’il serait sage d’accélérer mon entreprise car sortir de la voiture à vitesse réduite sera bien moins traumatisant, en revanche si je le fait à l’arrêt, je me ferrais repérer à coup sur !    
    
Alors que je m’active prestement, je sens la Cadillac s’arrêter. Damned, j’ai été trop long. J’entend alors le roulement mécanique d’un rideau de garage distinctement, et après une quinzaine de seconde la voiture-prison s’immobilise dans ce qui est sans aucun doute un garage. Un garage certes, mais pas comme les autres. La lumière qui filtre à travers les interstices de métal est feutrée. L’environnement extérieur respire un parfum délicat et agréable. Il fait chaud, mais pas trop et le seul bruit audible est un air de jazz que j’affectionne particulièrement.

Ma capacité d’analyse en est sévèrement perturbée. Je m’attendais clairement aux effluves maritimes d’un doc, ou au froid d’une caverne, ou encore à l’écho d’un hangar désaffecté.  Que nenni ! Ou plutôt what the fuck dans ma langue maternelle !    
    
Quoi qu’il en soit, je mobilise toutes mes ressources à l’anéantissement de la serrure et à l’affrontement qui s’en suivra inéluctablement. Mes sens sont aiguisés, mes muscles prêts à l’action et ma conscience est orientée vers la neutralisation définitive de la menace, quelle qu’elle soit.    
    
La serrure cède enfin. D’un vigoureux coup d’épaule, le coffre vient percuter la lunette arrière du véhicule et je m’en extrais vivement pour me jeter sur…   
    
Rien. Un grand vide. Je me retrouve à 4 pattes sur ce qui est clairement une descente de lit en long poil blanc soyeux et doux.     
    
Je relève la tête et mes yeux se posent sur un divan moelleux et chic, sur lequel est semi-allongée une créature de rêve que je ne connais que trop bien … Les cheveux détachés sur ses épaules nues, affublée d’un bikini caractéristique épousant de divines formes. De sa posture lascive,  Ursula Andress, une flute de champagne à la main me lance joyeusement :    
    
-Joyeux Anniversaire James, Surprise !    

_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/


Dernière édition par valet2trefle le Jeu 15 Oct - 21:54 (2015); édité 2 fois
Jeu 15 Oct - 19:42 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 831
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 15 Oct - 20:05 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

Hahaha! La chute est énorme! Tout ça pour ça xD Enfin, je suis sûre que JB, lui, ça lui va!
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Jeu 15 Oct - 20:05 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Sam 17 Oct - 16:54 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

J'ai vraiment aime ce moment de lecture. C'est fluide et je me suis regalee.
Au debut quand j'ai realise que tu parlais de JB j'ai fait  Shocked  hein il parle comme ca JB. Oui faut dire que je ne suis pas une fan du 007. J'ai cru que c'etait un type qui se faisait un trip a la JB mais facon OSS 117. Alors je suis un peu mitigee. J'ai aime l'histoire, le deroulement, ta facon de nous emmener tout ca, mais ton "heros" j'ai un peu de mal.
Merci pour ta participation
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Sam 17 Oct - 16:54 (2015)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 20 Oct - 20:06 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

Ah ah j'ai bien aimé la chute !

Après bon, si on oublie que c'est LE James, moi je trouve ton héros très drôle ! Mr. Green
_________________
Rafistoleuse
Mar 20 Oct - 20:06 (2015)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 788
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 22 Oct - 17:46 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

Ah, comme Rafi, j'ai bien aimé ton 007, moi. Effectivement, je le voyais comme une parodie mais plus subtile qu'un OSS117. XD

J'ai bien aimé toutes tes petites références à l'univers et alors, ta chute, juste énorme! HAHA!

Après, oui, on sent l'écriture empressée et le manque de confort pour relire à ton aise. ^^ Ce qui ne fait que rajouter (pour moi) du "génie" à ta plume.

Bravo à toi! Et vivement le prochain! :-p
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Jeu 22 Oct - 17:46 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Sam 21 Nov - 16:17 (2015)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod Répondre en citant

Ton texte est bien drôle. C'est fun de te voir malmener cette icône ^^Une chute sympathique. Pour l'écriture, j'ai trouvé que tu voulais presque trop bien faire, mais la lecture fut fort plaisante ^^
Sam 21 Nov - 16:17 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:47 (2016)    Sujet du message: Défi de Basetti Prod

Aujourd’hui à 12:47 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°95

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield