S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Myriam, 16 ans, morte assassinee

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°31 à 40 » Défi n°35
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 09:49 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
J’aurai dû m’envoyer un bourbon avant de venir, même à 7 h du mat ça aide et ça réchauffe.
Mais c’est quoi ce bordel?
Ils ont rien d’autre à foutre à cette l’heure, ce sont vraiment rien qu’une bande de merdeux.
Ils sont là, derrière le cordon de sécurité, agglutinés comme des mouches sur une merde, ils m’écœurent avec leur yeux exorbités, cherchant à voir un peu de sang ou un bout de macchabée. Des cafards voila, ce sont des cafards.
Une bleusaille sort de la maison, les tripes au bord des lèvres.
Quand je pense que j’ai été comme lui, impatient de voir ma première scène de crime et dégueulant mes boyaux l’instant d’après.
Tiens, les experts en combi blanches sont déjà sur place.
Il y a trop de monde qui bourdonne, ils me filent la nausée. Merde, j’ai pas le temps de m’en griller une, on m’a repéré.

La pièce que l’on m’indique, crépite des flashs du photographe. Il y a une odeur de mort et de sang refroidi qui s‘en dégage.
Très peu de paroles sont échangées, les regards qui se croisent, sont plein de sous-entendus, les hochements de têtes hésitent entre un salut maladroit et l’horreur de ce qu’ils ont sous les yeux.
Un pas, il m’a suffit d’un pas pour être à l’intérieur de cette scène de cauchemar, pour être face à la monstruosité du monde dans lequel je vis.
Ma bouche asséchée, réclame son dû de liqueur brulante, mes mains tremblent légèrement, putain j’ai vraiment besoin d’une clope.
Mais, tout mes petits “besoins” ont disparu bien vite, quand je l’ai regardé.
Ses cheveux châtains, échoués sur le sol comme une vague ondulante et soyeuse. Ses deux grands yeux bleus, me fixent dans un cri silencieux et vitreux. Elle est jeune, peut être 15 ans tout au plus et elle est très belle, malgré ….malgré tout le reste.
Ses lèvres ont été découpé et tout le reste de son corps ressemble plus à de la bouillie qu’à un corps d’adolescente. Sur le parquet une marrée de sang, de noir, de bout d’os et de viscères sont délimités dans un cercle parfait. Elle porte encore ses sous-vêtements.
Je vois se détacher, non sans écœurement, une certaine beauté, fait de dentelle de chair, de perles d’os. De borderie en filaments de sang.
Putain j‘ai la cervelle qui déconne, qu‘est-ce qui tourne pas rond chez moi, c’est affreux, horrible, pas beau, non certainement pas beau.
Encore l’œuvre d’un taré, d’un siphonné de la cafetière, ce sont les plus vicieux et les plus difficiles à attraper. Je déteste ce genre d’enquête.


Pauvre enfant…



Ensuite je suis pris dans le train de la routine, premiers rapports des spécialistes, puis il y a les observations et les idées, même les plus farfelues, qui sont partagées. Tout ça, c’est une pure perte de temps, comme la rencontre avec mon boss, quel crétin celui-là. Il serait temps qu’il se sorte la tête du cul, car franchement il est bouché et limité au niveau de l‘intellect..
Il me demande de clôturer cette enquête le plus vite possible, il croit que quoi, que je vais m’assoir, me curer le nez et attendre que le temps passe.
Un jour je finirai par lui cracher à la gueule à ce dégénéré.


On fait le tour des voisins, des connaissances. Personne ne sait rien, personne n’a rien vu , ni rien entendu, ça serait trop facile.
Elle s’appelle…non elle s’appelait Myriam, elle avait 16 ans et elle est morte assassinée, hier et personne n’a rien à dire.


Ses parents sont en voyage au Canada, ils rentrent demain par le premier avion. Elle était restée sous la surveillance de sa tante, qui elle-même a disparu.
Peut être une autre victime?
Oui, peut être, à ce niveau là de l’enquête, tout est possible.


Je fais un tour dans la maison, pas de trace d’effraction, ni de bagarre.
Est-ce qu’elle connaissait son meurtrier?
Possible.


Maison chic, de bourgeois moyens, rien de très grande valeur en apparence. Des photos de la petite famille sont étalées sur les murs, les meubles, tout est là, des premiers pas de leur fille, aux dernières vacances à la mer.


Au premier étage je rentre dans la chambre où le prénom Myriam est peint dessus.
Je suis un peu étonné de découvrir une chambre parfaitement rangée, sans poster, sans peluches, ni fantaisie. Mais quand je regarde de plus près les murs, je vois des résidus de scotch encore collants. On dirait que la chambre a été rangé récemment, dans la penderie il ne reste que quelques vêtements dignes d’une none.
Je me pose de plus en plus de questions.
Je remarque également qu’il n’y a ni parfum, ni maquillage, ni bijou dans sa chambre.
J’ai beau fouiller je ne trouve même pas un téléphone, ou un ordi, pour une ado de 16 ans c’est assez surprenant. Il n’y a rien, les tiroirs sont vides et l’air est chargé de javel.

Dans la chambre de la tante c’est une autre histoire, des vêtements jonchent le sol, sur la commode il y a tout un tas de maquillage, d’échantillons de parfums, de crèmes et autres trucs féminins.
Vu ses sous-vêtements et sa penderie, elle aime porter des choses très minis.

Il y a une ado dont la chambre est digne d’une bonne sœur, et une femme de 30 ans avec des habits de stripteaseuse.
L’une est morte, l’autre a disparu.

Et moi j’ai besoin d’un verre.



Les parents sont arrivés ce matin. La mère est hystérique, elle n’a pas arrêté de brailler et de pleurer, le père lui est carrément stoïque, aucune émotion. Il doit avoir un stalagmite dans le cul pour être aussi froid, c’est pas possible.

J’ai pas vraiment avancé dans l’enquête.
Myriam avait un petit ami mais ils ont rompu il y a trois mois environ. C’est à cette époque qu’elle a beaucoup changé.
Elle a laissé tomber du jour au lendemain ses amis, la course a pied, la danse et toutes ses activités extrascolaires.
Même sont style avait changé, plus de jupes courtes ou de vêtements moulants.
Que lui est-il arrivé?
Décidément rien n’est simple dans cette histoire.


Cela fait deux heures que j’essaie de tirer les vers du nez des parents, car merde si eux ils ne savent rien sur le changement de comportement de leur fille, qui pourra me renseigner alors?
Pour ne pas changer le père n’a pas desserré la mâchoire, il n’a même pas l’œil mouillé alors qu’il vient de perdre sa fille de façon horrible. La mère, elle, elle pleure pour deux, elle a réussi à vider une boite de mouchoirs en une heure.

J’ai la main dans ma poche, caressant du bout des doigts mon cancer du poumon en bâtonnets.
Le père est sorti pour prendre l’air, la mère renifle sur sa chaise, asséchant une dernière larme. Elle me jette des petits coups d’œil maladroits. Au bout d’un moment elle m’avoue qu’elle sait pourquoi sa fille a changé, mais qu’elle ne l’a jamais dit à son mari, car il ne comprendrait pas.
Sa fille a été victime d’une agression suite à une soirée où elle n‘était pas supposée être. Elle n’a pas voulu ou plutôt pas pu porter plainte, selon elle, car elle ignore qui l’avait violenté. Elle avait beaucoup bu et pris de la drogue, elle avait honte. Et sa mère lui avait conseillé de garder tout ça pour elle, que cela ferait désordre, si cela venait à s’ébruiter.
Je regarde, dubitatif, cette mère dévastée, qui comprend aujourd’hui, qu’elle aurait dû se battre pour sa fille, avec sa fille. Maintenant elle porterait en elle, non seulement la douleur d’avoir perdu son enfant, mais aussi celle de ne pas l’avoir aidé et supporté quand elle en avait le plus besoin.


On réinterroge ses “amis”, qui maintenant la traite de menteuse, de trainée, de mytho et autres joyeusetés. Elles disent toutes qu’un jour elle est arrivée à l’école avec une écharpe autour du cou pour dissimuler un coup de griffe, que la soirée avait mal “tourné” pour elle. Mais qu’elle avait toujours refusé de leur dire ce qui c’était passé, j‘ai du mal à les croire.
Ce sont des hypocrites, ils se croient intelligents et malins, je vais les briser, si il le faut, pour savoir la vérité qu’il cache.
Des rumeurs ont commencé à courir sur elle, après ça.
Qu’elle couchait dès le premier soir, même dans les chiottes du bahut si on y mettait le prix.
Je les ai secoué comme des pruniers, ces petits merdeux, pour qu’ils me disent qui avait lancé ces rumeurs.
C’est sans grande surprise que j’ai découvert que c’était l’ex petit ami, Pierre qui en était l’auteur.
Tout ca par ce qu’elle l’avait largué?
Je n’y crois pas un instant, il y a quelque chose d’autre.
Je lui aurais bien cassé une ou deux dents à ce petit con. De tout façon je lui ai tellement fait peur qu’il s’est fait dessus.
Tout les morceaux du puzzle se mettent en place, un par un.
A chaque fois qu’un de ces petits baveux ouvrent son clapet, tout devient plus clair, plus terrible.


*****


Pourquoi est-ce que je suis obligée de retourner dans cette école?
Je les déteste tous.
Apres la soirée de la semaine dernière tout à changé. Moi comme eux.
Je n’aurai jamais dû accepter de venir et de participer à leur rite de passage.
Elles étaient censées être mes amies, pourquoi elles m’ont fait subir ça?
Elles m’ont déshabillé, ont recouvert mon corps de peinture bleue. Elles m’ont fait boire de l’alcool avec un gout très amer. après tout était flou, j’avais sommeil, les lumières étaient trop fortes, la musique hurlait dans mes oreilles.
Des garçons sont entrés, ils étaient peints en jaune.
Je les ai supplié de me laisser partir. Mais elles ont ri, elles m’ont dit que je pourrais partir quand je serai verte.
Je n’ai pas compris sur le moment…mais après….j’ai eut si mal…. si honte. Quand je me suis sauvée du sang se mêlait au vert poisseux qui recouvrait mon corps.
Ma mère m’a vu, ce soir là, elle m’a dit de me taire, de me laver et de ne jamais en parler.
J’ai été humilié après ça, par Pierre mon ex avec qui j’avais toujours refusé de coucher, il voulait ce venger.
Toutes mes amies, m’ont tourné les dos en me traitant de traînée. J’ai changé d’apparence, je voulais disparaitre.
Mais je devais retourner à l’école, chaque jour et croiser mes violeurs et je ne pouvais rien dire.
Cette semaine, mes parents sont partis en voyage, me laissant seule avec ma tante.
Au bout de deux jours elle avait disparue en me laissant un message pour me dire qu’elle avait trouvé l’amour et qu’elle partait avec lui pour quelques jours.
J’étais seule dans cette maison désespérément vide et froide.
Quand la porte a sonné je ne me suis pas méfiée. C’Était Pierre il disait qu’il voulait parler avec moi, pour s’excuser de son comportement. J’ai vraiment été idiote de le croire.
Apres tout a été si vite. Ils attendaient dans la cour derrière la maison, il les a fait entrer.
Ils étaient habillés avec des combinaisons en plastique. J’ai commencé à avoir très peur. J’ai pas eut le temps de crier, le premier coup m’a fait tomber à terre. Ils ont retiré mes vêtements, et un par un ils m’ont poignardé, encore… encore…. Encore…… jusqu’à ce que je ne sente plus rien.
Jusqu’à ce qu’enfin je ne sois plus là.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mer 26 Mar - 09:49 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 09:59 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Si vous decouvrez des fautes ou des etrangetes, je suis desolee, mais je suis malade j'ai ecrit ce texte avec de la temperature et la tete dans le brouillard. Je voulais participer donc voila, desolee encore si je vous ai ecorche les yeux avec mes fautes.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mer 26 Mar - 09:59 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 11:49 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Oh mon dieu mon dieu mon dieu.... Ce qu'il y a de plus terrible dans cette histoire, c'est que je ne doute pas une seconde que ça puisse réellement arriver, tant les gens sont complètement tarés, parfois !! Encore une fois, tu nous emmène terriblement loin dans l'horreur. J'ai bu cette enquête tellement je l'ai trouvée passionnante. Tout y est, et l'enchaînement est logique et parfaitement bien amené. Bref, j'suis fan !

Après, j'peux pas m'empêcher de comparer à mon texte, parce que le début est vraiment similaire, et ça me fait rire que pour une scène de départ qui se ressemble (et qui ressemble probablement à toutes les entrées de flics sur des scènes de crime), on a utilisé les personnages les plus opposés qui soient. J'trouve ça encore plus fort :p
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 26 Mar - 11:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Odepluie
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 381

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 14:16 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

J'ai vu quelques fautes en effet, mais si tu me dis que tu as écris ça sous l'emprise de la fièvre, je suis franchement épatée ! L'intrigue est vraiment bien trouvée ! Sinon j'aime bien la personnalité de ton flic, il a l'air bien hargneux comme il faut, et même si l'enquête n'est pas résolu à la fin, on sait d'avance qu'il y arrivera ! Ce point, je le trouve super ! J'aime bien la vision finale vue de la victime aussi. C'est une bonne idée. On a peut-être les réponses un peu trop facilement, mais au moins, ça a le mérite de donner une image bien claire des évènements.

Un chouette texte donc, bien bien noir comme il faut !! Bravo !! =)

PS: et récupère bien !
Mer 26 Mar - 14:16 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 15:06 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Berci a bous deux, heu je veux dire merci a vous deux.
Pour etre totalement honnete le "squelette" de mon histoire etait deja ecrit avant que je tombe dans les meandres de la maladie.
Hier quand j'ai fini d'ecrire mon texte j'avais 39 et je ne voyais plus tres clair, ce matin trop fatiguee et les yeux pas en face des trous j'ai quand meme poste mon texte.
C'est juste un tres gros rhume.
Pour revenir a mon texte je voulais un flic dur, limite ecoeure de la vie surtout face a ce genre de crime.
Pour la fin, j'ai ete vite car je trouvais mon texte deja assez long et je ne voulais pas et ne pouvais faire plus.
Voila merci pour vos com.


p.s : j'ai moins voir Presque plus de fievre, pour le reste ben je vais retourner me coucher
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Mer 26 Mar - 15:06 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 20:26 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Ouuuh ben là c'est pile pile pile dans le sujet ... Y a tous les bons ingrédients ... Le parfait inspecteur blasé, en proie à ses addictions ... Et puis le crime, horrible... L'image qui reste dans la tête longtemps après la lecture... Je trouve ça drôlement bien amené, on est carrément dedans... 


Bravo !!!
_________________
Rafistoleuse
Mer 26 Mar - 20:26 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mer 26 Mar - 23:13 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Ouch, c'est dur, c'est terriblement brutal, et crédible en plus. Tu as le chic pour envoyer des images marquantes, comme des gifles, et puis ton dernier paragraphe, avec le personnage qui nous parle de nowhere, j'trouve ça super intéressant.

Y a quelques maladresses, tu le sais, mais voilà, je l'dis quand même ^^
Mer 26 Mar - 23:13 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 02:13 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Sentiment à chaud :
Ahhhh !!! Ben voilà un polard ! avec un crime ! une enquête ! et pas encore de résolution pour l’enquêteur, mais il est sur la bonne voie !
J’aime ton flic, et je le visualise très bien ainsi que la scène de crime avec les scientifiques déjà en action… Et franchement tu as le don pour l’horreur les descriptions qui font froid dans le dos brrrr
Bref j’ai adorééé ton texte. Chapeau que tu aies fait ça avec de la fièvre…
 
Le thème :
Je l’ai dit juste avant, j’ai un polar et noir en plus. Peut-être un petit bémol sur l’interrogatoire de ton enquêteur, je l’aurai voulu plus long, j’ai trouvé que la mère craque facilement...
 
La contrainte :
 On a bien le point de vue de ce fameux flic qui est l’enquêteur.  Tu as quasiment mis tous les mots le seul qui te manque est : « conseiller »
Je l’ai cherché plusieurs fois, mais ne l’ai pas trouvé.
Jeu 27 Mar - 02:13 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Jeu 27 Mar - 09:21 (2014)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee Répondre en citant

Bravo Christine. Tu es passée maîtresse dans l'art du gore esthétique. Le début est scotchant. C'est écrit avec dureté truculence et poésie. Le reste est dans la même veine, même cela méritait un peu plus de longueur. La fièvre doit y être pour quelque chose.


Quant aux codes du polar, tout y est. Chapeau


Soigne toi bien et prompt rétablissement 
Jeu 27 Mar - 09:21 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:15 (2016)    Sujet du message: Myriam, 16 ans, morte assassinee

Aujourd’hui à 12:15 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°35

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield