S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
L'unicité du pluriel.

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Evènements Terminés » Oh ! Oh ! Oh ! » Cadeaux de MlleAsh
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Iwik
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 71
Localisation: Melun

MessagePosté le: Mer 6 Jan - 03:01 (2016)    Sujet du message: L'unicité du pluriel. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
A l'un de nous deux,


Il est si difficile de t'écrire, de poser les mots où il faut sans trahir nos souvenirs, nos promesses, nos espoirs. Sur le papier, je cherche cette place où évanouïr cette confession. Et si ça doit être la dernière, j'espère qu'à travers les kilomètres parcourus, elle trouvera la note parfaite. 
Les virgules sont hésitantes, le silence de ces derniers temps trop pesant. Notre atmosphère encombrée de futilités. Entre colère et désarroi, j'aimerais quitter ce quai où nous oublions si souvent de nous croiser. 
Un embouteillage au fond de la gorge, autant de sanglots que de regrets. Mais comment avorter de cette relation ? Plus d'un millier de nuits passées à tes côtés, ça ne semble pas assez. Le paradoxe m'étouffe. 
Si j'avais choisi un titre à notre histoire, j'aurais aimé qu'il ait l'allure de l'infini, l'empreinte de l'inépuisable et le goût des jolies choses. 


Putain, j'aimerais te retirer ton droit au point final, poser mon véto, t'interdire de baisser les bras, les yeux, les armes. Mais s'il faut en finir, je t'offre toutes mes cartouches, je n'ai plus la force, même pas l'énergie du désespoir. 
En vrac, mes pensées, à l'image du bordel qui squatte chaque parcelle de notre présent. 


Je sais que si tu pouvais, tu gommerais tout, pour simplifier. T'es ce genre de mec, et en même temps t'es un genre à toi tout seul, au fond. Moi, je suis le genre à tomber amoureuse trop vite, sans vraiment aimer. J'suis le genre à m'emballer pour pas grand chose, à m'inventer des scénarios, la tête dans la lune, et le coeur en bandoulière. 
Mais toi, tu m'as changée. Tu m'as prise par les deux mains et tu m'as ramenée sur terre. Avec toi, j'ai appris à rêver pour de vrai, à avoir peur de tomber, mais à essuyer toutes les chutes. Tu m'as appris à me relever. Tu m'as appris à être le genre que j'voulais devenir. 


C'est fou comme ça peut passer à la trappe tout ça. La colère c'est une sacrée tempête, et la mienne a tout dévasté. Elle avait ses raisons c'est sûr, mais j'aurais préféré qu'elle égratigne pas mon visage d'un air de faux semblant. Seulement le conditionnel ne nous sauvera pas. 
Dis, tu me le dirais si tu savais par où commencer ? 


Le pire, c'est de te sentir si fébrile, de voir toutes les plaies tatouées dans tes yeux, de savoir qu'on a appuyé sur la détente avant de connaître les raisons du crime. 
Ce qu'il faudrait c'est un putain de ralenti. Comme ça on pourrait quitter notre place de coupable et sauver la victime. 
Je dis la notre, puisqu'avec toi, j'ai découvert l'unicité du pluriel. 


Tu sais, c'est quelque chose d'avoir les yeux qui brûlent. Tout le temps, mais ça coule pas vraiment. Ca se colle entre mes cils, et ça fait des tâches microscopiques de mascara sur mes paupières. 
Toi t'as l'impression que j'ai le regard vide, à l'image de mon coeur. Y a comme une frontière imperméable entre nous, deux enclos hermétiques dont on ne pourrait rien extirper. Les sentiments sont déformés après le voyage, et le message ne veut plus rien dire. 
Avant, quand tu caressais ma peau, c'était comme mille promesses pour demain. Ou devrais-je dire pour toujours. Parce que j'y ai cru. Et j'aimerais qu'on n'enterre pas tout de suite nos souvenirs. J'aimerais y croire, à deux. 
Le dilemme, c'est que l'équation a trop d'inconnues, et l'algorithme nous a semés il y a pas mal de kilomètres déjà. 
J'aimerais que tu changes, mais seulement pour retrouver celui des premières fois. Ce mec pour qui j'ai tout quitté, quand tout se résumait à vingt-sept mètres carré et un clic-clac un peu claqué. 
Pour toi, j'ai entassé près de vingt-trois années à l'arrière de mon tracteur, et j'ai attendu. Je t'ai laissé m'apprivoiser, m'osculter, mais peut-être que j'ai oublié de te laisser m'aimer.
Peut-être que tous les deux, on a brûlé trop de calories, trop vite, sans recharger les batteries, et à force de déambuler sur le même vieux fil, on s'est cassé la gueule. 
Mais bordel, ça m'use de chercher à comprendre le pourquoi du comment, et à quel moment, sur quel continent... 
Je voudrais juste vivre jusqu'à mourir à tes côtés.
Je voudrais qu'on éparpille nos cendres dans le même océan. 


On a été en apnée trop longtemps, prête-moi ton masque, je serai ton tuba. 
Je t'écris pour pas que tu croies à mes silences insolents. Si je pouvais, je te hurlerai tout ça. Pour qu'on abandonne le spleen, pour qu'on reprenne notre sprint éreinté. Je chuchoterai sur ta bouche, et je laisserai l'encre sèche.


Infiniment.
_________________
"Le seul, l'unique voyage est de changer de regard."
Mer 6 Jan - 03:01 (2016)
Auteur Message
MlleAsh
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 25 Mai 2015
Messages: 28
Localisation: France, vendée

MessagePosté le: Dim 21 Fév - 18:42 (2016)    Sujet du message: merci pour ce...cadeau ;) Répondre en citant

Pardon pour la réponse tardive, j'ai lu ton texte il y a plusieurs semaine mais j'ai totalement zappé de te répondre....


Je le trouve magnifique, tu écris super bien et j'aime beaucoup ton style  . Probablement parsec c'est aussi un peu le mien  Embarassed
Je pense sans trop me tromper qu'il y a du vécu dans cette lettre... 
_________________
This spinning wheel of false highs and true lows will continue. That much I know.
Dim 21 Fév - 18:42 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:08 (2016)    Sujet du message: L'unicité du pluriel.

Aujourd’hui à 10:08 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Cadeaux de MlleAsh

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield