S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
L'extase ou le précipice.

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°50
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 18:51 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
« Ça fait cinq ans que j’ai trente ans. Alors pour le coup ça me fait presque rien. Vous me direz, je suis pas la seule à pas vouloir vieillir. C’est d’un commun ! Mais je suis d’un commun aussi, alors gardez-vous vos commentaires. A quinze ans on invente, à vingt, à dix-huit ans on a envie d’y croire, à vingt on se casse la gueule, a vingt-cinq on réajuste nos rêves à la réalité, à trente ans, on s’en sort. Moi j’ai toujours eu quelques trains de retard. Une série d’ultimatums qu’on lance à soi-même et qu’on est pas foutu de mettre à exécution. Imaginez … Une gamine de douze ans et demi qui a peur de parler à son voisin de table parce qu’elle est impressionnée. Imaginez,un p’tit mec, les cheveux en vrac, un guitariste de dix-sept piges qui gratte avec son groupe dans le garage, qui rêve d’un immense road trip de tournée avec ses potes. Imaginez… Une petite dame, la soixantaine approchante, un air pincé, le sourire grimaçant, elle a l’air d’avoir tout connu, tout vécu de ce qu’elle avait à vivre, demain la rapproche de la toute fin et c’est pas plus mal. Vous les voyez ces trois-là, c’est moi. Ils sont dans ma tête. Et le pire, c’est que je sais ce que je devrais faire, j’ai la clé déjà. Depuis le temps qu’on me la chante cette chanson. Je la sais par cœur. Prends la main de la gamine, dis-lui de se lancer, les garçons c’est tout con, et ça peut être tout gentil. Fous un coup de pieds au cul de ce petit rockeur, dis-lui de pas perdre de temps à rêver, de partir tant qu’il en a les couilles. Et faire taire cette harpie, la bâillonner pour de bon, lui montrer qu’on ne sait jamais rien de ce qui peut arriver, ça peut être l’extase ou le précipice. Mais que d’avancer les yeux bandés, ça pimente le truc. La vie quoi. Oui mais voilà, avoir les bonnes cartes et savoir jouer. Non. Vouloir jouer. Oser jouer. Bref vous avez saisi l’idée ? Je sais plus de quel côté donner de l’impulsion, parce que tout est mou chez moi. L’espoir, la volonté, la confiance. Voilà je vide mon sac à la première séance, on passe la phase « tout va bien j’ai rien à dire », et on saute à deux pieds dans « Ma vie part en cacahuète et moi je mange du pop corn en la regardant se vautrer ». Vous êtes d’accord ? »

***


« - Je m’inquiète, pour Juliette. Cela fait maintenant plusieurs semaines… Elle ne me voit toujours que comme son psy. J’ai appris à la connaître, à aimer toutes ces facettes, à la découvrir si différente. A la fin de chaque journée je me dis que ça y est, je vais pouvoir enfin me réveiller le lendemain à ses côtés, qu’elle va se souvenir. Que son cœur palliera les faiblesses de sa mémoire. Mais hier encore, elle a voulu appeler la police en me découvrant dans son lit. Alors ce matin, pour la énième fois, j’ai feint de la rencontrer pour la première fois. Pour la énième fois je dois recoudre une Juliette toute morcelée de doutes et de vides. Pour la énième fois, elle me raconte. Elle se raconte. Et je l’aime vous comprenez, je voudrais me sentir utile et c’est comme si je ne servais à rien. Rien ne s’imprime. Tout disparaît.
- Je vous avais prévenu, monsieur, de l’ampleur des séquelles. Peu de personnes peuvent supporter une telle situation. Mais je peux vous assurer qu’elle va faire des progrès. Elle en fait déjà, aux premières séances, elle restait muette, n’est-ce pas ?
- Oui, on peut dire que ça va mieux alors ?
- Laissez-lui du temps pour apprendre à se souvenir que vous lui avez changé la vie.
- Un jour, c’est court.
- Un jour, elle saura pour tous les autres.
- Vous en êtes sûr ?
- On ne sait jamais.
- L’extase ou le précipice. Je sais...»
_________________
Rafistoleuse
Lun 28 Juil - 18:51 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 20:34 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Ton texte est fort, il y a de l'emotion derriere chaque mot, des petites verites dans chaque phrase.


C'est un texte tres court (trop j'en aurai bien lu encore) et pourtant l'histoire son histoire est la.
Celle a laquelle elle se raccroche, celle qu'elle vit reellement et celle que ses proches vivent au pres d'elle.


Maintenant est ce que cela correspond au theme et a la contrainte je dirais oui, de justesse mais oui.




Vraiment c'est un tres beau texte.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Lun 28 Juil - 20:34 (2014)
Auteur Message
heartthrob
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 57

MessagePosté le: Lun 28 Juil - 22:43 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Très beau texte ! J'ai mis un peu de temps à comprendre sa situation. Mais j'ai aimé chaque mot jusqu'à la fin ! Le conjoint qui se réveille chaque jour auprès de sa femme amnésique. Cela me rappelle l'histoire de "n'oublie jamais" (ou la version livre "les pages de notre amour" de Nicholas sparks) ou le film "the vow".


Bravo pour ce texte !
Lun 28 Juil - 22:43 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 07:28 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Oh bin mince, j'crois que je suis passée à côté de quelque chose.
J'ai cru comprendre qu'elle était atteinte d'une maladie psychiatrique, qu'elle avait craqué un matin sous l'effet de trop de pression par exemple et ce qui peut envoyer en Hôpital Psy. Qu'elle avait des délires hallucinatoires tout ça.
Ensuite j'ai cru qu'elle avait eu un accident de voiture avec l'histoire des séquelles.


Je n'ai pas tout compris de son histoire du coup, j'suis blasée parce que tu as une plume que j'aime beaucoup avec de la sensibilité mais j'ai le flou dans lequel je me suis trouvée, a un peu bloqué mon plaisir du coup. 
_________________
ATea.
Sam 2 Aoû - 07:28 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 12:51 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Ta Juliette est cabossėe et schizophréne. C'est pour ça qu'on l'aime.
T'as un talent fou pour sonder l'âme humaine et en sortir le suc de sa douleur, en peu de mots. Ça s'est trés fort.
Lun 4 Aoû - 12:51 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 10:58 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Christine, je te remercie ! Je sais que c'est bien trop court, mais je me pensais à la limite de la clôture, je suis un peu à coté de la plaque ces derniers temps... Donc j'ai écrit dans l'urgence, pensant ne pas avoir le choix...

Le résultat fait que ça peut sembler flou... Atea, je comprends que tu aies pu être un peu déstabilisée...
Mon idée à moi c'était ça... Juliette a eu 30 ans, et elle ne va pas bien. Tout se barre en vrille dans sa vie et elle se décide à aller voir un psy. Est-ce qu'elle est schizophrène ? Je n'y ai pas pensé (mais je comprends le doute^^) Juliette ne va pas bien ça c'est sûr. Elle rencontre ce psy à qui elle va se confier et qui va tomber amoureux d'elle. Sauf qu'entre temps, Juliette a subi un accident qui a touché sa mémoire. Elle ne fait que revivre chaque jour la même journée d'avant son accident. Celle ou elle rencontre son psy. Et chaque jour, il doit faire preuve de patience et d'amour pour réapprendre à la femme qu'il aime, qu'elle l'aime lui aussi et qu'elle n'est plus la trentenaire dépressive qu'elle était avant lui.

Bon voilà pour la petite histoire, mais c'était quasi impossible de le comprendre tel que je l'ai écrit!
Mais c'est une Juliette cabossée (comme dit Hector, je trouve que ça lui convient bien), et vous l'avez tous perçu malgré le flou...


Merci pour vos commentaires !
_________________
Rafistoleuse
Mar 5 Aoû - 10:58 (2014)
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Jeu 7 Aoû - 17:50 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Eh ben, les pauvres Juliettes que voilà ! Je mets au pluriel car sa maladie l'oblige à revivre sans cesse et son pauvre mari condamné à devoir sans arrêt revivre tous les instants de leur vie.Tu décris avec une maestria les sentiments de Juliette et le changement de point de vue pour la révélation finale est d'autant plus violent ! (Heureusement que la réalité ne se calque pas sur nos fictions sinon... Je préfère même pas en parler !)
Bravo pour ton texte sensible et fort !
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Jeu 7 Aoû - 17:50 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Lun 11 Aoû - 00:59 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

L'histoire était compréhensible, rassure-toi, mais elle aurait mérité d'être un peu plus élaborée. Reste une Juliette vraiment touchante, et l'esquisse d'une histoire forte sous ta plume délicate.
Lun 11 Aoû - 00:59 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Lun 22 Sep - 23:11 (2014)    Sujet du message: L'extase ou le précipice. Répondre en citant

Bon, ça fait genre 3 semaines que j'ai lu ce texte, mais jaaaaamais le temps de le commenter >_<

Bref ! Pour commencer, j'a-dore le titre !!! L'extase ou le précipice, ça donne envie de se jeter sur le bouquin !

Pour ce qui a été dit, je suis d'accord avec la globalité (bien qu'à la 2e lecture, en fait c'est déjà plus clair). Il y a du sentiment, de l'émotion (le mari est déchirant dans la 2e partie), mais il aurait fallu en dire plus. T'as un don pour nous lancer des énigmes dans tes textes, ça c'est certain ! Maintenant faut apprendre à en dire plus parfois, histoire qu'on ne soit pas complètement perdu. Les énigmes, c'est pas toujours utile. Si tu avais tout le fil et toute l'histoire dans ta tête... Pourquoi tu ne l'as pas posée dans ton texte ?
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Lun 22 Sep - 23:11 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 12:16 (2016)    Sujet du message: L'extase ou le précipice.

Aujourd’hui à 12:16 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°50

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield