S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Tourner en rond n'est pas Voyager.

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°46
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 06:31 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Corps en Mouvement. 



Seize heures 
Heure du départ 
Les portes s'ouvrent 

 
Seize heures trois 
Libération du corps 

 
Seize heures quatre 
Montée dans la voiture. 

 
Seize heures cinq 
La portière se referme 
M'enferme 
Silence de mort 

 

 

 
Seize heures sept 
Le moteur s'allume 
Vrombissement enchanteur 
Musique libératrice 
Esprit détourné 

 
Seize heures dix  
La ville défile  
La musique hurle 

 
Seize heures quinze 
Le portail s'ouvre 
La voiture se gare 

 
Seize heures vingt 
Le moteur s'éteint 
La musique meurt 
Mon esprit est embrumé 

 
Seize heures vingt-deux 
Les idées se bousculent 
Les idées s'embrouillent 
Mon esprit revient à la réalité 

 
Vingt minutes de trajet  
Vingt minutes d'illusion 

 
Corps en mouvement 
Enchaînement de l'Esprit 

 
Larmes. 

 

 

 
 

 

 

 
Libération Spirituelle. 

 
Nouvelle tête que celle d'un voyageur 
Nouvelles histoires de sa mémoire 
Nouvelle vision sur d'autres horizons 

 
Et dans mon quotidien 
Une bouffée d'oxygène; 

 
Lecture parallèle que celle de l'Alchimiste 
Voyage de l'Esprit le jour 
Et voyage de l'Esprit la nuit 

 
Idées nouvelles pas si nouvelles 
Désirs enfouis dans des coins trop petits  
Remontée à la surface 
Angoisse; 

 
Etrange coïncidence  
Ou bien signe du Roi de Salem 

 
Esprit assailli  
De question en suspens 
Extinction des lumières 
Pause accordée 
Au creux de l'oreiller; 

 
Apaisement passager; 

 
Eveil 
Vie quotidienne 
Partage de folies et de rires 
Partage d'envies et de désirs 
Valeurs communes 
Complicité fraternelle 

 
Voyage de nos esprits 
Désirs exprimés 
Lueur dans ses yeux 
Voyage dans les miens; 

 
Idée bouleversante  
Nouvelle tête pour nouvelle rencontre 
Ou retrouvailles d'une Âme Soeur 
Question sans réponse 
Question de feeling; 

 
Idée apaisante 
Ce voyageur bien plus qu'un simple voyageur 
Un exhausteur de vie; 

 
Idée excitante 
D'une prochaine destination inconnue dans les lignes 
D'une prochaine route imaginée dans le flou 
Mon Voyageur dans la Peau. 

_________________
ATea.
Jeu 19 Juin - 06:31 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 19 Juin - 19:33 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

chouette voyage l'échappée belle du corps libéré puis de l'esprit aéré. Le bel enchaînement. Par contre réponds-tu bien aux contraintes? 
Jeu 19 Juin - 19:33 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 02:23 (2014)    Sujet du message: Défi 46 Répondre en citant

C'est très chouette à lire, ça coule c'est très agréable, vraiment vraiment ! J'aime beaucoup cet exercice narratif balisé par le temps toutes les 10mn mais la contrainte est d'être un personnage fixe d'où la narration. Disons que tu as un tantinet contourné la règle d'une phrase sans ponctuation en une seule phrase bien sûr et puis interrogation, je n'en suis plus aussi sûre à la 3ème lecture. Ne serait-ce que pour toi, essaie de reprendre ta phrase comme un texte en prose, sans saut à la ligne. Et ça en 3 mn chapeau
Mais j'ai cru que tu avais oublié la 1ère phrase avant de me rendre compte de la 2de partie


Ceci dit , bien embarquée par ton texte, il m'a fallu une bonne seconde pour décoder le smilie qui signifie : hop, passage au n°2 qui est également agréable mais idem que ci-dessus, sans la versification il faudrait nombre de points virgule. En tout cas c'est bien joué. Sachant que 1 et 2 font à peu près le même nombre de strophes, tu as écris les 2 en 30mn ?? 


quoiqu'il en soi, c'est un beau travail. J'ai apprécié et senti une certaine aisance. J'espère que tu auras pris autant de plaisir à l'écrire que moi à le lire 
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Ven 20 Juin - 02:23 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Ven 20 Juin - 08:24 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

Pour répondre à ta question, aussi étrange que cela puisse paraître, non je n'ai pas écrit les deux en trente minutes. J'ai mis les minuteries à chaque fois.Par contre, j'ai écrit à deux moments différents. Et la première fois, j'avais clairement besoin d'écrire et je pense que du coup, j'avais les mots qui se bousculaient au portillon... Peut-être cet effet-là du coup.


Pour moi, les points-virgules marquent un arrêt, une pause, une vraie respiration. Le passage à un autre état.


Pour ce qui est de prendre du plaisir à l'écrire, carrément ! ^^


Puis dis donc, j'avais même pas remarqué le même nombre de strophe.  
 

_________________
ATea.
Ven 20 Juin - 08:24 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 00:49 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

Moi ça m'étonne pas que le premier texte ait été écrit en trois minutes. Même s'il est très long (en 3 minutes, c'est limite de l'écriture automatique), il semble moins travaillé, moins abouti que le second. Et vachement plus concret aussi, on est planté direct dans le sujet.

Le 2e... J'ai pas tout compris... Mais je l'ai trouvé vraiment très beau à la lecture, et j'ai adoré ! .. Mais j'ai quand même pas tout compris xD
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 21 Juin - 00:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 03:13 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

C'est vrai que le premier semble plus instinctif et spontané... J'aime bien le décompte des minutes, et puis la fin aussi


Après le 2, j'hésite sur deux interprétations, au départ j'ai pensé à l'amour des livres, et des voyages qu'ils permettent, et j'ai eu comme un doute, je me demande si ce serait pas l'éveil spirituel aux côtés d'une autre personne passionnée par les livres... Dans tous les cas, c'est très bien écrit ! 
_________________
Rafistoleuse
Sam 21 Juin - 03:13 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 07:46 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

Pour répondre à vos interrogations...

Il s'agit de deux "rencontres parallèles en fait.
La première avec une personne, le Voyageur.
La deuxième avec un livre, l'Alchimiste de Paulo Coelho.


L'un donne sens à l'autre, et l'autre donne sens à l'un. 


C'est pour cette raison que je parle du Roi de Salem (Personnage du livre) qui est le premier à faire comprendre au Jeune Berger (Personnage principal) que Lorsque l'on veut quelque chose, tout l'Univers conspire à nous permettre de réaliser son désir
Ainsi, la narratrice rencontre une personne qui réveille ses envies de voyager, sans oser les concrétiser réellement, mais au fur et à mesure, la lecture du livre prend tout son sens. La narratrice perçoit le message du livre. Elle en vient à voir la rencontre comme un signe qui le pousse à suivre ses rêves de Voyage, si bien qu'il finira par prendre la décision de Voyager. 
Et comme le Jeune Berger du livre qui rencontre le Roi de Salem, la narratrice ne cessera de penser au Voyageur. Celui qui lui aura donné le déclic. 


Et la relation de ce Voyageur avec la Narratrice, justement n'est pas de l'Amour amoureux, mais plutôt le genre de rencontre qui vous marque profondément, qui partage les mêmes valeurs, les mêmes sentiments, les mêmes surprises. Une personne avec qui vous pourriez bien faire le Tour du Monde sans problèmes. Question de feeling.


J'espère que j'ai un peu éclairé vos lanternes.
En tout cas, merci pour vos commentaires.
_________________
ATea.
Sam 21 Juin - 07:46 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 21 Juin - 10:39 (2014)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager. Répondre en citant

Ah ben c'est cool, j'avais peur de l'interpréter comme ça. J'avais bien compris que tu parlais de l'Alchimiste à un moment donné (j'sais vraiment pas pourquoi hein xD), mais je savais pas si tout le texte était uniquement lié au bouquin (y'a des passages qui m'ont fait douter), ou si c'était plus global (et si c'était plus global, là j'étais carrément dans le flou ^^)
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 21 Juin - 10:39 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 13:44 (2016)    Sujet du message: Tourner en rond n'est pas Voyager.

Aujourd’hui à 13:44 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°46

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield