S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
#8 - La défaite en héritage - Wilou

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Nuits » Nuits 1 à 20 » 8 » Textes des Participants
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 00:25 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
La défaite en héritage


On ne voyait rien, d'ici. Seulement des traits continus, comme des droites qui se rejoignaient à l'infini. Le capitaine Jones regardait les voyants de son tableau de bord en se mordillant nerveusement un ongle.
Ils étaient suivis.

- Cap'taine, je viens de capter une communication de la Fédération. Les atolls 3 et 10 sont tombés.

- Ca explique l'absence de réponse...

Il leva les yeux au ciel. Le plafond de son cockpit. Une étendue grise, du métal mat. Il soupira.

- James, changement de cap, on va au Serpentaire.

James sembla soucieux quelques instants. Le Serpentaire n'était qu'une légende urbaine. Il en avait entendu parler, mais personne n'avait pu attester de son existence. Cependant, d'après la mythologie, tel le 13ème signe oublié, le Serpentaire était quelque part, au-delà de ce système bi-solaire. Alors, pourquoi pas.

- Cap'tain, je veux bien y aller, mais... on n'a jamais pu avoir les coordonnées.

- 10.0003.678.987.120.04N.

James entra la série de chiffre dans l'ordinateur de nord. La navigateur sembla refuser ces chiffres.

- Il y a un chiffre en trop cap'...

- Non, il n'y en a pas. Recommence. 10.0003.678.987.04N.

- Comment...

James fut surpris. Le navigateur accepta la séquence, cette fois. Il sortit de l'hyperespace. L'Empire III s'arrêta d'un seul coup. Et tout s'éteignit. James commença à se dire qu'il avait fait une erreur, que cette séquence ne fonctionnait pas... mais bientôt, tout se ralluma, et l'Empire III fit une embardée en avant. Nouvel hyperespace. Les chiffres qui s'affichaient sur son écran semblaient vouloir rivaliser avec les droites du paysage. Ils frôlaient l'infini.

- Heuuu, Cap'tain... On ne va pas tenir longtemps, je crois, le navigateur fait n'importe quoi.

- Ne t'en fais pas, James. Le navigateur sait très bien ce qu'il fait. Nous allons là où nul homme – ou presque – n'est allé avant. Cela demande juste un peu de puissance, et des coordonnées dans six dimensions.

- Six dimensions... alors... nous...

- Nous créons un trou de ver, exactement. Allons, trève de barvardage. Préviens moi si quelque chose de vraiment bizarre s'affiche.

- Bien Cap'tain.

Le jeune homme resta les yeux vissés sur son écran de contrôle, à l'affut de toute étrangeté. Il n'avait cependant pas l'habitude de voyager en six dimensions, et il avait ignoré jusqu'ici que l'Empire III était capable de le faire. Cela demandait tellement de ressources, un générateur surpuissant, qu'aucun vaisseau ne pouvait voyager plus de quelques minutes à cette allure, tout en modifiant la trame de l'espace autour de lui. James craignait se transformer en poussière, pulvérisé à l'infini après avoir été étiré, tel un spaghetti, attiré par la gravité d'un trou noir.

Le temps qui s'arrêtait. Et c'était ainsi qu'on pouvait faire des bonds en avant. Du moins, en théorie.

Le Capitaine Jones se leva et quitta son siège. Il martelait une marche militaire de ses doigts sur sa cuisse. C'était leur dernière chance. Le Serpentaire était le dernier recours. Rien que pour y aller, il fallait connaître les coordonnées et pouvoir voyager en six dimensions. Il fallait seullement espérer que la Flotte de la Fédération n'en ait pas les moyens.


**

- James, tu ne sais pas ce que tu fais...

- Kay...

- Les atolls tombent les uns après les autres. Les autres systèmes sont déjà sous le contrôle de la Fédération. On ferait peut-être mieux de s'enfuir...

- Kay, on ne peut pas baisser les bras ! C'est notre avenir qui est en jeu. On ne peut pas...

Les deux jeunes gens se faisaient face dans leur cabine. James se passa les mains sur la figure. La liberté était une notion abstraite, indéfendable. Et les résistants, petits à petits, s'en rendaient compte, payaient un prix amer pour avoir défendu leur cause. Il regarda Kay. Elle s'occupait généralement des munitions. L'artillerie, c'était son point fort. Elle avait combattu dès les premières lueurs fascistes. L'homme n'apprend rien, disait-elle souvent. Il ne fait que répéter les erreurs du passé. Et les livres d'histoire ne servaient à rien.

- Kay, on est en train de les semer. On est en chemin pour le Serpentaire. On va y parvenir.

Leurs yeux bleus se croisèrent. Entrèrent presque en contact tant la tension était palpable.

- James... je suis enceinte.

La nouvelle eut l'effet d'un marteau sur une enclume. Il cligna des yeux et pâlit.

- Enceinte...

- Oui, comme dans 'on va avoir un gosse'.

Ce n'était ni le lieu ni le moment de repeupler la galaxie. Mais ils ne pouvaient pas y faire grand-chose. Ils avaient essuyé tant de batailles, avaient subi tant de pertes, qu'il ne pouvaient pas se permettre de faire un enfant maintenant. Mais ces batailles et ces pertes les avaient aussi privés de leur médecin de bord. Ils étaient en effectif réduit. Plus qu'une poignée d'hommes et de femmes, armés jusqu'aux dents, à essayer de sauver ce qu'il restait de leur libre arbitre.

Il soupira.
- Kay... j'ai l'impression de me répéter...

- Tu commences toutes tes phrases de la même manière, ce n'est pas qu'une impression.

Elle lui sourit. Ce n'était pas un sourire très confiant.

- Je ne sais pas quoi faire. Et tu voudrais qu'on baisse les bras... qu'on jette l'éponge.

- Qu'on sauve notre vie et que notre enfant voit le jour ailleurs que dans une carcasse pourchassée...

- Mais assujettis au pouvoir en place. On parle de Néo-patriotes sur les planètes concquises. Où qu'on aille, on sera épiés, et dénoncés.

Elle se lova contre lui. Au fond, il n'avait pas tort. Ils n'avaient aucun espoir. Seulement la certitude de perdre. Il la serra dans ses bras.
Il ne pouvait pas abandonner Jones. Il le surnommait souvent Cap'tain, parce que d'une, il était son supérieur et le capitaine du vaisseau, mais surtout, c'était affectueux. James et Jones étaient de vrais amis, depuis l'armée. Ils avaient fait partie de la même unité, et avaient changé de camp, devenant tous deux dissidents. Et recherchés.

- Je ne peux pas le laisser... Je ne peux pas...

Ce conflit moral ne semblait pas pouvoir le lâcher. Et malgré lui, malgré elle, il avait fait son choix. Il espérait que le Serpentaire soit une base bien gardée, capable de se défendre, mais il avait des doutes. C'était le dernier recours. James se demandait encore pourquoi Jones ne lui avait jamais rien dit.


**

Ils réalisèrent bien vite que le Serpentaire n'était qu'un No Man's Land. A peine sortis de l'hyperespace, il n'y avait plus que débris, chaos. La planète brûlait encore. Le soleil, au loin, brillait comme si rien n'avait changé, imperturbable.

- Cap'... des dizaines de torpilleurs fédérés !

Tout clignotait au rouge sur les radars. La Fédération les avait devancés. L'écran du cockpit s'alluma, et un haut-gradé en uniforme noir apparut sur l'écran.

- Capitaine Jones, Lieutenant Conner... comme vous voyez, vous n'avez nulle part où aller. Je vous conseille de vous rendre. Votre équipage sera jugé équitablement.

Ce qui voulait dire qu'ils seraient tous condamnés. Des traitres, des renégats, une poignée de rats, pour la Fédération. Les deux hommes se regardèrent. Il n'y avait plus rien à défendre. Le dernier rempart était tombé. Le Serpentaire n'était plus. Jones se passa les mains sur le visage. James se cramponna aux accoudoirs de son siège. Ils le savaient, quelqu'un avait parlé. Un rebelle avait dévoilé les coordonnées du Serpentaire. Certainement sous la torture. Ou bien il ou elle avait bien caché son jeu. Ou accepté une offre qu'on ne pouvait refuser.

Jones éteignit l'écran.

- Cap', on a usé nos dernières ressources pour le voyage en 6D.

- Jamie... Je vais prendre l'Eagle. Le commandant Strath n'en sortira pas indemne.

- Jones, tu ne vas pas...

- Jamie, réfléchis ! Nous sommes fichus ! Si on se rend, nous sommes bons pour le peloton d'exécution ! Tu peux encore t'en tirer. Kay aussi. Les autres aussi. Vous avez seulement besoin d'une bonne diversion.

- On ne peut pas sauter en hyperespace.

- Si, on a pu faire le Serpentaire en six dimensions, on peut recommencer. Demande à Eryn de coupler les générateurs VII et IX. Elle est au courant de la procédure.

- On risque l'explosion, tu le sais aussi bien que moi.

- Et nous n'avons plus que quelques secondes avant que Strath nous torpille. Alors te voilà Capitaine de l'Empire III. Prends-en soin. S'il lui arrive quoi que ce soit...

Il ne termina pas sa phrase. Ils savaient tous les deux que c'était inutile. Jones serra James dans ses bras et lui donna son blouson. Il le repoussa gentiment avant de partir. L'Eagle était un petit chasseur de pointe volé à l'armée. Ils étaient partis avec quand ils avaient retourné leur veste pour rejoindre la rébellion.

La liberté, quel idéal !

James s'assit sur le siège du capitaine. Il envoya un message à l'équipage. Il avait la gorge serrée, les larmes aux yeux.

- Ici Conner. Nous … nous avons perdu la guerre. Jones va faire diversion. Eryn, couple les VII et IX. Ha-Xao, à mon signal, tu fous les moteurs à bloc.

Il se retint de céder à la panique, à la tristesse, à l'amertume. Ses mains tremblaient. Il prit une profonde inspiration. Le choix était fait. Il restait un endroit possible pour survivre. Pas pour se battre. Une poignée d'hommes et de femmes. Il pensa à Kay, à leur enfant à naître. La défaite comme héritage.

Défendre l'indéfendable. Ils y avaient cru, pourtant.

Il vit l'Eagle foncer sur le vaisseau de la Fédération. Et il donna le signal. Hyperespace.




_________________
Rafistoleuse


Dernière édition par Rafistoleuse le Ven 4 Juil - 16:59 (2014); édité 1 fois
Mer 2 Juil - 00:25 (2014)
Auteur Message
Benethar
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 15 Mar 2014
Messages: 128
Localisation: Orléans

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 00:48 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Ca me rappel un peu Faster Than Light par endroit, j'aime!

Il y a une bonne ambiance. Enfin, elle est bonne dans la dépression (Nous faisons le mal, et nous le faisons bien!)
Mer 2 Juil - 00:48 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 14:54 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Voir en la liberté une cause indéfendable, j'ai trouvé l'idée géniale !! Mais ça manque de détails dans le contexte, et du coup le texte est assez flou. Enfin en tout cas j'ai pas tout capté pour ma part. Mais sympa quand même ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mer 2 Juil - 14:54 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Le zèbre
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 574
Localisation: France

MessagePosté le: Mer 2 Juil - 22:06 (2014)    Sujet du message: nuit des plumi 8 Répondre en citant

bel essai de SF ! Domaine d'écriture et de réflexion très large trop sans doute pour 3h de temps ! C'est bien ficelé ! La faute à... est là mais sans doute que dans un créneau aussi court, il manque effectivement quelques éléments et d'autres peut être un peu superflus. Mais tout ça en 3h c'est bien
_________________
Le zèbre

Les artistes, aimez-les vivants

https://stephanmarylezebre.wordpress.com/
Mer 2 Juil - 22:06 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Jeu 3 Juil - 02:55 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Ah mais t'as posté pour le défi de Wilou toi non ?

Je suis impressionnée par les scénarios qui naissent dans ta tête en 3h, c'est assez dingue... J'ai pas tout compris mais j'étais bien dedans ! Je trouve que t'as choisi un très bon angle pour ton histoire et par rapport au thème !

Bien joué !
_________________
Rafistoleuse
Jeu 3 Juil - 02:55 (2014)
Auteur Message
Wilou
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Oct 2013
Messages: 719
Localisation: Fraserburgh, Ecosse

MessagePosté le: Ven 4 Juil - 16:29 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Ouais, j'ai posté pour mon propre défi, lolilol xd

Merci les gens!

Le texte est inabouti, c'est certain, j'ai passé la première demi-heure à rlire mon texte Empire III, pour retrouver quelques détails de cet univers, puis une heure, une heure et demi à écrire comme une malade pour finir de ranger mon appartement!
Mais bon, j'aime bien les trucs écrits dans l'urgence!
C'est clair qu'il manque un certain développement du contexte.

Encore un truc qui me donne des idées... faut que j'arrête haha!
_________________
Hopla!
Ven 4 Juil - 16:29 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Sam 5 Juil - 14:05 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Je vais manquer d'originalité dans mon commentaire en rejoignant mes camarades sur ce qui a été dit.


Certes l'idée de la liberté est très bonne, certes l'angle d'attaque du sujet (la sf) est bien trouvé mais il manque un paragraphe ou deux sur la genèse de l'histoire pour réellement camper les forces en présence  et les raisons de la bataille. Elles sont abordées hélas en surface.


Les 3 heures imposées expliquent ces manques.


Toutefois, la lecture est agréable, c'est vivant et, la plume est présente.
Sam 5 Juil - 14:05 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 8 Juil - 10:40 (2014)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou Répondre en citant

Je pense que le manque de temps a été à l'origine de mon incompréhension. Un peu de flou par-ci, par-là. J'ai eu du mal à tout capter. 


Y compris la cause Indéfendable. En tout cas, j'ai capté le truc trop tard, je crois. 


Par contre, la plume reste toujours agréable à lire. Le tout fait qu'on aurait envie de relire quelque chose de plus abouti pour en savoir plus.
_________________
ATea.
Mar 8 Juil - 10:40 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 01:05 (2016)    Sujet du message: #8 - La défaite en héritage - Wilou

Aujourd’hui à 01:05 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Textes des Participants

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield