S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#8 - De l'autre côté de la vitre

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 2 » Textes des participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 25 Nov - 20:30 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
De l'autre coté de la vitre
Odepluie

  
 
Un bip strident accompagna l’ouverture de la lourde porte. Puis le claquement de cette dernière. Dans la pièce, on percevait des murmures, et quelques éclats de voix étouffées par des cloisons illusoires. D’un pas trainant, Julie suivit une femme qui ne correspondait en rien aux archétypes de sa profession. Fluette, à l’allure docile, cette dernière lui désigna un box où elle s’assit doucement, le visage crispé. Son regard se posa sur la femme de l’autre côté de la vitre, et ce sentiment qui lui était bien connu l’envahit…


« Vingt minutes », lui rappela la gardienne. Julie acquiesça et se retourna une seconde pour regarder la femme s’éclipser.


Puis elle fit de nouveau face à la glace.


Elle se mordit la lèvre inférieure, inspira un grand coup, puis attrapa le combiné qui se trouvait sur sa droite. Son regard traversa le plexiglas, se posant sur le visage visiblement épuisé de son interlocutrice. Les cheveux clairsemés de mèches blanches, elle paraissait avoir encore vieilli.


« Bonjour maman. » Dit-elle d’une voix qu’elle voulut neutre. Elle la sentit pourtant chanceler lorsque sa mère lui adressa un sourire. Triste, elle paraissait tellement triste.
« Comment vas-tu, Julie ? »
« Ça va… » Répondit-elle simplement, en haussant une épaule.
« Tu as bonne mine » Reconnut la femme, en la dévisageant. « Tu es bien traitée ? »
« Oui, ne t’inquiète pas. »
« Et tu manges correctement ? »
« Oui, maman. Je t’assure… ça… ça va… »


Comme d’habitude, elle ne trouva pas d’autres mots. Elle aurait voulu être capable de lui en dire davantage : lui parler de Caroline, cette fille révoltée et pourtant adorable, avec laquelle elle partageait sa cellule, de Vanessa, qui avec sa grande gueule les faisait tant rire, de Maria et de ses vilaines addictions, de tout ce quotidien qui ne rendait pas sa vie si terrible - au contraire ! - et pourtant… Et pourtant, à chaque fois qu’elle se retrouvait devant le visage démuni de sa mère, de l’autre côté de cette vitre, elle se contentait d’aligner ces deux mêmes mots, qui à force de ne rien vouloir dire, ne pouvait que sonner faux…


Précisément.


Un court silence s’instaura, mais face au semi-mutisme de sa fille, la mère de Julie reprit la parole.


« Thomas est venu à la maison l’autre jour. Avec Cynthia. Ils vont bien. La petite a beaucoup grandi, tu sais. Tiens regarde ! »


Elle sortit de son sac à main une feuille blanche sur laquelle se dessinaient les traits hésitants mais colorés d’une maisonnette, d'un arbre, d'une famille. Julie fit un sourire. Manon avait six mois, la dernière fois qu’elle l’avait vue. C’était trois ans auparavant. C’était avant, comme pourraient dire certains. Quand tout allait bien. Sensément. Quand ils n’imaginaient pas que leur petite vie tranquille serait un jour bousculée par un vulgaire fait divers…


« J’ai croisé la mère d’Audrey aussi… » Poursuivit sa mère. « Elle s’est mariée, tu sais. L’été dernier. Avec ce garçon qu’on avait rencontré au bal du 14 juillet, juste apr… »
« Pierre. »
« Oui c’est ça, un beau garçon… » Ajouta-t-elle bêtement, avant de se retrouver une seconde pensive.


C’était ces silences qui mettaient Julie mal à l’aise. Elle savait que sa mère avait espéré un avenir différent pour elle : un mari avec une bonne situation, des enfants. Elle avait même certainement cru qu’Antoine serait cet avenir là, un avenir si proche. C’était ce deuil aussi qu’elle faisait aujourd’hui, face à l’image de sa petite fille ici, derrière ces barreaux.


« Enfin voilà… Tu nous manques tu sais. A papa aussi. Tu le connais, il ne viendra jamais te le dire, avec sa fierté, ses principes, mais moi je le sais, je le vois… »


Et Julie pinça les lèvres, sentant sa gorge se serrer. Elle avait brisé l’harmonie familiale, devinant les silences à table, son nom juste murmuré ou simplement tu. Elle les avait recouverts de honte, d'incompréhension et de tristesse. Elle en était consciente. C'était la vie de ses parents qu'elle avait otée, en prenant sa vie à lui.


Comment pourrait-elle alors leur parler de Caroline, et de ses attentions maternelles ? De Vanessa et de son infinie tendresse ? Ou encore de Maria et de son joli sourire ? Comment pourrait-elle affirmer à sa mère qu’elle se sentait bien ici, tellement mieux que là-bas, avant, avec lui ? Comment pourrait-elle lui expliquer qu’elle vivait aujourd’hui son répit, entre les murs de cette prison, loin des morsures de cet homme dont elle partageait jadis la vie ? Comment lui avouer tout ceci sans paraitre simplement égoiste ?

Alors comme à tous les parloirs, elle ne dit rien de plus, laissant sa mère deviner, de l'autre côté de la vitre, un désarroi qui n'était que mensonger.

« Vous me manquez aussi… »

Par pure culpabilité.

_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Jeu 28 Nov - 06:03 (2013); édité 2 fois
Lun 25 Nov - 20:30 (2013)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 03:53 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Ahlala mon dieu mais oui ! J’adore j’adore j’adore !! Tu poses les choses avec tellement de simplicité. Et tu nous entraînes dans la vie de ces personnages comme s’il s’agissait de nos voisins d’à côté. En tout cas on est de tout cœur avec Julie, et on comprend cette étrange culpabilité… celle de ne pas regretter. Excellent texte vraiment ! Bravo !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mar 26 Nov - 03:53 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 03:59 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

un texte subtil, qui décrypte les sentiments, dans toute leur complexité.
Mar 26 Nov - 03:59 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 04:01 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

C'est superbement écrit, les émotions contenues, les non-dits, le poids des silences, tout est subtilement décrit, sans en faire trop, c'est très juste. Et poignant. Et la fin, pfiou, c'est parfait.
_________________
Rafistoleuse
Mar 26 Nov - 04:01 (2013)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 788
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 09:37 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Que dire? Pouah! Encore un texte vraiment bien mené du début à la fin. 


J'étais suspendue à tes mots tout du long. De la forme au fond, je ne vois juste rien à redire... 

Sans contexte, un de mes coup de coeur du jour!
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Mar 26 Nov - 09:37 (2013)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 14:49 (2013)    Sujet du message: l'art de transcrire les mon dits. Répondre en citant

C'est un texte magnifique, subtil, avec deux personnages ,la mére et la fille, chacune dans leur mode de fonctionnement.

La mére pensant sa fille malheureuse en prison, lui rapportant la vie dehors.

La fille opine du chef sans en rajouter. C'est plus qu'une vitre, qu'un parloir qui les sépare.

La fille est heureuse en recluse et n'en dira rien. La mére ne le comprendrait pas.

C'est dit entre les lignes avec une finesse psychologique délicieusement mise en scéne.

J'adore !!!
Mar 26 Nov - 14:49 (2013)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 21:24 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Pouah, tout est dit... SUBTILITÉ ! Tu fais de l'ordinaire, de l'extraordinaire, j'adore.
Mar 26 Nov - 21:24 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Mar 26 Nov - 22:40 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Un quotidien cousu mot à mot avec délicatesse, finesse et sensibilité ! Bravo !
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Mar 26 Nov - 22:40 (2013)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 27 Nov - 18:31 (2013)    Sujet du message: n°8 Répondre en citant

C'est très fort, très subtil. Cette évidence qu'elle aurait tué son compagnon dans le silence, sans rien décrire, donne à la chute de ton texte une sensation d'apaisement. Mais quel est le sentiment principal ? Un vrai bon texte qui tient bien la route, le plaisir de la lecture en plus
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Mer 27 Nov - 18:31 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 28 Nov - 06:02 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

J'ai énooormément hésité entre le tien et celui de Mo, j'ai vraiment eu un gros coup de cœur pour le tien aussi ...  
_________________
Rafistoleuse
Jeu 28 Nov - 06:02 (2013)
Auteur Message
Odepluie
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 381

MessagePosté le: Jeu 28 Nov - 10:40 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Merciiii les gens !!! =)
Je ne sais pas trop quoi dire d'autres lol L'essentiel est là en tout cas =P
Jeu 28 Nov - 10:40 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Sam 30 Nov - 18:30 (2013)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre Répondre en citant

Bon finalement il est clair que je suis bien contente de ne pas avoir voté ^^

Parce que POuah !! Il est génial ce texte mais ou donc vas-tu t'arrêter la miss ?

Donc mon trio gagnant est le texte de Mo', celui d'Alinoé et clairement le tien ! J'aurai été dans la merdouille pour choisir moi ^^
Sam 30 Nov - 18:30 (2013)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:47 (2016)    Sujet du message: #8 - De l'autre côté de la vitre

Aujourd’hui à 12:47 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield