S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
El. - Le sort

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuit n°21 » Textes des participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Jetez l'Encre
JE
JE

Inscrit le: 17 Sep 2015
Messages: 148

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 00:10 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Le sort 
   
 
   
Je vois ma tronche dans le miroir, et je suis plutôt froissé.  
La mort en face, c’est la vie sans toi, pas moins violent que ça (pas plus non plus).  

  
T’es face au miroir, tu tires la langue à toi-même, tentes de défroisser la peau de ton front, passes la main dans ton bordel de tifs. La mort en face, c’est vrai, ça ressemble à la vie sans toi, pas moins violent que ça (pas plus non plus). J’suis plutôt d’accord avec ça. Sauf que… 

  
Sauf que quoi ? 

  
Rien. Je sais pas (même si je crois que je sais quand même –un peu-) 
  
Je ferme les yeux et je les ouvre plusieurs fois, c’est toujours ma gueule en face, je souffle sur la glace et je trace dans la buée une sorte de forme étoilée. J’ai envie d’éteindre la lumière, j’ai envie d’être dans le noir. Je voudrai ma tête en veille et que tu arrêtes de revenir comme ça en moi, comme une vague. 
  

T’es toujours face au miroir et je ne suis pas comme une vague, je suis ta brûlure. Je suis dans ton bas ventre, je suis les braises au fond de toi. La mort en face c’est si le feu s’éteint, la mort en face c’est quand tu sens plus rien dans ton bas ventre, c’est quand t’as plus de désir, c’est quand tu deviens le gel. 
  
J’ouvre le robinet d’eau froide, je passe les mains sous l’eau, je les remplis, j’inonde mon visage, ça masque un peu le fait que je chiale. J’arrive pas à déglutir parce que quand tu te casses et que tu laisses le vide de toi en moi, des caillasses coupantes s’accumulent et se coincent dans ma trachée, comme si j’allais gerber mais rien ne sort, juste un gout de bile. 

  
T’ouvres le robinet et la flotte glacée te donne un peu de répit ouais d’accord mais dans ta gorge c’est pas des caillasses qui se sont coincées, c’est pas des regrets. Non.  
L’eau coule sur tes cernes bleues et pique tes yeux mais j’te promets que tu vas pas dégueuler, parce que dans ta bouche c’est ma langue, c’est la salive des fous furieux, c’est les paroles d’une song en boucle, c’est hyper épicé, c’est du quarante degrés, c’est de l’ambré, de la poésie, des trucs en fouillis que j’t’ai craché entre les lèvres durant des milliards d’années, le gout de l’herbe séchée par l’été, et putain crois-moi, la mort en face c’est le jour où t’as oublié tout ça, c’est quand tu déglutis normalement, c’est quand t’as plus envie de dégueuler les jours où j’suis pas avec toi. La mort en face, c’est quand t’auras plus de coincés dans ton gosier tous ces déchets de poussières dorées et la boule de nos souvenirs les plus cinglés. 

  
Je vire mon pull, mon froc, et je me retrouve à poil face à moi que j’aime plus voir sans toi. Y a ce bruit violent et sourd qui frappe contre mes tempes et c’est l’horreur, ça martèle mon crâne c’est comme si j’allais exploser et me répandre sur la faïence neuve de ma putain de salle de bain cleanée au Mr Propre. Ce bruit assourdissant et affreux de ton silence, celui que t’imposes et qui me rend sourd à tout le reste. 
  

Tu vires ton pull, ton froc et moi, à l’intérieur du miroir, j’ai le plus beau plan de face de toute notre histoire. Tu es magnifique.  
C’est pas mon silence qui fait du bruit en toi et qui te file des acouphène de merde, nan c’est pas ça que t’entends. Putain arrête de jouer au petit vieux devenu sourd, arrête ! 
Ecoute mieux et donne le meilleur à tes tympans parce que c’est nos conneries que je te murmure, nos conneries de proses, de rêves, d’histoires à dormir debout, de règles du jeu, de descriptions soporifiques, de vannes pourries, de délires nocturnes, de trucs trop naïfs et à l’eau de rose. Et tu le sais que la mort en face c’est quand t’oublies de tendre l’oreille à nos foutus discours et nos voyages inventés. Tu le sais que la mort en face c’est pas le bruit du silence. 
Parce que le silence, c’est l’écho de nos pas dans le couloir, c’est le vol des oiseaux, c’est nos instincts les plus sauvages débattus sur une seule plage, c’est un combat de géants, c’est l’envers du décor, c’est le trésor. 

  
Je suis à poil et j’ai froid. Je suis si près du miroir. Je sens ce truc imperceptible et immense à la fois, je sens ce truc en moi, dans chaque parcelle de moi. Je peux décrire parfaitement comme c’est imperceptible et grand, universel et unique.  
La mort en face c’est quoi dis-moi si c’est pas la vie sans toi ? 
  

Je suis dans ton reflet, je suis en miroir de toi, je suis ton synonyme et ton contraire, je suis là. 
Ta vie sans moi n’existe pas. 
Imperceptible et immense, c’est nous deux que tu sens au creux de toi en permanence. Comme une gravure au cutter sur la face envers de ton cœur. C’est tout ce que l’on a écrit, inventé, abimé, imaginé, agressé, nié, rêvé durant tant d’années.  
C’est la brûlure, l’obstruction et le bruit. C’est palpable tu vois. C’est encore là, tu le sens en toi.  
La mort en face, j’lui ai foutu sa race pour une fois. La mort en face cette nuit, ça sera sans toi, ça sera sans moi. La mort en face s’arrête aux portes de toi.  
Je t’ai jeté un sort.  
Désormais, la nuit est belle pour toi, n’aie plus peur, quitte ce miroir, traverse le couloir, enroule-toi dans le drap et dors. 



 
  

_________________
"C'est tout... pour le moment."


Dernière édition par Jetez l'Encre le Sam 28 Mai - 14:22 (2016); édité 1 fois
Jeu 26 Mai - 00:10 (2016)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 15:25 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

J'aime ce côté tendu, sur le fil du rasoir. Cette conversation d'un personnage face à lui-même, et qui du coup peut se battre comme il veut, ne pas l'admettre, au final c'est toujours lui qui gagne. Je vois ce miroir comme une lueur (parfois un grand brasier, parfois une petite étincelle) qui le réveille, et l'endors


Juste, la notion de sort m'a échappée, et je me dis que peut-être j'ai surinterprété, m''enfin, comme je l'ai compris, je l'ai aimé !
_________________
Rafistoleuse
Jeu 26 Mai - 15:25 (2016)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 16:03 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

Je suis pas sûre d'avoir tout compris ce que t'as voulu raconter mais j'ai vraiiiment bien aimé cette lecture!
Après, comme Rafi, je vois pas trop le sort... mais on s'en fiche! Le thème est là, la contrainte aussi. Y a de la tension, de la poésie et tellement d'émotions dans ton texte!

Merci et bravo! C'était vraiment très chouette à lire!
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Jeu 26 Mai - 16:03 (2016)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Iwik
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 09 Nov 2015
Messages: 71
Localisation: Melun

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 20:15 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

Très étrange ce que ça m'a fait cette lecture, y a des trucs que j'ai vraiment détesté, et d'autres qui m'ont emballée. En fait, une ligne sur deux(approximativement), j'avais envie d'arrêter de lire, et l'autre j'en voulais plus. Du coup, je saurais pas trop quoi conclure mais ça a fait son chemin. 
_________________
"Le seul, l'unique voyage est de changer de regard."
Jeu 26 Mai - 20:15 (2016)
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 829
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 21:24 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

... moi j'en perds mes mots. T'as vraiment écrit ça en 3 heures? Ce texte m'a vraiment touché. Il y a beaucoup de force qui ressort des mots utilisés par chaque personnage et par ce lien qui les lie. Et cette phrase répétée au début m'a fait penser à un drabble posté il n'y a pas longtemps, et que j'ai adoré. 
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Jeu 26 Mai - 21:24 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
MlleAsh
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 25 Mai 2015
Messages: 28
Localisation: France, vendée

MessagePosté le: Jeu 26 Mai - 23:41 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

Cet univers un peu flou, un peu rêvé, c'est top.  Okay  J'aime le style, on ressent la blessure, le malaise, sans en connaitre la source. Et ça c'est fort  


"gravure au cutter sur la face envers de ton cœur" . C'est beau, fallait y penser. 
_________________
This spinning wheel of false highs and true lows will continue. That much I know.
Jeu 26 Mai - 23:41 (2016)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 00:10 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort Répondre en citant

Tu envoies la caillasse comme ça, un peu partout autour de toi. ça donne un texte d'absence et de réconfort. C'est fort 
Ven 27 Mai - 00:10 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 27 Mai - 18:11 (2016)    Sujet du message: Nuit des plumi 21 Répondre en citant

Quelle belle lettre d'amour. La mort en face c'est toi c'est eux c'est nous, c'est elle ou il ! La mort c'est l'amour sans la mort ! C'était une lecture très très agréable. Envie de te dire merci
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Ven 27 Mai - 18:11 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 04:00 (2016)    Sujet du message: El. - Le sort

Aujourd’hui à 04:00 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield