S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Mackenzie

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°31 à 40 » Défi n°37
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Benethar
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 128
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 07:12 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
De l'histoire revisité aussi de mon côté, mais pas celle qu'on pense xD


Extrait du journal d'Alexander Mackenzie, 1789.


20 juin.
Cela ne fait que peu de temps que je suis arrivé ici, au Fort Chipewyan, de ce côté du lac Athabasca, dans l'Alberta. Il semble que j'ai de la chance, le climat n'est pas trop rude en cette période de l'année. Je vais avoir le temps de m'habituer avant l'arrivée de la rudesse de l'hiver. Toutefois, l'idée que j'ai été envoyé ici en remplacement de Peter pour prendre la tête du Fort me met mal à l'aise, même si ce dernier semblait s'y attendre. En tout cas, il n'a pas vraiment l'air d'un mauvais bougre, malgré sa réputation d'homme violent. Nous avons un peu discuté, il a la tête sur les épaules. La transition se fera en douceur. Il retournera prochainement dans le New Jersey. Bennett, mon second, est bien jeune pour son poste. On dirait un adolescent. Timide et réservé, il semble que se soit sa jugeote et la confiance que lui accordait Peter qui lui ont valu cette position plutôt que son expérience et ses compétences. J'espère qu'il se montrera à la hauteur.


26 juin.
Un détail intéressant est apparu lors d'une de mes conversations avec Peter. Il semble que les inuit croient que la rivière qu'ils appellent Dehcho, s'écoulent beaucoup plus loin vers le nord-ouest, vers de grandes étendues d'eau. Les gens d'ici le savent depuis longtemps à première vue, mais personne n'ose. Personne n'a encore exploré ces contrées. Je suis persuadé de pouvoir atteindre l'océan pacifique, de l'autre côté. Mon sang bout à nouveau, comme il y a longtemps. Je meurs d'envie d'aller voir. C'est peut-être un peu tôt, mais je dois profiter du fait que Peter est encore ici pour diriger le Fort. Après tout, ma prise en main du Fort n'est pas encore tout à fait officielle. C'est le moment ou jamais.


2 juillet.
Ceux du Fort se sont pas d'accord pour me laisser partir. Trop dangereux, inconscient, folie, ces termes reviennent un peu trop souvent à mon goût. Est-ce vraiment de l'inconscience ? Descendre une rivière ? Sérieusement. Je ne serais pas seul qui plus est. Il faut bien que quelqu'un fasse le premier pas, et nous sommes les à même de le faire.


7 juillet.
Je n'obtiens toujours aucun résultat. Tant pis.


10 juillet.
J'ai toujours du mal à le croire moi-même. Bennett et moi avons faussé compagnie au Fort dans la nuit. Je ne me serais jamais attendue à ce que ce jeune homme me suive ainsi, lui qui est d'ordinaire si timide. Nous sommes actuellement en train de camper près de la rivière, après l'avoir descendue en canoé pendant une bonne partie de la journée. Et quel premier jour! Nous avons aperçue plusieurs espèces animales dont j'ignorais l'existence. Plusieurs oiseaux, dont je suis déjà en train de faire des croquis. J'ai bien fait d'emporter mon cahier à dessin. Même si cela fait longtemps, il semblerait que je n'ai pas perdu la main. Je suis plutôt content du résultat. Nous avons également vu plusieurs ours en train de pêcher pour leurs petits, qui jouaient sur la berge. Eux n'ont pas prêté attention à nous, mais leur mère, je crois, nous a regardé avec des yeux incrédules. Enfin, dans la mesure du possible. Un ours avec des yeux incrédules... Bon, c'est ridicule, mais j'en ris de bon coeur, ce qui me fait mal aux côtes, puisque nous avons ramé presque toute la journée, ce qui est on ne peut plus ridicule. Je m'attendais à ce que se soit dur, cependant je dois manquer d'exercice, mes côtes sont douloureuses et j'ai du mal à utiliser mes bras autrement que pour dessiner, ce qui est déjà assez étonnant après tout. Nous ferons plus de pause demain, et vu que le courant n'est pas nul, nous nous laisserons davantage porter. Bon, je prendrais aussi des notes et dessinerais au fur et à mesure si je veux avoir une vraie nuit de sommeil, il est déjà tard, et le ronflement de Bennett commence à se faire insupportable. Bonne nuit moi.




11 juillet.
Ho mon dieu, le réveil a été intense. Un loup nous observait de loin. Je ne me souviens pas avoir un jour ressenti quelque chose de similaire, de l'admiration pour ce formidable canidé, avec une fourrure magnifique, une posture à la fois puissante et élégante, et des yeux d'un doré profond, mélangé à une peur instinctive devant ce prédateur. Bennett a immédiatement fait demi-tour dans la tente pour saisir son fusil à silex, mais je lui fis signe de s'arrêter. Je ressentais certes de la peur, mais il n'y avait aucune agressivité chez ce loup. J'y voyais plus de la curiosité. Quelques instants plus tard, il s'éclipsa. L'adrénaline et la tension retombèrent bien vite. Le reste de la journée ne fut guère surprenant, des ours et des élans, orignal ou caribou, je ne sais pas faire la différence, principalement. On les voit souvent venir boire au bord de la rivière. On en a même vu un qui traversait à la nage, sans grands efforts d'ailleurs. Une certaine monotonie s'installe parfois, la journée, prenant la place de l'émerveillement dans une telle nature, quand elle ne nous oppresse pas. Monotonie. Le lendemain du départ. Décidément, je m'attendais à beaucoup de choses, mais pas à utiliser ce terme si tôt. Les paysages se succèdent et se ressemblent, je dois dire. Forêt, forêt, forêt, et encore forêt.


12 juillet.
Un monstre! On a vu un monstre! J'ai bien cru que mon cœur s'était arrêtée de battre sous la surprise et la terreur. On pagayait tranquillement, quand une ombre est apparue dans l'eau. Immense, elle était plus grande que notre canoé! Je dirais bien une quinzaine pieds de long à vue de nez, et plusieurs de large! Heureusement, elle nous a ignoré et a continué son chemin. Je n'en reviens toujours pas qu'il existe quelque chose d'aussi gros dans ces eaux. On aurait dit une ombre d'un grand monstre marin de légende. Nous n'avons jamais pagayé aussi vite. Nous avons fait une pause ensuite pour nous remettre de nos émotions. Cependant, reprendre le canoé fut plus dur que d'habitude, jusqu'à ce qu'un glouton, visiblement affamé, nous persuade de reprendre le voyage. J'ai horreur de ces animaux, ils sont hargneux, agressif, vicieux en tout temps, et celui était de belle taille, malgré une fourrure remarquable. Le soir, nous avons eu une petite surprise. Un raton laveur fouinait dans nos provisions. Un jeune, à en juger par sa petite taille et son masque pas tout à fait formé, cependant ni agressif ni craintif pour deux sous. Nous nous sommes surpris à prendre plaisir à le nourrir, et même à jouer un peu avec lui, jusqu'à ce qu'il reparte sans prévenir dans la forêt. Ingrate bestiole.


13 juillet.
Je me rends compte que bien que faisant le voyage avec Bennett, je ne parle pas beaucoup de lui. Sans doute l'ai-je un peu effacer par rapport à ce voyage. Nous parlons beaucoup, néanmoins, surtout le soir. Je pense que cela nous rassure, d'avoir quelqu'un à qui parler, surtout au milieu de nul part. Il vient de l'Utah. Il a une sœur qui est encore jeune, et un frère qui l'est encore plus. Son père est un brillant officier, sa mère reste au foyer s'occuper de ses enfants. Il voulait marcher dans les traces de son père, mais répugne à donner la mort. Il ne sert plutôt bien du fusil, néanmoins. Il l'a utilisé pour effrayer un couple de renard un peu trop entreprenant, en visant juste devant eux. Je lui fis remarquer qu'il aurait simplement pu tirer en l'air, ce à quoi il répondit que ça ne lui avait pas traversé l'esprit. Intelligent, oui, mais parfois un peu naïf, presque niais, sur certains sujets. Un bon compagnon, toutefois. Je l'apprécie.
Cela fait trois jours. Nous avons des provisions pour encore longtemps, et du peu que l'on a vu, les fruits et baies ne manquent pas. Toutefois, le continent est vaste. J'espère que cela ne sera pas trop long avant que nous débouchions sur quelque chose d'intéressant.


14 juillet.
CA Y EST! Enfin! Nous avons abouti quelque part. Je vois l'océan! Cependant, je doute que ce soit bien le pacifique. La rivière oblique trop au nord, et il faisait de plus en plus froid ces derniers temps. Je suis assez déçu, mais en même temps, plutôt heureux. Ce fut un beau voyage, et maintenant, il faut penser au retour. Bennett m'a dit que l'on devrait appeler cette rivière la rivière Mackenzie. Balivernes, ça ne sera jamais le cas...
Jeu 10 Avr - 07:12 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 07:27 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Aaah mais c'est excellent, j'adore l'idée d'avoir pris juilet 1789 en Amérique ! J'avais aucune connaissance de cet explorateur, alors en plus j'apprends des choses (les défis c'est génial ^^). 

J'ai aimé le style journal de bord, comment il raconte, ce qu'il voit, ce qu'il vit. Il a un côté touchant, et drôle. Un peu décalé pour l'époque. 


J'ai adoré !! Un joli bout d'histoire et très très bien raconté ! Clap clap!
_________________
Rafistoleuse
Jeu 10 Avr - 07:27 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 16:42 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Oh oui, c'est excellent ! C'est même presque dommage que ce soit uniquement dans le cadre d'un défi, parce qu'on en reprendrait un petit peu ^^ Le format journal permet de plonger complètement dans l'univers et de se laisser purement porter par l'histoire. C'est une très bonne idée !

En revanche, pense à te relire la prochaine fois, y'a pas mal de fautes de frappes et d'oublis de mots ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 10 Avr - 16:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 18:46 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Très sympa ce petit voyage là, j'aime bien l'idée d'avoir abordé 1789 dans un décor et une ambiance quasi pacifique et avec si peu de perso, alors qu'à l'autre bout du monde, ça saignait grave dans la foule! 
Jeu 10 Avr - 18:46 (2014)
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Jeu 10 Avr - 23:00 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Ce fut une sympathique épopée ^^, changement d'ambiance, de lieu, de contrée. A moi aussi le format journal de bord m'a plu, je sais pas si le récit tient vraiment de la réalité, mais peut-être que j'aurai aimé qu'il soit un peu plus romancer et qu'ils leur arrivent plus dangereux à nos deux aventuriers..

Mais bravo !
Jeu 10 Avr - 23:00 (2014)
Auteur Message
Odepluie
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 381

MessagePosté le: Ven 11 Avr - 22:29 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Haha je m’attendais à avoir un texte comme ça, qui prendrait un peu le thème à contrepied ! Je ne connaissais pas non plus l’histoire de ce Mackenzie (je suis allée faire un tour sur wikipedia pour m’instruire un peu plus… mais tout était déjà subtilement glissé dans ton texte !). J’aime beaucoup ce carnet de voyage, 100% nature. On a vraiment l’impression de recueillir le témoignage d’un aventurier à la découverte de terres nouvelles ! J’ai adoré ! Tu décris ça très bien (c'est super réaliste !) et on plonge littéralement dans une autre époque ! Bien bien joué !
Ven 11 Avr - 22:29 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Sam 12 Avr - 01:10 (2014)    Sujet du message: Mackenzie Répondre en citant

Promenons-nous dans les bois...
La ballade fut fort plaisante. J'aime bien les récits d'aventures et de nature. Le tien m'a plu. Merci
Sam 12 Avr - 01:10 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2016)    Sujet du message: Mackenzie

Aujourd’hui à 01:05 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°37

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield