S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Défi n°42 : Le vide
Aller à la page: 1, 2  >
 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°42
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 15:26 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
C'est encore lui qui revient. Il s'invite une nouvelle fois à ma table. J'ai beau lui dire que je ne suis pas roi, lui se fiche bien de cela. Il préfère, ô de loin, les tables des gens noyés par la vie et ses hasards négociés. Il se sert dans tous mes plats, en y mettant sans vergogne ses grandes mains sales. Il se gorge de vin comme s'il avalait mon sang et moi en vain, qui attends déjà la fin. Pourtant il n'y a personne. Personne mis à part moi-même sur une échelle.


C'est le vide en mon âme, c'est le vide en mon cœur. Je me décharne à perte de vue, aucune lueur dans l'ailleurs, dans l'horizon de ma raison, rien ne serait-ce que la peur qui commence à me remplir le corps. La peur du vide, mais pourtant il est déjà là, et m'accable comme si je n'étais qu'un moins que rien.


Comme un alcoolique en manque, j'ai les mains qui se mettent à trembler. Comme un voyageur sans le sous et sans plus de vivres, j'entends mes oreilles siffler, sifflement au loin d'un train fantôme. Comme un artiste du triste, un clown sans artifice, je me laisse chuter du haut de mon grenier. Que ma peine n'est pas monotone. Que ma peine est de mon être si proche.


Des toiles d'araignées en guise d'étoile du Berger, dans lesquelles je suis empêtré depuis de nombreuses années. Les interstices de ma pensée n'ont pas de carrefour à leurs yeux, et celle-ci, n'a plus de direction où se rendre heureuse.


Je suis tapis sur le sol et amasse dans ma besace toute la poussière céleste, tombée à mes pieds, lorsque je regardai, une fois de trop, le ciel, tentant d'y trouver les filantes. Filantes qui se défilent à mon regard. Et de la poussière, j'en ai laissé derrière moi, comme une traînée de poudre prête à prendre feu.


Je m'allume une cigarette, pansement de mes artères, et j'attends qu'il s'en aille, faire à un autre la guerre.



C'est le vide en mon âme, c'est lui qui m'a troqué le cœur, contre un peu de bonheur encore.


Dernière édition par markolantern le Lun 19 Mai - 11:49 (2014); édité 4 fois
Jeu 15 Mai - 15:26 (2014)
Auteur Message
Elfie Imy
Invité




MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 16:59 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

J'ai beaucoup aimé parce que ça m'a basculé dans un truc assez profond, sombre, en parfait accord avec le titre proposé par Octo. Y a de la poésie, c'est très mélancolique et paradoxalement je ressens en arrière toile une sorte de resistance à l'inéluctable, à la dépendance, brefouilles...bravo!
Jeu 15 Mai - 16:59 (2014)
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Jeu 15 Mai - 20:39 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Merci beaucoup, c'est assez motivant comme commentaire. C'est le vide qui est dépendant de moi, il n'en est rien de plus... 
Jeu 15 Mai - 20:39 (2014)
Auteur Message
Mo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 03 Mai 2014
Messages: 112
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 13:15 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

J'aime beaucoup =) Très mélancolique.

Je l'avais lu hier soir, mais je sortais de ma correction forcée du texte de Benethar, donc j'ai pas du tout pu me mettre dans l'ambiance de ton texte. Mais en relisant ce matin, j'ai enfin pu me plonger dedans Bravo à toi !
Ven 16 Mai - 13:15 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Ven 16 Mai - 13:57 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Merci Mo, commentaire touchant et motivant. Smile

ps : sacrée orthographe
Ven 16 Mai - 13:57 (2014)
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Ven 16 Mai - 23:03 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Ah oui quand même, il est effectivement très triste ton texte. Quand on écoute la mélodie, on comprend pourquoi tu as écrit un tel texte.

il est très mélodique ton texte, il pourrait s'agir d'une chanson

Citation:
C'est encore lui qui revient. Il s'invite une nouvelle fois à ma table. J'ai beau lui dire que je ne suis pas roi, lui se fiche bien de cela. Il préfère, Ô de loin, les tables des gens noyés par la vie et ses hasards négociés. Il se sert dans tous mes plats, en y mettant sans vergogne ses grandes mains sales. Il se gorge de vin comme s'il avalait mon sang et moi en vain, qui attends déjà la fin.


J'adore ce passage. Bon ok, c'est presque le 1er paragraphe, mais ce "il" je l'imagine très bien...
Ven 16 Mai - 23:03 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Sam 17 Mai - 17:08 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

J'ai eut cette meme sensation de vide a ma premiere ecoute. tu le decries tres bien.
J'ai beaucoup apprecie.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Sam 17 Mai - 17:08 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Dim 18 Mai - 00:30 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

C'est un sacré texte que voilà, qui se dégage sur un état d'âme. Je ne dirais pas sombre malgré certaines tournures, je dirais juste... Mélancolique. 


La mélancolie est bien présente dans ce que je suis en train de lire. Le ton est à la fois lancinant, prenant, saisissant. Et je n'ai pas trouvé d'amour. 


J'ai adoré cette phrase "Comme un artiste du triste, un clown sans artifice, je me laisse chuter du haut de mon grenier." L'artiste du triste, ça sonne comme une mélodie. 


(Quelques petites fautes par ailleurs, et le "Ô de loin" m'a paru étrange, freinant la phrase à ses débuts.)
_________________
ATea.
Dim 18 Mai - 00:30 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Lun 19 Mai - 11:54 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Merci beaucoup pour vos commentaires. J'essaie toujours d'apporter de la musicalité à mes textes. ATea ,tu as tout-à-fait raison concernant l'aspect mélancolique du texte.

Par contre, tu me dis qu'il y a quelques fautes. J'en avais déjà repéré quelques-unes mais là je n'en vois plus. Peux-tu me les signaler s'il-te-plaît ?. Merci

Concernant l'utilisation du "ô" (que j'ai remis en minuscule), c'était uniquement pour donner de la force à la secousse.
Lun 19 Mai - 11:54 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 15:06 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

On perçoit au long de ton texte, un vrai sens de la poésie et de la mélodie.

Cela sert bien ton récit, et la douleur qui s'en dégage. On y décèle de vrais trouvailles. J'aime beaucoup cette orientation-là.

Si j'ose un bémol, mon sentiment c'est que tu as des facilités poétiques, et que du coup, parfois, tu te laisses un peu déborder par la recherche "mélodique" au détriment du sens. Ça pourrait se rapprocher de l'écriture automatique, d'ailleurs.

M'enfin ton texte me plaît
Mar 20 Mai - 15:06 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Mar 20 Mai - 17:06 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Je suis entièrement d'accord avec ton bémol Yannick. Je suis dans la recherche constante du mot qui sonne et parfois, je peux comprendre que ça peu désorienter le lecteur.

Si on prend l'exemple de l'échelle ou du grenier, là oui c'est pour que ça sonne, mais au final, cela a du sens. Une volonté d’ascension mais un bordel entier dans la tête du narrateur qui empêche, ou en tout cas, obstrue celle-ci.
Mar 20 Mai - 17:06 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mar 20 Mai - 23:54 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Oh j’adore… Mélancolie, oui, peut-être, mais ce n’est pas ce mot que j’aurais attribué à ton texte. Je vois pas la mélancolie comme un état profondément négatif, mais comme une sorte de retour en arrière comme dans un rêve un peu triste, mais qui soulage de quelque chose.
Ton texte ne soulage de rien du tout (enfin dans l’impression que j’en ai eu). Il y règne une profonde tristesse, une résignation presque désespérée. Puis c’est très poétique, et j’ai trouvé ça très beau à lire.

Mention spéciale pour ce passage, que j’ai trouvé sublimissime :
« Je suis tapis sur le sol et amasse dans ma besace toute la poussière céleste, tombée à mes pieds, lorsque je regardai, une fois de trop, le ciel, tentant d'y trouver les filantes. Filantes qui se défilent à mon regard. Et de la poussière, j'en ai laissé derrière moi, comme une traînée de poudre prête à prendre feu. »
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mar 20 Mai - 23:54 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
markolantern
Invité




MessagePosté le: Mer 21 Mai - 00:13 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Octobell, que tes paroles sont belles ! Tu as raison concernant le désespoir que le texte évoque. Le vide reviendra et le narrateur ne peut rien faire contre lui. Il n'a qu'à attendre que cela passe, une fois encore...  Very Happy


Merci beaucoup en tout cas ! 
 
Mer 21 Mai - 00:13 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 08:35 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Octobell a écrit:
Je vois pas la mélancolie comme un état profondément négatif, mais comme une sorte de retour en arrière comme dans un rêve un peu triste, mais qui soulage de quelque chose.



Octobell, si tu ne connais pas déjà cette définition de la mélancolie, je la partage avec vous parce que je la trouve incroyablement belle. 


Victor Hugo écrivait 


La mélancolie, c'est le bonheur d'être triste. 

Ca me laisse toujours sans voix. 
Je trouve qu'il n'y a pas plus belle expression pour définir la mélancolie. 
_________________
ATea.
Mer 21 Mai - 08:35 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 16:25 (2014)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide Répondre en citant

Ah ben ça correspond vachement bien tiens ! Je valide cette définition ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 21 Mai - 16:25 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 23:43 (2016)    Sujet du message: Défi n°42 : Le vide

Aujourd’hui à 23:43 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°42

Page 1 sur 2
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: 1, 2  >

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield