S’enregistrer FAQ Rechercher Membres Groupes Profil Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion
Si doux

 
  Jetez l'encre ! Index du Forum » » Historique des Défis » Défis n°51 à 100 » Défis n°51 à 60 » Défi n°56
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 17:32 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
p









« -Annie, ma chérie… »
On entendit de petits pas se mettre en route, une petite tête apparut à travers le couloir. Gézabelle se tenait près de la porte, fixant le manteau de la petite fille dans ses mains quand elle sortit de ses pensées.
Annie avait le visage de ses poupées de porcelaine. La peau blanche avec de petites pommettes rehaussant son teint. Ses cheveux noir ébène encadraient ce visage plein de joie. Elle accourut jusqu’à sa maman et marqua son arrêt par un petit seau à pied joint pile-poil devant ceux de sa mère. Puis elle leva la tête et lui sourit faisant presque disparaitre ses yeux verts. Gézabelle rêveuse ouvrit la porte de la maison.
Le soleil d’hiver remplit l’entrée de sa chaleur bienfaisante. Dehors, les arbres n’avaient quasiment plus de feuilles sur leurs branchages, tapissant leurs pieds d’un manteau d’hiver aux couleurs rouge-orangé. Annie s’empressa de reprendre sa liberté et courut à travers le tapis, faisant voler par-ci par-là quelques feuilles, imitant l’atterrissage d’un avion imaginaire.
Sa mère regardait sa fille joyeuse d’un sourire amer, où était le son de l’avion…
Elle la rejoignit près de la voiture. À peine avait-elle inséré la clé dans la serrure qu’à travers le rétroviseur, elle regarda Annie.
« -Il est où Ness ?
La petite fille regarda autour d’elle et hocha la tête négativement, manifestement il n’était pas à ses côtés.
- Quelle tête en l’air tu fais. » Murmura Gézabelle en ouvrant la porte de la voiture. Il ne te reste plus qu’à aller le chercher, ma pauvre vielle.
Heureusement qu’elle y avait pensé, il lui avait dit : « Prenez un objet cher à votre fille. » Évidemment Gézabelle avait tout de suite pensé à Nestor. L’ours miraculé d’Annie, son doudou chéri. Quelques minutes plus tard, elle réapparaissait dans la voiture côté conducteur. Un bref instant, elle regarda le côté passager et sa fille fixa cette lueur encore présente dans le regard de sa maman. Un jour, elle ne l’aurait plus.

La jeune femme mit le contact et partit en direction du seul espoir de guérison. Peut-être qu’elle arriverait enfin à parler cette fois. Dans tous les cas, on lui avait dit de très bonnes choses à l’encontre de ce médecin aux pratiques particulières. Et effectivement, lui donner rendez-vous à l’extérieur, dans le parc préféré de sa fille, donnait déjà un gout de jamais vu.

Arrivée enfin sur place, Gézabelle sortit de la voiture, Annie était quasiment déjà en train de jouer sur les différentes structures du parc. Son préféré ? Le toboggan, pas pour lui, mais pour la barre « comme chez les pompiers » se plaisait-elle à l’appeler.
Les pompiers des personnes dévouées. Elle ne pouvait le nier. Sortant de ses pensées, Gézabelle détourna son regard du toboggan pour partir à la recherche du praticien de la dernière chance.

Un monsieur bien propre sur lui était assis sur l’un des bancs positionnés autour du parc. Elle se dirigea instinctivement vers lui. Il n’est pas si différent des autres pensa-t-elle en le voyant. Finalement, il avait bien l’allure d’un médecin. À son approche, il se leva. Il l’avait reconnu à la peluche qu’elle tenait dans les mains.

Le parc était calme, peu d’enfants étaient présents en plein milieu de la semaine, à cette heure matinale.
« -Bonjour. Madame Spencer ?
-Oui. Bonjour.
-Monsieur Bénari. Bien, je vois que vous l’avez apporté.
-Oui, j’ai failli l’oublier !
Annie y tenait tant petite, un peu moins depuis quelque temps. »
Le médecin fit une petite pause, puis recommença ses questions qui n’allaient pas s’arrêter avant un certain temps.
« -Bien, votre fille est là ?
-Oui, elle joue sur le toboggan.
- Peut-être pourriez-vous la ramener, je compte bien qu’elle participe aussi. »

Gézabelle sembla septique, Annie n’avait plus prononcé un seul mot depuis l’accident. Elle ne voyait pas comment elle allait parler dès aujourd’hui. Certes il était réputé, mais de là à être un faiseur de miracles, elle y croyait moyennement.
« -Vous pouvez me passer cet ours ?
-Je ne sais pas si elle serait d’accord. Elle n’aime pas trop que des inconnus le prennent dans les bras.

Elle regarda sa fille, depuis arrivée à leur côté, celle-ci affichait toujours ce même sourire et hocha la tête cette fois positivement. Alors la mère tendit l’ours au docteur. C’était déjà un bon point.
-Merci bien. Donc il s’agit d’Annie, c’est bien cela ?
-Oui Annie.

Le docteur sembla se concentrer intensément en direction de la peluche. Il ne releva son regard qu’au bout d’un certain temps et à l’attention de Gézabelle, il posa encore quelques questions en plongeant littéralement son regard dans le sien.
-Dans quelques instants, je vais demander à Annie de me raconter son histoire, je ne veux pas que vous l’interrompiez, est-ce que vous avez saisi ?
Gézabelle hocha de la tête.
-Tout commencera quand je vous rendrai son ours en peluche. Ne le lâchez pas, elle a besoin d’un repère et il est son repère.
Elle semblait perplexe, mais voulait bien tenter l’expérience.
-Détendez-vous, respirez un grand coup en fermant les yeux, Annie, tu peux faire pareil. » Dit-il en regardant le coin du banc où elle était assise.
Elles s’exécutèrent. Gézabelle déjà trouvait sa fille bien réceptive, elle était restée en place depuis qu’elle les avait rejoints et semblait exécuter les demandes du médecin.
« -Maintenant que nous sommes tous les trois attentifs. J’aimerai que tu me racontes ton histoire Annie. À cet instant, il déposa la peluche dans les bras de la mère. Au contact de celle-ci, Gézabelle ouvrit les yeux et rencontra le regard de cette peluche qui représentait tant à ses yeux.
La peluche semblait presque vivante tant son regard était pénétrant, et comme par magie, elle entendit le son de la voix d’Annie.
-Qu’est-ce que vous voulez que je vous raconte ?
Elle regarda rapidement sa bouche, ses lèvres bougeaient, mais aucun son ne sortait. Pourtant elle n’était pas sourde, elle l’entendait, mais elle se rendit compte que l’origine du son semblait beaucoup plus proche.
-Pour commencer ce dont tu te souviens d'avant l’accident. Lui répondit le docteur.
Gézabelle restait interdite fixant la peluche.
-Hum, avant… Avant c’était bien. On jouait très souvent. J’adorai ses câlins, ils étaient doux. Si doux. Parfois, il me faisait voler tout là-haut vers les nuages. Gézabelle regarda un instant le ciel bleu puis revint vite à l’ours.
- Raconte-moi le jour de l’accident.
La mère regarda la fille. La fille regarda son ours en peluche, évitant le regard de sa mère.
-J’ai eu très peur. Il y a eu un grand bruit. On était tous dans la voiture. À cet instant, l’ambiance se fit légèrement plus lourde, les trois visages s’étaient légèrement refermés. Mais Ness, l’ours en peluche, continua son histoire.
-Ness a été éjecté de la voiture, il s’occupait de maman, il est gentil Ness. Moi je suis restée à l’intérieur. Papa aussi. Je n’arrivais pas à me détacher, je n’avais pas assez de force. Et puis ma jambe était coincée par le siège de la voiture. J’entendais maman hurler, je voulais la rejoindre, mais je n’y arrivais pas.
Il y eut un silence que le spécialiste laissa durer. Et Ness reprit.
-Et puis, j’ai entendu les sirènes se rapprocher, juste avant l’explosion. Je n’ai rien pu faire, je n’ai plus jamais eu de câlins. Et on n’a plus jamais joué ensemble. Certainement que les pompiers se sont occupés de maman et de Ness, même si je sais bien qu’ils ont toujours mal. J’aimerai que maman n’ait plus mal.
-Ça sera tout pour aujourd’hui, je vais vous retirer l’ours des bras et tous les faux semblants pourront enfin être libérés.
Au même instant le médecin retira la peluche des bras de la mère. Celle-ci cligna plusieurs fois des yeux, regarda autour d’elle pour se remémorer le lieu où elle se trouvait. Bénari reprit la parole.
-Vous n’êtes pas fautive Gézabelle, ce qui est arrivé est un accident, et comme tout accident, il y a une part des causes qui sont imprévisibles.
Elle avait les yeux rougis par les larmes qui ne voulaient plus s’arrêter après avoir entendu ce récit.
-Personne n’est fautif. Le jour où vous déciderez de l’accepter ensemble, Annie pourra être libérée de ce traumatisme.
Le docteur lui parla encore pendant quelques minutes, puis il finit par prendre congé.
-Je vous dis à dans deux jours, même heure. Il se leva et s’en alla. »
Elle fit pareil en se dirigeant vers sa voiture, à pas lent, sans omettre de reprendre Ness posé sur le banc. Annie l’attendait déjà dans la voiture et sourit à sa mère, qui lui répondit tendrement.

***********

Les jours s’étaient déroulés à une vitesse inattendue. Gézabelle avait revu une petite dizaine de fois le docteur Bénari. Elle avait appris à aimer les séances où elle pouvait entendre un peu de sa fille à travers Ness.

Le printemps arriva enfin, Gézabelle s’était levé avec une sensation particulière dans le cœur. Elle trouva Annie prostrée contre le dossier du canapé, assise à même le sol. Elle n’y fit pas attention, depuis quelques semaines Annie avait des réactions étranges parfois, en dehors des séances avec le docteur Bénari. Une heure plus tard, elle prit les clés de sa voiture et claqua la porte. Annie n’avait pas bougé.
Elle était déterminée, elle sentait que c’était enfin le jour pour ça. Posé à côté d’elle sur le siège passager, on pouvait apercevoir Ness.
Au bout d’une vingtaine de minutes, Gézabelle sortit de la voiture après avoir attrapé la peluche. Annie était déjà là et l’attendait sur l’une des pierres tombales.

« Daniel Spencer 1972 – 1996
Annie Spencer 1991 – 1996
À mes amours aux câlins si doux. »
  

Gézabelle, regarda Annie, lui sourit puis prit Ness dans les bras, pour le serrer très fort, le plus fort dont elle était capable. L’embrassa tendrement sur le front, puis hésita quelques secondes et finit par le poser au pied de la pierre tombale.

Gézabelle se releva, Annie avait disparu. Elle essuya ses larmes, se sentant libérée d’un poids.


Dernière édition par Linelea le Lun 29 Sep - 21:37 (2014); édité 2 fois
Lun 29 Sep - 17:32 (2014)
Auteur Message
Alinoë
Méga CDC...
Méga CDC...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 1 787
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 17:43 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Tu as bien faillit m'arracher une larme... Quelle histoire! Et la chute, mon dieu! Trop bien amenée! 
_________________
THE TRUTH IS OUT THERE


https://alinoebraun.wordpress.com/


https://www.youtube.com/watch?v=OttPq7ceH9E&feature=youtu.be&eml=2015September21%2F2733333%2F6010044&etsubid=30262197
Lun 29 Sep - 17:43 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
christine
Super Coup de Coeur
Super Coup de Coeur

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 988
Localisation: cholet

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 18:04 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Oui ben moi J’ai versé ma larme à la fin.Quel magnifique texte. Tu nous as emmené dans cette tragique histoire avec beauté et douceur même,  ce qui rend la fin encore plus douloureuse.
Le doudou raconte bien l'histoire pour cela pas de problème. 
Tu m'as vraiment touché avec ton texte.
_________________
Un sourire ca fait toujours plaisir
Lun 29 Sep - 18:04 (2014)
Auteur Message
Rafistoleuse
Coup de Coeur ...
Coup de Coeur ...

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 4 563

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 18:08 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

On la sent monter, cette angoisse. L'histoire est terrible, et tes mots la rendent bouleversante.

Bravo !
_________________
Rafistoleuse
Lun 29 Sep - 18:08 (2014)
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Lun 29 Sep - 18:20 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Merci pour vos commentaires.
Je voulais effectivement que les mots soient doux.

J'ai également fait ma mise en page que j'arrivai pas à faire depuis l'ordi où j'ai posté mon texte ^^
Lun 29 Sep - 18:20 (2014)
Auteur Message
ATea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 945

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 00:32 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Tes mots et ton point de vu servent de façon admirable le thème. Et quoi de mieux qu'une hallucination pour éviter que la petite ne parle. Chouette Idée.
J'ai trouvé le thérapeute, troublant de vérité, je trouve qu'il a les bons mots, ceux qui hypnotisent, ceux qui parlent directement sans faux-semblants.


La fin m'est apparue assez tôt parce que j'ai pensé au Sixième Sens. Va savoir pourquoi, il n'empêche que cela n'enlève rien à la beauté de la fin... 
_________________
ATea.
Mar 30 Sep - 00:32 (2014)
Visiter le site web du posteur Skype
Auteur Message
Octobell
Coup de coeur
Coup de coeur

Inscrit le: 11 Sep 2013
Messages: 1 670

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 12:03 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Pouh, ton dernier paragraphe me l'a bel et bien arraché, la larme. Je m'y suis attendue trop tard, du coup, j'ai presque était surprise (et c'est encore plus triste !). 


En revanche, Liiiiiiine ! Qu'est-ce qui t'arrive ? C'était libre marché aux points et aux virgules et tu les as soufflés sur le texte au hasard ? J'ai eu du mal avec toute la première partie, parce que la ponctuation et la mise en page sont super aléatoires, et du coup, j'ai dû parfois relire plusieurs fois pour comprendre où tu voulais en venir. T'as pas été très attentive cette fois je pense
_________________
Octobell

Tous les propos exprimés dans les bonus de ce DVD n'engagent que l'intervenant
et ne sont en aucun cas le reflet de l'opinion de JE! Corp.
Mar 30 Sep - 12:03 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
hector vugo
Super Master CDC *
Super Master CDC *

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 819
Localisation: vigneux sur seine

MessagePosté le: Mar 30 Sep - 18:41 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

C'est un texte fort. Et la chute vous cloue sur place.


Chapeau bas
Mar 30 Sep - 18:41 (2014)
AIM MSN Skype
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Mer 1 Oct - 09:21 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Mo' : ne me parle pas de mise en page, j'ai passé 20 minutes a copier coller mon texte et j'ai réussi a retrouver les dialogues parce qu'au copier collé tous était parti bout à bout bref j'ai pas tout compris...

Pour ce qui est des points et des virgules ! Ben quoi tu savais pas ! C'était les promos^^ ;-)
Bon sincèrement je sais pas j'ai eu le temps effectivement de m'y pencher a tête reposé, il faudrait que je le relise pour voir si ça me choque.

Hector: merci contente de t'avoir touché.
Mer 1 Oct - 09:21 (2014)
Auteur Message
Yannick Darbellay
Giga Coup de Coeur...
Giga Coup de Coeur...

Inscrit le: 18 Sep 2013
Messages: 2 836

MessagePosté le: Jeu 2 Oct - 12:40 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Pour ma part, j'ai été totalement surpris par la chute! Chapeau ^^
Ta fin est poignante. Et comme toujours, on retrouve dans ton écriture très imagée, beaucoup de sensibilité.
J'ai par contre eu un peu de mal à rentrer dans ton texte. J'ai tiqué sur la répétition de "petit" au tout début, qui revient 4 ou 5 fois en trois phrases. Et quelques maladresses en plus (seau-saut).
Mais bon, par la suite ça allait bien mieux.


Bravo
Jeu 2 Oct - 12:40 (2014)
Visiter le site web du posteur
Auteur Message
Linelea
Plumivores
Plumivores

Inscrit le: 19 Sep 2013
Messages: 938

MessagePosté le: Ven 3 Oct - 22:02 (2014)    Sujet du message: Si doux Répondre en citant

Merci Nick ^^

J'ai halluciné en me relisant moi qui essaye d'éviter les répétitions, "petit" est totalement passé à la trappe, et je peux même pas me justifier pour un effet de style. C'est franchement pas terrible.
Bref tu as bien fait de me le faire remarquer.
pour seau et saut... un nouveau mystère, peut-être une correction automatique... ou j'étais bien fatiguée.

Bon je vais faire la chasse au "petit" et au "point, virgule" les soldes sont finies ^^

Merci pour le com.
Ven 3 Oct - 22:02 (2014)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé




MessagePosté le: Aujourd’hui à 03:04 (2016)    Sujet du message: Si doux

Aujourd’hui à 03:04 (2016)
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet   Jetez l'encre ! Index du Forum » Défi n°56

Page 1 sur 1
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Montrer les messages depuis:

  

Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | créer un forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com
Xmox 360 by Scott Stubblefield