S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
le pacte

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défi n°111 à 115 » Défi n°113
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Ven 17 Juin - 19:08 (2016)    Sujet du message: le pacte Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Je bouffe mes dernières heures, je sens bien que ma tocante a perdu la course contre le temps.
Je vais crever, Il n’y a rien d’autre à dire.
J’sais qu’y a des cons qui pensent que je le mérite, le pire c’est qu’ils ont raison.
On m’a dit, il y a bien longtemps de ça, que je mourrai seul, comme une pauvre merde, ça aussi c’est vrai.
Je ne vaux peut-être pas plus qu’une chiure de mouche, mais avant de tirer ma révérence, j’ai une dernière chose à faire.
 
J’suis là dans ma chambre qui pue la sueur et la merde. Mes draps s’échappent de mon lit comme une cascade de miasmes.
J’ai plus que la peau sur ma carcasse, un cuir tanné par les coups et la violence de ma vie.
Mes articulations craquent comme une vieille maison et mes poumons font le même bruit que des pétards un 14 juillet.
Sérieusement, mon lit a la même odeur qu’un lupanar en fin de vie.
 
En face, de l’autre côté de la chambre, il y a mon bureau, avec le beau papier blanc, le stylo, l’enveloppe et bien sur le livre. J’ai juste quelques pas à faire pour l’atteindre, un océan quoi !
Le plancher me griffe la semelle des pieds comme une râpe à fromage.  Mon poids plume pèse des tonnes sur mes genoux fatigués. Une sueur malveillante me court le long de l’échine. Mes yeux raccourcissent la lumière, la voile d’une discrétion qui me plonge déjà dans des ténèbres bien trop froides.
Cette foutue chaise semble si loin, hors d’atteinte, hors d’haleine. 
Il faut que je me concentre sur mon objectif, que j’y mette toutes mes forces, oublier la douleur, le froid, l’envie de tomber et de rester sans bouger jusqu’à ce que l’on éteigne les lumières définitivement.
 
Je ne sais pas comment, mais mon cul repose sur la paille trop serrée de la chaise.
Ma main a saisi le crayon, les mots s’échappent de moi et se déversent sans pudeur sur la feuille vierge…
« …Je me souviens quand mon père m’a refilé la patate chaude. Il m’a regardé droit dans l’âme y enfonçant de la noirceur et du sang. Ses mains se sont refermées sur les miennes en me crachant au visage que c’était mon destin, comme celui de son père et de ceux avant lui et ce sera celui de mon fils et de ceux après lui…
J’ai voulu refusé, indigné que mon vieux, ose me parler de la sorte, mais il m’a plaqué ses doigts calleux sur ma gorge. Je me souviens de la terreur qui a mouillé mon froc. Il me débitait tout un tas de conneries que je ne comprenais pas, c’était comme un bourdonnement qui me vrillait de l’intérieur.
…nous n’avons pas le choix, nos vies et même nos morts ont été décidées pour nous.
Il a fait silence, perdu dans sa tête, dans cette douleur qui le rongeait à l’époque et qui me bouffe aujourd’hui.
Puis il a plaqué le foutu bouquin sur ma poitrine.
Tout est là, tu dois le lire pour tout comprendre, il a dit.
Il a desserré son étau. Je me souviens encore de la brulure de l’air qui s’engouffrait dans mes poumons, je l’avalais comme un affamé.
Mon père est mort, entre deux respirations, dans cette espace ou le temps fait une pause.
Je suis parti après ça, je suis passé à côté des vivants qui pleuraient cette perte, comme un fantôme. J’ai filé droit devant.
Quand mes jambes n’ont pas pu faire un pas de plus, je me suis effondré dans une ruelle. J’ai chialé comme une gonzesse pendant des heures et pourtant je ne savais même pas la moitié de l’histoire.
Une fois chez moi, je l’ai feuilleté.
Jamais je ne me suis senti aussi mal de toute ma vie que lorsque j’ai lu ce livre.
 
Je sais ce que tu dois te dire que je suis fou.
Si cela se trouve, t’as peut-être même pas lu cette lettre.
Mais si tu es arrivé jusque-là, s’il te plait continue, aussi insensé que cela puisse paraitre, c’est la vérité.
 
Quand tu le liras toi aussi, tu comprendras la douleur, la haine, la désolation, la solitude. Ça va te couler dans les veines comme un poison, ça va nourrir ta faim et ta folie. Tu ne peux rien y changer, je le sais, j’ai essayé…
Tu vas ressentir un poids sur tes épaules, des griffes qui entameront ta chair. Ce sera ta nouvelle compagne qui prendra place, la harpie.
Pourquoi ?
Ouais ce satané pourquoi, pourquoi moi, pourquoi, pourquoi….
Parce qu’un de nos crétins d’ancêtres, a fait un pacte avec le diable. C’est con hein ! Et le paiement de ce pacte court sur toutes les générations futures de ce salaud.
J’ai refusé d’y croire, de me soumettre à toute cette merde.
Avant moi certains ont essayé d’y échapper, mais c’est peine perdu.
Il arrive toujours à ses fins et l’histoire, notre histoire continue encore et encore…
La harpie est là pour veiller à ça.
Refuse et elle se nourrira de toi, lambeaux par lambeaux, tu ressentiras son bec fouiller tes entrailles, t’arracher ton foie ou ta rate, la souffrance est telle que l’on en meurt, puis on se réveille et tout recommence. Alors on finit par accepter. On baisse la tête, on ferme tous les yeux, le cœur, les fesses et on finit par accepter.
Je ne sais pas combien de fois je suis mort en hurlant quand elle broyait mes os, quand elle dévorait ma chair. Juste le fait d’y repenser j’ai mon corps qui se tord de douleurs fantômes.
Alors la chasse va commencer, car il faut lui donner de la chair.
Et on doit inscrire chaque nom dans le livre, chaque mort, chaque meurtre qui entachera ton âme.
J’ai essayé une fois de me suicider, mais le châtiment est juste…
Chaque parcelle de ton corps est arrachée, tourmentée, broyée, recrachée et cela dure une éternité.
Alors j’ai fini par accepter. Le sang que porte est damné et toi mon fils tu es le suivant. Je ne voulais pas d’enfant, mais le destin ou le diable a décidé autrement.
Je dois te remettre ce livre, te dire haut et fort que c’est ton destin que tu dois l’accepter parce que tu ne peux pas y échapper.
Hais-moi, aussi fort que tu peux si cela peut t’apaiser.
Maudis-moi.
Je suis désolé mon fils.
 
 
 
 
Monsieur George, excusez-moi je suis Monsieur Van han, je suis notaire. Je suis désolé de vous apprendre que votre père est décédé. Selon ses dernières volontés je dois vous remettre ce paquet.
 
 

_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Ven 17 Juin - 19:08 (2016)
Auteur Message
valet2trefle
Super coup de coeur...
Super coup de coeur...

Inscrit le: 09 Avr 2015
Messages: 829
Localisation: Paris, Orléans, Tokyo...

MessagePosté le: Sam 18 Juin - 21:26 (2016)    Sujet du message: le pacte Répondre en citant

Oh bah... tu sais quoi, on a eu le même genre d'idée mais ton texte est tellement mieux écrit que ce que j'ai eu le temps de gribouiller pour l'instant que je ne sais pas si je vais le poster!
Chapeau maestro! Le ton est parfait, et l'histoire bien flippante.
_________________
I've never been wise

https://bibliothequedesophie.wordpress.com/
Sam 18 Juin - 21:26 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 00:01 (2016)    Sujet du message: le pacte Répondre en citant

La chair est faible ^^
C'est glauque à souhait, on frissonne, un Christine fort bien mené ! Bravo
Dim 19 Juin - 00:01 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
El.
Mega Coup de Coeur
Mega Coup de Coeur

Inscrit le: 05 Oct 2014
Messages: 429

MessagePosté le: Dim 19 Juin - 16:21 (2016)    Sujet du message: le pacte Répondre en citant

c'est atroce, et très réussi aussi 
_________________
El.

http://aubordeldesrev.eklablog.com/
Dim 19 Juin - 16:21 (2016)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
moyen chog
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 21 Juin 2015
Messages: 243

MessagePosté le: Mar 21 Juin - 07:01 (2016)    Sujet du message: le pacte Répondre en citant

Putain d’ambiance. Putain de patate chaude. Drôlement bien écrit. Merci
Mar 21 Juin - 07:01 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:59 (2016)    Sujet du message: le pacte

Aujourd’hui à 05:59 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°113

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield