S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Aller simple

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°21 à 30 » Défi n°30
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Jeu 6 Fév - 18:05 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Aller simple



Ses doigts parcouraient les rangées de livres. Des plus petits, des plus grands. Classés par auteur, classés par genre. Pas classés par taille, et c'est tout ce qui faisait la beauté de l'endroit. Les murs étaient couverts d'étagères, elles-mêmes couvertes de livres. Des titres français, des titres anglais. Des éditions de poche de Moby Dick, des reproductions en fac-similés du théâtre de Shakespeare. Il fallait se faire minuscule, parfois, pour passer. On frôlait d'autres clients, des passants, des amoureux de littérature, des amoureux des endroits biscornus et remplis de lettres. La plus belle librairie de Paris. Il ne prévoyait pas d'acheter quoi que ce soit, mais entrer dans cette boutique lui donnait l'envie, le sentiment de nécessité, d'acquérir un de ces ouvrages aux pages un peu élimées.

Il acheta finalement une édition limitée de Thoreau, en version originale, et sortit de Shakespeare and Company. Le soleil l'éblouit autant que le ciel bleu éclatant. Août aux abords de Notre-Dame était vivant et chaud. Le quartier était un seul corps en ébullition. La ville était belle, elle pouvait être amante, souveraine, et c'était ainsi qu'il le ressentait, à présent, lui qui n'avait pas mis les pieds dans la capitale depuis trois ans.

Il y avait des je t'aime qui glissaient sur les murs, des jouissances autour des fontaines. Elles lui avaient donné naissance, quelques décennies plus tôt. Et il pensa aux siennes. Les femmes de sa vie, les nuits parisiennes, les souvenirs enchevêtrés. Et puis...

- John ? Oh, c'est pas vrai, John, c'est vraiment toi !

Il tourna la tête. Dans la foule de touristes, il discerna le visage de Katy. Son menton arrondi, ses pommettes un peu marquées et ses yeux chocolat faisaient partie de ces photos éternelles, ces polaroid qu'on gardait précieusement, malgré le temps qui passe, s'enfuie, veut nous effacer la mémoire. Katy et ses t-shirts colorés, ses pantalons ethniques. Il se souvenait de son éléphant en bois posé à côté de la télévision. Elle avait cessé d'être amante et souveraine. John sourit quand même... ce n'était pas un mauvais souvenir. Elle n'y était pour rien, au fond. En tout cas, il ne s'était pas attendu à la croiser là, au hasard.

- Katy, ça alors...

Ils parcourent la dizaine de pas qui les séparaient et se regardèrent en silence. Les mots n'avaient pas assez de force, ni d'éloquence pour décrire leur vie et leurs sentiments. Et tout ça n'était que ressac. Il baissa les yeux et émit un petit rire, entre la gêne et l'incrédulité. Elle pencha un peu la tête, ses cheveux retombèrent légèrement sur ses épaules. Des boucles noires de jais, des arabesques andalouses. Il avait souvent promené ses mains, ses doigts, sa peau, dans ces spirales là. Elle sourit, comme si de rien n'était.

- Ben alors, comme ça, t'es revenu... ou t'es seulement de passage ?

- Je sais pas encore... Disons que pour l'instant, je n'ai pris qu'un aller simple.

- Trois ans.

- Oui, je sais.

Un silence de plus. Une bulle, un aparté, dans cet après-midi d'été. Il rangea le livre dans sa sacoche et mis les mains dans les poches de son pantalon. Il hésitait. Il y avait une certaine joie à revoir Katy. Mais il ne se sentait pas totalement à sa place non plus.

- Tu as cinq minutes ? Demanda-t-elle.

- Ouais... J'ai l'après-midi, même. Et toi ?

- Allez, viens, on va à la Fourmi Ailée.

- Tu vas encore là-bas ?

- Ben ouais... ça te dérange, peut-être...

- Oh, non, non, ça va, t'en fais pas... je suis juste surpris... Je sais même pas pourquoi en fait !

Il avait la sensation de se raccrocher aux branches alors que l'arbre, déraciné, dévalait une pente qu'il n'aurait pas aimé remonter à vélo. Ces endroits étaient emplis de significations particulières. La Fourmi Ailée, était un salon de thé sympathique, en plein cœur de Paris, pas loin de Shakespeare & Co. Katy lui avait lu les lignes de la main, un peu pour rire, mais un peu sérieusement quand même. Parce que c'était Katy, et que pour Katy, l'ésotérisme n'était pas à prendre trop à la légère. Et puis, la Fourmi Ailée... c'était leur dernier baiser, leur dernier regard, leur dernier mot. La dernière porte close. Les souvenirs qui font mal, les choix incertains qu'on fait quand même. Les erreurs nécessaires.

Alors oui, il était surpris. Il l'avait quand même plantée là, un soir, après une tasse de thé. Trois ans.

- Bon, alors, on y va ?

Elle insistait... elle ne lui en voulait pas, peut-être. Elle n'était pas du genre à nourrir de sombres vengeances. Elle lui mettait le palpitant en déroute. Il lui fallait garder le rythme. Alors il la suivit jusqu'au salon de thé. La porte était la même. Les vitres étaient les mêmes. Les tables, les chaises... rien n'avait changé. Et Katy était là, avec son t-shirt coloré et son pantalon ethnique. Sa peau subtilement dorée, ses gènes discrètement orientaux. Sa voix.

Et il l'avait plantée, là. Il secoua la tête et entra. Elle s'assit à leur place habituelle, près du mur, en face de la vitre qui donnait sur la rue.

- Donc, t'as pris un aller simple.

- Tu veux peut-être que je t'explique...

- Je connais tes raisons, et je suis vraiment désolée pour ton frère... Vraiment. Si j'avais pu faire quelque chose...

- Il était comme mon père, tu sais...

Elle posa une main ambrée sur celle de John. Elle le regarda dans les yeux.

- Je sais, tout ça. Il faut parfois prendre le large. Mais tu as l'air d'aller bien, maintenant. Tu vas bien, n'est-ce pas ?

Il sourit de nouveau, rassurée qu'elle soit passée à autre chose. Mais ce lieu, cette table, cette main... Elle était peut-être encore accrochée à leurs jours de gloire.

- Je t'ai écrit des centaines de lettres, en rêve, fit-il en relevant les yeux vers elle.

- Et en réalité ? Demanda-t-elle en esquissant une moue un peu goguenarde.

- Une seule... que je n'ai pas envoyée.

- Et donc, est-ce que tu vas bien ? T'as toujours eu le don de répondre à côté de la plaque...

Cette fois, il rit pour de bon. Le palpitant en déroute se remettait un peu de ses émotions, reprenait son souffle, mais gardait un rythme assez soutenu. Parce qu'elle avait des yeux chocolat, des arabesques andalouses... Parce qu'elle pouvait avoir un accent faussement espagnol, quand elle l'entortillait autour de son doigt, parce qu'elle chantait, le soir, pendant que ses amis jouaient de la guitare... et lui, le petit Anglais parisien, prisonnier de ses tragédies et de ses lignes de vie pluvieuses, avait toujours aimé plonger dans le soleil et les vallées orientales de Katy.

Il baissa encore les yeux. Trente ans passés, et il était toujours aussi timide qu'un enfant de cinq ans. C'était comme ça qu'ils s'étaient rencontrés, sur les bancs de l'école maternelle. Alors il prit un thé noir parfumé aux épices marocaines. Il n'avait pris qu'un aller simple. Elle le savait. Et la lettre qu'il ne lui avait jamais envoyée... Et ça...
_________________
Hopla!
Jeu 6 Fév - 18:05 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Ven 7 Fév - 15:31 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

Très beau texte. Des non-dit aussi forts que les mots écrits. Et ça j'aime beaucoup.  Tes personnages sont riches et le décor solidement planté. Et puis ton écriture évolue avec élégance dans cette histoire toute en sensibilité. J'ai aimé quoi.
Ven 7 Fév - 15:31 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Ven 7 Fév - 15:56 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHH
AAAAAAAAAAAAAAAAAAH
AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAhhhh !!

Merci !

Merci Deb, merci !

J'commençais à avoir peur, tu sais, que ce soit vraiment trop compliqué. Mais vraiment, tu es pile poil dans le sujet, à tout point de vue ! En lisant ton texte, je voyais le film se dérouler jusqu'à la fin. Bien sûr qu'on n'a pas tous les éléments, mais c'est précisément ce qu'il faut. Il y a John, il y a Katy, il y a la lettre, et par cette scène, on comprend le sourire qui s'immisce au coin de ses lèvres à la fin de l'histoire.

Il y a des non dits, il faut lire entre les lignes, et c'est ce qui rend ton texte si touchant et spectaculaire. Tu touches l'émotion du bout des doigts, et t'en fais un truc super grand.

C'est génial. J'adore.
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Ven 7 Fév - 15:56 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Ven 7 Fév - 16:06 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

YEAH! \o/


Merci!
_________________
Hopla!
Ven 7 Fév - 16:06 (2014)
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Ven 7 Fév - 16:47 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant


(c'est le deuxième coeur que j'te mets aujourd'hui toi, fais gaffe!!^^)
Ven 7 Fév - 16:47 (2014)
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Ven 7 Fév - 16:59 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

haaaa t'es érotomane!!! fuyons!!!!

xd
_________________
Hopla!
Ven 7 Fév - 16:59 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 8 Fév - 00:54 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

Wilou.


Je crois que je me répète. 
Je crois que je radote.
Je crois que je t'ai déjà dit la même chose.
Je crois que je bug...


Mais bon, ton Style. ta Plume. ton Imagination. ta Subtilité. tes Personnages. tes Décors... 
C'est léger à la lecture et profond dans un second temps, ça s'incruste dans les yeux, ça retient l'attention, ça capte tout, ça mobilise les sens. Et on se retrouve dans le bar. On ne les imagine pas, on les voit.  


Je plonge à chaque fois dans tes univers avec une facilité déconcertante. A corps et à coeur perdu. 
Je suis absolument subjuguée par ce que tu fais de cette vidéo. 
Et lire ton texte avant de poster le sien, ça fout des complexes ! 


Wilou, 
_________________
ATea.
Sam 8 Fév - 00:54 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Sam 8 Fév - 21:42 (2014)    Sujet du message: Défi n°30 Répondre en citant

waouh ! C'est posé, calme et dans les non-dits vertigineux. Et cette p'tain de lettre qu'il n'a jamais envoyé ! J'ai beaucoup aimé. Chapeau bas
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Sam 8 Fév - 21:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Dim 9 Fév - 10:52 (2014)    Sujet du message: Aller simple Répondre en citant

Tres tres beau texte. Non seulement par l'histoire de ces deux la qui se retrouve par hasard, on sent l'ambiguite de leurs sentiments juste la sous leur peau. Mais il y a aussi la beaute de tes phrase, la poesie douce que tu fais couler sur tes mots. C'est une delicatesse a lire, une pepite de chocolat (j'adore le chocolat!)
J'ai vraiment beaucoup aime lire ton texte, bravo
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Dim 9 Fév - 10:52 (2014)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:48 (2016)    Sujet du message: Aller simple

Aujourd’hui à 12:48 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°30

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield