S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Un brasier ardent

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°1 à 50 » Défis n°41 à 50 » Défi n°50
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
heartthrob
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 57

MessagePosté le: Mer 30 Juil - 13:59 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Je vous propose cette musique pour accompagner le texte : https://www.youtube.com/watch?v=ro88R_vJyXk




Bonne lecture !




Un brasier ardent 

 
Que s'est il donc passé la nuit dernière ? Des flash back me reviennent. Alcool, une langue qui se mêle à la mienne, mes jambes qui entourent les hanches d'un homme, des vêtements qui se dispersent dans toute la chambre, des cris, de la jouissance, un abandon, ... Qu'ai je donc fait ? Je regarde tout autour de moi et je vois un homme allongé à côté de moi. Mon Dieu ... Non pas ça ... Non ... J'ai trompé mon mari ... Je récupère le drap du lit en essayant de ne pas réveiller cet homme. J'enfile mes vêtements mais des images défilent dans ma tête : des doigts frôlent mon bras, une bretelle qui tombe, des mains sur mes fesses, ... NON ! Je me rhabille le plus vite possible en refoulant ces images et je cours loin de cette chambre, de la scène du crime. Je me retrouve dans la rue. L'ai frais fait s'envoler les derniers relaps d'alcool. La honte et les regrets prennent place !  

 

 
Pourquoi ? Comment ?  

 

 
Oh comment je le sais ! Une dispute, de l'alcool ... Juliette non ... J'aime mon mari pourtant ! Il était mon meilleur ami. Mais les choses ont changé entre nous. Il ne me regarde plus ... Il ne me touche plus ... Il n'aura suffit que d'une seule dispute pour que je craque.  

 

 
Je suis allée à cette soirée et j'ai bu. J'ai bu pour oublier. Puis, il y avait cet homme ! Il me regardait, me désirait ! Il a commencé par m'offrir un verre. Puis une danse. Je sentais sa main dans le creux de mes reins. Cela me brulait ! Il m'envoutait avec ses yeux ! Je sentais son souffle dans mon oreille, mon cou. Cela a réveillé en moi un brasier ardent ! J'ai commencé à presser un peu plus mon corps contre le sien. Il m'a embrassée. Sa langue jouait avec la mienne, sa main se faisait plus pressante.  
Il a pris ma main et m'a entraînée dans l'hôtel, jusqu'à sa chambre. Ses doigts ont parcouru mes bras, des frissons ont suivi. Et là, le feu a jailli ! 

 

 
Je marche dans la rue. A chaque brise, c'est comme avoir une caresse dans mon cou, sur mes épaules. Je ressens ces lèvres qui descendent de mes lèvres jusqu'à mon cou, sur mes épaules, ma clavicule. Ses doigts sur mes fesses, le haut de mes cuisses, mes mollets, s'infiltrent sur chaque parcelle de ma peau. Cela me consume ! La chemise qui vole au sol suivit du reste de nos vêtements. Tout s'enchaîne dans ma tête. Tout vient naturellement. 

 

 
A aucun moment, je n'ai réfléchi à ce que je faisait, aux conséquences. 

 

 
Que vais je dire à mon mari ? Ma vie vient juste de voler en éclat. Je regrette cette nuit ! Et d'un autre côté, je ne regrette pas ... La situation ne peut continuer comme ça. Me voilà devant ma porte, je ne sais comment. Il me faut du courage et assumer ce que j'ai fait. Je pousse la porte et voit le visage de mon mari, qui sourit. Il n'a aucune idée que je vais briser son coeur. A partir de ce moment, rien ne sera jamais plus comme avant. 

 

 
" Chéri, il faut qu'on parle !" 

 

 

 

 

 
Mer 30 Juil - 13:59 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Jeu 31 Juil - 17:14 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Bon quand j'ai lu le titre j'ai hesite.


Puis j'ai commence ma lecture. La facon dont cette "pauvre" Juliette ressent ce qu'il vient de lui arriver est bien amene.
La complexite des sentiments entre qu'ai je fait??? et J'ai pas vraiment deteste ca?
Elle s'en veut mais en meme temps elle se trouve des excuses. Il y a presque comment j'aurai resiste a cette tentation et puis c'est la faute de mon mari.
A mon gout cela se finit presque trop tot. J'aurais aime la confrontation avec son mari pour savoir comment elle se justifie devant son mari.
Par contre il y a quelques petites erreurs que tu peux corriger avec une simple relecture.
Enfin je dis ca et je suis la reine des fautes alors...


C'est un bon texte qui aurait merite plus de developpements. Comme la soiree avec l'inconnu ou encore l'explication avec le mari...
Mais j'ai aime ton texte.
merci de ta participation.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Jeu 31 Juil - 17:14 (2014)
Auteur Message
Matt Anasazi
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 763
Localisation: Agen

MessagePosté le: Ven 1 Aoû - 21:24 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Un texte très rafinesque où les sentiments sont taillés à la serpe de ton regard de psychologue et ton talent de conteuse d'histoires !
La crise de la trentaine c'est un nouveau territoire que tu explores (je n'ose penser à la crise que ferait Zylan !)
_________________
"Faire sortir les maux de l'âme, c'est la psychanalyse.
En faire sortir des mots, ici naît la littérature."
Ven 1 Aoû - 21:24 (2014)
Auteur Message
heartthrob
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 57

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 00:29 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Christine : C'était un choix personnel de finir par la phrase "chéri il faut qu'on parle !" Je le voyais comme ça dans ma tête ! D'un côté pour que le lecteur s'imagine la suite et de l'autre car cela se serait perdu en un dialogue de dispute et de reproche je pense. La rencontre de l'inconnu ne se fait pas avec des mots. C'est juste un verre puis une danse. Ici ce ne sont pas les mots qui dominaient mais ce que ressentait Juliette ! Écouter son corps avant tout ! C'est l'histoire d'un geste, d'une pulsion, du toucher. J'aimais cette façon d'écrire, qui en soit me change complètement (parler d'instinct, de gestes plutôt que d'émotions et d'amour).


Matt : Je ne suis point psychologue xD mais c'est vrai que j'aime énormément la psychologie. La musique m'a beaucoup aidée à écrire ce texte, cela me mettait dans l'ambiance ! Difficile de parler de crise de la trentaine alors que je n'ai que vingt ans. Je suis plus à l'aise lorsque j'écris sur quelque chose que je connais mais c'est un défi qui m'a beaucoup plu !
Sam 2 Aoû - 00:29 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 07:15 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Je rejoins Christine sur le fait qu'il en faudrait davantage au niveau de l'histoire et moins de fautes ! ^^
 
Par contre, je n'aurais pas demandé davantage pour la confrontation avec le mari, enfin pas spécialement (même si ça pouvait aussi être intéressant) mais plus dans sa relation charnelle. Oui. Avec le titre, je pensais qu'il y aurait vraiment une histoire torride. Je voulais plus de sensations, plus d'émotions. J'aurais peut-être vu des flash-back avec des sensations de plaisir qui la submergent réellement rien qu'en y pensant, qui la troublent plus encore. 


Elle vient de se réveiller, elle pense trop. Certes, elle peut regretter et rationnaliser, mais elle est trop cérébrale pour moi à ce moment. Elle analyse trop. ^^ J'pense qu'elle aurait pu être encore plus torturée par ses émotions, sensations. (J'me répète non?) 


Pourquoi ne pas être allée beaucoup plus dans le sexuel? Le peau-à-peau? Est-ce par manque de temps? Ou parce qu'il paraît compliqué d'écrire une histoire totalement érotique sur un forum? 






(Le "Chéri", c'est juste cruel.  Twisted Evil  J'crois que je lui mets un tampon si quelqu'un me dit "Chérie" avant d'annoncer ça!  )
_________________
ATea.
Sam 2 Aoû - 07:15 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Sam 2 Aoû - 08:59 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Oui d'accord, peut etre, mais dans ce cas je trouve que tu effleures l'histoire, on touche a peine a ce bouleversement qui vient de lui arriver, car c'est pas insignifiant quand meme. Comme le dit tres bien Atea peut etre plus de flash- back, plus de frissons pour encore augmenter le trouble de Juliette et du lecteur qui doit se demander si elle a aime ou si elle regrette sincerement son geste.
Pour l'histoire avec le mari ce qui m'interresse de savoir c'est va-t-elle rester avec cet homme qui est, pour elle, la cause de ca, va-t-elle lui donner une autre chance, pareil pour son point de vu a lui.
Ce qui m'interresse c'est, ce qu'il y a apres ce qu'elle decide, le tournent qu'elle va prendre dans sa vie maintenant.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Sam 2 Aoû - 08:59 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Lun 4 Aoû - 13:01 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

L'idée est là, la montée et la description du dėsir sont là, le sentiment de honte aussi. Il ne manque pas grand chose pour que ce soit excellent.


Peut être as tu pėchė par excės de précipitation.


On a l'impression d'une mise à nu immėdiate de l histoire alors qu'un effeuillage langoureux s'imposait.


Enfin, c'est juste un avis personnel
Lun 4 Aoû - 13:01 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 835

MessagePosté le: Mar 5 Aoû - 00:22 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Je te découvre dans un registre plus fictionnel. Et c'est intéressant. Tu optes pour un récit cru, vif, le squelette est là, le style aussi. Mon avis c'est que tu aurais peut-être pu nourrir un peu les passages sur leur histoire de couple, l'aspect sentimental et raisonné, la monotonie du quotidien, alternant avec les scènes "torrides" pour créer un contraste fort, opposant le désir à la raison, le corps et la tête.
C'est prometteur en tout cas.
Mar 5 Aoû - 00:22 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 18:39 (2014)    Sujet du message: Un brasier ardent Répondre en citant

Je suis assez d'accord avec les autres concernant le fait qu'il manque quelque chose. Après, comme Atea, je pense pas qu'on ait besoin d'avoir la confrontation avec le mari. C'est bien que l'histoire s'arrête là. En revanche, il aurait ptet fallu faire une part plus belle au sensoriel et mettre plus de côté la description. Il n'y a pas vraiment de sensation, là, et on s'en fout que le gars t'effleure les bras. Dis-nous ce que ça fait! Un conseil d'écriture, qui n'est pas de moi: utilise tous les sens, sauf la vue.
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Sam 23 Aoû - 18:39 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:02 (2016)    Sujet du message: Un brasier ardent

Aujourd’hui à 00:02 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°50

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield