S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
La chaise de Pinocchio

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°31 à 40 » Défi n°31
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 14:11 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
« Princess Glow. On m’attend. » Dit-elle froidement à travers les cinq petits trous de la vitre de plexiglas qui la séparait de l’officier de police.

Ce dernier commençait à esquisser un sourire moqueur quand il croisa le regard glacial plein de menaces de la jeune femme. Il se racla aussitôt la gorge, baissa la tête sur son comptoir et se contenta de lui indiquer le couloir d’un vague geste de la main.
Princess ne bougea pas immédiatement. Elle resta là, à regarder l’officier avec insistance encore quelques secondes, le temps de lui ôter toute envie de ricaner une fois le dos tourné. Elle détenait ce pouvoir étrange d’intimidation et ne reculait devant aucun obstacle. Malgré son jeune âge et sa frêle carrure, elle ne laissait rien passer et encore moins face à un minable représentant de la loi boudiné et engoncé dans son uniforme.

Une fois certaine de son ascendant sur l’officier, elle se dirigea vers le bureau de l’inspecteur Morrison de sa démarche fière et arrogante. Tandis qu’elle traversait l’immense openspace où des bureaux s’organisaient en formidable Tétris, tous les regards fondaient sur elle. Elle ne montra rien mais elle adorait ça. Les allusions grivoises, elle les collectionnait. En temps normal, elle les renvoyait comme une balle de tennis, la raquette en prime mais ce jour-là, elle les ignora et laissa ces pauvres officiers en rut baver sur son passage.

Plus elle s’approchait du bureau de Morrisson, plus son cœur s’emballait. Il ne lui restait plus qu’une dizaine de pas et elle en profita pour faire résonner ses talons encore un peu plus fort sur le carrelage. Elle voulait qu’il l’entende. Elle voulait que son cœur s’emballe à lui aussi, que ses talons le percent, le traversent, le déchirent insidieusement.

*
 
L’inspecteur Morrisson exécrait ce genre d’affaire qu’il jugeait indigne de son talent. A 38 ans, ses ambitions allaient bien au-delà de son maudit bureau, bien au-delà des portes du commissariat dans lequel on le séquestrait, ni plus ni moins. Pas comme l’autre abruti de Sanchez qui, en moins de 3 ans de service, se voyait déjà confier des affaires criminelles. Pour sûr qu’il couchait avec le procureur celui-là. Comme si le mannequin qui lui servait de femme ne lui suffisait pas à ce gringo, il fallait qu’il foute son nez dans la culotte de cette poufiasse aux dents longues.

Assis derrière son bureau bas prix – pas comme celui de Sanchez qui sentait bon le hêtre – il ruminait son amertume. Il écoutait à peine les propos du type installé en face de lui et dût jeter un coup d’œil discret au dossier étalé sous son nez pour se rappeler son nom. Il se contentait de marmonner dans sa barbe, un minimum de professionnalisme tout de même, en hochant la tête de temps à autre. Il voulait un café. Avec une rasade de whisky pourquoi pas. Son paquet de cigarettes le démangeait dans la poche intérieure de sa veste. Sanchez, lui, devait certainement clopé comme une locomotive sur sa putain de scène de crime. Et lui, il se tapait la présence d’un fils à papa qui avait perdu ses couilles à la naissance et qui venait se plaindre d’une satanée bonne femme qui lui collait au train.

La porte s’ouvrit à cet instant, révélant la fameuse Princess qu’ils attendaient. L’inspecteur arqua aussitôt un sourcil, surpris. Un véritable canon assurément. Ses longues jambes fuselées, sa taille de guêpe, son visage fin et son immense regard vert…
Morrisson se leva maladroitement de son siège et invita la jeune femme à prendre place sur la seconde chaise. Il dévisagea le plaignant avec incrédulité. Il en connaissait plus d’un, lui en tête de ligne – et Sanchez évidemment - qui auraient bien voulu subir les harcèlements d’une telle beauté.

*

 
« Bonjour Jamie… » Dit-elle en s’installant, sans même adresser un regard à l’inspecteur.

Sa voix légèrement cassée résonnait comme une lame que l’on glissait sur sa gorge à ses oreilles. D’ailleurs, Jamie Winchester aurait largement préféré cette option à la torture que sa présence provoquait chez lui. Tout son courage l’avait abandonné à la seconde où il avait entendu ses talons de l’autre côté de la cloison. Sa démarche il la connaissait par cœur, au milieu de tout un tas d’autres exemples qu’il s’échinait à oublier, à refouler. Pourquoi lui ? Pourquoi s’acharnait-elle sur lui depuis toutes ses années ? Lui qui se voulait transparent, invisible, avait réussi le tour de force d’attirer l’attention de cette folle sur son insignifiante personne.

Il n’osait même pas la regarder. Il voulait disparaître et se fondre dans la chaise qui supportait sa lâcheté. Comme l’inspecteur Morrisson, personne ne comprenait pourquoi il se plaignait. Lui-même, se posait la question parfois. Il pourrait profiter de la situation, s’envoyer en l’air et rendre jaloux tous les hommes auxquels elle résistait, mais il n’y arrivait pas, il ne pouvait pas. Quoi qu’on en dise, il fallait bien plus de courage pour résister à Princess qu’il n’en fallait pour la séduire. Et pour Jamie, après dix ans de harcèlement continu, il fallait que ça cesse. Il voulait retrouver sa liberté. Il n’en pouvait plus d’être l’objet de ses frasques et de voir sa vie manipulée. Aujourd’hui, il voulait couper les fils du marionnettiste. Pinocchio se rêvait petit garçon de chair et d’os, Jamie voulait redevenir ce morceau de bois à brûler.

*

 
Princess sourit en voyant Jamie se décomposer. Nullement intéressée par le regard lubrique de l’inspecteur, elle admirait l’allure de clochard de son souffre-douleur préféré. Après tous ses efforts, il allait enfin craquer. Elle le sentait. Tant d’années à le bousculer, à le provoquer… Même le mur de Berlin s’était montré moins coriace. D’ailleurs, elle ne prit même pas la peine de jouer les innocentes.
 
« Si je le harcèle ? Répéta-t-elle en prenant un air faussement songeur. Doux euphémisme. Regardez-le, ça ne vous donne pas envie de le secouer vous aussi ? Ca ne vous énerve pas de voir un homme aussi lâche que lui ? Croyez-moi, je lui rends service et je n’ai tué personne à ce que je sache !
- Pour l’instant ! Marmonna Jamie dans sa fine barbe de trois jours.
- Pardon ? Je n’ai pas entendu, parle plus fort Jamie s’il te plait ! » Soupira Princess en tendant exagérément l’oreille.

Jamie s’enfonça encore un peu plus dans sa chaise et vissa son regard sur la pointe de ses chaussures.

« Vous voyez ! Et ça se dit médecin, ça prétend sauver des vies ! Mais c’est moi qui sauve la sienne en réalité ! »

*

 
Les yeux de l’inspecteur brillaient d’une lueur indescriptible. Il n’avait pas décollé son regard de Princess depuis son arrivée. Célibataire depuis quelques années maintenant, il n’avait pas encore trouvé de femme digne de lui. Princess détrônait toutes les mannequins, tous les procureurs à ses yeux. Sanchez en boufferait son bureau s’il se pointait avec Princess à son bras. Pour sûr qu’il serait respecté, admiré et peut être même qu’il serait promu tiens. Ah il aurait donné n’importe quoi pour se retrouver à la place de Jamie Winchester. Lui aussi il sauvait des vies d’une certaine façon et en prenant des risques, avec des couilles en prime. Si elle voulait du taureau, il allait lui en donner.
Mais elle l’ignorait superbement. Un meuble parmi les meubles. Une putain de chaise ! Il fallait qu’il trouve un moyen de s’attirer ses faveurs…

« Il faut vous secouer mon brave, admit-il avec un sérieux qui cloua Jamie sur place. Je perds mon temps, et celui de mademoiselle de toute évidence avec votre histoire ! Acceptez donc l’aide qu’elle vous donne ou allez voir un psy !
- Mais… mais….
- Pas de « mais » ! Coupa Morrisson d’un ton sans appel pour impressionner la belle. Vous voulez porter plainte ? Il me faut des preuves pour ouvrir une enquête. »

Il coula sur Princess un regard complice teinté d’arrogance mais toute son attention se focalisait sur Jamie. Elle guettait sa réaction avec une avidité certaine, attendant une explosion qui ne venait pas.

*
 

Bien au contraire, Jamie s’était renfermé dans sa coquille. Elle avait réussi à se mettre l’inspecteur dans la poche. Il aurait tellement voulu être comme elle à cet instant. Manipulateur, marionnettiste et hypnotiseur à la fois. Il n’y arrivait pas.
Il plongea la main dans la poche de son pantalon et caressa du bout des doigts l’écrin qu’il venait d’acheter. Il voulait se débarrasser du poids de Princess avant de passer à l’acte mais visiblement, il allait devoir composer avec. Il voulait épouser Léa, sa décision était prise. Il avait réussi à la tenir à bonne distance de cette folle jusqu’à maintenant mais pour combien de temps encore ? Sa main à couper que Princess ne manquerait pas de mettre son nez dans cette histoire. Son histoire.
Il voulait être un meuble. Une putain de chaise !



Dans le petit bureau au fond du couloir, c'était une question de corps, d'esprit et de chaises.
 
Mer 19 Fév - 14:11 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 16:18 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Ca fait vraiment plaisir de te lire à nouveau Clo ! Tu as ce talent, pour donner une portée quasi philosophique à tes histoires... La métaphore de la chaise, et pas que... C'est truffé d'images, de symboliques.. Et tout ça subtilement, sans en faire des caisses... Y a toujours plus que l'histoire en elle-même, y a toujours plus que les mots écrits. Je sais pas trop si je suis claire ^^

Tu as des personnages de raconteuse, avec une vraie épaisseur, un background, un avant, un après, des réactions physiques et psychologiques, y a pas un aspect qui est négligé dans ton texte, et tout ça ne nuit pas à l'action, au suspense et à l'intérêt de l'histoire... Pour toutes ces raisons, j'ai aimé ton texte, et j'aime ton écriture, énormément.


Et puis concernant les pêchés, j'ai vu beaucoup d'orgueil, mais de l'envie aussi, et de la luxure par petites touches
_________________
Rafistoleuse
Mer 19 Fév - 16:18 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 16:33 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

NYAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHH !!!

Heureusement que j'avais pas à faire de choix cette semaine, parce que j'aurais été bien en peine d'être objective avec ton texte.

L'envie, c'est l'envie qui transparait en chaque ligne. L'envie de Princess vis-à-vis de Jamie, l'envie de l'inspecteur qui voit le jardin d'à côté plus vert que le sien, l'envie de Jamie d'avoir le pouvoir de Princess... Franchement, c'est hyper bien amené, à des degrés plus ou moins subtils (p'tet trop subtils pour qui ne connaît pas les personnages?)

En tout cas chapeau bas, c'était un délice et ça valait le coup de l'attente.
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 19 Fév - 16:33 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 16:48 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

J'aime egalement beaucoup ton histoire, les personnages avec chacun leur petit monde, leurs envies, leur caractere.
C'est vraiment tres bien mene, car tu arrives a nous decrire trois envies bien particulieres et differentes.
Et ta Princess j'aimerai pas trop la rencontrer, tout comme le policier d'ailleurs il y a juste l'autre sur sa chaise qui se liquefie au fur et mesure de l'histoire on se demande Presque ce qu'il fait ici tellement les deux autres ont de forts caracteres.
bravo pour ton texte.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mer 19 Fév - 16:48 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 19:53 (2014)    Sujet du message: Pas fréquentable la miss Répondre en citant

Quelle galerie de personnages !

Du pur plaisir, ça sent bon comme un inspecteur Harry. À ceci près que Demi Moore y met la pagaille  ou Sharon  Stone si l'on veut blondir la version ( c'est au choix)


Bref j'aime ce texte de caractère qui a autant d'œstrogènes que de testostérones.
Mer 19 Fév - 19:53 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 21:17 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Merci  Rafi. J'avais choisi l'envie comme péché et j'ai constaté en écrivant et en lisant les autres textes également que l'orgueil est très souvent sous-jacent... pour le meilleur ou pour le pire, je laisserai Atea en juger mais c'était très difficile de faire sans. Merci en tout cas pour tes impressions et tes compliment, ça fait toujours du bien de lire tout ça

Merci Mowowowo, effectivement, en connaissant les personnages, c'est peut être plus facile, plus sympa d'en comprendre les tenants et aboutissants; c'est là aussi qu'on se rend compte de la difficulté de l'exercice. J'ai bien été tentée de copier coller le lien de leur histoire à un moment ^^ En tout cas, j'espère avoir retranscrit l'essentiel des personnages

Merci Christine. Je suis ravie que tu aies pu déceler les 3 envies, c'était véritablement mon but avec ce texte. Décliner ce péché de trois façons différentes à travers trois personnages réunis en une seule situation. Et pour ta remarque sur Jamie, c'était tout à fait la réaction que j'attendais ! Cool !

Merci Hector. Pour info, Princess est rousse héhé. Ah puis tu me donnes envie de revoir L"inspecteur Harry tiens
Mer 19 Fév - 21:17 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 21:40 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

J'serais allé chercher du côté de Amber Heard, moi, par exemple. En rousse on va dire Eva Green  
Mer 19 Fév - 21:40 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 19 Fév - 21:49 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Haha c'est le genre, mais j'avais Kaya Scodelario pour le personnage dans sa version jeune. Je n'ai pas vu plus loin mais Eva Green me semble correspondre assez bien pour ce texte ^^J'aime bien quand on me propose des tronches pour les persos
Mer 19 Fév - 21:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:24 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Rahhhh elle me fait toujours froid dans le dos cette princess ^^


On a envie de la chasser, pauvre Jamie... Presque l'humilier tellement elle est irritante. Super perso super texte, encore encore XD 


Oui je dois être un brin maso 
Jeu 20 Fév - 00:24 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 00:49 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Princess elle est rousse ? J'ai toujours cru qu'elle était brune moi !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 20 Fév - 00:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 07:54 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Mdr ! Non mais on peut mettre ça dans le débat du bronzé/pas bronzé je crois ! Elle est auburn... des reflets quoi, c'pas flagrant certes. ^^
Jeu 20 Fév - 07:54 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
SarahConte
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 29 Oct 2013
Messages: 31
Localisation: Metz

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 10:00 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Aaaaaah! Jamie et Princess! 


Pauvre Jamie! Seul contre le reste du monde! 


Ce que j'adore dans ta manière d'écrire, c'est qu'on visualise parfaitement la scène. Du coup,  ça se lit tout seul.  Tellement tout seul que j'ai oublié de me demander de quel péché il était question. 


J'y ai vu l'orgueil de Princess et l'envie de Morisson. 
En fait,  en y réfléchissant, on comprend bien l'envie des 3 personnages. C'est amené subtilement effectivement mais à la fin du texte, on a tout pigé! 


Bref, c'est un très bon texte! 
Jeu 20 Fév - 10:00 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 20 Fév - 10:56 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Le Péché Principal : L’Envie 
Autres péchés : l’Orgueil. 
  
Certaines choses m’échappent probablement, comme une impression que les personnages existent ailleurs, mais dans ton texte à proprement parler… Ils sont bien présents. Ils sont bien réels. Ils existent. Je les vois défiler devant moi. J’ai aimé chacune de leurs personnalités. Surtout celle de Princess en fait ! Le fait qu’elle soit aussi orgueilleuse. Parce que je l’ai plus trouvé Orgueilleuse qu’Envieuse. Elle le veut uniquement parce qu’il lui résiste au final... Parce qu’elle sait qu’elle provoque des regards salaces et des filets de bave sur son passage, sauf chez lui. Elle est monstrueuse et scandaleusement orgueilleuse.  
Et ce commissaire, envieux de Sanchez dans chacune de ses pensées, dans toutes ses petites réflexions. Ça suinte. Et, qu’est ce que je suis ravie qu’elle lui résiste, que son envie de mâle et de reconnaissance ne soit pas satisfaite. Parce qu’il n’ouvre pas l’enquête, qu’il en oublie sa mission pour une histoire de braguette et d’Envie. Juste parce qu’il veut se pavaner. J’exècre au plus haut point ce genre de personnes dans la Vie. Et là, je l’ai détesté aussi. Je l’ai trouvé pathétique. Ton personnage était sacrément vivant dans ma tête… 
Et dans la construction de ton texte, la mise en place des détails, c’était du précis. Par exemple, j’ai totalement adhéré au fait qu’on pense qu’elle voulait séduire l’inspecteur avec ses talons et se rendre compte que c’était uniquement pour torturer Jamie. 
Une fragilité, une sensibilité à fleur de peau, qui est aussi poignante que l’est la maîtrise de Princess. La seule chose qu’il lui envie d’ailleurs.  
  
Une chose que tu es la seule à m’avoir proposé, instiller le même Péché au cœur de trois personnages totalement différents, à des degrés différents. 
  
Au niveau de la contrainte 
« Mais c’est moi qui sauve la sienne en réalité ! » 
« Il aurait tellement voulu être comme elle à cet instant. » 
« Il voulait être un meuble. » 
« Il n’en pouvait plus d’être l’objet de ses frasques et de voir sa vie manipulée » 
  
Ma Phrase Préférée :  
« Elle voulait que son cœur s’emballe à lui aussi, que ses talons le percent, le traversent, le déchirent insidieusement. » Pour l’image que j’en ai eu, parce que je l’ai vu marcher entre les bureaux, parce que j’ai senti le cœur s’emballer à cette simple idée. Elle a du pouvoir et elle le sait. Orgueilleuse au possible… 
« Pinocchio se rêvait petit garçon de chair et d’os, Jamie voulait redevenir ce morceau de bois à brûler. » Le comble, la seule trace d’Envie chez Jamie se résume en celle-ci, il envie Pinocchio. Cette phrase est dramatique au possible. 
_________________
ATea.
Jeu 20 Fév - 10:56 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Sam 22 Fév - 11:27 (2014)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio Répondre en citant

Putain de verbes ! J'ai pas pensé au crtl+f à la fin... c'est précisément les peaufinages de fin qui me foutent dedans tsss  ! ^^

Merci pour cette super analyse en tout cas. Comme j'ai pu lire dans le tchat, ça récompense vraiment le travail !

C'est d'ailleurs intéressant d'avoir le point de vue de ceux qui ne connaissent pas l'histoire de Jamie et Princess. Je me rends compte que je n'ai pas forcément réussi à faire passer le message que je voulais au départ. Et à l'inverse, réussir à faire croire certaines choses malgré moi lol.

Le coup de la première partie, quand tu crois que Princess veut séduire l'inspecteur... je n'y avais absolument pas songé une seule seconde haha ! Mais la construction le sous-entend effectivement, donc tant mieux

Là où j'ai "échoué" c'est sur les motivations de Princess. Ce n'est pas vraiment une question d'orgueil en fait. Elle ne s'acharne pas sur lui parce qu'il lui résiste mais parce qu'il résiste à tout. Jamie ne se rebelle jamais, il ne s'énerve jamais peu importe ce qui lui arrive (et autant dire qu'il lui en arrive des choses ^^). Elle s'est auto-déclarée "mentor" de ce pauvre petit agneau parce qu'elle sent qu'il peut briller, qu'il a le potentiel pour être idéal, son idéal (oui elle a besoin d'un psy... Paul ? ^^)
Elle a tout essayé pour le secouer et la seule chose qui semble le titiller c'est quand elle joue de ses charmes. Je suis deg, parce que je pense que la Luxure aurait été plus judicieux comme choix.

Après, l'histoire de ces personnages évolue encore, leur psychologie aussi... c'est en chantier

Surtout que bon....
Princess est la fille d'Ira...
Sam 22 Fév - 11:27 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:58 (2016)    Sujet du message: La chaise de Pinocchio

Aujourd’hui à 05:58 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°31

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield