S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 8 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 00:20 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
L'affaire Mélissa Chombier


Mesdames, Messieurs les jurés, ma tâche s’avère délicate. Je sais qu’à l’impossible nul n’est tenu. Qu’importe, je relève le défi.
Mon client, ici présent, est un homme en sursis. Je sais que la plupart d’entre vous ne lui trouve aucune excuse. L’acte, dont Adrien Boucher est injustement présumé coupable, ne répond pas à sa pente naturelle. Pas exactement.
Certes des charges contre lui existent. Je vous l’accorde, elles sont nombreuses. Mais nous devons prendre en compte les circonstances qui l’ont poussé à agir contre la loi, la nature et le respect de l’humanité.
Voyez cet individu au torse musclé, voyez son acuité intellectuelle qui transpire à travers ce regard vif, voyez ses bras imberbes ayant maintes moulinées dans le grande bain de la piscine municipale, voyez son bas ventre gâté par la nature, bossu quelques fois sous l’effet d’un désir difficilement contrôlable, voyez sa bouche charnue trop corruptible devant l’appel d’un baiser.
D’accord la victime était mineure. J’emploie ici l’imparfait, car ce qu’il en reste ne peut être conjugué au présent.
Une morte est une morte. Et rien ne peut la faire revenir.
Mesdames, Messieurs, je vous ai vus verser une larme devant les photos du carnage. La dépouille de Melissa Chombier, son quasi démembrement, et surtout la qualité du cliché ont suscité votre réaction, bien loin d’une neutralité nécessaire à genre de procès. Je ne vous pensais pas aussi influençable devant la haute définition d’une image numérique. A moins que l’âge de la victime explique ce trop-plein d’émotion.
D’accord elle avait 6 ans. Et alors !
Permettez-moi de dérouler devant vous les faits. Permettez-moi aussi d’user de la chronologie.
Nous sommes le 1er avril. Il fait un temps de chien. Il pleut averses. Adrien Boucher sort du pôle emploi où après 4 heures d’attente, il n’a pu mettre à jour son dossier. Il a les nerfs à vif. Il pense encore à Paulette, sa conseillère : celle qui le guide dans la recherche d’un emploi de plongeur pour cantine scolaire. Sans succès. Notre homme arrive en fin de droit. Et après 26 mois d’inactivité professionnelle, il ressent le besoin de tutoyer le vent de la réussite. C’est pourquoi il a tenté d’inviter Paulette à déjeuner. Je vous le concède avec son style à lui. C’est vrai que dire à une femme : « Ça te brancherait de faire un Quick. Après on pourra baiser si tu veux » peut choquer. C’est vrai que le manque de diplomatie dans la formule porte en lui les graines de l’échec.
D’accord il a pris un râteau. Et alors !
Nous sommes nombreux dans ce tribunal à avoir vécu ces moment-là, à avoir goûté ce sentiment insupportable de solitude. Dans ces instants précis, nous ne sommes plus des hommes mais des bêtes prêtes à hurler notre désespoir.
Imaginez Adrien à la sortie du pôle emploi, en proie à ces minutes insoutenables ou seul le regard haineux de cette salope lui pollue l’esprit. Oui je traite volontairement Paulette de salope. Vous vous rendez compte, elle lui a dit non, parce qu’il ne correspond pas à ses critères de beauté. A ses yeux Adrien a une sale gueule. Elle aurait dû suivre le précepte de Dalaï Lama qui dit que pour aimer un homme que l’on déteste, il faut s’attacher à aimer une partie de sa personne. Vous savez quoi, si elle avait maté le « boxer » d’Adrien à la place, les choses n’auraient pas si mal tourné. Petite cause grands effets.
Il est 13h47. Adrien a la rage. Il fume une cigarette sur le trottoir du pôle emploi. Quitte à tirer autant tirer une gauloise. Il arrive au filtre rapidement. Et au moment de jeter au sol le misérable mégot, son regard croise les jambes de Melissa Chombier. La petite attend le bus avec sa mère, Karine. Toutes deux vont à la piscine.
Les jambes de Mélissa c’est pire qu’un duo de knackis ball sur l’étalage d’un charcutier. C’est un antipasti, d’autant qu’elles ressemblent comme deux gouttes d’eau à celles de Karine dont la nudité rappelle deux chipolatas taille M.
Quand vous saurez qu’Adrien a levé les yeux pour voir l’intégralité de ces deux femmes, vous comprendrez pourquoi, mon client a pris le même bus pour les suivre
Aller à la piscine c’est une chouette idée même si Adrien n’a pas de slip de bain. Le boxer fera l’affaire et le maître-nageur n’y verra que du feu.
En attendant Adrien use de son bagout pour amadouer cette famille monoparentale. Malgré la grossièreté de son vocabulaire, l’indigence de son orthographe (ce qui explique sans doute son obstination à écrire Henculer avec un H), mon client arrive à ses fins. Il sympathise. Il sympathise si bien que Karine lui paie le billet de la piscine. Comme tout cadeau si petit qu’il soit mérite un renvoi d’ascenseurs, Adrien attire Karine dans une cabine pour lui faire apprécier les joies d’un va et vient furtif, tandis que Melissa court déjà vers le petit bain. Je reviens sur le témoignage de mon client expliquant les raisons de cet acte humaniste. Je cite : « Elle a été si gentille de me payer la piscine, Je ne pouvais faire autrement que de la baiser pour la remercier. »
D’accord c’est un peu bestial. Et alors ! Tant qu’il y a du plaisir.
Et il lui en a donné. Au point que Karine est restée quelques minutes inconscientes dans sa cabine.
Pendant ce temps Adrien a rejoint Melissa et lui apprend à nager dans le grand bain. Un rare moment de complicité se tisse. La petite est heureuse, elle l’appelle Papa et s’agrippe son coup. Elle l’embrasse. Le fameux complexe D’œdipe.
Les enfants sont si touchants. Alors pour la remercier aussi, Adrien propose d’emmener Melissa dans la boulangerie de sa tante Suzanne. Il lui promet qu’elle aura des bonbons.
Et voilà ce duo, improbable il y a peu, quittant la piscine municipale main dans la main. Je vous rappelle ici le témoignage éclairant de la caissière qui a dit, je cite : « Ca ne m’a pas choquée de les voir sortir ensemble, j’ai cru qu’il était son père ».
D’accord Melissa ne ressemble pas à Adrien. Et alors ! Ça ne prouve rien ! La beauté peut sauter une génération.
14h45 Karine sort de son coma jouissif. Elle panique, sa fille a disparu. On voit au loin deux silhouettes fondre sur la boulangerie. Les dés sont jetés.
Le funeste destin est en marche.

15h Melissa Chombier demande à la tante trois fraises tagadas, deux chamalows, une choupa choups. Je souligne encore ici la déposition de la boulangère qui a déclaré, je cite : « J’ai vraiment cru que la petite était la fille d’une amie d’Adrien, quand vous me parlez d’un kidnapping je tombe des nues »
Dix minutes plus tard Mélissa s’étouffe avec une sucette à la menthe. Adrien tente de lui porter secours. Il la prend par la taille, la secoue et lui brise involontairement les reins. Quand il la découvre morte, il est pris de panique. Il porte le corps jusqu’à un parc à 200 mètres de la boulangerie. Dans un état second, mon client tente de faire rentrer la dépouille dans une poubelle de déchets verts, remplis à rebord. C’est en tassant qu’il casse les os de la petite.
D’où les photos insoutenables que vous avez vu mesdames et Messieurs les jurés.
En résumé cette horrible histoire n’est pas le résultat d’un processus diabolique planifiée, mais l’enchainement malheureux d’événements.
Et si vous pensez encore que mon client est responsable, sachez que ce n’est qu’une victime. Victime de son éducation, de sa bonté, de sa maladresse et de son amour immodéré des enfants.
Melissa Chombier en est morte.
D’accord l’avocat général a demandé la perpétuité. Et alors !
A vous de le dire qu’il a tort.
Les yeux dans les yeux, mesdames, messieurs les jurés je vous demande la relaxe d’Adrien Boucher.



_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Ven 4 Juil - 16:56 (2014); édité 1 fois
Mer 2 Juil - 00:20 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 01:48 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Ahah c'est malin comme scénario, et c'est bien trouvé ! Pis c'est super bien écrit !

Evidemment, j'ai reconnu ta plume, même si je savais de base, et j'aime toujours autant ton style

Après le petit truc que je pourrais trouver, c'est que finalement ce Boucher (bien senti ce nom ^^) n'est pas foncièrement mauvais, et que c'est une suite de malentendus qui font son malheur.... Finalement c'est peut-être plus défendre l'innocent malgré toutes les preuves accumulées contre lui....
_________________
Rafistoleuse
Mer 2 Juil - 01:48 (2014)
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 22:36 (2014)    Sujet du message: nuit des plumi 8 Répondre en citant

Ok, on est la tranche de jambon entre Verges et Collard. Finalement c'est l'histoire d'un pauvre mec. C'est le hic du texte : tu le décris au départ avec " voyez son acuité intellectuelle qui transpire à travers ce regard vif" pour finir quasiment à le plaindre. Ce qu'on appelle l'avocat du diable ! C'est bien écrit, bien construit. J'aurai bien aimé savoir combien il a pris ton psychopathe parce que question relaxe... 
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Mer 2 Juil - 22:36 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 00:21 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

J'adore
Jeu 3 Juil - 00:21 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 10:49 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Un type paumé ? Un typer à l'oeil vif ? Vous feriez un jury bien crédule je pense ^^

Paumé, il l'est peut-être un peu, mais c'est fou comme un point de vue subjectif peut transformer complètement une histoire ! Et c'est ça qui est magnifique dans ce texte !! Tu défends réellement l'indéfendable ! Genre il l'a secouée à lui en briser les reins. Un vrai psychopathe, en fait !! Si on lit l'histoire entre les lignes, c'est atroce quoi !! Coma jouissif, ahahah !

Bref, ton avocat défend son client comme un chef !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 3 Juil - 10:49 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 13:47 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Là, tu nous montre le boulot (indéfendable parfois !) de l'avocat. Texte fin, où tu joues parfaitement avec le regard ingénu, grivois, complice et carrément gouailleur pour nous décrire un avocat véreux et un psychopathe parfait !
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Jeu 3 Juil - 13:47 (2014)
Auteur Message
Benethar
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 128
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 15:57 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

J'ai beaucoup apprécié la légèreté avec laquelle l'avocat défend la victime. "Oui bon ok il lui a brisé les reins, mais la petite s'étouffait avec une sucette et son tour de bras est plus gros que celui du tour de taille de mon voisin obèse!" xD

On se prend à rire de choses immondes, c'est juste très bien écrit!

Bonus charisme pour le coma jouissif.
Jeu 3 Juil - 15:57 (2014)
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 12:28 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Un super texte encore !

Comme pour Mo', tu as choisi le cadre le plus évident pour le thème donné et grâce à ce choix, tu as pu nous offrir une histoire bien ficelée.

Et là, j'admire le rendu. Arriver à exposer toute une chronologie et un descriptif dans un monologue sans que ça paraisse invraisemblable et indigeste je trouve ça balaise. Les mots sont bien choisis et adapté au langage parlé et c'est toute la difficulté du genre à mon avis.

Puis comme d'hab, c'est tout à fait le genre de personnage que j'apprécie. Ton avocat est un gougnafier d'exception qui force le dégoût et l'admiration en même temps. A tel point que je me demande si c'est pas lui, finalement, l'indéfendable défendu...

Quant à l'histoire de fond, ça m'a fait penser à la Ligne Verte... comment ne pas craquer hein ?

Bref, 2ème place sur mon podium.
Sam 5 Juil - 12:28 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 14:59 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Un grand grand MERCI pour vos commentaires
Sam 5 Juil - 14:59 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 10:20 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Hector, ton texte ne m'étonne pas.

J'ai reconnu ton écriture dès le début. Cette écriture caustique, qui attaque à l'acide. Cet humour noir, ce ton sarcastique dès les premières phrases, et j'ai tout de suite vu ton personnage dans un tribunal. Je l'ai imaginé, je l'ai vu faire de grands gestes, j'ai imaginé sa théatralisation, son sens du spectacle et comment il peut jouer sur les mots, diminuer les faits par de belles joutes verbales. L'on en vient à rigoler de choses tordues, glauques. 



Ce cher avocat est une vérole à qui j'aimerais bien claquer des baffes ! Il est plus indéfendable que son client. C'est dingue. J'aimerais lui faire des couettes avec ses cheveux, lui mettre une tenue d'écolière et l'enfermer avec son client. ^^




Hector, ton texte ne m'étonne pas, il m'impressionne par sa froideur comique. 
_________________
ATea.
Mar 8 Juil - 10:20 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 18:37 (2014)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo Répondre en citant

Merci beaucoup Atea
Mar 8 Juil - 18:37 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 05:59 (2016)    Sujet du message: #6 - L'affaire Mélissa Chombier - Hector Vugo

Aujourd’hui à 05:59 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield