S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#2 - L'araignée - Yannick Darbellay

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 17 » Textes des participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jetez l'Encre
JE
JE

Inscrit le: 17 Sep 2015
Messages: 148

MessagePosté le: Sam 24 Oct - 20:21 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

L’araignée
 

Y a des jours comme ça. Des jours où tout va de guingois, comme un nez de boxeur. Y a de ces jours où tu te dis, dès le réveil, que t'aurais meilleur temps de pas virer la couette, de pas ficher tes pieds parterre.
Tu le sais, tu le sens, ça pue la galère mais t'es obligé de bouger ton cul, et tu fais gaffe à poser le pied droit d'abord et y a rien de pire que de poser consciemment le pied droit en premier. C'est du snobisme et le destin est susceptible.
J'ai posé le pied droit sur la moquette puis le gauche puis j'ai marché jusqu'aux toilettes. Évidemment j'ai pissé, et évidemment c'est parti de traviole. L'a fallu que je nettoie la lunette après quoi j'ai fait un brin de toilette.
Avant de sortir j'ai voulu me couler un café mais j'avais plus de dosettes. J'ai dit :
« Eh voilà... Putain de merde ! »
J'ai regardé par la fenêtre car j'espérais réchauffer mon humeur au soleil. Il neigeait.
J'ai dit d'autres gros mots et ça ne m'a pas soulagé d'un milligramme. Il a fallu sortir. Et dehors il neigeait des flocons vicieux comme un politicien de gauche et arrogants comme un politicien de droite.
Je me suis pris la droite et la gauche dans la gueule et par-dessus le marché j'ai bien failli me prendre un tram dans le museau, en traversant la route. J'avais les yeux plissés à cause de la neige.
Trempé, éreinté, je suis arrivé au boulot en retard.
J'ai ouvert mon casier et j'ai enfilé ma tenue de... flic. Eh ouais ! Mais contrairement à ce que vous pensez, j'aime mon boulot.
Avec mon collègue on a patrouillé un peu, on a pourchassé le dealer et le voleur de sac, et puis le soir je suis rentré en me disant que finalement, la journée ne s'était pas si mal passée.
J'ai enlevé mes grolles et j'ai souri parce que j'avais pensé à racheter du café. J'allais me le couler avec le même plaisir extatique qu'on peut ressentir en coulant un bronze, mais bordel, mon téléphone fixe a sonné. Je ne me suis pas pris les pieds dans le tapis ni emmêlé dans le câble du téléphone. Mon petit orteil a simplement rencontré l'angle du mur avec la brutalité maladroite d'un premier baiser et j'ai hurlé dans le combiné.
À l'autre bout du fil, y avait l'araignée.
« Putain l'araignée, j'ai dis. Ça fait un bail que j'ai plus eu de tes nouvelles. Comment vas-tu ?
- Pas mal, copain. Ça fait depuis le dernier jour de CE2, copain. J'ai déménagé l'été suivant, copain. J'étais en dépression juvénile.
- Ah oui ? Content de t'entendre ! »
Je savais pas ce que me voulait le mec. C'était le genre de gaillard qui ne pouvait appeler qu'un jour foireux. Et même s'il avait appelé au terme d'une belle journée il l'aurait suffisamment ternie pour qu'elle ne le soit plus.
À l'école, on l’avait surnommé l'araignée parce qu'il avait les membres pas plus épais que des pattes d'araignée. Le jeu c'était de lui en jeter dessus, des belles, des grosses arachnides qu'on allait dénicher dans les recoins sombres pendant la récré. Moi et d'autres on osait pas. Les araignées nous effrayaient aussi.
« Dis-moi, paraît que t'es policier. il a dit.
- Paraîtrait, ouais.
- Est-ce que tu peux passer ce soir. J'ai découvert un truc insensé. Je voudrais te le montrer avant de décider de quoi que ce soit.
- T'es sérieux, de quoi tu parles ? Si c'est grave faudrait peut-être que j'appelle...
- Nan, tu aviseras sur place, faut que tu le vois avant de décider. Viens donc rue Gayet, café des trois tulipes. »
J'ai laissé passer deux sourires de Buster Keaton avant de répondre. Je ne l'aimais pas et personne ne l'avait jamais aimé et ça me rebutait de le rencontrer. Il le savait, et il savait aussi que j'accepterais. J'avais comme de la culpabilité qui me poussait à être conciliant avec lui. Et c'était bien là-dessus qu'il comptait. Comme il avait pu compter sur le repentir de nos anciens camarades.
J'y suis allé à son foutu rendez-vous, j'ai replongé sous les flocons mesquins, et le froid intense du soir ajoutait au désastre. J'allais enfin entrer dans la touffeur réconfortante du bar quand une main osseuse m'a agrippé le bras. Je m'apprêtais à lui infliger un Kata Guruma que n'aurait pas renié Teddy Riner quand j'ai distingué sa face de musaraigne épilée. Il souriait et j'aurais préféré découvrir de mes propres yeux la dépouille d'Elvis que d'endurer cette vision d'horreur.
« Salut copain, c'est par-là. »
Chaque rue à son trou du cul. Un coin sombre, une bicoque décatie, une verrue architecturale, une place vandalisée par un artiste contemporain.
La rue Gayet avait un terrain vague, vaguement sombre, vaguement crade et isolée. J'ai hésité, mais l'araignée se faisait pressante.
« Viens, viens donc, c'est ici. »
On y est allé. On s'est glissé entre deux plaque de tôle protectrices, et l'obscurité nous a cueilli dans sa grande main d'ogresse. La neige nous montait jusqu'aux chevilles. Le mec, prévoyant, avait pris sa lampe de poche et j'observais avec mon œil avisé de flic, que des empreintes de pas dans la neige nous précédaient. J'aimais pas ça. Au milieu du néant, il s'est arrêté.
« Tu te rappelles, de l'hiver 92 ?
- Je... Où veux-tu en venir ?
Il avait braqué sa lampe de poche sur moi.
- T'en souviens-tu ?
- Bah non, non ? Mais à quoi tu joues ? Qu'est-ce que je dois voir, L'araignée? »
- Hiver 92, 17 janvier, après l'école, chemin du retour. »
À ce moment-là, il a détourné sa lampe de poche vers le sol et j'ai aperçu dans la neige deux types aussi morts qu'une piscine en hiver.
J'ai poussé un juron et j'ai voulu le raisonner, j'ai voulu m'avancer vers lui, sans l'alerter, avant de placer mon Kata Guruma qu'aurait admiré David Douillet. Mais le dingue à sorti un flingue, et j'ai plus bougé.
« déconne pas, j'ai dis »
Il a déconné. Il a tiré à mes pieds pour prouver qu'il mentait pas. Les macchabée aussi muets qu'ils étaient m'en avaient déjà persuadés. Il a dit :
« Hiver 92. 17 janvier, 17h. Toi, Christian et Richard, ici présents, m'avait accosté sur le chemin du retour de l'école. Vous m'avez amené dans le champs enneigé. Vous vouliez me montrer un trésor. Je vous croyais pas. Je vous ai suivi quand même parce que j'avais peur des représailles. Vire ta veste !
- P... pardon ?
- Ta veste, ducon !
J'ai viré ma veste.
- Il fait bon, n'est-ce pas ? Vous m'avez encerclé et m'avez fait ôter ma veste, puis mon pull... Ôte ton pull, connard.
J'ai ôté mon pull.
- Et mon t-shirt. Allez !
J'ai enlevé mon t-shirt.
- Et enfin mon pantalon. Enlève pour voir... Alors, ça fait quoi ?!
Je grelottais de froid. Je me souvenais parfaitement du 17 janvier 1992. On l'avait fait rouler dans la neige et j'avais rigolé avec les copains. Ensuite on avait pris ses fringues et on était parti en courant. Je me souvenais de tout.
Il a levé son flingue vers moi, et j'ai attendu.

_________________
"C'est tout... pour le moment."
Sam 24 Oct - 20:21 (2015)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 00:51 (2015)    Sujet du message: Défi 17 Répondre en citant

PAN ! Complètement dans la nouvelle. Hyper construit, des personnages qui ont de l'épaisseur. Au vu du thème et de la contrainte on devine assez vite qu'il y a un règlement de compte mais c'est vachement bien amené. Bravo, beau boulot
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Dim 25 Oct - 00:51 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 01:08 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

La vengeance est un plat qui se mange froid. C'est bien connu.

Je pourrais enrager de ne pas savoir la fin et pourtant, étrangement j'en ai pas besoin. Je pense que ça finit mal, vu le sort des deux potes. Et c'est malin d'avoir fini sur cette note d'attente. Pour moi c'est hyper symbolique.

Outre le fait que le fond de ton histoire m'a accrochée, j'ai beaucoup aimé la façon dont tu racontes tes personnages et comment tu installes l'atmosphère avec des images dont toi seul a le secret ... Les flocons politiciens, la main ogresse de l'obscurité, les sourires de Buster et j'en passe... T'as juste envie de retenir chaque phrase (et ça me le fait souvent) et fatalement tu peux pas ^^
_________________
Rafistoleuse
Dim 25 Oct - 01:08 (2015)
Auteur Message
Philippe Mangion
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 216

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 10:33 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Chapeau bas ! 
C'est clair, super bien écrit, équilibré, dans la contrainte du défi, qui certes était assez large pour laisser toutes les possibilités. Ah, la vengeance, inépuisable inspiration. 
Super maîtrise, en 3 heures je suis admiratif.


PS : je me fais un petit défi perso : reconnaître les auteurs. On verra si je me plante ...
_________________
Philippe Mangion
http://www.chaines-de-caractere.com
Dim 25 Oct - 10:33 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Petit Poucet
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 15 Oct 2015
Messages: 43
Localisation: Paris

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 13:00 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Moi qui n'ai rien osé écrire (on va dire que mon agenda m'en empêchait), je lis les textes dans le désordre et depuis le premier je me dis : "je suis tombé directement sur le meilleur..." et chaque fois j'en lis un nouveau aussi bon que le précédent, et si différent. Vous êtes de sacrés écrivains sur le rafiot !! Ici encore j'ai plongé dans le film et suis resté scotché jusqu'au bout, tenu en haleine par l'atmosphère et m'amusant des pensées crues et des faiblesses d'esprit du brave flic. Putain bravo !
_________________
Petit Poucet rêveur, j'égrenais dans ma course des rimes
Dim 25 Oct - 13:00 (2015)
Skype
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 829
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Dim 25 Oct - 15:34 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Pfou... tu m'as mis une balle en pleine tête! Quelle qualité d'écriture, quelle qualité de conteur, je reste K.O!
L'histoire: super
Les personnages: super
La fin: super.
Et tes tournures de phrase... il y a des bijoux à chaque paragraphe. C'est vraiment épatant!

Tu l'auras compris, tu m'as conquise!
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Dim 25 Oct - 15:34 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Lun 26 Oct - 21:51 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Ah, cool, bien joué...
Lun 26 Oct - 21:51 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 05:23 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Ouais hein, bien joué !
_________________
Rafistoleuse
Mar 27 Oct - 05:23 (2015)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 05:35 (2015)    Sujet du message: Défi 17 Répondre en citant

Et number one sur ma plus haute marche avec le soupçon que ce texte soit de toi. tu as un style, ton style et ce texte est superbement amené. Chapeau bas l'ami :ahbenbravo:
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Mar 27 Oct - 05:35 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Philippe Mangion
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 19 Avr 2015
Messages: 216

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 10:16 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Bravo Yannick, tu as une grande maestria !
_________________
Philippe Mangion
http://www.chaines-de-caractere.com
Mar 27 Oct - 10:16 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 27 Oct - 11:55 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Bravo Yannick! J'ai adoré ton texte (pour changer)! La métaphore de l'araignée! Rhaa Et puis cette relation entre les personnage, tous ce passif que tu arrives à nous transmettre en quelques lignes... Bref, chapeau! 
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Mar 27 Oct - 11:55 (2015)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 29 Oct - 09:51 (2015)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay Répondre en citant

Merci pour tous ces commentaires qui font très plaisir ! C'est motivant ^^
Jeu 29 Oct - 09:51 (2015)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:13 (2016)    Sujet du message: #2 - L'araignée - Yannick Darbellay

Aujourd’hui à 12:13 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield