S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Skins

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°51 à 60 » Défi n°52
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Jeu 21 Aoû - 20:13 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Ils se tenaient alignés le long de la falaise. Tous les sept, immobiles, les bras ballants, le regard plongé dans les écumes comme si on leur avait demandé de garder la pose. Ils pouvaient encore distinguer la veste en jean de Phelan qui s’écrasait contre les récifs. Si la police venait à retrouver son corps, ils n’y verraient rien d’autre qu’une poupée en porcelaine brisée en mille morceaux.

Derrière eux, l’homme à la valise était déjà en train de dévaler le chemin escarpé dans l’autre sens. Il n’avait plus rien à faire ici, et il avait encore beaucoup de travail devant lui. Pour commencer, il devait se débarrasser des armes.

Il fallut quelques minutes avant que l’un d’eux se décide à bouger. Iollan fut le premier à réagir. Il passa une main tremblante dans ses épaisses boucles noires et se détourna du spectacle. Le film était terminé de toute manière, il n’y avait plus rien à voir. Il récupéra son sac, et lentement, il entama le même chemin que celui emprunté par l’homme à la valise. Il ne pouvait pas rester ici une minute de plus, mais il ne pouvait pas non plus se résoudre à partir tout seul devant, alors prendre simplement une petite marge d’avance lui semblait une bonne alternative. Les uns après les autres, ils lui emboîtèrent le pas. A la fin, ne restaient plus que Sean et Radha devant la falaise. Radha dont les larmes qui lui inondaient les joues ne lui permettaient plus de voir quoi que ce soit depuis de longues minutes. Sean tenta une approche en glissant sa main dans la sienne, mais la jeune femme l’ôta aussitôt, comme si le contact venait de la brûler. Elle serra les pans de sa veste contre elle, et sans un autre regard pour le garçon, elle quitta la falaise à son tour.

N’y avait plus que lui. Ses pieds étaient enracinés dans le sol. Il n’arrivait pas à se détacher des écumes. Ca s’était joué entre lui et Phelan. Si ça n’avait pas été son meilleur ami qui se faisait bringuebaler par les vagues, ça aurait été lui. Elle était étrange, cette sensation d’être celui qui avait survécu. Il était étrange, ce sentiment de ressentir la mort sans en être réellement l’acteur. Sean frissonna, et laissa échapper un sourire.

***


« Sullivan Gillen ? Encore absent ? » Interrogea le professeur sans vraiment s’étonner. Il poussa un bref soupir en cochant la feuille de présence, prêt à reprendre son appel. C’est ce moment que choisit Sully pour entrer dans la classe, faisant claquer la porte contre le mur, tandis qu’il jetait ses boucles et sa masse imposante dans la pièce, les bras largement écartés. Son attitude provocatrice réussit même à tirer un sourire à Aslinn, qui peinait à se laisser amuser par le comportement de son meilleur ami depuis l’événement.

Le garçon argumenta quelques secondes avec le professeur, mais celui-ci, déjà las d’avance des explications de l’élève, abandonna rapidement la bataille et l’autorisa à prendre place dans sa salle de classe, mais en exigeant de sa part « un silence et une concentration absolus ! ». Autant demander à un manchot de lui apprendre à jongler…

« Je sais pas comment t’arrives à être encore aussi enthousiaste… » Commenta Aslinn dans un murmure, alors que Sully s’asseyait sans grâce aucune à côté d’elle. Une ombre passa dans le regard du garçon, presque indistincte, mais Aslinn le connaissait bien assez pour qu’elle ne lui ait pas échappé.
« Si on se laisse démonter, autant tous se tirer une balle tout de suite ! » Répondit-il sur le même timbre. « Faut vivre, ‘Linn ! Vivre ! » Ajouta-t-il avec conviction, mais la jeune femme ne pouvait pas mettre de côté cette nappe de tristesse qui avait recouvert ses iris l’instant d’avant. Elle n’insista pas, et tandis que Sully déchirait sa feuille en minuscule boulettes de papier pour les lancer sur son voisin de devant, elle se mit à griffonner par-dessus ses propres notes, songeuse.

Il ne fallut pas quelques secondes avant que la porte ne s’ouvre à nouveau sur l’un des pions, qui s’appelait Liam, mais que tous les élèves appelaient communément Mads, sans vraiment savoir pourquoi. Il été réputé pour être le plus laxiste des surveillant, plutôt du genre à partager des pétards derrière les frontières avec les élèves qu’à les réprimander pour deux centimètres de tissus manquant sur une jupe.

« Excusez-moi d’interrompre la classe, mais tous les élèves doivent se rendre dans la cour. » Annonça-t-il avec une étonnante gravité. Il n’échangea même pas un regard complice avec l’un ou l’autre des lycéens comme il avait l’habitude de le faire lorsqu’il passait dans les classes. Les étudiants furent passablement troublés par son attitude, ainsi que l’annonce, et c’est dans un silence presque macabre qu’ils rejoignirent la cour. Comme s’ils avaient une intuition…

La directrice du lycée attendait déjà que tous les élèves se rassemblent, du haut de son promontoire. Aslinn et Sully rejoignirent le reste de la bande, soit Sean, Brogan, Derdre et Iollan. Radha n’avait pas remis les pieds à l’école depuis l’événement, et aucun d’entre eux, pas même Sean, n’avaient réussi à obtenir des nouvelles d’elle. Derdre avait raconté la veille qu’en désespoir de cause, elle était carrément allée sonner chez son amie, mais les parents de Radha l’avaient aussitôt rabroué sans lui donner la moindre explication. Et si elle avait parlé ? Et si l’homme en uniforme de police qui se tenait aux côtés de la directrice était là pour eux ?

Aslinn, son bonnet fétiche profondément enfoncé sur son crâne, s’accrocha de toutes ses forces au bras de Sully. Elle sentait ses jambes se dérober sous elle, elle était à deux doigts de s’effondrer.

« Je vous prierai de maintenir le silence ! » Ordonna la directrice en guise de préambule. « L’inspecteur Murphy a besoin de vous informer de quelque chose de très important, et je compte sur vous pour être les plus coopératifs possibles. »

Elle laissa la place sur l’estrade au policier qui s’avança, pataud, maladroit, et rougissant plus que de raison en se retrouvant face à ce parterre de lycéen. Les élèves réalisèrent à quel point l’heure était grave lorsqu’aucun bruit ne fusa, qu’aucune moquerie ne brisa le lourd silence qui les avait recouverts depuis plusieurs minutes.

« Bien, hum, bonjour… Tout d’abord, je me dois de vous informer. Vous serez mis bien assez rapidement au courant par les médias, de toute manière. Bien… L’un de vos camarades, Phelan McCullagh, porté disparu depuis deux semaines, a été retrouvé… hum… sur la plage de Strandhill, hier après-midi. »

Une vague de murmure souleva l’assemblée, et Aslinn sentit sur elle et le groupe le regard des autres étudiants. Accusateur ? Non, pour l’instant seulement intrigués. Tout le monde les connaissait et savait la petite bande inséparable. Tout le monde savait qui étaient les amis de Phelan McCullagh. Ils étaient populaires, lui surtout, ainsi que le trio qu’il formait avec Sean et Radha. L’impossibilité qu’avait la jeune fille de choisir entre l’un et l’autre des garçons nourrissait souvent les rumeurs de couloirs. D’ailleurs, c’était surtout sur Sean que les regards se portaient. Mais Aslinn n’arrivait pas à compatir. C’était lui qui avait eu l’idée. C’était qui avait eu envie de vivre une véritable expérience dangereuse, pour se sentir vivant, pour se sortir de la monotonie de leurs petites vies bien huilées. C’est lui qui aurait dû être touché.

« Les conclusions de l’autopsie nous ont rapporté aujourd’hui que la vic… que Phelan n’était pas décédé des suites d’une chute ou d’une noyade, mais d’une balle dans le thorax. Alors au nom de tout le service de police de Sligo, je vous enjoins à la plus grande vigilance. La baie a été fermée pour le moment, inutile d’aller vous balader par là-bas pour assouvir votre curiosité macabre. D’autre part, si vous avez la moindre information, le moindre soupçon, un numéro vert est à votre disposition, et l’un des membres de mon équipe sera là pour vous aiguiller. N’hésitez pas à nous faire part du. Moindre. Détail. » Au fur et à mesure que son discours avançait, l’inspecteur avait pris en assurance, à tel point que le regard inquisiteur qu’il balaya sur l’assistance ressemblait à celui d’un tout autre homme.

La petite bande d’amis ne prononça pas un mot. Pas plus que les autres élèves, d’ailleurs. Aslinn détailla Sean avec plus d’insistance. Il était tout aussi nonchalant que d’habitude. Ressentait-il au moins une once de culpabilité ?

***


Les bruits du réfectoire ne semblaient pas atteindre le groupe. Ils étaient assis à leur grande table habituelle, qui semblait à présent bien vide sans la présence de Phelan, de Radha et de Sean. Chacun était plongé dans son assiette, et pourtant, personne n’était tenté de manger. Si au cours des deux semaines qui avaient suivi l’événement, ils avaient presque su créer l’illusion de leur vie d’avant, à présent que la police avait retrouvé le corps, même Sully n’avait plus un mot pour détendre l’atmosphère.

« Eh ! Je… Je voulais vous présenter mes condoléances pour Phelan. Et… Et vous faire part de mon soutien. » Dit une fille de leur promotion en s’arrêtant devant leur table. Elle leur offrit un maladroit sourire encourageant, et ils lui rendirent avec plus de difficultés encore. « Mais je me demandais… Vous n’aviez pas prévu une fête sur la baie juste avant que Phelan ne disparaisse ? »

Si la tétanie qui les saisit tous à cet instant ne se remarqua pas, personne ne put ignorer la vague d’angoisse qui avait brusquement parcouru la table.

« On a annulé. » Avança rapidement Brogan en remontant ses lunettes sur son nez, avant que leur silence ne devienne trop suspicieux. Aslinn le remercia intérieurement. « On pensait qu’il allait pleuvoir, alors on a passé la soirée à jouer chez moi à des jeux vidéos. »
« Et Phelan était là ? »
« Non ! » Se précipita Derdre. « Ni lui, ni Sean, ni Radha, si tu te poses la question ! On est pas toujours agglutinés ensemble ! »

La fille de leur classe n’insista pas, comprenant au ton excédé de Derdre qu’elle était probablement allée trop loin dans les questions. Mais au regard que lui lançait les autres membres du groupe, elle sut qu’elle allait devoir répondre d’autres accusations.

« Ca va nous retomber dessus à un moment ou à un autre. Et c’est Sean qui a eu l’idée, n’est-ce pas ? »
« Mais on était tous consentants… » Rappela Iollan.
« Oui bah je pensais pas que ça finirait sérieusement comme ça ! Bordel Io’ ! Y’a eu un m… »
« Tais-toi ! » Gronda brusquement Aslinn. « Parle pas si fort ! D’ailleurs, n’en parlons pas du tout, ça vaut mieux… Les murs ont des oreilles. »
« Ne pas en parler du tout… » Cracha Derdre avec une grimace révulsée. « Comme si ça allait arranger nos problèmes ! » Elle prit son sac et quitta la table sans autre forme de procès, chassant rageusement une larme qui avait débordé sur sa joue.
« Attends, Derdre ! » S’écria Brogan en s’élançant derrière elle.

Les trois autres les suivirent des yeux jusqu’à ce que la chevelure blonde de Derdre disparaisse du réfectoire, sans être tentés le moins du monde de les suivre. Aslinn sentait le regard insistant de Iollan sur elle. Sully, quant à lui, comme à chaque fois qu’une situation le dépassait, s’était totalement désintéressé de la conversation et jouait sur son téléphone.

« Quoi ? » Siffla Aslinn, plus sévèrement qu’elle ne l’aurait voulu.
« Non, rien, j… » Hésita Iollan en trouvant soudain beaucoup d’intérêt pour son assiette pleine. « J’arrête pas de repenser à la soirée. »
« Comme nous tous, je crois… »
« Non, je parle pas de ça… Tu… Tu te rappelles quand on s’est embrassés ? »

La mort de Phelan avait tellement balayé tout le reste de cette nuit-là qu’Aslinn eut presque du mal à se rappeler qu’il y avait eu un avant. Puis elle se mit à rougir brusquement. Ce fut la seule réaction qu’elle eut l’occasion d’offrir à Iollan. Moins d’une seconde plus tard, un coup de feu retentissait à l’entrée du réfectoire, suivi d’une salve de hurlements. Les élèves sautèrent de table, renversant leurs chaises et leurs affaires par terre. Aslinn, Iollan et Sully en firent tout autant, mais il se figèrent d’effroi lorsqu’ils aperçurent Radha, les traits déformés par la rage, un fusil à la main.

***


Sean, au premier rang de la foule qui s’était amassée devant l’alignement de tombes, observait sans les voir les portraits de tous ses amis. Ils avaient tous été touchés. Eux, et une dizaine d’autres élèves, ainsi que Mads, le surveillant. De leur bande, ne restait que lui. Radha s’était tiré une balle juste après son meurtre de masse. Tout cela l’arrangeait bien. Ca l’arrangeait parfaitement, même ! Il pourrait dire à la police que c’était Radha qui avait tué Phelan. Il pourrait même retrouver l’homme à la valise et le faire témoigner dans le même sens. De toute façon, il n’y avait plus personne pour le contredire à présent, puisqu’ils étaient tous morts.

Lui, au contraire, se sentait plus vivant que jamais. Tellement vivant qu'il avait envie de le hurler. Pour la première fois de sa vie probablement, il se sentait bien dans sa peau.

_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Jeu 21 Aoû - 20:13 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Fairyclo
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 500
Localisation: Reims

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 01:42 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

En parcourant rapidement une première fois le texte, quand j'ai vu le nombre de prénoms j'ai eu peur de ne pas m'y retrouver. Mais en lisant plus attentivement, ça passe très bien. Je pense que le fait de ne donner pas trop de détails physiques aide à ne pas se perdre. Plutôt contradictoire comme idée mais pour le coup, je crois que c'était le piège à éviter. Well done !

Pour l'ambiance, j'ai retrouvé un mélange de Skins (le lycée, les ados à problèmes) et fatalement, un peu de Elephant ^^ compliment parce que j'adore les deux

J'aime beaucoup les différentes mises en situation où tu nous plonges direct dans la scène, sans fioriture.

Et puis concernant l'intrigue menée, je suis un peu frustrée encore parce que j'aurais voulu encore plus de scènes, plus d'explications (le rôle du gars avec les armes au début, pourquoi les autres ont accepté de participer à ça ... c'est intrigaaaaaant !) Mais du coup, on reste dans le ton mystérieux du clip et c'est peut être pas plus mal.

Le plus horrible, reste la conversation sur le "bisou" juste avant les coups feu et qui, selon moi, montre à quel point ces ados sont complètement paumés avec un sens des réalités assez particulier.

Bref, un texte brutal, le genre qui vous fait rester jusqu'à la fin du générique au cinéma... un peu hagard et le regard fixe...

Très chouette !
Sam 23 Aoû - 01:42 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 837

MessagePosté le: Sam 23 Aoû - 21:27 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Ah ben comme Clo, je me suis d'abord demandé si j'allais réussir à suivre le récit, à cause de la ribambelle de noms, mais ça passe.
Tu mènes ton histoire implacablement et sondes l'âme tourmentée de l'adolescence. Ils sont allés trop loin. L'engrenage est lancé et quoi qu'ils fassent ils en paieront le prix. On perçoit bien le parfum trouble des films punk rock sur l'adolescence. Mon petit regret : il manque peut-être une once de sauvagerie dans l'écriture, le style. 
Oh et un autre truc tout bête m'a tracassé au début. A mon avis, "écume" reste au singulier. C'est rien mais c'est con, parce que ton intro est puissante comme tout et ça m'a sorti un peu de ma lecture.
Sam 23 Aoû - 21:27 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 17:39 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Ce que j'ai aimé en lisant ton texte , c'est l'ambiance dans lequel tu l'as plongé. J'ai également retrouvé Skins et j'avoue j'espérai ce lien, rien qu'en lisant ton titre. ^^
Ayant eu le même questionnement pour les prénoms, en donner... ou pas... j'espère que dans mon texte ils passeront aussi bien. Visiblement on a toutes les deux ressenties les mêmes liens entre personnages. Ca me va... XD

Après j'avoue également avoir espéré plus d'explication sur la raison de ce duel, mais après réflexion, il m'est venu à l'esprit que tu ne l'as pas expliqué pour corresponde totalement à le contrainte. "Ecrivez l'avant ou l'après de ce clip" et pas les deux. Il n'empêche que j'aimerai bien avoir la raison. ^^ ce qui n'enlève rien au reste du texte.
Et puis cette fin, avec Radha qui pète totalement un cable ! Et l'ironie qui ne laisse que Sean vivant de tout cette histoire, c'est très bien vu.

Bravo Mo' !
Dim 24 Aoû - 17:39 (2014)
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Dim 24 Aoû - 18:56 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

C’est une ambiance bien sombre.C’est vrai que j'aurai aimé savoir pourquoi ils en sont venus à ça.  Mais ton texte dérive avec leur malaise et j'ai été embarquée avec 
J'ai vraiment aimé. 
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Dim 24 Aoû - 18:56 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 00:47 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Bon, j'vais quand même éclaircir un petit truc ^^

Vous parlez du fait qu'il aurait fallu que j'évoque la raison... Mais je l'ai fait ! P'tet subtilement, mais j'vais pas lire entre les lignes à votre place, voyons ^^

Voyez un film comme Virgin Suicides (ou même Skins, ou même Elephant) qui traite de l'adolescence, et de son plein de vide, de l'ennui qui l'habite, et des moyens à trouver pour tuer l'ennui. Je le dis dans le texte : "C’était lui qui avait eu l’idée. C’était qui avait eu envie de vivre une véritable expérience dangereuse, pour se sentir vivant, pour se sortir de la monotonie de leurs petites vies bien huilées."

Et j'en glisse des allusions un peu partout, de leur envie de se sentir vivant. Donc non, il n'y a pas d'absence de raison pour leur acte dans ce texte ^^. Certes je n'explique pas comment ils en sont venus là précisément... Parce que j'évoque l'après, pas l'avant (comme tu l'as souligné, Line ^^)

Sinon, merci Clo d'avoir évoqué la scène du "bisou", parce que c'était un peu l'idée que je voulais mettre en exergue. Ils sont en décalage, ils ont pas vraiment la notion des choses.

Yannick : Hum p'tet pas faux pour la sauvagerie.... En fait j'y ai pas pensé ^^ Et pour les écumes.. Aucune excuse, j'ai pas réfléchi non plus ^^

Merci à tous pour vos commentaires et vos critiques ^^
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Lun 25 Aoû - 00:47 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 16:49 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

J'avais écrit mon commentaire avant de voir celui de Clo et les autres. Fatalement, on dirait que j'ai tout paraphrasé, ça craint

_______________________________

Personnages : Avec le nombre de personnages, on aurait pu se sentir paumé et pourtant ce n’est pas du tout le cas. Tu dissémines des petits indices, discrètement mais juste ce qu’il faut pour mettre les prénoms sur les visages ( le bonnet, la chevelure blonde, les lunettes, …) Et puis tu t’es inspirée des images du clip pour esquisser des traits de caractère, ou des réactions à chacun. C’est bien joué !

L’histoire : L’armature de ton texte est super bien construite. Tu découpes les scènes de façon à nous intriguer. Tu installes rapidement une atmosphère terrible et énigmatique.
Les frissons. Parce que le vent. Parce que l’homme à la valise. Parce que la mort de Phelan. Parce que le sourire de Sean surtout. Le lecteur (moi donc) est à point pour la suite.

Ton histoire rappelle forcément la fusillade de Colombine… Le cadre du lycée, l’adolescence rongée par des douleurs indicibles, et surtout l’explosion de tout à l’intérieur : la fureur de vivre, les rêves, les espoirs, … Les émotions exacerbées, le bon comme le mauvais. Les montagnes russes.

L’intensité de l’adolescence, le paradoxe de la coexistence de l’envie de vivre et celle de mourir. Et sur ce point-là aussi, je trouve que tu colles parfaitement à l’interprétation générale que je m’étais faite du clip.

L’autre chose que tu as soulignée brillamment par des petits détails qui semblent anodins mais qui ne le sont pas… C’est que ce sont quasiment des gosses (à s’envoyer des boulettes de papiers en cours) qui ont mis la main sur des « jouets » dangereux, comme si ce n’était qu’une façon (atroce faut le dire) d’explorer leurs limites…

Et la conversation d’Iollan et Aslinn, c'est dingue.

Et puis le fait que ce soir Rhada qui soit à l’origine de la fusillade, on s’y attend pas. Y a ce côté imprévisible, impulsif et désespéré. Bref, t’as très bien cerné le thème que tu as choisi.

Ta fin n’éclaircit pas tous les mystères, mais je me sens pas du tout frustrée (contrairement à ce que j’ai ressenti quand j’ai découvert le clip^^). C’est tragique, extrême, et une sorte de happy end flippante (c’est parfait ^^) On se pose des questions mais le mystère qui plane encore, rend ton texte d’autant plus marquant. Ta dernière phrase, elle dit tout en fait, pour moi en tout cas. Etre bien dans sa peau, c’est le Graal de l’adolescence, et Sean y parvient mais à quel prix ?!

L’après : On pourrait s’attendre à ce que la suite soit un flash-back, qui raconte le pourquoi du comment ils en sont arrivés là. Et en fait non ^^. Ton idée est très bonne, de faire de cet évènement (déjà tragique en lui-même) le déclencheur de choses encore plus terribles ensuite. C’est très bien pensé d’intégrer le clip comme une pièce du puzzle plutôt que comme le tableau final. Du coup ça monte crescendo et c’est terriblement efficace !

_________________
Rafistoleuse
Lun 25 Aoû - 16:49 (2014)
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Lun 25 Aoû - 17:33 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Rha merci Rafi ! Ca fait super plaisir, ça fait chaud au coeur... Puis en plus, t'as vraiment saisi toutes mes intentions, et ça, c'est encore plus flatteur ^^ Merci !
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Lun 25 Aoû - 17:33 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Mar 26 Aoû - 12:38 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Moi j'ai juste envie de dire ... Cool



Merci à toi
_________________
Rafistoleuse
Mar 26 Aoû - 12:38 (2014)
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Ven 29 Aoû - 19:06 (2014)    Sujet du message: Skins Répondre en citant

Mo, ton écriture transpire de réalité. Elle suit au plus prés ces ados. Je suis admiratif de ce don cinématographique, ton stylo est une caméra. Ça sonne vrai et c'est vrai.


La multitude des personnages n'est pas un handicap, au contraire elle participe à l'effet chorale.


Et puis j'adore cette manière d'inciter le lecteur à être le scénariste de certaines zones d'ombres que tu laisses volontairement.


Bref j'ai aimé.
Ven 29 Aoû - 19:06 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 22:23 (2016)    Sujet du message: Skins

Aujourd’hui à 22:23 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°52

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield