S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#11 Human Nature - Fairyclo

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 1 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Ven 25 Oct - 17:30 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?

   
Texte #11
    


Human Nature
    



Comme chaque matin depuis cinq ans, Rob allumait la cafetière à 6h00, plaçait le mug dans l’emplacement qui lui était destiné et sortait sous le perron ramasser le journal livré par Ben.
Ben, à bord de sa voiturette électrique, arpentait les six rues du lotissement à une allure chronométrée, qu’il vente, qu’il neige ou qu’il pleuve, ça ne faisait aucune différence. Il prenait un journal bien ficelé à l’arrière de son véhicule et le balançait par-dessus les haies avec la précision d’un joueur de football américain.

Au 16 Clifton Road, Jim, tout aussi matinal, tondait sa belle pelouse verte en suivant un tracé millimétré qui impressionnait toujours le voisinage. Sauf Ben qui se contentait de balancer son journal. C’est qu’il y tenait Jim, à son petit jardin. Sitôt la tondeuse nettoyée et rangée, le journal ramassé, il s’attaquait aux fleurs des jardinières et terminait son rituel par dix-huit minutes d’arrosage automatique.

Rob posa le mug sur la table de la cuisine et fila sans plus tarder, au supermarché du coin où il rencontra ses voisins avec qui il n’échangea ni un regard, ni un mot. Armé de son Caddy, il arpenta les rayons dans un ordre prédéterminé : conserves, bouteilles, quincaillerie, produits frais, légumes, fruits pour terminer par les surgelés. A la caisse, il patienta dix minutes, pas une de plus et rangea soigneusement ses courses dans des sacs différents selon leur catégorie.

Ben enchainait les petits boulots que personne d’autre ne voulait. Après sa tournée en voiturette, il s’installait dans la petite cabine de surveillance de la scierie à l’extérieur de la ville où son travail consistait à appuyer sur un gros bouton noir à chaque fois qu’un véhicule se présentait à l’entrée du parking. Il n’avait même pas besoin de vérifier qui était au volant, une machine s’occupait de lire les plaques d’immatriculation qui étaient répertoriées dans la base de données.

Quant à Jim, il restait planté devant sa fenêtre à regarder son herbe verdir et les fines gouttelettes d’eau sur les pétales de ses fleurs s’évaporer lentement à mesure que le soleil montait dans le ciel.
Sauf que depuis deux ans, personne ne buvait le café de Rob qui refroidissait chaque jour sur la table de la cuisine. Ben conduisait une voiturette vide et le jardin de Jim n’impressionnait plus personne. Il n’y avait plus rien dans les rayons du supermarché et personne ne venait à la scierie pour obliger Ben à appuyer sur son gros bouton noir.

Mais Rob, Ben, Jim, ainsi que tous les autres, ne se souciaient guère du changement qui avait eu lieu dans leur vie. Ils faisaient le ménage, ils travaillaient, ils jardinaient comme ils l’avaient toujours fait et ce n’était certainement pas un petit virus joliment nommé H78 qui allait changer leur quotidien. Peu importe si Rob devait, chaque soir, vider le café dans l’évier, laver la tasse et la ranger dans le placard. Peu importe si Ben devait rester sept heures d’affiler dans sa cabine étroite à ne rien faire. Peu importe si Jim devait tondre la pelouse tous les matins. Ils étaient des robots, ils étaient programmés pour ça.

Pourtant le lendemain, à l’endroit même où Rob avait l’habitude de ramasser le journal imaginaire de Ben sur le perron, il trouva un étrange paquet. Mais peu impressionné par la nouveauté que ce colis représentait en réalité, Rob le ramassa et le posa sur la table de la cuisine, à côté du café qu’il venait de préparer. Sans s’attarder, il poursuivit sa petite routine du mercredi qui consistait à jouer les baby-sitters pour les quatre enfants qui occupaient habituellement cette maison. Pourtant depuis deux ans, Rob n’avait personne à garder, à surveiller et à occuper. Mais puisqu’il était programmé pour ça, il sortait les jouets de la petite Jackie qu’il dispersait dans le salon, il allumait la télévision pour l’aîné – télévision qui ne diffusait rien - et s’installait à la table de la cuisine pour aider Suzanne à faire ses devoirs. Il patientait, immobile sur sa chaise quand un mouvement sur la table attira son attention. Pour ça aussi il était programmé. Il savait se montrer réactif au moindre mouvement suspect et autant dire qu’après autant d’inactivité, le vol d’une mouche l’aurait fait réagir.

C’était le colis qu’il avait ramassé ce matin qui venait de bouger. Sa tête tourna vivement dans un petit cliquetis métallique et l’écran qui lui servait d’œil fit la liste des caractéristiques – poids, taille, volume, contenance en eau, présence du virus H78, etc. – du colis. Quelques micro secondes plus tard, une message clignota sur l’écran.


« HUMAN »



Rob se redressa de sa chaise, s’approcha du colis qu’il débarrassa du linge qui lui servait d’enveloppe et prit dans ses mains d’acier le petit être à la peau sombre et aux grands yeux noirs qui l’observait avec curiosité.

« Je m’appelle Rob. Je suis un robot. J’appartiens à la famille Jones. J’habite au 12 Clifton Road, Sommerville, New Jersey. » Déclara Rob de sa voix électronique, impersonnelle et légèrement brouillée par des interférences.

L’enfant émit un bruit étrange que l’intelligence artificiel de Rob interpréta comme un indicateur de joie et de confiance. Une liste de données s’afficha aussitôt sur son écran lui indiquant les besoins d’urgence dont nécessitait l’être humain.

Et parce qu’il était programmé pour ça, parce qu’il était programmé pour prendre soin des humains, Rob sut parfaitement ce qu’il devait faire, sans se poser de questions.

« Je m’appelle Rob. Je suis un robot. Tu t’appelles Aw. Tu es un humain. »

_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Dim 27 Oct - 12:30 (2013); édité 3 fois
Ven 25 Oct - 17:30 (2013)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 02:50 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

O_O








'Tain mais quel concept quoi !! En 3h de temps, je trouve ça hallucinant tout ce que ce texte peut dégager ! C'est une idée génialissime, excellemment retranscrite, et un petit peu glauque aussi. Dès le départ, on a l'impression de se retrouver dans l'intro d'American Beauty ou Edward aux mains d'argent avec cette amérique aseptisée et tout ça. Puis quand on découvre le pourquoi du comment, je trouve que ça rend les choses vraiment... glauques, oui ! Puis cette rencontre avec Aw à la fin... Pouaaah magistral ! Du grand art ! Bravo bravo bravo !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 26 Oct - 02:50 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 11:25 (2013)    Sujet du message: j'aime ce colis Répondre en citant

Ton histoire me fait penser à la quatrième dimension, au Truman Show aussi.


C'est super bien mené. J'aime cette peinture du quotidien puis sans en avoir l'air on bascule dans la science fiction.


De grand art !


Chapeau !
Sam 26 Oct - 11:25 (2013)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 13:46 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Superbe récit qui fait penser aux grandes ouevres de Asimov ou Bradbury par le réel qui aboutit au non-sens tellement il est dépersonnalisé ! Magistral !
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Sam 26 Oct - 13:46 (2013)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 15:15 (2013)    Sujet du message: Plumivores Répondre en citant

Chapeau bas et un seul mot : merci ! C'est judicieux à souhait, enlevé et bien écrit. Toues les qualités intrinsèques d'une très bonne nouvelle qui colle parfaitement au thème. Toi, tu gagnes des points dans l'échelle des lauréats
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Sam 26 Oct - 15:15 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
PSYCHOSE
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 17

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 19:35 (2013)    Sujet du message: PSYCHOSE Répondre en citant

Une très belle histoire, je crois que tu viens de grimper dans le classement pour les votants, bien écrit !!
Sam 26 Oct - 19:35 (2013)
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Sam 26 Oct - 20:00 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

tout a été dit d'jà...sacré truc ce texte!
Sam 26 Oct - 20:00 (2013)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 20:46 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Je suis carrément bluffée, écrire ça en 3h c'est juste dingue ... Tu nous installes dans ce monde froid et glauque (comme dit Octobell) et puis cette rencontre à la fin ! C'est magnifique ! De A à Z. Tu as une façon d'exprimer les choses sans les nommer simplement, c'est subtil, c'est très fort.


_________________
Rafistoleuse
Sam 26 Oct - 20:46 (2013)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 23:20 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Clo, ton texte était mon Numéro 1. Suivi de très près par le texte 5.

J'ai trouvé une plume de qualité, fluide, travaillée, sensible et tout à fait dans le ton de cette histoire. Personnellement, j'ai eu de la tendresse pour ces Humanoïdes... Ils sont programmés pour cela mais j'ai trouvé ça triste. La chute en est d'autant plus touchante avec ce "ils savait quoi faire". Ils retrouvent une Vie.

Tes Robots sans âmes ont donné un cœur, une profondeur et une Âme justement à ton texte.

Je suis subjuguée par ton texte, qui était parfaitement dans le thème. Et j'ai justement aimé le parallélisme

EV // ENV
Humains // Humanoïdes.

Oui j'aime bien penser qu'ils ressemblaient à de vrais humains pour accroître le parallèle. Au final, ce qui nous distingue de ces robots, ce sont les sentiments, l'âme et pas notre corps.

Merci Fairyclo pour cette œuvre.
_________________
ATea.


Dernière édition par ATea le Dim 27 Oct - 00:14 (2013); édité 1 fois
Sam 26 Oct - 23:20 (2013)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Sam 26 Oct - 23:42 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Une histoire extrêmement épaisse et réfléchi. Tu installes un décor, des personnages, une ambiance, un univers avec une écriture absolument dépouillée, ciselée, le tout en 3 heures. Sobre et tranchant, quoi. 
Bien joué
Sam 26 Oct - 23:42 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 00:32 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Pouaaaaaaaaaah v'là les chevilles que je me paye ! J'vais marcher sur les mains pour aller jusqu'à ma chambre maintenant.

Bref. Un énorme MERCI pour vos commentaires qui me vont droit au cœur. Je suis vraiment contente qu'il vous ait plu à ce point et ça a été une torture d'attendre 24h pour pouvoir vous remercier...

C'est que j"aurai été incapable de ne pas me trahir ! Je ne suis pas du genre à m'abaisser alors quand je vous dis que je ne m'y attendais pas et que je trouvais d'autres réalisations tellement mieux que la mienne, vous pouvez me croire ! (Puis si ça se trouve d'ici une semaine je dirai "ouais normal en fait" Cool )


Merci encore.
Dim 27 Oct - 00:32 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Odepluie
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 381

MessagePosté le: Dim 27 Oct - 11:29 (2013)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo Répondre en citant

Enfle, enfle, tu peux ^^ C'est vrai que ce texte est particulièrement génial ! L'idée des robots est super chouette d'abord, mais la différence (et l'énooorme plus) est pour moi vraiment dans la description que tu fais de ce monde de robots domestiques sans hommes. Malgré les rituels de Rob, Jim, Ben, on visualise le silence et l'immobilité d'un monde dépeuplé. C'est glaçant !! Et puis cette fin, la fameuse rencontre avec ce poupon, on la sent intense, même si Rob est incapable de réaliser combien elle est extraordinaire !

Sinon, par rapport à ta jolie victoire, avec 7 votes CDC, elle est laaaargement méritée ! Parce qu'en dehors de ces voix, tu étais certainement dans le TOP 2 de presque tout le monde (en tout cas, je parle pour moi !! ^^) Bravo encore !!! Magistral !
Dim 27 Oct - 11:29 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48 (2016)    Sujet du message: #11 Human Nature - Fairyclo

Aujourd’hui à 12:48 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield