S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
cadeau d'Elfi

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Evènements Terminés » La liste de Cadeaux » Cadeaux d'Hiver » Cadeaux d'Elfie
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
silvergroover
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 57

MessagePosté le: Jeu 19 Déc - 13:24 (2013)    Sujet du message: cadeau d'Elfi Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
c'est le cadeau que tu as écris pour wilou ( si j'étais ton sax)qui m'a donner envie d'écrire ce texte. une sorte d'écho, de réponse. Bon, ça ne fait pas exactement 1000 mots, mais un cadeau est un cadeau, même imparfait.


 

 
Si t’étais mon sax 
Si t’étais mon sax… Si t’étais mon sax, j’ouvrirais ton écrin, celui dans lequel tu dors, celui dans lequel tu demeures, inexistante dans l’attente de mon envie. Le métal est froid et toi aussi. A moi de te réchauffer.
Je te regarderais. Ton vernis a sauté à certains endroits mais ce n’est pas un mal. Ce que tu as perdu en brillance, tu l’as gagné en résonance. Les vibrations sont plus libres de se mouvoir sans l’entrave du verni pour les retenir. Ce que tu as perdu en beauté, tu l’as gagné en beauté. Une beauté bien plus pure, sans artifice, une beauté qui n’a pas besoin de l’éclat du fard.
Je sors le bec, choisis une anche et la porte à ma bouche. L’anche. La langue du sax. 100 000 anches et aucune qui ne sonne pareille. Je l’humecte longuement, la suce, la tète, la gorge de ma salive, caresse chaque fibre de bambou avec ma langue. Plus elle est humide, plus elle peut s’exprimer. Je la pose sur mon bec. Délicatement. Précisément. C’est tellement fragile une anche. Ensuite je monte le bec sur le bocal (partie supérieur du sax) puis le tout sur le sax. Je passe autour de mon cou la cordelière, l’ajuste, et tes bras sont accrochés à ma nuque. Je sens ton poids qui tire sur ma colonne. Partout je peux aller, partout tu me suivras. Tu es suspendu à moi, je suis entravé par toi.
Concentration. Absence de réflexion. Vint le moment du premier baiser, du premier son. Ouvrir grand les oreilles, entendre ce qui va surgir avant de le faire surgir. Grand inspiration. Crainte et respect.
Trait lumineux.
Une note. Une seule suffit. Mettre autant dans cette note que dans un concerto pour ensemble philharmonique.
Philharmonique, du grec philos, aimer.
Puis vint le temps des caresses. Des caresses timides, un peu froide, un peu machinale, juste histoire de dégourdir ce qui est roide, de tiédir ce qui est glacé. Eviter les chocs thermiques qui peuvent provoquer contractions, fissures, explosion. Eveiller petit à petit ce qui est endormis, chauffer muscles et souffle, réchauffer ton corps cuivré en faisant circuler à l’intérieur de toi mon air, ma vie.
J’ai du travail, des gammes, des arpèges a répéter mais aujourd’hui, je l’oublie. Je l’oublie pour ne pas oublier que le but de la musique n’est pas le travail, mais la musique. Je ne pense plus en termes de note mais de sons. Je ne réagis pas en terme d’harmonie mais de couleur. De sensation. De pulsion.
Ça y est tu es chaude. Je sens vibrer en toi la salive qui s’échappe de ma bouche. Tu es mouillée, vibrante, frissonnante. Accueillante. Mes doigts courent de plus en plus vite sur ton corps, appuient plus profondément sur tes touches nacrées. Mes doigts aussi sont humides, récoltant au passage ce qui sort de ton ventre vibrant, luisant. Tu m’incite à aller plus loin, à oublier ce que je sais, à briser mes mécanismes, à annihiler mes automatismes. C’est moi qui te prends mais c’est toi qui me guide. Et là où tu veux me mener, je vais. Je transpire. Mon cœur accélère. Je serais bien incapable de me souvenir de la dernière note jouée. Incapable d’anticiper la prochaine. Je ne suis que présent. Ici et maintenant. Mes lèvres se déchirent sous la morsure de mes dents mais pour rien au monde je ne desserrerai les mâchoires.  Pour rien au monde je ne décollerais ta bouche de la mienne. J’insuffle ma vie au plus profond de tes entrailles et tes cris d’extases n’ont plus rien à voir avec la musique tempérée, qu’elle soit classique, jazz, dodécaphonique ou ethnique. Cette musique, c’est celle du vent dans les arbres, du tonnerre dans les cieux, du feu qui crépite et dévore tout. Mon ventre hurle et c’est par ta bouche que je l’entends. Tu te fais l’écho de mes sanglots, de mes peurs, de mes joies et de ma rage. Nous vibrons à l’unisson, griffant le silence de nos hurlements, nous gavant de sons comme au premier jour du premier monde, comme à l’instant du big bang, explosant de jouissance…
 
Puis de nouveau le silence, plus pur des musiques, plus doux des sons. Sans silence, pas de musique et sans musique, pas de vie.
Le souffle court, haletant, tremblant, je reste immobile. Pétrifié par ce retour à l’origine du monde. Je ne sais que frémir.
Après qu’un temps inconcevable ait traversé mon temps, je démonte mon sax et le nettoie. Amoureusement. Je passe un chiffon doux sur chacune de ses parties, essuie salive et trace de doigts puis au lieu de le remettre dans sa boite, je le remonte et le pause sur un stand.
En face de moi.
Et je le regarde.
Et peut-être que je pleure.
Peut-être.
    
Jeu 19 Déc - 13:24 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Ven 20 Déc - 01:29 (2013)    Sujet du message: cadeau d'Elfi Répondre en citant

Silver t'es un rebel...Tu vires le e de Elfie, tu te paies le culot de pas respecter les 1000 mots tout rond, tu ne mets pas de son, ni de vidéo, rien comme indiqué sous mon sapin et le pire c'est que t'encules les mouches au lieu de corriger tes coquilles...t'es qu'un branleur de première classe.
Mais j'dois reconnaître que t'as le groove, le style, le rythme, la poésie dans les mots et que en effet, un cadeau est un cadeau...ainsi je m'incline, mais sache que...tu ne perds rien pour attendre!!  Cool
Ven 20 Déc - 01:29 (2013)
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Ven 20 Déc - 13:25 (2013)    Sujet du message: cadeau d'Elfi Répondre en citant

J'ai trouvé le lien...oh merde un popman dépressif! 




http://youtu.be/cFXN20bpWtY
Ven 20 Déc - 13:25 (2013)
Auteur Message
silvergroover
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 20 Sep 2013
Messages: 57

MessagePosté le: Ven 20 Déc - 13:39 (2013)    Sujet du message: cadeau d'Elfi Répondre en citant

bien le clip, très beau:)
par contre pour la zik, dommage que l'on ait l'impression qu'il se soit coincé les doigts ( ou autre chose) dans une porte tellement il couine:)

mais c'est ton cadeau et le principal est que cela te fasse plaisir. Et puis si je t'avais mis un saxophoniste qui joue de free, ça t'aurais gonflé alors...
Ven 20 Déc - 13:39 (2013)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Ven 20 Déc - 13:50 (2013)    Sujet du message: cadeau d'Elfi Répondre en citant

Moi je trouve que c'est très sympa, ce double sens à chaque fois, tu t'amuses bien avec et nous aussi quand on te lit ! =)Pis c'est vrai que t'as de la poésie dans ta façon d'écrire !
_________________
Rafistoleuse
Ven 20 Déc - 13:50 (2013)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:10 (2016)    Sujet du message: cadeau d'Elfi

Aujourd’hui à 10:10 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Cadeaux d'Elfie

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield