S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
L'ire

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°31 à 40 » Défi n°31
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 01:56 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lorsque le jeune homme pénétra dans le cabinet, il partit d’un bref éclat de rire en apercevant le tableau blanc annoté. Sur celui-ci, sept mots : Avarice, gourmandise, orgueil, luxure, paresse, envie, colère.

Ira parcourut rapidement la pièce du regard. Paul brillait par son absence. Ira se permit alors de s’approcher un peu plus du tableau et s’imprégner de ses mots. Que se tramait-il encore dans sa tête, à ce fou ?

Dos à l’entrée, il ne sentit pas la présence de Paul derrière lui. Le psychologue, mains dans les poches de son jean, l’observait avec attention, depuis l’encadrement de la porte. Il ne pouvait pas distinguer le visage de son patient, mais cela ne le perturbait aucunement dans son analyse. La courbure seule de ses épaules parlait pour lui.

« Bonjour, Ira. » Se manifesta Paul de sa voix rauque. Il vit les épaules frémir brièvement, avant qu’Ira ne se retourne dans un sourire narquois.
« Tiens, Saxo ! Vous me rendez curieux ! »
« J’espère bien… » Répondit Paul, énigmatique, en s’avançant dans le cabinet après avoir pris bien soin de fermer la porte derrière lui. Il s’installa sur son fauteuil, tournant la tête pour contempler Ira de biais. Le jeune homme était toujours planté devant le tableau, et Paul, à ses sourcils froncés, devinait qu’il tentait de trouver de lui-même l’objet de leur séance du jour. Parce qu’il agissait toujours comme ça, avec ce besoin quasi psychotique de prendre un tour d’avance sur les autres. Pour rester le maître du jeu, pour le contrôle.

« Laissez-moi deviner… » Commença Ira en s’asseyant à son tour. Il arracha un sourire amusé à Paul mais ne s’y attarda pas. A force, il avait compris le comportement de son psy, et quand il se mettait à sourire de cette manière, c’est qu’Ira venait d’agir exactement comme il l’avait espéré. Plutôt contrariant, mais il s’y habituait plus facilement qu’il ne l’avait imaginé. « On va décortiquer la part de chacun des sept péchés capitaux qui peut se trouver en moi, c’est ça ? »
« Pas tout à fait… » Répondit Paul sans se départir de son sourire. Ira releva la tête sur le tableau, comme si le contenu de celui-ci s’était transformé pour lui apporter la réponse noir sur blanc.
« En même temps, v’là le pourcentage d’avarice, de gourmandise ou de paresse que je me serais tapé tiens ! »
« Intéressant. Développe… »
« Comment ça ? »
« Tu ne te considères pas comme avare ? »
« Et vous, vous me considérez comme avare ? »

Paul maintint le silence, et le visage d’Ira se contracta brusquement.

« Sérieux ? Vous y croyez vraiment ? »
« Tu ne représentes pas franchement l’incarnation de la générosité. »
« Ca dépend à quel point de vue, copain. » Répliqua Ira avec un haussement de sourcils ambigu. « La générosité de mes coups de reins alimente les conversations de la moitié des gars de la ville. » Affirma-t-il avec un sourire suffisant.
« Orgueil et luxure dans une même ligne… »
« Je vous emmerde. Je les ai pas éliminés ceux-là, que je sache ! »
« Certes… »
« Puis je m’en fous complètement, de l’argent. Je compte pas, j’économise pas… »
« Et pourtant, tu sembles poser des limites à la gentillesse et la sympathie. »
« Hun hun… » Nia Ira en secouant platement la tête. « Rien à voir. »
« Ah oui ? »
« Je ne décide pas volontairement d’accorder des gentillesses à telle ou telle personne. S’ils me saoulent, je vais pas me forcer. Je vois pas pourquoi je me fatiguerais… »
« Paresse ? »

Ira, qui s’apprêtait à continuer son plaidoyer, s’interrompit de lui-même.

« Quoi ? Vous vous foutez de moi ? Non ! J’agis pas comme ça par paresse ! Je vois juste pas l’intérêt. Je vais pas me la jouer cool si les gens m’en donnent pas envie. Et j’fabrique pas une jauge de gentillesse ou je sais pas quoi. »
« Ok. » Abdiqua Paul. « Barre, alors. »
« Hein ? »
« Barre l’avarice sur le tableau. Tu estimes qu’il te correspond moins que les autres, non ? »
« Ok, je saisis ! »

Ira bondit soudain de son siège, comme s’il était monté sur ressorts. Il s’empara du feutre noir posé sur le rebord du tableau, et barra certes l’avarice, mais la paresse et la gourmandise également.

« But du jeu ? Savoir lequel de ces péchés capitaux me correspond le mieux. Quoi que vous en disiez, l’avarice me correspond pas le moins du monde. Quant à la paresse et la gourmandise… J’arrive à peine à élever la bouffe et le sommeil au rang de besoin, alors de là à en dépendre… J’préfère baiser que dormir, et je mange uniquement pour vivre. »
« Et en se focalisant moins sur leur sens premier ? »
« Je n’évite pas des choses par paresse ! Je connais des gens qui le font, et je vous les présenterai volontiers. Mais ça… » Du feutre, il pointa le mot ‘paresse’ rayé, en tapotant plusieurs fois sur le tableau. Il ressemblait à un professeur. « Ca ne me définit pas. »
« D’accord. Rassieds-toi, maintenant, on va discuter de ceux que tu as laissés. »

Ira, évidemment, n’obéit pas. Au lieu de ça, il raya un quatrième péché : l’envie. Puis il se retourna sur Paul avec un air satisfait. Il agitait légèrement le feutre dans sa main, dans un geste ambigu dont Paul n’aurait su déterminer s’il se manifestait consciemment ou non. S’il avait pris de quoi écrire, il aurait noté en gros, en majuscules et souligné deux fois sur son carnet : DOMINATION. Ira prenait du pouvoir sur la situation, et il adorait ça !

« Tu estimes ne ressentir aucune envie vis-à-vis des autres ? »
« Pas aucune, je mentirais. » Répliqua Ira avec un demi-sourire. « Bien sûr qu’il m’arrive d’envier des gens… Ceux qui ne consultent pas leur psy une fois par semaine pour gérer des problèmes de pulsions sexuelles incontrôlables. » Ajouta-t-il avec férocité. « Mais globalement, j’estime pas franchement disposer de raisons d’envier les autres. Je vis plutôt bien, je me prive pas, mes amis et ma famille m’accompagnent toujours. Je manque de rien… »
« Tu emploies un terme intéressant, là… » Souleva Paul.
« Allez, c’est reparti… » Souffla Ira en renversant la tête en arrière, agacé. « Quel terme ? »
« Le manque. Tu ne manques pas de rien, et bien au contraire, puisque tu cherches précisément à combler un manque par le sexe. »
« Je comble par le sexe un manque de sexe. Rien de plus logique. »
« Mais ça va plus loin que ça, tu l’as déjà admis toi-même. »
« De toute façon, j’ai jamais dit que l’envie ne me correspondait pas du tout ! Elle me correspond juste moins que le reste. »
« Soit. »

Paul se décala sur son fauteuil pour observer le tableau avec plus d’intérêt.

« Mais si tu as bien compris l’exercice, il ne doit en rester qu’un. Or, je vois toujours l’orgueil, la luxure et la colère. Tu ne sais pas lequel te correspond le mieux ? »
« Vous le savez, vous ? »
« Possible… » Répondit tranquillement Paul, jouant en toute connaissance de cause de ce ton énigmatique qui énervait tant son patient. Ca ne manqua pas. Ira grimaça, lorgna brièvement vers la porte et souffla. Il alla se rasseoir sur le divan.

« Bien. » Reprit Paul. « Parlons de l’orgueil. Lorsque je pratique cet exercice, les gens, souvent, par excès d’orgueil, barrent celui-là en premier. Mais pas toi. »
« Je m’appelle O’Neal. L’orgueil constitue un gène familial, au même titre que nos yeux bleus. Je peux pas le nier. La fierté coule comme le sang dans mes veines. Mon orgueil m’a emmené en première place, parce que j’ai toujours voulu gagner. La deuxième place ne me plaît pas. On n’accède pas au pouvoir avec de l’humilité. »
« Une vision des choses tellement en adéquation avec toi-même… » Se moqua gentiment Paul, avant de reprendre : « Et par rapport aux deux autres péchés ? Tu peux y aller progressivement, mais il faut que tu en rayes au moins un. Orgueil, luxure, colère. D’accord, tes obsessions sexuelles t’ont poussé à venir me consulter, mais les considères-tu comme le véritable fond du problème ? Ou ne s’agit-il que d’une conséquence à quelque chose de plus profond ? »

Ira, penché en avant, les avant-bras sur les cuisses, détaillait le tableau sans s’en détacher une seconde. Il ne semblait plus entendre Paul. Celui-ci se sentait satisfait de constater que son disciple prenait l’exercice avec sérieux. Tout en ne s’en étonnant pas réellement. Puis Ira se leva à nouveau, et sans hésitation, raya l’orgueil. Ne restaient que ces deux points : la luxure et la colère. Quoi de mieux pour définir Ira O’Neal ?

« Les deux me parlent tellement. » Confessa Ira d’une voix rauque sans lâcher son regard du tableau.
« Ils ne sont pas sans lien… » Expliqua Paul.
« Comment ça ? »

Mais Paul ne répondit pas. Il s’enfonça plus profondément dans son fauteuil et scanna Ira. Celui-ci se tenait toujours face au tableau, passant le feutre d’une main à l’autre dans un jonglage basique. Après de longues secondes de réflexion, il barra la luxure, et tourna la tête vers Paul. Bien sûr, il ne cherchait aucun assentiment de sa part. Son regard était provocateur, presque défiant, même.

« Alors, Grand Sage… Vous aviez parié sur quoi ? »
« Sur rien du tout, en vérité. Je n’espérais aucun résultat plus qu’un autre. Tu as décidé tout seul du chemin que tu prendrais. »
« Ouais m’enfin v’là l’orientation que vous avez donné ! »
« Vraiment ? » Insista Paul avec un regard appuyé.
« Hum… » Ira recentra son attention sur le tableau.
« Tu es arrivé la première fois dans mon cabinet pour ton problème avec la luxure, et pourtant… »
« Vous pensez que la luxure à laquelle je m’adonne trouve sa source dans… ma colère ? »
« Moi je ne pense rien. Toi, en revanche, tu l’as déduit… »
« Bah merde alors… » Conclut Ira en se laissant tomber sur le divan.

La colère. Elle résonnait en lui avec tellement d’évidence. Toujours présente, bouillonnante, dans un coin de ses entrailles. Toujours prête à exploser. Il vivait perpétuellement avec, au point presque de l’oublier. Il ignorait comment penser sans colère. Comment agir sans colère. Colère contre lui et contre le monde entier. Elle se manifestait quotidiennement, telle une compagne de la première heure. Elle représentait son avatar, ce masque qu’il affichait auprès des autres. Car plus encore que la raison première pour laquelle il avait poussé la porte du cabinet de Paul… Qui donc pouvait bien se vanter de connaître Ira dénué de sa colère ?

_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Ven 14 Fév - 01:56 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 02:34 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Ouuuh super bien écrit et amené! Et puis ça colle tellement à Ira!
J'ai lu cet entretien chez le psy d'une traite!
Bien vu, cette élimination jusqu'au plus important! Comme quoi, autant de façons d'interpréter le défi qu'il y a de plumis!
_________________
Hopla!
Ven 14 Fév - 02:34 (2014)
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Ven 14 Fév - 11:39 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Très chère, je t'ai expliqué déjà combien et pourquoi je kiffe ce texte. Au delà de la structure nikel, de ta pirouette sur le titre, et d'un style enrichi par la censure pure et simple d'avoir et être, moi y a une émotion toute particulière qui me touche sur la fin. On a chacun ses névroses...faut faire avec quoi
Félicitations pour ce défis!
Ven 14 Fév - 11:39 (2014)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 15:03 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Aaah! trop bon! moi aussi, j'ai touuut dévoré d'une traite!

j'en ai même oublié la contrainte... Je sais pas si c'était parfaitement respecté (je me doute que oui) mais au fond, on s'en fout! le résultat est top!

Comment tu gères trop bien les entretient avec les psy! XD je kiffe! Paul ET Ira dans la même histoire... *-* ouuuh
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Ven 14 Fév - 15:03 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Ven 14 Fév - 16:30 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Oui lol, quand tu m'as dit hier que tu kiffais Paul, j'ai doucement rigolé, et j'me suis dit que ça te plairait.

Bref, thanks les filles, j'ai pas trop le temps de rep dans les détails pour l'instant, grosse journée aujourd'hui !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Ven 14 Fév - 16:30 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 00:45 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Ralala un délice, encore une petite bribe de détails sur ce duo.
J'adore.


Pour ce qui est de la contrainte... bon ok tu as mentionner ton vice, mais tu les as tous mentionnés ^^ donc c'est pardonnable.
Et puis perso je n'ai pas vu d'utilisation des verbes être et avoir, mais ça c'est peut-être passé à l'as parce qu'une fois qu'on est plongé dedans... on cherche même plus ce genre de détails ^^
Sam 15 Fév - 00:45 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Sam 15 Fév - 16:05 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Je vais reprendre ce qui a deja ete dit mais quel texte!
c'est finement mene, on suit l'histoire des ces personnages que l'on connait deja un peu, mais surtout on decouvre comment Ira se percoit et encore plus a la fin. Cela lui donne, je trouve une vraie presence, plus qu'un personage il prend de la carrure, je ne sais pas si je suis tres clair.
Enfin j'ai adore ton texte, bravo et tu as tres bien joue avec les peches encore bravo
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Sam 15 Fév - 16:05 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Dim 16 Fév - 10:53 (2014)    Sujet du message: Un coup de maître Répondre en citant

Tu n'es pas Master pour rien. Ce texte en est la preuve. L'idée de la séance de psy, du tableau dont on élimine un à un les pêchers pour ne retenir que celui qui caractérise Ira est une idée géniale mais terriblement casse gueule. Tu t'en sors avec maestria. 


Avec ce sens des personnages, cet art dans la mise en scène. Whooua !


c'est une partie d'échec entre Paul et Ira, un huis clos. 


Je tire mon chapeau. Bravo  au metteur en scène qui est aussi l'auteure


Les échecs ont des maîtres, les mots ont trouvé une maîtresse.
Dim 16 Fév - 10:53 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 05:42 (2014)    Sujet du message: Défi n°31 Répondre en citant

J'ai fait comme tout le monde : j'ai commencé et pas décroché jusqu'à la fin. C'est très bien joué de prendre les 7 péchés et de procéder par élimination mais du coup, pourquoi cette colère n'apparait qu'à la fin ? On la pressent mais il n'explose pas. Ceci dit c'est ton choix et respect total.
J'aimé lire cette histoire. Merci
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/


Dernière édition par Le zèbre le Lun 17 Fév - 19:56 (2014); édité 1 fois
Lun 17 Fév - 05:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 14:09 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Je doutais vachement à propos de ce texte, précisément pour cette raison que tu évoques, le Zèbre. J'ai fait en sorte de faire transparaître la colère tout le long du texte, mais au final, elle ne se manifeste pas vraiment directement. Est-ce que ce sera suffisant pour Atéa ou pas ? We'll see ^^

Après, je le justifie en quelque sorte dans le dernier paragraphe, où sa colère est telle qu'elle l'accompagne à chaque instant. Pas besoin d'explosion pour comprendre qu'Ira est un homme en colère (et qu'il en vaut bien 12 ahahah -__-'). Ca se sent (du moins j'essayais de faire en sorte que) dans ses gestes (nerveux), dans son langage (impulsif), ses intonations etc.

Mais je comprends touuuuuuut à fait ton questionnement ^^

Quant aux autres, merci, ça fait super chaud au coeur
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Lun 17 Fév - 14:09 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 17 Fév - 20:28 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Aaaaaaaaah !!! Quel bonheur de les retrouver ces deux-là !


Clairement, ces personnages je les aime, c'est comme ça Et concernant justement l'adéquation du thème et des personnages, c'est vraiment pile dans le ton, ça concorde parfaitement... Tu les tiens tes personnages, et c'est pas nouveau ça  


Mais au-delà de ça, objectivement, ton texte est super bien construit. Ton idée est originale, bien menée, on décroche pas une seconde! Et c'est passionnant ! 


Et c'est vrai que ça semble une évidence, la colère, omniprésente, comme une violence à laquelle il s'est presque habituée. Quand on "connaît" Ira, on se dit mais oui, c'est exactement ça!


BRAVO !!
_________________
Rafistoleuse
Lun 17 Fév - 20:28 (2014)
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 16:09 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Qui donc pouvait bien se vanter de connaître Ira dénué de sa colère ?

hum... Aïna !!!! (private joke off)

Bon, ce thème était évidemment fait pour un Paul/Ira et ta façon de le traiter est, je le pense, un risque dans le sens où tu n'en traites pas un mais plusieurs mais on s'en fout, parce que c'est vachement bien fait.

Et ce que je préfère au delà du fond , c'est la forme. Parce que réussir à faire un dialogue avec la contrainte, c'est super chaud et tu as réussi à ma la faire oublier. Et comme le dit Hector, la mise en scène est superbe, je voyais le film, j'étais dans un coin du bureau, derrière le saxo et les épier tous les deux, dans les tics, leurs regards et leurs non-dits.

Bref, encore un chouette texte qui sonne comme une quatrième de couverture pour un livre d'un mètre de haut haha ! :p
Mer 19 Fév - 16:09 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 03:13 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Mo, tu es d'une régularité inquiétante. Ton texte, là, il ne déroge pas à la règle : il est bon! Très, même. Je trouve que cette écriture plus incisive, plus nerveuse et fluide sert super bien ton face à face. Tu ramène les lecteurs à l'essentiel, c'est à dire au dialogue entre ces deux personnages parfaitement caractérisés. Et cette partie de ping pong, tu la mènes extrêmement bien. 
Jeu 20 Fév - 03:13 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 10:53 (2014)    Sujet du message: L'ire Répondre en citant

Le Péché « Principal » : La Colère. 
Autres péchés : Allusions aux autres péchés… 
  
Juste un point sur une phrase qui m’a induite en erreur au tout début. Selon l’intonation, l’expression du visage ou la région, la phrase « v’là le pourcentage d’avarice, de gourmandise ou de paresse que je me serais tapé tiens ! » n’aurait pas la même signification. J’ai cru que justement, il allait avoir une super note, donc que l’on partait sur ceux-là dans l’histoire. Mais, le doute fut vite dissipé, et vite oublié du coup. Maintenant, passons aux choses sérieuses…  
  
J’ai été particulièrement attentive à ce texte par rapport à la forme de l’entretien avec un psychologue. Bon ou mauvais point, j’ai été un peu plus exigeante peut-être, mais c’est la déformation professionnelle probablement. (Je ne suis pas psychologue mais je suis amenée à conduire des entretiens de ce « style ») Donc, il y a des petites choses qui m’ont marqué, notamment le fait que le psychologue ne se doit pas d’être « moqueur ». Un autre mot aurait peut-être été plus approprié, mais je te l’ai dit, c’est la déformation professionnelle.  
  
J’aime cette précision dans tes choix. J’ai trouvé un véritable travail de fond quant aux analyses faites, et ça, j’ai sacrément apprécié… 
  
Par rapport à la suppression de l’Envie, cela paraît évident puisqu’une personne ne peut être Orgueilleuse et Envieuse en même temps. Ce sont deux péchés qui s’annulent et qui apporte de la cohérence à ton texte.  
J’ai aimé l’allusion fine à son avarice. Alors que lui ne le pense qu’en termes d’argent, Paul lui renvoie l’autre versant moins matériel ainsi qu’à un autre style de paresse. 
Le fait que le personnage consulte selon une injonction de soins (En tout cas, j’ai décelé une histoire comme ça, une certaine obligation de se faire soigner par rapport à ses Désirs ardents ^), peut laisser la place à l’Orgueil. Mais, le fait que l’on perçoive un jeu, un intérêt masqué puis affiché à cette séance, le fait qu’il accepte de ne pas savoir, de se remettre en question par la suite, concrétise le fait que ce mec, il n’est pas vraiment orgueilleux. Ton mec, Ira, il me fait de la peine en fait, parce qu’il est en train de se rendre compte de quelque chose. Mais en même temps, il y a de l’espoir pour lui… ^^ Et du coup, l’élimination du péché d’Orgueil est réfléchie et logique.  
  
Un petit Bémol cependant. Ton péché était la colère. Il était distillé, présent dans le prénom. J’aurais bien vu une ébauche d’analyse sur son prénom justement… Le fait qu’il se rende compte qu’il était conditionné depuis le début à ce péché, le rôle des prénoms dans nos propres histoires… J’ai été frustrée que ton texte ne continue pas... Il me manque le grand saut dans les entrailles de la Colère. J’ai la sensation que tu as bien attaché l’élastique, que tu l’as fait avancer au bord du pont sur le point de sauter. Et là, tu éteins la télé. Tu me laisses avec un goût d’inachevé. Il est sacrément doux pour quelqu’un de Colérique. Va-t-il s’énerver à un moment ?  
Je demande donc un Spoiler sur la suite de ton histoire  
  
Au niveau de la contrainte 
« Ils ne sont pas sans lien » 
« Son regard était provocateur » 
« C’est qu’Ira venait d’agir… » 
« Qui peut se trouver en moi, c’est ça ? » 
  
Ma phrase Préférée :  
« Celui-ci se tenait toujours face au tableau, passant le feutre d’une main à l’autre dans un jonglage basique. » Pourquoi cette phrase… Eh bien parce que je crois que c’est là, à ce moment précis où je me dis qu’Ira réfléchit intensément. Qu’il se retrouve seul juge. Un face à face interne. Et c’est là, que je l’aime le plus… Je l’imagine ce jonglage avec le feutre, j’imagine ses yeux sur le tableau. La scène, je ne la vois pas, j’y suis. Je suis le psychologue. Et, c’est une sensation toujours agréable de pouvoir s’identifier aisément à l’un des personnages grâce au talent d’écriture. (Le tien en l’occurrence !)
_________________
ATea.
Jeu 20 Fév - 10:53 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:23 (2016)    Sujet du message: L'ire

Aujourd’hui à 02:23 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°31

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield