S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Si jamais...

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Evènements Terminés » Oh ! Oh ! Oh ! » Cadeaux d'A vos livres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 1 Fév - 00:34 (2016)    Sujet du message: Si jamais... Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
" - Si jamais on est pas amoureux à trente ans, on se marie tous les deux ?
- Ouais.
- Ok. Tu me files une clope ?
- J’en ai plus.
- T’abuses putain !
- Va te faire voir.
- Ok.
- Mais non reviens ?
- T’as des clopes alors ?
- Bah.. non.
- Putain...
- Ouais."

C’était un truc à la con. On était ados, on était bien, on avait passé une nuit entière dans mon pieu, à parler, juste. Et j’avais envie, très clairement. De lui faire l’amour, avec des huiles essentielles. Je savais qu’elle aimait bien ça. Et j’étais tellement fier de moi, je me serais donné une médaille ce matin-là, pour pas avoir tenté un geste, une caresse discrète, une suggestion. On était proche, tous les deux. Mais on n’a plus jamais été comme cette nuit-là. Et ce pari à la con, aucun de nous n’y croyait.

Elle est dans la file d’attente, trois personnes la séparent de moi. Elle va fatalement me voir quand elle quittera la boutique. Et elle se demandera si je l’ai reconnue ou pas. Elle a les mêmes cheveux, le même noir presque bleu, mais une queue de cheval attachée sans élastique, c’est le genre de choses qui impose le respect. Quand elle parle, ça balance. Je me fixe sur ce mouvement jusqu’à ce que l’instant fatidique arrive.

« - Damien !
- Catherine ?! C’est cool de te recroiser…
- Ouais, c’est marrant. Tu deviens quoi ?
- Je fais du développement, t’sais je suis dans mon truc toujours…
- Ça te dit qu’on aille boire un café ? Me propose-t-elle, enjouée.
- Ouais, pourquoi pas !
- Euh, tu t’en vas sans payer ? Se moque-t-elle.
- Hum, non. Non non, je ne prends rien finalement. » Je cafouille, et laisse échapper un rire nerveux.

On se balade, on discute comme si on avait cours de philo avec Madame Reifsteck le lendemain à dix heures. On se remémore nos délires comme si on avait cinquante ans. Et on se plaint de la vie comme si on en avait quatre-vingts. C’est drôle de se rendre compte qu’une complicité peut reprendre si vite.
Tiens y a un café, là, on s’arrête ?
- Tu veux pas venir chez moi plutôt ?
- Euh, oui, pourquoi pas !"

Je suis curieux, un peu intrigué, et surpris. Je la trouve très familière, mais je me sens bien avec elle. Je décide de ne pas trop me poser de questions, et de profiter du moment.
On prend l’ascenseur, ça m’oppresse, je me sens comme trop grand et trop petit à la fois. Elle souffle un bon coup, et je ne sais pas ce que ça veut dire. Je ne réfléchis plus très bien, je constate que quinze ans plus tard, rien n’a vraiment changé. Elle me fait le même effet, faut que je me calme.

Je me ressaisis en entrant dans son appartement et m’extasie de tout et de rien, je focalise mon attention partout si ce n’est sur elle. Elle semble nerveuse. Elle range ses provisions rapidement puis fais couler deux tasses de café.

"- Tu fumes encore ? Je demande.
- Oui, malheureusement, et vas-y tu peux te foutre de moi, elle mange bio, jette écolo, fais du sport, et …fume comme un pompier…
- Je ne dirai rien, promis. J’ai pas arrêté non plus, à vrai dire. J’essaie…
- Vite fait, hein »

Je lui souris, elle me répond en un mouvement éclair.
Elle est sur la terrasse, elle me tourne le dos. On croirait qu’elle sait qu’elle m’hypnotise avec sa chevelure.

Elle écrase sa cigarette à peine allumée et se retourne vivement vers moi. Son regard me défie, et me terrifie. Si je m’approche d’elle, on grille tous les deux. Je m’avance d’un pas millimétré et un léger rire étincelle sa voix.

« - Viens.
- T’es sûre ?
- On est plus des enfants, Damien… ça fait quoi, quinze ans de tension sexuelle inassouvie ?
- Tu…quoi tu… Enfin.. »

Elle attrape mes lèvres, et je me surprends à avoir un mouvement de recul.

« - Oh… S’empourpre Catherine.
- Non…. Non non non non …c’est pas … C’est pas … J’ai du mal à trouver mes mots…
- Damien, on est des grandes personnes, t’inquiètes pas, on s’est revu, c’était cool, salut !
- T’as pas compris.
- Si si t’en fais pas, j’ai juste cru que…
- Tais-toi. C’est juste que… j’ai envie de faire les choses bien… C’est pas juste du sexe pour du sexe…
- …
- Pour moi…
- …
- Tu dis rien… ?
- Pourquoi t’as jamais rien dit ?
- Je sais pas…
- La vie a fait que… Ecoute j’avais la trouille de casser notre jouet, notre amitié. Ensuite, t’es partie. Et je t’ai rangé dans le carton des beaux souvenirs. Pis celui des regrets aussi…
- On va avoir un problème…
- Je comprends tu t’attendais pas à ce que je, peut-être que tu…
- La ferme, idiot…Est-ce que tu peux me prendre là tout de suite, et m’aimer en même temps ?
- Je crois que c’est dans mes cordes ! »
_________________
Rafistoleuse
Lun 1 Fév - 00:34 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:06 (2016)    Sujet du message: Si jamais...

Aujourd’hui à 01:06 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Cadeaux d'A vos livres

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield