S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Andrew MacLachlann

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°43
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Mer 28 Mai - 23:14 (2014)    Sujet du message: Andrew MacLachlann Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Booon, alors c'est loin d'être parfait, mais je n'aurais pas le temps de faire plus/mieux, demain je suis occupée, donc... voilà! J'en ai bavé xd. Merci Clo pour ce remue-méninges!



Andrew MacLachlann




Décembre 2013. Vous êtes dans le magasin de votre quartier. Un homme vous donne une lettre épaisse bien scellée et s'en va sans rien dire.Vous savez de quoi il s'agit. Vous attendez d'être isolé et au calme pour l'ouvrir. Et le calme n'est pas facile à trouver ces temps-ci. Les médias ne montrent que des explosions et des morts par milliers. La plupart de maladie, les autres sous les missiles et tirs de mitrailleuse. Vos voisins ont des doutes sur vous. Somme toute, tous les voisins ont des doutes sur leurs voisins. Vous avez encore internet, vous êtes chanceux. Votre immeuble est protégé, des blindés sont postés à chaque coin de rue. Vous rentrez chez vous, dans votre chambre, et vous déballez le paquet. Il s'agit d'une tablette donc le contenu est protégé par un long code secret, que vous connaissez bien entendu. Une voix enregistrée vous donne les informations que vous attendiez.


"Bonjour Agent 113."

Vous appuyez sur l'écran, un menu apparaît. Premier dossier.



"Voici le sergent Andrew MacLachlann. Né le 27 septembre 1990 à Chicago, il descend d'une longue lignée d'agents MacLachlann. Son arrière-grand-père,Alistair MacLachlann, était divisionnaire du douzième precinct. Son grand-père, Gordon, lieutenant et son père Samuel est l'actuel commissaire. Il a fait campagne pour la Mairie, fut un temps. Il a été battu par son rival Sanderson."

Plusieurs liens s'affichent, vers des extraits de journaux, qui montrent les exploits des MacLachlann à travers les âges.

"Troisième d'une fratrie de trois, il est né sur le tard, douze ans après Frederick et dix après William. Il a grandi dans un quartier populaire mais assez privilégié, grâce à la réputation de sa famille. A sept ans, il apprend la guitare. A quinze ans, il forme un groupe de punk dans le garage du batteur, Lawrance Arbroath. A dix-sept ans, il fait la une de quelques journaux quand il remporte le prix littéraire des lycéens. Il finit le lycée avec un an d'avance, et part Berkeley, en Californie.
Andrew ne se destinait pas à intégrer la police de Chicago. Ses études universitaires l'ont mené vers le droit, qu'il a abandonné après la mort de son frère aîné, le sergent Frederick MacLachlann, mort dans une échauffourée après une course-poursuite. Vous connaissez déjà les détails de cette affaire.

Un lien apparaît « Le cambriolage de la banque centrale de Chicago fait trois morts, dont un policier ».

"A la fin de l'année universitaire 2010, malgré d'excellents résultats, il rejoint la police. Tout tend à prouver qu'il se sent investi d'une mission, pour continuer la tradition familiale. Nous avons mis la main sur les rapports des psychologues."

Deux liens s'affichent en surbrillance, vers deux fichiers.

"Andrew ne s'est jamais très bien entendu avec son père. Intégrer la police était un moyen, pour lui, d'attirer son attention, de briller à ses yeux. Son deuxième frère, William, a continué sa voie dans le journalisme et mène une vie en apparence sans histoire."

Deux liens apparaissent : William MacLachlann et lettre à Judith de novembre 2012***. (erreur dans l'image, j'ai mis 2013, mais c'est bien 2012!)

"Andrew a été affecté au West 77th street, réputé l'un des pires quartiers de Chicago. Nous n'avons pas réussi à déterminer si son père a eu une influence dans cette décision. Pendant deux ans et demi, il a patrouillé avec cinq partenaires successifs, Misha Jackson, Greg Bernard, Kevin Reyes, Jeremy Porter et Ann Coburn, tous tués en service. La place de coéquipier de MacLachlann est devenu une légende noire, une malédiction. La place fantôme. Des collègues ont commencé à avoir des soupçons sur l'honnêteté du jeune homme."

Cinq liens apparaissent cette fois, chacun vers des dossiers relatant la mort de ses coéquipiers. En les ouvrant, vous découvrez que les cinq morts n'ont visiblement rien en commun, si ce n'est le calibre utilisé, marque du Gang 77, qui contrôle le quartier de 77th street.

"Une enquête de la police interne a révélé les liens entre Andrew et Olivia Winters, membre du Gang77. Il n'en a pas fallu plus pour qu'il soit mis à pied et qu'une contre-enquête ait lieu pour confirmer ou infirmer son rôle dans la mort de ses coéquipiers. Il est finalement lavé de tous soupçons quelques mois plus tard."

Lien: « Le sergent MacLachlann blanchi dans l'affaire du Gang77 – Chicago Times, 9 août 2013. »

"Il a ensuite été muté à South Homan et West Roosevelt, où a pris ses fonctions, dans une nouvelle unité, la 51 de West Roosevelt, que vous connaissez déjà. Deux jours plus tard, il a été retrouvé gravement blessé dans une ruelle. Son arme de service avait disparu.

Le 18 novembre, cinq membres du Gang de South Homan ont été retrouvés morts, et la balistique a confirmé que l'arme de MacLachlann est celle du crime. Nous ne pouvons pas contrôler toutes les informations, mais dans ce Gang, Andrew est un homme à abattre. Il est possible qu'il n'ait jamais rien eu à voir avec toutes ces histoires. Seulement, une liaison avec une criminelle était facilement exploitable. Et vous savez de qui je veux parler."

Un lien apparaît. Il s'agit de transcripts de conversation entre le Sénateur Kingley et le divisionnaire Brogen.

"Vous savez exactement ce qu'il s'est passé le 27 novembre. Black Friday pour célébrer Thanksgiving.

Lors du Day 2, Andrew a été affecté aux barricades de West Roosevelt. Son rôle était de rester à l'extérieur et de veiller à ce que personne ne passe.

Cela fait trois semaines que nous n'avons plus de nouvelles de lui. Le dernier rapport de notre correspondant nous laissait penser qu'il a déserté son poste. Le précédent nous disait qu'il avait conclu un pacte avec les habitants pour laisser sa zone perméable.

Voici des extraits d'un journal papier qui circule depuis le début. On a beau le supprimer, il revient toujours. Ce genre de résistance était à prévoir, mais il est difficile de le contrer. Nous soupçonnons William MacLachlann d'être l'auteur de ces appels à la révolte. C'est son style. Surtout depuis que son frère a été envoyé au front. Regardez les dates et les descriptions. "

Extraits de la Résistance:
Citation:
DAY3
Le gouvernement savait que ça arriverait. Selon des sources, ce protocole a même un nom. A présent, les villes sont barricadées, bloquées, les bus ont été confinés dans des garages. Certains ont été retournés pour en faire des abris de guerre civile. De l'autre côté des barrières, on entend des tirs tous les jours. Les lignes ferroviaires ont été détruites à l'aide d'explosifs. Dans les zones frontières, des bunkers et des blindés de l'armée. La police participe à cet effort collectif en contrôlant le passage. Si vous y entrez, vous n'en sortirez pas.
Les hôpitaux sont débordés, et on compte le nombre de morts par dizaines depuis quelques jours. Nul doute que ça va augmenter. Les chercheurs n'ont apparemment pas encore identifié le virus, mais certains disent que cette information est mise sous silence, qu'on ne veut pas qu'un remède soit trouvé. Cela fait cinq jours que les communications sont coupées entre les quartiers populaires et le centre ville. South Hamon, West Roosevelt et 77th Street ont été les premiers quartiers à servir de zones de quarantaines. Des contacts affirment avoir vu des convois de familles par centaines.
Le gouvernement sait.
Le gouvernement vous ment.
Ne laissez pas le gouvernement entrer dans vos maisons.

DAY 4
On essaie de nous cacher les faits, mais ils sont là. Il y a plusieurs milliers de morts depuis le début de la contamination. C'est une véritable pandémie, et on voudrait nous faire croire qu'ils n'y sont pour rien. Mais chacun sait que ceux d'en haut n'en ont rien à faire de ceux d'en bas. Reste à savoir comment ils comptent enrayer la pandémie...
Les fournisseurs d'accès à internet ont supprimé les droits des zones de quarantaine. Les lignes téléphoniques sont coupées. Il est désormais impossible de contacter l'intérieur ou l'extérieur. Il n'y a aucun moyen de savoir ce qu'il s'y passe, désormais.
Officiellement.

DAY 6
Je ne me suis pas posé la question longtemps. L'armée continue ses incursions, et on a des vols d'avions de chasse tous les jours, toutes les heures. Et au loin, on peut entendre quelques explosions... Vous savez pour qui travaille l'armée, n'est-ce pas ?

DAY 8
Mes contacts m'ont appris dernièrement que les rations risquent d'être encore réduites. On ne peut pas laisser faire ça ! On ne peut pas sacrifier le peuple pour sauver une oligarchie responsable de ce désastre ! Chicago, lève-toi !

DAY 13
Une partie de mes informateurs a été réduite au silence. J'ai appris il y a deux heures qu'un tir de roquette air-sol avait touché le quartier est du 77th, démolissant trois bâtiments et un pâté de maisons. Cela fait deux semaines que nous sommes dans ce climat de violence et de paranoïa. Mais je vous le dis, la menace ne vient pas de vos voisins, mais de ceux qui nous gouvernent !

DAY 17
South Hamon a été victime d'une attaque suicide. Je sais que les media vous disent que ce sont diverses factions du quartier qui se font la guerre, mais il s'agit en réalité d'une action du gouvernement pour supprimer les voix qui s'élèvent. South Hamon était devenu un quartier de ralliement après la destruction du 77th. Il y a fort à parier que West Roosevelt connaisse le même sort dans les prochains jours.
Êtes-vous toujours convaincu que le gouvernement veut votre bien ? On parle de H5N7, mais est-ce bien ça ? Comme par hasard, les chercheurs luttent pour trouver un vaccin. C'est quand même une sacrée coïncidence, vous ne trouvez pas ? Vous ne serez à l'abri que lors que nous saurons la vérité. Un remède existe forcément. Ceux qui l'ont lancé doivent bien être immunisés.

DAY 21
Nous avons contré une attaque du gouvernement ! Cela prouve qu'ensemble, nous sommes forts, ensemble, nous pouvons renverser la tendance, ensemble, nous pouvons gagner !
Un ordre avait été envoyé pour démolir la tour de West Roosevelt, mais grâce à nos informateurs, et grâce à vous, nous avons remporté la partie. L'unité militaire s'est pris un sacré revers. Chicago, continue ta marche !


"Quoi qu'il en soit, le Président souhaite s'assurer qu'il ne remettra pas les pieds de notre côté de la barrière. Ses liens avec le Gang77 sont trop forts pour qu'on puisse risquer d'autres débordements. Nous travaillons pour sauver ce qui peut être sauvé. Alors soyez à la hauteur de votre réputation, Agent 113. Supprimez le et supprimez les liens entre 77, South Hamon et ces résistants.Vous avez carte blanche. "
_________________
Hopla!
Mer 28 Mai - 23:14 (2014)
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 16:29 (2014)    Sujet du message: Andrew MacLachlann Répondre en citant

Respect du thème :
Hum, il a fallut que j’arrive aux extraits du journal à la fin pour me raccrocher au thème. Tu glisses dans ce journal, la pandémie, la Directive et l’orchestration du gouvernement. Mais il y a aussi l’Agent 113 en fond… qui fait le lien finalement. C’est pas mal du tout ^^

Respect de la contrainte :
Tu es la seule jusqu’à présent à ne pas avoir « respecté » la mise en page demandée dans la contrainte. Même si tu fais état de toutes les informations demandées, j’avais demandé une mise en page commune à tous… un détail, certes, mais vu la qualité des textes chaque semaine, on se raccroche à des détails-à-la-con.
Quand à la partie « fiche perso s’inscrivant dans l’univers post-apo », j’aurai aimé en savoir plus de cette résistance, qu’elle soit le noyau de ton texte.

Cohérence du personnage :
Beaucoup de zones d’ombre pour ma part. Déjà, il faut faire le tri dans tous les personnages qui interviennent. J’ai bien saisi l’arbre généalogique mais tu fais tout un tas de suppositions, tu soulèves beaucoup d’interrogations et au final, je me suis perdue.

Concernant le frère William : Il publié un article qui met à mal la police… mais pourquoi ? Dans quel but ? Qu’est-ce qu’il a publié finalement ? Quelles conséquences pour lui, pour Andrew ?

Concernant Andrew : Il entre dans la police pour venger la mort de son frère ? Gagner l’estime de son père ? Et qui le manipule : Son père ? Le sénateur ? Le gouvernement ?

Bref, on comprend (après plusieurs lectures, je dois l’avouer) qu’il y a une idée de complot là-dessous qui vise à anéantir la famille MacLachlann…. On cherche à ce qu’Andrew se fasse dézinguer par les gangs, on veut lui faire porter le chapeau pour différentes morts… et puis vient la pandémie. Prétexte qui arrive à point nommé pour l’éliminer, le faire taire. Et ça se confond avec le but de cette pandémie : décimer les quartiers louches.
Je ne sais pas quoi penser en fait. Est-ce que la pandémie est liée à Andrew au final ou est-ce que c’est un heureux hasard ?

Originalité de l’approche :
Là, je te tire mon chapeau. J’ai adoré la petite mise en scène. Alors oui, on pourrait s’interroger… est-ce que le personnage n’est finalement pas l’Agent 113 ? Quoiqu’il en soit, c’est du gros travail, c’est diversifié, complexe, t’as du en passer du temps là-dessus. A l’imaginer et à le faire. Je trouve ça super original, on n’a pas l’habitude du « vous », ça nous plonge directement dans « l’enquête ». Je me suis prise, l’espace d’un instant, pour Ethan Hunt. Je comprends la nécessité de retracer l’historique d’Andrew pour que ce soit cohérent avec ta mise en scène mais j’aurai aimé que tu insistes plus sur ses faits d’armes au sein de la résistance. C’aurait été plus clair pour moi ^^.

The phrase : « Vos voisins ont des doutes sur vous. Somme toute, tous les voisins ont des doutes sur leurs voisins. »
Serais-je tentée de jouer ce personnage sur un forum RPG ? : Un résistant qui crie au complot ? J’aime l’idée… tout comme l’Agent 113 :p
Jeu 29 Mai - 16:29 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Jeu 29 Mai - 16:58 (2014)    Sujet du message: Andrew MacLachlann Répondre en citant

merci.

En effet, c'est pas abouti. J'ai fini ça hier soir, convaincue que j'avais un truc à faire aujourd'hui (et donc pas le temps de faire mieux), et finalement, le truc est tombé à l'eau et... bref! Hier soir, j'étais encore dans le bain, ça me semblait pas mal, et aujourd'hui en relisant, je n'ai vu que les défauts!
Et en fait, je crois que je me suis un peu prise au piège... ça m'a demandé du temps de faire ça... et il m'aurait fallu encore quelques heures pour développer toutes les trames.

Pour la mise en page: j'avais complètement zappé!

Pour ce qui est de l'agent 113: c'est toi qui lis ces lignes.

Pour ce qui est des MacLachlann et de la pandémie: c'est pas lié. On a essayé d'en profiter mais le petit con est tenace xd. Après, c'est sûr, c'est pas dit, j'aurais dû...

Pour Andrew: là aussi, j'aurais dû préciser, écrire quelques trucs en plus. Il voulait gagner l'estime de son père en remplaçant son frère mort en service. C'est le Sénateur, qui a dans sa manche pas mal d'atouts et de cartes en doubles, qui tire pas mal de ficelles.
Lors de la pandémie, on l'a foutu aux barricades en pensant qu'il se ferait vite dézinguer et fin de l'histoire.

Bref, tout le truc demande pas mal de développements que je n'ai pas eu le temps de faire. (et un peu la flemme aussi, j'avoue!)
_________________
Hopla!
Jeu 29 Mai - 16:58 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Ven 30 Mai - 13:53 (2014)    Sujet du message: Andrew MacLachlann Répondre en citant

Alors là chapeau, j'adore la construction, les liens qui nous offrent une vraie lecture à découverte, c'est super original et ambitieux. Puis c'est bien écrit of course...
Ven 30 Mai - 13:53 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 4 Juin - 16:42 (2014)    Sujet du message: Andrew MacLachlann Répondre en citant

J'ai adoré aussi le fait qu'on se retrouve complètement à la place de l'agent 113, à parcourir les liens en même temps que lui et tout. Puis le frère qui me donne juste envie de hurler WILL TIPPIIIIIN

Après j'comprends les critiques de Clo, et tes explications aussi. C'était ambitieux, t'as manqué de temps, et ça s'est senti. Moi la seule chose que j'aurais eu à ajouter, c'est que c'est pas assez centré sur Andrew, et que du coup, on se demanderait presque si c'est lui le personnage concerné. MAIS ! J'adore l'idée que ce soit sur lui que tout retombe alors qu'au fond, personne ne lui en veut ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 4 Juin - 16:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:09 (2016)    Sujet du message: Andrew MacLachlann

Aujourd’hui à 10:09 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°43

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield