S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Le coeur a ses raisons

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°42
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 17:49 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Lentement et par à-coups, Embry sortait des limbes. Il n’avait peut être pas encore le réflexe, ni la force d’ouvrir les yeux mais il prenait peu à peu conscience de son corps. Et de son cœur en premier. Jamais il n’avait imaginé qu’il pouvait être aussi bruyant et imposant. Il n’entendait que lui. De plus en plus fort. Il bourdonnait dans ses oreilles comme des tirs d’obus sur Utah Beach. Il avait l’étrange sensation qu’il avait doublé, voire triplé de volume dans sa poitrine. Chaque battement était semblable à une explosion, comprimant ses poumons, resserrant son œsophage, luttant férocement là, à l’intérieur. Il bousculait tout dans sa cage thoracique. Il envoyait le sang par litre dans ses veines qui gonflaient et tremblaient dans tout son corps. Les rôles étaient inversés. C’était son cœur qui hurlait à sa conscience de se réveiller, de vivre.

Puis brusquement, comme secoué d’une décharge électrique, Embry ouvrit les yeux, au bord de l’asphyxie.

En une fraction de seconde, tout son corps se réveilla et la douleur le traversa comme la foudre. Ses souvenirs étaient flous et se rappelaient à sa mémoire par images saccadées comme des flashs aveuglants qui duraient une poignée de secondes et se succédaient dans une chronologie aléatoire. Ces souvenirs s’immisçaient tels des murmures macabres dans son esprit : une jungle dense, le contact violent et glacial de l’eau, le chant des oiseaux, les branches qui lui fouettent le visage, un coup de feu, un cri, la chute du haut d’une falaise, un cri encore, la brûlure du sable sur ses plaies et une silhouette à contre jour.

Cette silhouette. Elle était là, massive, humaine et elle était en train de le trainer dans le sable brûlant, sans la moindre précaution. Ce n’était d’ailleurs qu’à cet instant qu’Embry prit conscience des liens qui enserraient ses poignets et ses chevilles. Il ne dit rien pour ne pas attirer son attention et se laissa chahuter, jouant parfaitement son rôle de cadavre sur plusieurs centaines de mètres, jusqu’à la fraicheur moite d’une caverne creusée dans la falaise où la silhouette s’arrêta avec sa proie.

Embry mit plusieurs secondes à s’habituer à l’obscurité mais il ne parvint pas à distinguer les traits de son ravisseur. Il passa en revue tous les habitants de l’île – peu nombreux – mais aucun ne correspondait à la carrure de l’homme. Pourtant, elle lui semblait familière.
Il ferma aussitôt les yeux quand l’homme passa devant lui. Il sentit ses mains tâter son pouls puis la blessure qu’il avait à la jambe, le forçant à se mordre l’intérieur des joues jusqu’au sang pour s’empêcher d’hurler de douleur. L’homme s’écarta et le grésillement caractéristique d’un talkie Walkie résonna dans la caverne :

« J’ai récupéré le naufragé n°4, il est vivant. » déclara-t-il sobrement.

Cette voix, Embry la connaissait. Mais ce n’était pas sur l’île qu’il l’avait entendue. Son esprit embrumé fit résonner une nouvelle fois les étranges murmures, lui soufflant les souvenirs d’une vie passée qui lui semblait à des années lumières depuis le naufrage du bateau. Une vie qu’il avait commencé à oublier, persuadé qu’il ne la retrouverait jamais. Mais cette voix qui lui nouait l’estomac et lui donnait envie de vomir, il ne pouvait pas l’oublier. Il ne pouvait pas oublier son ennemi d’enfance. Il ne pouvait pas oublier son connard de frère.

Embry ouvrit les yeux et se redressa faisant fi des douleurs. Chad, son frère, tourna la tête dans sa direction. Les yeux dans les yeux, les deux frères luttèrent sans dire le moindre mot. Ils avaient le même regard : noir, destructeur, empli de rancœur.

Embry n’entendait presque plus les battements de son cœur devenus lointains. A présent, c’était sa respiration. Lente, contrôlée et pleine d’amertume, comme le prélude calme d’une tempête annoncée.   
Mer 21 Mai - 17:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 18:47 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

Bon tout d'abord "private joke Bordélique" Rahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh toi tu t'ai remis dans Génésis ! C'est une avant première ? Chad il existe vraiment ? C'est ce frère qui débarque ? Et pourquoi il est sur l'îles ? Bon je vais arrêter là parce que j'en ai encore pioufff une bonne dizaine ^^


Pour ce qui est du défis ^^:
J'ai l'impression que as pris la musique à l'inverse de moi, le rythme, le cri, les battements, c'est pas un cri de souffrance (enfin si un peu quand même) mais surtout un cri pour s'accrocher, un cri d'espoir...
Embry sent son coeur battre, son coeur qui lui ordonne de vivre, comme tu le dis si bien :

Citation:
 C’était son cœur qui hurlait à sa conscience de se réveiller, de vivre.


Puis vient le réveil, où il y a le questionnement, les réponse qui reviennent petit à petit. Et puis de nouveau le doute sur le lieu, la personne et la révélation. Bref une belle montée en puissance avec une interprétation de la mélodie de façon originale.

Bravo !
Mer 21 Mai - 18:47 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Mer 21 Mai - 22:33 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

J'aime bien comment tu attaques ton texte, sans introduction, juste avec ce plan serré sur cet homme, son coeur. Tu nous pièges. On ne peut que poursuivre la lecture. Puis tu dézoomes et l'on reprend notre respiration ainsi qu'un noyé revenant à la vie.
Peu à peu tu lèves le rideau, et là c'est le drame... Tu nous sèvres d'un coup ! Quelle frustration.
Qui, quoi, où, quand, comment ?!!
Mer 21 Mai - 22:33 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 22 Mai - 00:44 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

(Discussion bordélique ON)
Mais oui Chad il existe ! Elle l'a déjà mentionné dans le topic (ou dans une fic, je sais plus exactement) à un moment il reçoit un texto de lui ^^
(Discussion bordélique OFF)

Bref... Pour revenir au texte, et en connaissant le contexte, c'est hallucinant ce que la musique ajoute à l'ambiance. Moi j'ai pas du tout compris la même chose que Line. Certes son coeur lui assène de vivre... Mais pas pour l'espoir, pour se battre. Cet homme, ce frère, avec la musique, plane comme une putain d'ombre menaçante, et je sais pas pourquoi, j'ai presque l'impression de me retrouver dans un bon vieux La colline a des yeux, ou pire, massacre à la tronçonneuse, où t'as un total psychopathe qui va torturer le personnage jusqu'à ce qu'il meure poussé par la folie.

Oui, y'a un goût de trop peu, et ça fait presque teaser en fait. Mais y'a une putain d'ambiance, et la musique et respectée à fond.

Et pas une once d'amour \o/ (au contraire ^^)

D'ailleurs, heureusement que t'es fille unique, parce que t'as un truc avec les relations fraternelles problématiques toi xD
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 22 Mai - 00:44 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Sam 24 Mai - 16:15 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

Héhé oui Chad existe (cf la bio d'Embry Line et certainement une fic aussi) et oui, c'est un genre de teaser sur la suite de Genesis ^^ Depuis longtemps, j'avais en tête de faire venir Chad dans l'intrigue.

Yannick : j'ai pensé à toi en commençant mon texte et notre conversation sur le relais : "on ne fait pas d'extrait, on fait un truc qui a un début et une fin" et là, j'ai fait totalement l'inverse héhé. Donc ton "Qui, quoi, où, quand, comment ?!!'" est totalement justifié et je pourrais y répondre mais ça spoilerait mais camarades Bordéliques. Mais tu veux comprendre le contexte, je t'invite à lire Genesis

Mo : Concernant le coeur c'est exactement ça. Et j'aime bien le fait que tu considères Chad comme un psychopathe tout prêt à faire d'Embry de la chair à pâté parce que c'était ce que je recherchais.

Et oui, j'ai un problème avec les relations fraternelles lol. Je suis particulièrement fan du concept "Abel et Cain", les frères ennemis, la concurrence la plus ultime... bref je plaide coupable ^^

Merci en tout cas pour ton vote, 4 défis avant que ça n'arrive ^^ Je suis flattée
Sam 24 Mai - 16:15 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Dim 25 Mai - 11:32 (2014)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons Répondre en citant

C'est un bijou ce texte. L'intro est très forte. Et je comprends que l'on ait eu le coup de cœur pour ce cœur ci.

J'en redemande
Dim 25 Mai - 11:32 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:49 (2016)    Sujet du message: Le coeur a ses raisons

Aujourd’hui à 10:49 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°42

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield